Assemblées de Dieu
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ADD.

Les Assemblées de Dieu ou ADD sont la plus large dénomination pentecôtiste du monde.

En 2008, le mouvement regroupait quelque 61 millions de membres répartis dans plus de 300 000 points de prédication dans plus de 210 pays au sein de l’Association mondiale des Assemblées de Dieu (World Assemblies of God Fellowship)[1],[2],[3].

Alors qu'en 2000, le Congrès Mondial des Assemblées de Dieu a rapporté 10 000 conversions par jour dans le monde (soit annuellement près de 3,6 millions de nouveaux fidèles), en 2008, ce nombre avait baissé de moitié. Le mouvement se trouve particulièrement implanté en Amérique latine, notamment au Brésil où les crentes (croyants) seraient selon les sources de 3 à 8 millions. Les Assemblées de Dieu sont l'une des plus anciennes et des plus importantes familles du mouvement de Pentecôte.

Sommaire

Historique

Origines

Les Assemblées de Dieu tirent leurs racines dans le réveil de la Pentecôte qui remonte au début du XXe siècle. Ce réveil est généralement attribué à un camp de prière organisé sous la direction de Charles Parham, à Bethel Bible College à Topeka, au Kansas, le 1er janvier 1901. Il s'est rapidement étendu au Missouri, au Texas, à la Californie et ailleurs. En 1906, un camp de réveil, sous la direction de William Seymour, eut lieu à la Mission d'Azusa Street à Los Angeles et a attiré des croyants du monde entier. Les aspects du réveil de la Pentecôte n'ont pas été bien accueillis par les Églises établies, et les associés au mouvement se trouvèrent bientôt forcés de quitter leurs Églises d'origine. Ces croyants ont cherché à établir leurs propres lieux de culte et fondèrent des centaines d'églises spécifiquement pentecôtistes.

En 1914, de nombreux ministres et laïcs ont commencé à réaliser combien l'implantation du réveil pentecôtiste était profond. Les dirigeants ont senti le besoin de protéger et de préserver les résultats du réveil en unissant le mouvement en une Communauté unie. En avril 1914, environ 300 pasteurs et laïcs ont été invités venant de 20 pays pour assister à une Assemblée Générale à Hot Springs, Arkansas, États-Unis; pour discuter et prendre des mesures sur ces questions et d'autres besoins pressants. Les normes raciales et culturelles américaines de l'époque, telles que les lois Jim Crow, ont profondément touché les nouvelles communautés en excluant de nombreux Afro-américains responsables du mouvement de Pentecôte comme Charles Harrison Mason, fondateur de l'église afro-américaine majoritaire, l'Église de Dieu en Christ. Le pasteur Mason fut un des premiers à être compté comme ministre dans le développement du réveil.

La communauté restante qui a émergé de la réunion a constitué la Conférence Générale des Assemblées de Dieu aux États-Unis d'Amérique (General Council of the Assemblies of God in the United States of America). Avec le temps, des mouvements autonomes auto-financés et indépendants de la Conférence Générale ont été formés dans plusieurs pays à travers le monde, provenant soit de mouvements pentecôtistes locaux soit comme conséquence directe du travail des missions de la Conférence Générale[4].

Avant 1967, les Assemblées de Dieu, comme la majorité des autres confessions pentecôtistes, étaient officiellement opposées à la participation des chrétiens dans les guerres et se considéraient comme une Église pacifiste[5]. Les Assemblées de Dieu des États-Unis continuent d'apporter un soutien doctrinal complet aux membres qui sont objecteurs de conscience pour raison religieuse.

Voir aussi

Notes et références

  1. http://worldmissions.ag.org/downloads/PDF/agwm_current_facts_08.pdf Assemblies of God World Missions Research Office - AGWM Current Facts and Highlights (2008)
  2. http://ag.org/top/About/statistics/index.cfm AG Statistical Reports (the full one is for U.S. adherence, the summary is for worldwide)
  3. ^ 30 millions de membres daccord BARRET, Encyclopedia of World Christianity, le World Christian Database et Asia Pacific Mission Office
  4. General Council of the Assemblies of God (USA) - Our History (2006)
  5. Jay Beaman, Pentecostal Pacifism: The Origin, Development, and Rejection of Pacific Belief Among the Pentecostals (Hillsboro, KS: Mennonite Brethren Historical Society, 1989)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Assemblées de Dieu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Assemblees de Dieu — Assemblées de Dieu Pour les articles homonymes, voir ADD. Les Assemblées de Dieu ou ADD sont la plus large dénomination pentecôtiste du monde. En 2005, selon ses instances internationales, le mouvement regroupait quelque 52,5 millions de membres… …   Wikipédia en Français

  • Assemblées De Dieu — Pour les articles homonymes, voir ADD. Les Assemblées de Dieu ou ADD sont la plus large dénomination pentecôtiste du monde. En 2005, selon ses instances internationales, le mouvement regroupait quelque 52,5 millions de membres au sein de… …   Wikipédia en Français

  • Assemblées de dieu — Pour les articles homonymes, voir ADD. Les Assemblées de Dieu ou ADD sont la plus large dénomination pentecôtiste du monde. En 2005, selon ses instances internationales, le mouvement regroupait quelque 52,5 millions de membres au sein de… …   Wikipédia en Français

  • ASSEMBLÉES DE DIEU — Tendance qui regroupe 90 p. 100 des adhérents français du pentecôtisme, les Assemblées de Dieu éditent une revue, Viens et vois . Ne peut, selon elles, se considérer comme chrétien que celui qui a vécu sa propre Pentecôte et reçu le baptême du… …   Encyclopédie Universelle

  • Assemblées de Dieu de France — Les Assemblées de Dieu de France forment un mouvement chrétien évangelique pentecôtiste en France. Sommaire 1 Histoire 2 Actualité 3 Confession de foi 4 Références …   Wikipédia en Français

  • Paix de Dieu — La Paix de Dieu est un mouvement spirituel et social des Xe et XIe siècles, organisé par l Église catholique et soutenu par le pouvoir civil. Son but est d obtenir une pacification du monde chrétien occidental et de maîtriser l usage de la… …   Wikipédia en Français

  • Paix de dieu — La Paix de Dieu est un mouvement spirituel et social des Xe et XIe siècles, organisé par l Église catholique et soutenu par le pouvoir civil. Son but est d obtenir une pacification du monde chrétien occidental et de maîtriser l usage de la… …   Wikipédia en Français

  • Treve de Dieu — Trêve de Dieu La Trêve de Dieu était une suspension de l activité guerrière durant certaines périodes de l année organisée pendant le Moyen Âge en Europe par l Église catholique (historiquement, elle a le plus longtemps pris la forme d une trêve… …   Wikipédia en Français

  • Trève de Dieu — Trêve de Dieu La Trêve de Dieu était une suspension de l activité guerrière durant certaines périodes de l année organisée pendant le Moyen Âge en Europe par l Église catholique (historiquement, elle a le plus longtemps pris la forme d une trêve… …   Wikipédia en Français

  • Trêve de Dieu — La Trêve de Dieu était une suspension de l activité guerrière durant certaines périodes de l année, organisée pendant le Moyen Âge en Europe par l Église catholique romaine (historiquement, elle a le plus longtemps pris la forme d une trêve du… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”