Assemblée territoriale de nouvelle-calédonie

Assemblée territoriale de Nouvelle-Calédonie

L'Assemblée territoriale de Nouvelle-Calédonie est une institution créée par la loi-cadre du 23 juin 1956 (décret d'application du 22 juillet 1957), ancêtre de l'actuel Congrès de la Nouvelle-Calédonie. La création de cette institution avait pour but d'accompagner les territoires à décoloniser (notamment en Afrique) vers l'indépendance.

L'assemblée élue au suffrage universelle remplace le conseil général, elle élit un conseil de gouvernement de six à huit membres. La présidence du conseil de gouvernement est exercé par le chef du territoire nommé par l'État français.

Les premières élections ont lieu le 6 octobre 1957. L'Union calédonienne obtient 18 des 30 sièges à pourvoir. Michel Kauma prend la présidence de l'assemblée et Maurice Lenormand devient vice-président du conseil de gouvernement de l'archipel.

Sous la pression de manifestations violentes à partir du 18 juin 1958, le Haut-commissaire Grimald suspend le conseil de gouvernement et convoque de nouvelles élections le 7 décembre 1958. L'UC remporte de nouveau 18 sièges contre 11 au récent Rassemblement calédonien d'Henri Lafleur.

Le 17 décembre l'Assemblée est appelée à s'exprimer sur l'avenir du territoire, les choix qui se présneteent sont

  • Département d'outre-mer
  • Territoire d'outre-mer avec les dispositions de la loi-cadre du 23 juin 1956
  • État indépendant, membre de la communauté

L'assemblée opte pour le maintien du staut de Territoire d'outre-mer. Toutefois les promesses du ministre de la France d'outre-mer Bernard Cornut-Gentille sont vite oubliées, le gouvernement français et les pouvoirs du conseil de gouvernement sont rapidement grignotés. Pourtant l'UC résiste et continue à accumiuler les victoires électorales.

La loi du 21 décembre 1963, en mettant fin en pratique à toutes les pouvoirs des élus territoriaux, est vécue comme une trahison par ceux qui avaient choisi l'autonomie au sein de la France.

Ce document provient de « Assembl%C3%A9e territoriale de Nouvelle-Cal%C3%A9donie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Assemblée territoriale de nouvelle-calédonie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Assemblee territoriale de Nouvelle-Caledonie — Assemblée territoriale de Nouvelle Calédonie L Assemblée territoriale de Nouvelle Calédonie est une institution créée par la loi cadre du 23 juin 1956 (décret d application du 22 juillet 1957), ancêtre de l actuel Congrès de la Nouvelle Calédonie …   Wikipédia en Français

  • Assemblée Territoriale De Nouvelle-Calédonie — L Assemblée territoriale de Nouvelle Calédonie est une institution créée par la loi cadre du 23 juin 1956 (décret d application du 22 juillet 1957), ancêtre de l actuel Congrès de la Nouvelle Calédonie. La création de cette institution avait pour …   Wikipédia en Français

  • Assemblée territoriale de Nouvelle-Calédonie — L’Assemblée territoriale de Nouvelle Calédonie est une institution créée par la loi cadre Defferre du 23 juin 1956 (décret d application du 22 juillet 1957), ancêtre de l actuel Congrès de la Nouvelle Calédonie. La création de cette… …   Wikipédia en Français

  • Assemblée territoriale de Wallis et Futuna — L’Assemblée territoriale de Wallis et Futuna est l assemblée délibérante du territoire (constitutionnellement collectivité d outre mer) de Wallis et Futuna dont le président actuel est Victor Brial. À Wallis et Futuna, l année 2007 a été marquée… …   Wikipédia en Français

  • Conseil exécutif de Nouvelle-Calédonie — Pour les articles homonymes, voir Conseil exécutif. Le Conseil exécutif de Nouvelle Calédonie est une ancienne institution créée par la loi du 23 août 1985 (dite du statut Fabius Pisani du nom du Premier ministre de l époque, Laurent… …   Wikipédia en Français

  • Deuxième Gouvernement de Nouvelle-Calédonie — Le Deuxième Gouvernement de la Nouvelle Calédonie depuis l Accord de Nouméa, ou premier gouvernement Frogier, fut élu le 3 avril 2001 par le Congrès suite à la démission du précédent gouvernement le 19 mars, le président de ce dernier,… …   Wikipédia en Français

  • Conseil de gouvernement de Nouvelle-Calédonie — Le Conseil de gouvernement de Nouvelle Calédonie est une institution créée par la loi cadre Defferre du 23 juin 1956 (décret d application du 22 juillet 1957), ancêtre de l actuel Gouvernement de la Nouvelle Calédonie. La… …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement du territoire de Nouvelle-Calédonie — Le Gouvernement du territoire de Nouvelle Calédonie est une institution créée par la loi du 6 juin 1984 (dite du statut Lemoine du nom du secrétaire d État aux DOM TOM de l époque, Georges Lemoine) afin de servir d exécutif à ce… …   Wikipédia en Français

  • Provinces de Nouvelle-Calédonie — Provinces de la Nouvelle Calédonie La Nouvelle Calédonie est découpée en trois collectivités qu on appelle provinces. Chaque province regroupe plusieurs communes. On dénombre 33 communes actuellement. Sommaire 1 Création 2 Composition 3… …   Wikipédia en Français

  • Wallisiens et Futuniens de Nouvelle-Calédonie — Populations Population totale 21 262 Populations significatives par régions Province Sud 20 901 (2009) Province Nord 336 (2009) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”