Assemblée de fabrique

Conseil de fabrique

La fabrique, au sein d'une communauté paroissiale catholique, désigne un ensemble de « décideurs » (clercs et laïcs) nommés pour assurer la responsabilité de la collecte et l'administration des fonds et revenus nécessaires à la construction puis l'entretien des édifices religieux et du mobilier de la paroisse : église(s), chapelle(s), calvaire(s), argenterie, luminaire(s), ornement(s), etc...

Les membres du « conseil de fabrique » sont donc des administrateurs désignés plus spécifiquement par les termes de marguilliers et de fabriciens.

Les revenus de la fabrique provenaient, c'est ce qui est le plus connu, des quêtes et offrandes. Mais pas seulement : la location des places de bancs dans l'église, par exemple, était aussi un revenu régulier (bien souvent perçu annuellement à date fixe) pour la fabrique.

Fabriques en France

Le décret du 2 novembre 1789, qui mettait les biens ecclésiastiques à la disposition de la Nation, déclare ne pas toucher aux biens des fabriques. Peu après, le décret de brumaire an III (1793) déclare par la suite propriété nationale tout les actifs des fabriques.

Le Concordat, signé par le Pape et le premier Consul, et rétablissant le culte en France, fut reconnu loi d’État, le 8 avril 1802. Le même jour paraissaient des articles organiques. L’article 76 portait « qu’il sera établi des Fabriques, pour veiller à l’entretien et à la conservation des temples, à l’administration des aumônes ». Pour leur donner un patrimoine, le décret du 7 thermidor an IX (26 juillet 1803) décide de « rendre à leur destination les biens des Fabriques non aliénés ».

Les fabriques deviennent alors des établissements publics du culte, et ce jusqu'en 1905. Le conseil de fabrique comprend alors le curé, le maire et cinq à neuf membres élus. Les fabriques sont à nouveau supprimées par la loi de séparation des Églises et de l'État en 1905. Les revenus et biens des paroisses sont désormais administrées par des associations cultuelles, sauf dans les trois départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin où les fabriques subsistent comme établissements publics.

  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de « Conseil de fabrique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Assemblée de fabrique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Conseil de fabrique — ● Conseil de fabrique sous le régime concordataire, assemblée délibérante des fabriques paroissiales …   Encyclopédie Universelle

  • fabrique — [ fabrik ] n. f. • XIVe « construction »; lat. fabrica, de faber, fabri « artisan, ouvrier » 1 ♦ Vx Manière dont une chose est fabriquée. ⇒ fabrication, façon. Ce drap est de bonne fabrique. Loc. fig. Ces deux hommes sont bien de même fabrique,… …   Encyclopédie Universelle

  • FABRIQUE — s. f. Construction d un édifice. Il ne se dit guère qu en parlant Des églises. Un fonds destiné pour la fabrique d une église paroissiale.   Il signifie aussi, en parlant D une église paroissiale, Tout ce qui appartient à cette église, tant pour… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Fabrique d'Église — Le terme « Fabrique d Église » désigne à l origine une assemblée de clercs auxquels se sont ajoutés, depuis le Concile de Trente (1545 1563), des laïcs, chargés de l administration des biens de la communauté pa­roissiale. En Belgique,… …   Wikipédia en Français

  • Assemblée du contentieux — Conseil d État (France) Pour les articles homonymes, voir Conseil d État. Logotype du Conseil d État …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Lyon — Armes actuelles de la ville de Lyon L histoire de Lyon concerne l histoire de l agglomération présente sur le site de l actuelle ville de Lyon. Si le lieu est occupé depuis la Préhistoire, la première ville, nommée Lugdunum, date de la Rome… …   Wikipédia en Français

  • Barère de Vieuzac — Bertrand Barère de Vieuzac Pour les articles homonymes, voir Vieuzac. Barère de Vieuzac …   Wikipédia en Français

  • Bertrand Barere de Vieuzac — Bertrand Barère de Vieuzac Pour les articles homonymes, voir Vieuzac. Barère de Vieuzac …   Wikipédia en Français

  • Bertrand Barère De Vieuzac — Pour les articles homonymes, voir Vieuzac. Barère de Vieuzac …   Wikipédia en Français

  • Bertrand Barère de Vieuzac — Pour les articles homonymes, voir Vieuzac. Barère de Vieuzac …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”