Assassin's Creed II

Assassin's Creed II

Assassin's Creed II
Logo de Assassin's Creed II

Éditeur Ubisoft
Développeur Ubisoft Montréal
Concepteur Patrice Désilets (directeur créatif)[1]
Jade Raymond (producteur exécutif)[2]

Début du projet 2007[3]
Date de sortie

PS3 et Xbox 360
AN 17 novembre 2009[4]
EU 20 novembre 2009[5]
Windows

1e trimestre 2010[6]
Genre Action-aventure - Infiltration
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation 3, Xbox 360 et PC[7]
Média Blu-ray, DVD

Évaluation
Moteur Scimitar

Assassin's Creed II est un jeu vidéo d'action-aventure et d'infiltration en développement chez Ubisoft Montréal (sous l'édition d'Ubisoft). C'est la suite du jeu Assassin's Creed sorti en 2007.

Sommaire

Histoire

La Basilique Saint-Marc sera reconstituée dans le jeu.

Synopsis

Près de 300 ans se sont écoulés depuis la troisième croisade en Terre Sainte, et le combat d'Altaïr pour retrouver son honneur. Toujours à travers sa mémoire génétique, Desmond se retrouve maintenant en Italie durant la Rennaissance mais cette fois, pour aider les Assassins[8]. Cette époque est l'aube d'une nouvelle ère où des esprits nouveaux, tels que l'Humanisme commencent à voir le jour, mais où aussi, les agitations politiques et les violentes rivalités familiales font rage. XVe siècle, c'est dans ce contexte qu'il incarne le héros de cet épisode : Ezio.
Ezio est donc un autre ancêtre de Desmond et un descendant d'Altaïr. Noble de Florence, il devient un Assassin pour venger la mort de son père, pendu sur une place publique et victime d'un complot des autres familles puissantes. C'est à partir de ce moment là qu'il découvrira la tenue des Assassins cachée dans une malle. Afin d'éradiquer la corruption et restaurer son honneur familial, il étudiera les secrets d'un ancien codex laissé par son ancêtre. Pour ses alliés, il deviendra une force de changement, un justicier et un libérateur. Pour ses ennemis, il sera un chevalier noir, dédié à la destruction des tyrans oppressants les peuples d'Italie.
L'histoire de cet épisode est ainsi axée sur les conflits entre les différentes familles d'Italie, mais la lutte entre Assassins et Templiers, intrigue principale de la série, n'a pas pour autant été délaissée. En effet, après la dissolution de leurs ordres respectifs, ils ont été contraints d'agir dans l'ombre. Ils seront donc beaucoup plus discrets, mais toujours présents.

Personnages

  • Ezio Auditore da Firenze ( « Firenze » étant le nom italien de la ville de Florence) est un jeune homme italien né dans une famille noble de Florence. Bien éduqué, et bien entraîné dans "l'art de la mort", Ezio est mystérieux et talentueux tout comme son ancêtre, mais a aussi un côté séducteur. Maître de ses émotions, il est capable de se mêler à n'importe quelle classe sociale. Trahi par de puissantes familles italiennes, il s'aventurera jusque dans des terres inconnues en quête de vendetta comme on le dirait là-bas. Cette forte volonté de vengeance et de justice le mènera à quelque chose de plus grand que ses ambitions personnelles...[7]
  • Desmond Miles est un jeune homme âgé de 25 ans, de nationalité américaine. C'est le personnage principal de toute la série. Dans le début du premier opus, le jeune homme est retenu prisonnier par la société Abstergo, qui l'a enlevé afin de se servir de lui et de sa mémoire génétique pour retrouver un trésor perdu depuis des siècles. Desmond est forcé de coopérer avec les scientifiques qui menacent de le plonger dans le coma pour l'« utiliser » malgré tout s'il n'entre pas volontairement dans l'Animus. Il est cynique pour cacher ce qu'il ressent et a une grande faculté d'observation.
  • Lucy Stillman est une jeune scientifique travaillant pour Abstergo, et s'occupant de l'Animus et du projet qui l'entoure. Elle est chargée surtout de la maintenance et du fonctionnement de la machine. Lucy explique au cours d'une conversation avec Desmond qu'elle a travaillé sur la mémoire génétique au cours de ses études, qu'elle en a fait une thèse mais que la communauté scientifique ne l'a pas prise au sérieux. Alors qu'elle craignait de devoir ranger ses travaux, Abstergo est venu la trouver pour lui proposer de participer au projet Animus. À travers plusieurs discussions entre Lucy et Desmond, ce dernier comprit assez vite qu'elle est de son coté, de par les informations qu'il a recueilli par lui même et ce qu'elle lui a fait comprendre.

Personnages secondaires

  • Léonard De Vinci sera un allié proche de la famille Auditore, et également l'ingénieur personnel d'Ezio. Il lui procurera toutes sortes d'inventions comme les deux lames secrètes ou encore la machine volante.
  • Nicolas Machiavel sera le conseiller tactique du héros. Il serait également le chef des mercenaires à Florence[9].
  • Laurent de Médicis deviendra un allié d'Ezio au cours du jeu. Son assassinat manqué y figurera également.
  • Catherine Sforza apparaîtra dans le jeu. Cependant, des détails supplémentaires n'ont pas encore été révélées.
  • Giovanni Auditore da Firenze est le père d'Ezio. Son métier est banquier mais il semblerait que c'est lui qui ait transmis à son fils le sang des Assassins, étant au courant du pouvoir étrange d'Ezio: la "vision d'aigle" (6e sens que pouvait utiliser Altaïr afin de distinguer l'intention des gens)[10].
  • Mario Auditore da Firenze est l'oncle d'Ezio (et le frère de Giovanni). Il l'aidera à s'améliorer dans ses aptitudes au combat au début du jeu. C'est la tête des mercenaires qui combattent les Templiers intégrés parmi les nobles locaux[11].
Danny Wallace qui fera la voix et le modèle faciale de Shaun Hastings.
  • Paula s'occupe des courtisanes (prostitués) de Florence. Elle est née d'une famille d'Assassins, mais ses parents meurent alors qu'elle n'a que 8 ans. Sans famille et dans la rue, elle devient une belle adolescente qui utilise son charme à ses fins. Mais elle est emprisonnée et violée par un garde florentin corrompu pendant des années jusqu'à ce qu'elle se libère en tuant son geôlier. Un Assassin informé par cet évènement la recueille à nouveau dans le clan. Après celà, elle commença son "entreprise" en accueillant les femmes florentines dans le besoin pour leur fournir un foyer. Elle est décidée à aider Ezio avec qui elle va se venger contre les personnes qui ont gâché sa vie[11].
  • Antonio est le chef de la guilde des Voleurs. Il vit dans les quartiers commerciaux de Venise. Issue d'une famille pauvre, son père était un cordonnier, et sa mère une servante dans une famille de classe plus élevée. Il vivait une vie honnête, mais n'était pas satisfait de sa situation. Il travailla et étudia durement, mais aucune école ne l'acceptait et le dur labeur ne lui permettait pas de sortir de la misère. Il décida donc de prendre pour obtenir, et de se faire une figure dans le marché noir si il ne pouvait pas dans la société normale. Lui et son clan choisissent ses proies qui sont pour lui les nobles immoraux de la ville, et ne s'en prend pas aux citoyens ordinaires. Il considère sa guilde comme une affaire, et ça n'a rien d'une bande de voleurs, mais plutôt à l'échelle d'une organisation mafieuse. Il trouve en Ezio l'homme qui va lui permettre de gagner cette "guerre" contre les hommes corrompus de Venise[11].
  • Rosa est une membre de la faction des Voleurs d'Antonio[12].
  • Shaun Hastings est un historien qui assiste Desmond. D'après l'acteur qui prête son visage et sa voix dans la version originale, Danny Wallace, il est souvent à côté de l'ordinateur entrain de donner des informations sur l'histoire de la Renaissance italienne, d'une manière un peu sarcastique parfois.[13]
  • Carno Grimaldi est un homme puissant et important de Venise. C'est une des cibles à assassiner d'Ezio.

Système de jeu

Le gameplay sera basiquement le même que celui d'Assassin's Creed : le joueur contrôle Desmond qui utilise l'Animus afin de lui-même incarner un ancêtre dans le monde de sa mémoire génétique (mémoire de son ancêtre, en l'occurrence Ezio cette fois ci). Monde où on pourrait dire que le "véritable" gameplay (acrobaties, liberté d'action...) s'y trouve. On reviendra moins dans le présent cette fois et on restera plus longtemps dans cet univers du "passé" (cependant, on fera plus de choses avec Desmond que se promener). Néanmoins, les développeurs ont considérablement amélioré et redessiné certains aspects du gameplay pour agrandir les possibilités du jeu plutôt limités dans l'opus précédent.

Variété

Le premier Assassin's Creed avait été beaucoup critiqué pour son aspect répétitif et monotone[14]. Les développeurs ont écouté ces mécontentements, et promettent un jeu plus varié. Déjà, l'ancienne structure de mission où on devait faire des investigations avant chaque assassinat est jetée à la corbeille, et ils voudraient plus se rapprocher de Grand Theft Auto[15]. Il y aura 100 missions principales suivant la trame narrative, et 100 missions secondaires qu'on peut accomplir quand on veut[16] (ces missions seront éparpillés et on devra les trouver nous même : on pourra trouver ces missions dans des cages de pigeons voyageurs par exemple[17]). Il y aura cependant toujours de "grands assassinats". Le nombre de types de mission a également augmenté: on en avait environ 6 ou 7 dans le premier, il y en aura environ 15 désormais qui pourront être liées (une mission de livraison peut se poursuivre par une course-poursuite et finir en élimination). Les types de mission "passives" comme l'espionnage ou le vol auront disparu au profit de choses plus actives. Les quêtes optionnelles devraient toujours être présentes. Les objets à récupérer auraient cependant une plus grande variété : drapeaux comme le précédent opus, mais aussi statues et pièces d'or.

Les moyens d'assassiner et les techniques de combat dans le premier étaient plutôt limités, et il s'agirait cette fois d'apporter plus de diversité sur ces côtés là également. On pourra assassiner depuis un rebord, une meule de foin, un banc, l'eau[18] et autres cachettes[16]. "L'assassinat aérien" sera possible depuis une plus haute altitude et de manière plus facile que dans le précédent opus. En combat à mains nues, Ezio sera meilleur qu'Altaïr : il pourra donner des coups de tête et des coups de pied alors que son ancêtre ne faisait que des coups de poing. Aussi, le jeu offre une palette d'environ 30 armes différentes sans compter les 6 armes exclusives dont la PlayStation 3 bénéficiera si elle établit une connexion avec Assassin's Creed: Bloodlines (PSP).

Des nouveaux types d'ennemi avec des IA qui pensent chacun différemment feront leur apparition (en addition aux "basiques" soldats et archers) : les "agiles" armés de dagues et pratiquant le "parkour" tout comme le héros, les "brutes" lourdement armés, bien protégés par une épaisse armure et pouvant manier deux épées ou haches, et enfin les hallebardiers "paranoïaques", extrêmement suspicieux qui pourraient traquer Ezio jusque dans ses cachettes.

Personnage

Ezio, le personnage principal du jeu a plus de tours que son ancêtre Altaïr du premier opus. En termes de mouvements, Ezio est plus agile : il peut effectuer un saut depuis un rebord pour atteindre des endroits qui auraient été inaccessibles autrement ou pour grimper plus vite, il peut courir sur les poutres, il peut nager et l'eau lui servira même de cachette pour échapper aux poursuivants.

Comme décrit plus haut, Ezio est également plus fort en combat à mains nues. Non seulement il peut donner plus de coups, mais il peut aussi désarmer son ennemi et retourner son arme contre ce dernier. Il devrait également être capable d'utiliser tous les stratagèmes, même les plus "lâches" pour rester en vie (il va par exemple, prendre de la terre et la jeter dans les yeux des ennemis).

Le système de santé devrait toujours être liée à la synchronisation ADN entre Desmond et son ancêtre, mais pour les blessures graves, la resynchronisation ne s'effectuera qu'à un certain point, et il faudra consulter un médecin de rue pour une régénération totale[15].

Il y aura un système de vêtement pour le personnage principal (Altaïr portait toujours la même chose)[19] et d'ailleurs, on pourra débloquer une tenue Assassin noire vers la fin du jeu (visible sur la figurine qui vient avec la Black Edition limitée d'Assassin's Creed II). Des tailleurs seront même présents pour pouvoir personnaliser la couleur de nos vêtements. On pourra également acheter des armures pour différentes parties de son corps (épaule, poitrine, pieds...etc), et ces armures auront des classes de qualité[20].

Population

Comme dans Assassin's Creed (I), la population sera un élément important du jeu. Le jeu pourrait présenter un nouveau système de notoriété qui ferait varier la manière dont les soldats, mais aussi les habitants traiteront le héros : dans une ville, au fur et à mesure qu'Ezio commettra des assassinats, sa mauvaise réputation augmentera entraînant la suspicion des gens à son égard. Les soldats le rechercheront activement. Pour baisser cette notoriété et revenir à un état anonyme, de nouvelles missions s'ouvriront à lui comme assassiner les témoins, payer des pots-de-vin aux gens parlant de lui, ou se débarrasser des afficheurs collant son portrait dans la ville.

La population se déplacera cette fois en groupe plutôt qu'individuellement[21]. Il sera donc possible à Ezio de se mêler à ces groupes de personnes pour "disparaître" (Altaïr ne se mêlait qu'aux érudits). Il pourra voler toutes les personnes cette fois et de l'argent(dans le I, on ne volait que des couteaux aux bandits). Plus on reste appuyé sur le bouton (pour voler), plus le montant de l'argent qu'on dérobe monte mais cela augmente aussi le risque de se faire repérer par un garde[22]. On peut également utiliser le coup classique de se heurter contre sa victime. Oui, il y aura bel et bien un système économique, qui permettra à Ezio de s'acheter des armes et autres équipements[23]. Effectuer des missions est un autre moyen de récolter de l'argent[24]. On peut également fouiller les cadavres[17]. Pour semer la pagaille, Ezio peut jeter une pièce afin que les paysans se l'arrachent)[25]. Si Ezio peut voler, le cas contraire est aussi possible c'est à dire l'Assassin peut aussi se faire dérober. Dans ce cas, on peut toujours essayer de récupérer la monnaie en commençant une mission de course poursuite avec le voleur[26].

Ezio bénéficiera du soutien de divers guildes et factions. En effet, en entretenant de bonnes relations avec ces dernières (exécutions de mission pour leur compte), elles lui offriront quelques services. Par exemple, il pourra travailler avec la guilde des Voleurs avec ses pickpockets qui pourront attirer l'attention des gardes, ou encore il pourra engager des mercenaires pour qu'ils combattent avec lui ou à sa place. Les voleurs sont très agiles et pourront suivre l'assassin dans ses acrobaties[12]. Grâce à son charme, il pourra être aidé par les courtisanes qui le cacheront en se rassemblant autour de lui (contrairement aux érudits dans le premier opus, c'est Ezio qui dirige le groupe). Il serait également possible d'envoyer ces prostituées afin d'attirer des gardes dans un coin solitaire, et de s'en débarrasser discrètement ensuite. Ces aides ne seront cependant pas accordées si la notoriété est élevée. Ces services nécessiteront quand même un paiement[27].

Environnement

San Gimignano, une des villes qu'on retrouvera dans les campagnes d'Assassin's Creed II.

Le jeu incluera plusieurs villes et régions connues d'Italie comme : Florence, Venise[15], Rome (seulement une partie)[24], la campagne Toscane, Monteriggioni[28], Forlì et les "Wetlands" (situés à l'Ouest de Florence contrairement à la réalité)[20].

Le vaste "Royaume" qui séparait les grandes villes a été remplacé par des campagnes plus actives, avec des petites villes ou des villages et des missions. On le traversera toujours à cheval mais il y aurait d'autres moyens de locomotion comme la carrosse pouvant accueillir plus de personnes (ça peut également attirer des gardes à sauter sur le véhicule)[20]. À Venise, on pourra naviguer des gondoles.

Il y aurait des passages secrets un peu partout dans le jeu qui mènent à des niveaux de plates-formes semblables à Prince of Persia afin d'accomplir des challenges[17]. Ces quêtes sont secondaires sauf celle des catacombes de Florence présentée à la GamesCom car il y aurait un complot des Templiers à y découvrir[29]. Les développeurs prévoient une durée de vie de 4 à 5 heures, rien que pour ces niveaux là.

Le système d'évasion serait cette fois similaire à GTA IV, c'est à dire qu'il faudra quitter une certaine zone de recherche indiquée sur la carte pour être tranquille[30].

L'Animus est cette fois doté d'une base de données nous donnant des informations sur des personnages ou lieux clés : par exemple, lorsqu'on s'approche d'un monument célèbre comme l'église Santa Maria Novella, d'une simple pression sur un bouton, son histoire est révélée[20].

Alliés

Les ailes de Léonard De Vinci.

Des figures de l'histoire seront des amis proches d'Ezio, non seulement pour apporter le côté historique qu'a toujours eu Assassin's Creed, mais aussi pour qu'elles apportent de l'aide au héros avec leurs spécialités.

L'une d'entre elles est le meilleur ami d'Ezio : Léonard De Vinci. Il sera l'ingénieur personnel du héros, un peu à la manière de Q dans James Bond. Il lui fera profiter de ses inventions telles que la machine volante (à l'état de dessin dans la réalité) : durant une démonstration en direct à l'E3, une phase du pilotage de la machine volante (une sorte de Deltaplane) a été montrée. Le pilote doit passer au dessus des flammes pour gagner en vitesse et en altitude. Il peut également donner des coups à ses ennemis au passage. Il lui aurait également confectionné deux lames secrètes pour qu'il puisse assassiner deux cibles à la fois. L'inventeur lui aurait même fabriqué un canon caché sous la manche (comme la lame secrète) débloquable vers la fin du jeu. L'arme à feu peut charger 6 balles, mais sa mauvaise précision fera qu'Ezio devra attendre un moment avant de bien viser. L'arme tuera en une balle mais les couteaux de lancer cependant tueront en 2 coups au lieu d'un[31]. On pourra également lui acheter des fumigènes pour permettre de s'échapper rapidement lorsqu'on a de la compagnie. Une autre petite amélioration sous la manche d'Ezio par Léonard est l'aiguille empoisonnée. Le poison qu'Altaïr considérait comme "une arme de lâche" est cette fois utilisé par son descendant. L'assassin peut seulement l'utiliser quand il est anonyme et il peut piquer sa victime sans qu'il s'en aperçoive. Il faut un certain temps avant que le venin prenne son effet mais une fois qu'il commence à agir, la victime est prise d'une folie en faisant tournoyer son arme (si c'est un garde) en s'attaquant aux gens autour de lui avant de lui-même mourir. Pour se refournir en poison, il faut aller voir les mêmes docteurs qui vous soignent[20].

Réalisation

Moteur de jeu

Disposant du moteur Anvil (Scimitar) développé pour Assassin's Creed, l'équipe s'est désormais plus concentrée sur la diversité au sein du jeu comme décrit plus haut. Cependant quelques améliorations au niveau de la réalisation technique ont été apportées.

Le moteur Anvil a été retravaillé notamment sur les reflets de l'eau (très importants pour Venise), mais également sur la variété des éclairages avec une alternance des séquence de jour et de nuit (cependant, l'heure sera imposée durant les missions d'assassinat). Ce cycle jour/nuit fera varier la densité des foules dans les rues[30].

D'après Sébastien Puel, le jeu aura la même technologie interne de végétation que Far Cry 2[19].

Musique

La bande son est une fois de plus composée par Jesper Kyd. Elle sera disponible avec la version collector (Black Edition) du jeu.

Développement

Lors d’une interview réalisée en novembre 2008, le PDG d’Ubisoft Yves Guillemot a indiqué qu’une suite à Assassin's Creed était en développement, mais se refusant à davantage de commentaires[32]. En février 2008, il annonce que la suite est prévue pour l'année fiscale 2009-2010, c'est à dire avant le mois d'avril 2010[33].

Un « site teaser » ouvre le 6 avril 2009[34]. Il propose une vidéo durant laquelle on peut voir des dessins inspirés de ceux de Léonard de Vinci, comme par exemple une adaptation du croquis de L'homme de Vitruve, avec la lame secrète (que possédait déjà Altaïr) sur le bras gauche. Le magazine américain Game Informer dévoile de nombreuses informations dans son numéro d’avril, et annonce la sortie du jeu pour l’hiver 2009[15]. Un communiqué de presse d’Ubisoft publié le 16 avril vient confirmer cette date[3]. Le même jour, une deuxième bande-annonce est diffusée[35].

Le 30 mai 2009, juste avant l'E3, un teaser de la bande annonce cinématique (non du gameplay) du jeu est diffusé sur des hébergeurs de vidéo. Fuite qui ne tarde pas à être effacée par Ubisoft sur YouTube. La version complète est diffusée durant la conférence de presse d'Ubisoft lors de l'E3 (la date de sortie y est révélée par la même occasion[4]). Une démonstration d'un niveau d'assassinat est montrée en direct durant la conférence de presse de Sony à l'E3.

Une bande annonce avec des images du gameplay a été diffusée le 3 septembre 2009 avec en musique de fond, Genesis de Justice[36].

Une démonstration jouable pour le public est disponible pour la première fois au Tokyo Game Show 2009 parmi le line-up de Microsoft au salon[37], suivi immédiatement d'autres expositions jouables à l'Eurogamer Expo au Royaume-Uni[38].

Le jeu devait initialement sortir sur les trois plates-formes en même temps mais le 24 septembre 2009, Ubisoft annonce sur Twitter que la version PC aura du retard "pour donner un peu plus de temps à l'équipe de développement afin d'apporter la meilleur qualité"[6].

Court métrage

Ubisoft a révélé durant sa conférence de presse à l'E3[4] qu'il préparait des courts métrages basés sur l'univers d'Assassin's Creed II dans le cadre de leur projet de convergence médiatique. Ils utiliseront des technologies alliant des acteurs réels et des images de synthèse générées par le moteur graphique (Anvil). C'est Hybride Technologies récemment racheté par Ubisoft qui se chargera de la production des films[39].

Le premier chapitre sortira en fin d'année 2009 sous le nom d'Assassin's Creed II: Lineage. Il y aura trois épisodes de 8 minutes[40] (dont ce dernier) qui conteront l'histoire de Giovanni Auditore di Firenze, père d'Ezio. Ces films raconteront donc les évènements précédant Assassin's Creed II avant la sortie du jeu[41].

Ubisoft a tenu une conférence nommée "Assassin's Creed II: Video Games and Hollywood Converge" au Comic-Con de 2009 pour parler du projet[42].

Notes et références

  1. (fr) PlayStation_Magazine, « Assassin's Creed 2 - Teaser Playstation Mag France », 17 avril 2009
  2. (de) Xbox360FreaksDE, « Assassin´s Creed 2: Interview mit Jade Raymond », 18 avril 2009
  3. a  et b (fr) Ubisoft, « Ubisoft annonce Assassin's Creed II », 16 avril 2009
  4. a , b  et c http://evenements.fr.ubi.com/conference/
  5. http://forums-fr.ubi.com/eve/forums/a/tpc/f/2731068784/m/8671045567, Questions / Réponses N°1 Le développement du jeu
  6. a  et b http://twitter.com/Ubisoft/status/4339003186
  7. a  et b (en) BlimBlim, « Assassin's Creed 2:Artworks and QA (GAMERSYDE) », 17 avril 2009
  8. http://forums-fr.ubi.com/eve/forums/a/tpc/f/2731068784/m/8491039767, Questions / Réponses n°2 : L’histoire
  9. http://www.jeuxvideo.tv/video/assassin-s-creed-2.html#view:290568, JeuxVideo.tv: Interview de Patrice Désilets
  10. http://assassinscreed.fr.ubi.com/assassins-creed-2/#/video/5846
  11. a , b  et c http://www.videogamer.com/xbox360/assassins_creed_2/preview-1918.html, Assassin's Creed 2 Development Diary
  12. a  et b Scans de Joy-Pad
  13. http://www.shortlist.com/gaming/article/danny-wallace-gaming-exclusive/1
  14. Amaebi, « Test Complet » sur Gamekult, 15 novembre 2007
  15. a , b , c  et d Ludomul, « Assassin's Creed II : les screens de GameInformer », 12 avril 2009
  16. a  et b http://www.gamersyde.com/stream_11552_fr.html, GAMERSYDE: (E3) Interview de Patrice Desilets
  17. a , b  et c (fr)http://www.eurogamer.fr/articles/assassin-s-creed-ii-preview
  18. http://img193.imageshack.us/img193/48/img031d.jpg, PSM3 n°27
  19. a  et b (de)Interview de Sébastien Puel sur pcgames.de
  20. a , b , c , d  et e http://news.teamxbox.com/xbox/20657/Assassins-Creed-2-Developer-QA/
  21. http://www.youtube.com/watch?v=1O0ljlW3-lI, Assassin's Creed II: Journal des développeurs n°2
  22. http://www.videogamer.com/xbox360/assassins_creed_2/preview-1940.html videogamer.com
  23. http://e3.gamespot.com/story/6210843/assassins-creed-first-impressions?tag=top_stories;title;1, www.GameSpot.com
  24. a  et b http://www.gameblog.fr/gameblogtv_1941_e3-09-itv-exclu-assassin-s-creed-2, Interview de GameBlog.fr
  25. http://uk.xbox360.ign.com/articles/101/1015718p1.html, GC 2009: Assassin's Creed II Impressions
  26. http://www.youtube.com/watch?v=aoTYncsfR3o Assassin's Creed 2 - Journal des développeurs n°3
  27. (fr)[1], forum de jeuxvideo.com: scans du magazine officiel français de la PlayStation
  28. http://www.playdevil.com/article/120/patrice-desilets-creative-director-assassins-creed-ii-interview/
  29. http://gamescom.gamespot.com/story/6215746/assassins-creed-ii-updated-impressions
  30. a  et b http://kotaku.com/5326515/assassins-creed-ii-more-vicious-less-predictable-than-predecessor
  31. http://www.playstationpure.be/blog/item/1355/Drie-feiten-over-Assassins-Creed-2
  32. (fr) Nicolas Verlet, « Assassin's Creed 2 en développement » sur Gamekult, 27 novembre 2008
  33. (fr) Thomas Cusseau, « Ubisoft : les licences de 2009 » sur Gamekult, 22 janvier 2009
  34. (en)Site Teaser d'Assassin's Creed, 9 avril 2009.
  35. (en)[2], 16 avril 2009.
  36. http://www.youtube.com/watch?v=iP3aCDHIc_Q Assassin's Creed 2 - Gameplay Trailer
  37. http://uk.xbox360.ign.com/articles/102/1024734p1.html Microsoft Shares Tokyo Game Show Lineup
  38. http://www.eurogamer.fr/articles/ubisoft-joue-le-jeu-a-leurogamer-expo Ubisoft joue le jeu à l'Eurogamer Expo
  39. http://www.gamekult.com/articles/A0000077723/
  40. http://www.radiobfm.com/edito/info/35989/geoffroy-sardin-faire-un-film-danimation-demande-aujourdhui-les-memes-expertises-3d-quun-jeu-video-/
  41. http://www.gamers.fr/actus/2009/07/21/le-1er-court-metrage-assassin-s-creed-en-fin-d-annee
  42. http://events.us.ubi.com/comic-con-2009/

Liens externes

  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo
Ce document provient de « Assassin%27s Creed II ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Assassin's Creed II de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Assassin’s Creed II — Assassin s Creed II Обложка игры Assassin s Creed 2 Разработчик Ubisoft Montreal Издатель Ubisoft Локализатор …   Википедия

  • Assassin's Creed II — Assassin’s Creed II Обложка игры Assassin’s Creed 2 Разработчик …   Википедия

  • Assassin\'s Creed II — Обложка игры Assassin’s Creed 2 Разработчик Ub …   Википедия

  • Assassin’s Creed II — Assassin’s Creed II …   Deutsch Wikipedia

  • Assassin's Creed II — Saltar a navegación, búsqueda Assassin s Creed II Desarrolladora(s) Ubisoft Montreal Distribuidora(s) Ubisoft Diseñador(es) Patrice Désilets (Director Creativo) …   Wikipedia Español

  • Assassin’s Creed II: Discovery — Assassin s Creed II: Discovery Обложка европейского издания Разработчик Griptonite Games …   Википедия

  • Assassin's Creed II: Multiplayer — Assassin s Creed II Multiplayer Éditeur Ubisoft Développeur Ubisoft Date de sortie 1er mars 2010 Genre Action …   Wikipédia en Français

  • Assassin’s Creed: Brotherhood — Assassin s Creed: Brotherhood Обложка Assassin s Creed: Brotherhood Разработчик Ubisoft Montreal Издатель Ubisoft …   Википедия

  • Assassin's Creed - Xbox 360 — Assassin's Creed Assassin s Creed Éditeur Ubisoft Développeur Ubisoft Montréal …   Wikipédia en Français

  • Assassin's Creed: Brotherhood — Assassin s Creed Brotherhood Éditeur Ubisoft Développeur Ubisof …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”