Asphodèle
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Asphodèle, la bande dessinée
Aide à la lecture d'une taxobox Asphodelus
 Asphodelus cerasiferus
Asphodelus cerasiferus
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous-classe Liliidae
Ordre Liliales
Famille Liliaceae
Genre
Asphodelus
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Asparagales
Famille Xanthorrhoeaceae
Sous-famille Asphodeloideae
D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Les asphodèles sont des plantes vivaces monocotylédones, appartenant à la famille des Liliacées[1] et au genre Asphodelus. La plupart des espèces poussent autour du bassin méditerranéen et ont une prédilection pour les sols calcaires. À noter cependant une espèce alpine, A. albus (et sa sous-espèce A. delphinensis), ainsi qu'une espèce poussant à la fois sur les côtes de Bretagne et de Galice, A. arrondeaui (bâton blanc d'Arrondeau).

Dans l'Antiquité, les asphodèles étaient souvent utilisés pour fleurir la tombe des morts, d'où la légende du Pré de l'Asphodèle, lieu des Enfers dans la mythologie grecque.

Sommaire

Description

Le feuillage des asphodèles se présente sous la forme d'une rosette de feuilles radicales, étroites et linéaires, à extrémité pointue. De cette rosette émerge une tige nue portant une hampe florale plus ou moins ramifiée selon les espèces. Les fleurs sont groupées en grappes fleurissant du bas vers le haut (on trouve sur la même grappe les fruits en bas, les fleurs épanouies au centre et les « boutons » en haut). Elles sont formées de six tépales (trois sépales et trois pétales ayant la même forme et la même couleur). Elles sont en général blanches, chaque pétale portant une strie centrale rose ou brune. Les six longues étamines, à filet blanc, portent des anthères orange ou brunes. Les fruits sont des capsules rondes, vertes ou brun-orange, ressemblant à des petites cerises. La racine, tubéreuse, est comestible.

Principales espèces

Asphodelus fistulosus
  • Asphodelus albus : asphodèle blanc. Synonymes, sous-espèces ou espèces voisines : A. delphinensis, A. macrocarpus, A. sphaerocarpus. Hampe florale non ramifiée, fleurs en grappe très serrée.
  • Asphodelus arrondeaui : bâton blanc d'Arrondeau. Considéré généralement comme une sous-espèce de A. albus ou de A. macrocarpus, s'en distingue surtout par sa répartition géographique (Bretagne, nord-ouest de l'Espagne). Elle est protégée[2].
  • Asphodelus cerasiferus : asphodèle porte-cerises, asphodèle cerise. Espèce méditerranéenne. Hampe florale faiblement ramifiée. Caractéristique par ses fruits globuleux, plus gros que dans les autres espèces. Fleurs nombreuses mais moins serrées que celles de l'asphodèle blanc.
  • Asphodelus fistulosus : asphodèle fistuleux. Espèce méditerranéenne. Tige étroite et creuse (les autres espèces ont une tige pleine). Les fleurs sont très espacées, formant une grappe lâche. Fruits brun-rouge très gros par rapport à la tige.
  • Asphodelus ramosus : asphodèle ramifié. Espèce méditerranéenne. Souvent considéré comme synonyme de A. cerasiferus, il s'en distingue par une hampe florale plus ramifiée à la base et par des fruits plus petits.
  • Asphodelus macrocarpus

Culture générale

L'asphodèle donne son nom à un personnage secondaire du feuilleton radiophonique Bons baisers de partout, Moïse Asphodèle, alias Sphodella, le photographe-philosophe.

Victor Hugo fait également référence à l'asphodèle, dans Booz endormi :
Booz ne savait point qu'une femme était là,
et Ruth ne savait point ce que Dieu voulait d'elle.
Un frais parfum sortait des touffes d'asphodèle,
Les souffles de la nuit flottaient sur Galgala.

Mes bouquets d'asphodèles (1969) est le titre d'une chanson de Marie Laforêt.

Le Pré de l'Asphodèle désigne une région des Enfers grecs.

Liste d'espèces

Selon Kew Garden World Checklist (10 juil. 2010)[3] :

  • Asphodelus acaulis Desf. (1798)
  • Asphodelus aestivus Brot. (1804)
  • Asphodelus albus Mill. (1768)
  • Asphodelus ayardii Jahand. & Maire (1925)
  • Asphodelus bakeri Breistr. (1947)
  • Asphodelus bento-rainhae P.Silva (1956)
  • Asphodelus cerasiferus J.Gay (1857)
  • Asphodelus fistulosus L. (1753)
  • Asphodelus gracilis Braun-Blanq. & Maire (1922)
  • Asphodelus lusitanicus Cout. (1898)
  • Asphodelus macrocarpus Parl. (1857)
  • Asphodelus ramosus L. (1753)
  • Asphodelus refractus Boiss. (1854)
  • Asphodelus roseus Humbert & Maire (1926)
  • Asphodelus serotinus Wolley-Dod (1914)
  • Asphodelus tenuifolius Cav. (1801)
  • Asphodelus viscidulus Boiss. (1846)

Notes et références

  1. La classification phylogénétique place actuellement ce genre dans la famille des Asphodelaceae, classification qui était déjà celle de Jussieu, et dans l'ordre des Asparagales. Depuis 2003 (APG II), elle propose, de façon optionnelle, de l'inclure dans la famille des Xanthorrhoeaceae s.l.
  2. statut de protection
  3. Kew Garden "World Checklist", consulté le 10 juil. 2010

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Asphodèle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • asphodèle — [ asfɔdɛl ] n. m. • 1553; lat. asphodelus, gr. asphodelos ♦ Plante (liliacées), dont la hampe florale nue se termine par une grappe de grandes fleurs étoilées très ornementales. Asphodèle blanc, jaune. « Un frais parfum sortait des touffes d… …   Encyclopédie Universelle

  • Asphodele — Asphodèle  Pour l’article homonyme, voir Asphodèle, la bande dessinée.  …   Wikipédia en Français

  • Asphodèle — (Ambon,Франция) Категория отеля: Адрес: Bot Bihan, 56190 Ambon, Франция …   Каталог отелей

  • asphodèle — ASPHODÈLE. sub. m. Plante dont les racines sont en forme de navets. En temps de disette, dans nos Provinces méridionales, on en fait une espèce de pain. Il y a aussi une sorte de lis qu on nomme Lis asphodèle. Voyez Lis …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • asphodèle — (a sfo dè l ) s. m. Terme de botanique. Plante de la famille des liliacées, à laquelle appartient l asphodèle rameux (asphodelus ramosus, L.), dont le bulbe a été employé contre la gale. •   Il n y a parmi nous que l asphodèle et de la viande… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ASPHODÈLE — s. m. T. de Botan. Plante de la famille des Liliacées, dont quelques espèces sont cultivées dans les jardins : celle qui croît naturellement dans le midi de la France, et qu on nomme Asphodèle rameux, a des racines charnues et nourrissantes, dont …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ASPHODÈLE — n. m. T. de Botanique Plante de la famille des Liliacées, dont quelques espèces sont cultivées dans les jardins …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Asphodele — Affodill Weißer Affodill (Asphodelus albus) Systematik Klasse: Einkeimblättrige (Liliopsida) …   Deutsch Wikipedia

  • Asphodele — As|pho|de|le 〈f. 19〉 = Affodill [→ Affodill] …   Universal-Lexikon

  • Asphodele — As|pho|de|le 〈f.; Gen.: , Pl.: n〉 = Affodill …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”