Asiminier

Asiminier trilobé

Comment lire une taxobox
Asiminier trilobé
 Fruit et feuilles d'Asimina triloba
Fruit et feuilles d'Asimina triloba
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Magnoliidae
Ordre Magnoliales
Famille Annonaceae
Genre Asimina
Nom binominal
Asimina triloba
(L.) Dunal, 1817
Synonymes
Annona triloba L.
Classification phylogénétique
 L'asimine contient un grand nombre de graines

L'asimine contient un grand nombre de graines

Clade Angiospermes
Clade Magnoliidées
Ordre Magnoliales
Famille Annonaceae
Genre Asimina
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

L'asiminier trilobé (Asimina triloba) est un petit arbre de la famille des Annonaceae.

Cet arbre, originaire d'Amérique du Nord, produit les plus gros fruits comestibles que l'on peut rencontrer naturellement aux États-Unis et le Sud-Ouest d'Ontario, où il est appelé pawpaw tree.

Le nom d'« asiminier » a été repris du vocabulaire des Français de Louisiane, il dérive du nom du fruit « asimine » qui a été emprunté à une langue amérindienne locale.

Sommaire

Description

L'asiminier peut atteindre 15 mètres de hauteur.

Les feuilles, vert foncé, oblongues acuminées, mesurent jusqu'à 20 cm de long, et ont un port retombant.

Fleur de Asimina triloba

Les fleurs solitaires, à symétrie axiale, comptent six tépales de couleur rouge bordeaux. Les trois pétales extérieurs sont plus grands et étalés, ceux de l'intérieur sont dressés. Elles ont environ 5 cm de diamètre. Ces fleurs sont hermaphrodites, mais les arbres ne sont pas autofertiles. Une pollinisation croisée est nécessaire car les stigmates arrivent à maturité avant les étamines (fleurs protogynes).

Le fruit, l'asimine, est une baie de forme oblongue, pouvant atteindre jusqu'à 15 cm de long, de couleur verte tirant sur le jaune à maturité. Il contient plusieurs graines noires de 2 à 3 cm de long.

La chair crémeuse, jaune, est comestible et a un goût particulier qui rappelle à la fois la banane et la mangue.

Distribution

L'espèce est originaire de la partie est de l'Amérique du Nord, depuis le Canada (Ontario et le nord-est des États-Unis (New Jersey, New York), jusqu'au sud-est des États-Unis (Floride, Louisiane).

Histoire

Les premiers écrits concernant les "pawpaws" datent du compte rendu de l'expédition de de Soto qui trouva en 1541 des tribus amérindiennes qui cultivaient le fruit à l'Est du Mississippi. Le pawpaw était le dessert favori de George Washington et Thomas Jefferson en cultivait à Monticello.

L'asiminier est connu en Europe depuis la fin du XVIIIe siècle, mais n'y dépasse généralement pas la taille d'un arbuste.

Utilisation

  • Les fruits sont consommés aux États-Unis, soit frais, soit transformés en crèmes glacées, sorbets, yaourts ou pâtisseries. C'est un fruit peu répandu en dehors des États-Unis. Il est très fragile et supporte, difficilement, le transport à condition qu'il soit cueilli avant maturité complète. Il est nécessaire de le conserver au réfrigérateur (il se conserve environ une semaine).
  • Arbuste d'ornement, apprécié pour son feuillage. C'est son utilisation principale en France par exemple.

Toxicité

Les fruits sauvages, bien que généralement comestibles, peuvent déclencher une dermatite chez certaines personnes et parfois une gastro-entérite grave lorsqu'ils sont ingérés[1].

Culture

L'asiminier est moyennement rustique. Les parties aériennes sont atteintes à partir de 0°C et la plante meurt à partir de -25°C.

Il préfère un sol de type loam, profond, riche et frais (mais correctement drainé), de pH neutre à légèrement acide.

La croissance de l'asiminier est faible les premières années car il commence par développer fortement son système racinaire avec une racine pivot d'une fois et demi la hauteur du plant. Il vaut donc mieux, quand c'est possible, le semer directement en place (ou à défaut rempoter en pot de plus en plus grand chaque année).

L'asiminier se reproduit facilement par drageon, prélevable au début du printemps. A défaut, il forme naturellement des peuplements épais. On peut aussi le reproduire par semis mais les graines doivent être semées rapidement car elles perdent leurs capacités germinatives en quelques semaines.

L'asiminier a fait l'objet de nombreuses sélections au début du XXe siècle et il existe aujourd'hui de nombreux cultivars offrant des fruits de qualité.

Notes et références

  1. Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Liens externes

Ce document provient de « Asiminier trilob%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Asiminier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • asiminier — ● asiminier nom masculin Arbrisseau (anonacée) d Amérique du Sud, au fruit comestible …   Encyclopédie Universelle

  • asiminier — triskiautė azimina statusas T sritis vardynas apibrėžtis Anoninių šeimos dekoratyvinis, vaisinis, vaistinis nuodingas augalas (Asimina triloba), paplitęs Šiaurės Amerikoje. atitikmenys: lot. Annona triloba; Asimina triloba angl. dog banana;… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Asiminier Trilobé — Asiminier trilobé …   Wikipédia en Français

  • Asiminier trilobe — Asiminier trilobé Asiminier trilobé …   Wikipédia en Français

  • Asiminier trilobé — Asiminier trilobé …   Wikipédia en Français

  • Asimina triloba — Asiminier trilobé Asiminier trilobé …   Wikipédia en Français

  • Asimina — Asimina …   Wikipédia en Français

  • Asimina — Asimina …   Wikipédia en Français

  • Ecozone nearctique : plantes a graines par nom scientifique (A) — Écozone néarctique : plantes à graines par nom scientifique (A) Plantes par écozone Néarctique · Paléarctique · Afrotropical · Indomalais · Australasien · …   Wikipédia en Français

  • Écozone néarctique: plantes à graines par nom scientifique (A) — Écozone néarctique : plantes à graines par nom scientifique (A) Plantes par écozone Néarctique · Paléarctique · Afrotropical · Indomalais · Australasien · …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”