Ashtādhyāyī

Pāṇini

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Panini.

Pāṇini (560-480) (en devanāgarī पाणिनि) est un grammairien de l'Inde antique (probablement du Ve siècle av. J.-C.), considéré comme le fondateur de la littérature et de la langue sanskrites. Il est célèbre pour avoir formulé en 3 959 sûtras, connues sous le nom d’Aṣṭādhyāyī (en devanāgarī अष्टाढयायी) et également appelées Pāṇinīya (en devanāgarī पाणिनिय), les règles de morphologie de cette langue. L'Aṣṭādhyāyī reste toujours aujourd'hui l'ouvrage le plus connu sur la grammaire du sanskrit.

La grammaire de Pāṇini est fortement systématisée et technique. Les concepts de phonème, de morphème et de racine, inhérents à son approche analytique, ne seront pris en considération par les linguistes occidentaux que deux millénaires après lui. Les règles définies par Pāṇini décrivent parfaitement la morphologie du sanskrit, et sont considérées comme si claires que les informaticiens les ont mises en œuvre pour enseigner la compréhension du sanskrit aux ordinateurs. Pāṇini emploie des méta-règles, des transformations et la récursivité, ainsi qu'un système élaboré d'abréviations. La forme de Backus-Naur, ou grammaire BNF, utilisée pour décrire les langages de programmation modernes possède des similitudes importantes avec les règles de la grammaire de Pāṇini, qui peut être ainsi considéré comme l'un des pères de l'informatique.

Rien de sûr n'est connu de sa vie, pas même le siècle au cours duquel il a vécu (certainement après le VIIe siècle av. J.-C. et avant le IIIe siècle av. J.-C.). D'après la tradition indienne, Pāṇini serait né à Ṣālātula, près de l'Indus, aujourd'hui sur le territoire du Pakistan, et aurait vécu de 520 à 460 av. J.-C., durant la période védique tardive. Pāṇini institue quelques règles spéciales, dites chandasi (« dans les hymnes ») pour rendre compte des formes des écritures védiques tombées en désuétude dans la langue parlée de son temps, indiquant que le sanskrit védique était déjà un dialecte archaïque, mais toujours compréhensible.

Le concept de dharma est attesté dans sa phrase d'exemple (4.4.41) dharmam carati, « il respecte la loi ». Un indice important pour la datation de Pāṇini est l'occurrence du yavan-, « ionien, grec » dans 4.1.49, où la formation du mot yavanānī (« femme grecque » ou « écriture grecque ») est discutée. On ne sait pas si le travail original de Pāṇini était sous forme écrite, certains prétendent cependant qu'un travail d'une telle complexité aurait été impossible à compiler sans notes écrites. D'autres envisagent la possibilité que Pāṇini ait pu l'avoir composé avec l'aide d'un groupe d'étudiants dont les mémoires lui servaient de bloc-notes. Cependant, comme l'écriture apparaît en Inde sous sa forme brahmi au Ve siècle av. J.-C., il est possible que Pāṇini ait connu et employé un système d'écriture.

Source

  • Louis Frédéric, Dictionnaire de la civilisation indienne, Robert Laffont, 1987
  • Portail de la linguistique Portail de la linguistique
  • Portail du monde antique Portail du monde antique
  • Portail du monde indien Portail du monde indien
Ce document provient de « P%C4%81%E1%B9%87ini ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ashtādhyāyī de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pāṇini — For other uses, see Panini (disambiguation). Pāṇini (Sanskrit: पाणिनि, IPA: [pɑːɳin̪i]; a patronymic meaning descendant of Paṇi ) was an ancient Indian Sanskrit grammarian from Pushkalavati, Gandhara (fl. 4th century BC[1] …   Wikipedia

  • Kambojas — The Kambojas were a Kshatriya tribe of Iron Age India, frequently mentioned in ( post Vedic ) Sanskrit and Pali literature, making their first appearance in the Mahabharata and contemporary Vedanga literature (roughly from the 7th century BCE).… …   Wikipedia

  • History of the Punjab — The first known use of the word Punjab is in the book Tarikh e Sher Shah Suri (1580), which mentions the construction of a fort by Sher Khan of Punjab . The first mentioning of the Sanskrit equivalent of Punjab , however, occurs in the great epic …   Wikipedia

  • Mahajanapadas — Mahā Janapadas ← 700s–300s …   Wikipedia

  • Saśigupta — (Arrian Sisikottos; Curtius Sisocostus) was an historical personage of considerable eminence hailing from the Paropamisadean region i.e region lying between Hindukush and Indus. His name appears twice in Arrian’s Anabasis and once in Historiae… …   Wikipedia

  • Republican Kambojas — There are several ancient literary and inscriptional references which testify that the ancient Kambojas were a republican people. References in Sanskrit and Pali literature attest terms like e Gana , Samgha , Shreni and other similar bodies… …   Wikipedia

  • Scholarship among Ancient Kambojas — The Kambojas are an ancient people of the north western Indian subcontinent (Central Asia), frequently mentioned in ancient Indian texts (though not directly in the Rig Veda). They spoke an Indo Iranian derived language, an Indo European family… …   Wikipedia

  • Tushara Kingdom — Tusharas (alias Tukharas, Tocharians) were a Mlechcha tribe, with their kingdom located in the north west of India as per the epic Mahabharata. An account in Mahabharata (Mbh 1:85) depicts Mlechchas as the descendants of Anu, one of the cursed… …   Wikipedia

  • Term Kamboja and its variants — Kamboja (Sanskrit: कम्बोज) was the ancient name of a country, and the Indo Iranian Kshatriya tribe, the Kambojas, settled therein. The country is listed as one of the sixteen Mahajanapadas or great nations in ancient Buddhist texts, and was… …   Wikipedia

  • Kapisa Province — Geobox|Province country = Afghanistan country name = Kapisa native name = کاپیسا map caption = Map of Afghanistan with Kapisa highlighted capital = Mahmud i Raqi capital lat d = 35.0 capital long d = 69.7 population as of = 2002 population =… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”