Ashtart

Astarté

Cartouche dieux.jpg
Cet article fait partie de la série
Dieux égyptiens
Présentation
Par ordre alphabétique
Par relation
Par ville
Par symbole
Par animal
Par écriture hiéroglyphique

Astarté est une déesse d'origine phénicienne présentant un caractère belliqueux, implantée dans la mythologie égyptienne sous les Ramessides. À califourchon sur son cheval, elle accompagne et protège le souverain. Elle devient la fille de ou de Ptah, et est une des compagnes de Seth.

Athtart à Ougarit, Shaushka ou Shaushga chez les Hourrites, Ashtart en langue punico-phénicienne, elle est l'équivalent de la déesse mésopotamienne Ishtar (pour les babyloniens) ou Inanna (pour les sumériens).

Elle semble avoir comme descendance Aphrodite en Grèce, Turan en Étrurie et Vénus à Rome sous le nom officiel de Venere Ericina.

Elle est Tanit, chez les Carthaginois.

Tanit est une déesse d'origine phénicienne de la fertilité, présidant aux naissances et à la croissance. Elle était la déesse tutélaire de la ville de Sarepta et son culte prit de l'ampleur à Carthage où elle était nommée Oum.

Élément féminin du couple suprême qu'elle forme avec Baal, celle-ci assume des fonctions variées : protectrice du souverain et de sa dynastie, elle protège également les marins, mais son culte est, comme pour la plupart des divinités féminines primordiales de l'antiquité (et de la proto-histoire), lié à la fertilité et à la fécondité.

Le papyrus d'Astarté (papyrus fragmentaire) semble laisser entendre qu'Astarté est celle qui contrecarre les demandes exorbitantes de tribut que Yam (roi des dieux) demande aux autres dieux.

Bibliographie

  • Gerd Scherm, Brigitte Tast, Astarte und Venus. Eine foto-lyrische Annäherung, 1996 (ISBN 3-88842-603-0) 



nothumb  Histoire • Géographie • Mythologie • Dieux • Art / Pyramides • Sciences • Vie quotidienne / Organisation politique / Pharaons  Égyptologie • BibliographieLexique • Index
Egyptopedia Un article égyptologique au hasard :

Mentouhotep IV

Modifications du jour
  • Portail de l’Égypte antique Portail de l’Égypte antique
  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
  • Portail du Proche-Orient ancien Portail du Proche-Orient ancien
  • Portail des Phéniciens et du monde punique Portail des Phéniciens et du monde punique
Ce document provient de « Astart%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ashtart de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ashtart — ou Astarté V. Ishtar …   Encyclopédie Universelle

  • Ashtart — (Astarte)    Of the various spellings of the name, Astarte is found in the Tel Amara letters. The Hebrew Ashtoreth arose when the rabbinical school of the Massoretes in the sixth century decided to adopt a conventional system to compensate for… …   Who’s Who in non-classical mythology

  • Baal — Ba al (pronounced: IPA| [baʕal] ; Hebrew: בעל) (ordinarily spelled Baal in English) is a Northwest Semitic title and honorific meaning master or lord that is used for various gods who were patrons of cities in the Levant, cognate to Assyrian Bēlu …   Wikipedia

  • Atargatis — For the metal band, see Atargatis (band). For the god in Robert E. Howard s Conan series, see Derketo (Conan) Atergatis redirects here. For the crab genus, see Atergatis (crab). Fertile Crescent myth series …   Wikipedia

  • Sidon — Infobox Settlement official name = Sidon other name = native name = صيدا nickname = settlement type = motto = imagesize = 300px image caption = View of the new city the Sea Castle. Part of the Sea Castle in front. flag size = image seal size =… …   Wikipedia

  • El (god) — Eli (Hebrew: אל) is the Northwest Semitic word and name either translated into English as god or God or left untranslated as Eli , depending on the context. In the Levant as a whole, Eli or Izer was the supreme god, the father of humankind and… …   Wikipedia

  • Asherah — (from Hebrew אשרה), generally taken as identical with the Ugaritic goddess Athirat (more accurately transcribed as Unicode|ʼAUnicode|ṯirat), was a major northwest Semitic mother goddess, appearing occasionally also in Akkadian sources as… …   Wikipedia

  • Anat — Anat, also ‘Anat [in ASCII spelling Anat and often simplified to Anat), Hebrew or Phoenician ענת (‘Anāt), Ugaritic ‘nt , Greek Αναθ (transliterated Anath), in Egyptian rendered as Antit, Anit, Anti (not to be confused with Anti) , or Anant.] is a …   Wikipedia

  • Ba`alat Gebal — Ba‘alat Gebal, Lady of Byblos , was the goddess of the city of Byblos, sometimes known to the Greeks as Baaltis .She was generally identified with the pan Semitic goddess ‘Ashtar and so equated with the Greek goddess Aphrodite. However… …   Wikipedia

  • Astarte — altsyrische Darstellung einer Liebesgöttin Astarte, phönizisch: ʿštrt, griechisch: Αστάρτη (Astártē), hebräisch Aschtoret, aramäisch: Athtar; war die Himmelskönigin und Liebesgöttin mehrerer westsemitischer Völker. Auf einer Inschrift von Delos… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”