Ascarat

43° 10′ 17″ N 1° 15′ 14″ W / 43.1714, -1.25388888889

Ascarat
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement Bayonne
Canton Saint-Étienne-de-Baïgorry
Code commune 64066
Code postal 64220
Maire
Mandat en cours
Jean-Michel Galant
2008-2014
Intercommunalité communauté de communes de Garazi-Baïgorri
Démographie
Population 284 hab. (2007)
Densité 49 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 10′ 17″ Nord
       1° 15′ 14″ Ouest
/ 43.1714, -1.25388888889
Altitudes mini. 120 m — maxi. 446 m
Superficie 5,82 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Ascarat est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.

Le gentilé est Azkaratar.

L'église
Maison basque de Basse-Navarre (tuiles rousses et pierres d'angle apparentes)
Le fronton place libre

Sommaire

Géographie

Situation

Ascarat fait partie de la province basque de Basse-Navarre.

Accès

Ascarat est desservie par les routes départementales D15 et D918.

Hydrographie

Ascarat est traversée[1] par la Nive et ses affluents, la Nive d'Arnéguy et le Pagolako erreka.

Lieux-dits et hameaux

  • Ociarte
  • Village

Communes limitrophes

Toponymie

Son nom basque est Azkarate.

Le toponyme Ascarat apparaît[2] sous les formes Axcarat (1513, titres de Pampelune[3]), Axcarate (1621, Martin Biscay[4]) et Sanctus Julianus d'Ascarat (1763, collations du diocèse de Bayonne[5]).

Histoire

La paroisse est mentionnée[6] dès 1256 et est « ravagée par des gens de guerre » en 1396.

Héraldique

Blason Blasonnement
Écartelé au 1 d'azur au cep de vigne pampré d'argent et fruité d'or ; au 2 d'argent à une aigle essorante de sable sur un mont de sinople ; au 3 d'argent à deux fasces de gueules ; au 4 d'azur à un cheval gai passant d'or surmonté de deux étoiles d'argent posées en fasce au franc quartier des barons militaires d'Empire[7]

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2008 Jean-Michel Galant    
2001 2008 Jean-Michel Galant Abertzaleen Batasuna Conseiller général
2008 2014 Jean-Michel Galant Abertzaleen Batasuna  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Intercommunalité

La commune d'Ascarat participe à sept structures intercommunales :

Démographie

L'enquête de 1786[8] recense à Ascarat 56 maisons et 328 personnes[9].

Évolution démographique

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
334 260 279 369 402 441 440 445 403
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
340 375 354 360 353 350 354 346 412
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
338 350 354 321 323 355 353 348 325
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007  
274 283 282 294 294 275 280 284  

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Économie

La commune fait partie de la zone de production du vignoble d'Irouléguy et de celle d'appellation de l'ossau-iraty. L'activité est principalement agricole.

Culture et patrimoine

Patrimoine civil

  • La ferme Harizpea[10] date de 1587 ;
  • La maison Uhaldea[11] date de la fin du XVIIIe siècle ou du début du XIXe siècle ;
  • Le manoir[12] dit château de Vergues ou château de Fargas date du XVIIIe siècle.

Patrimoine religieux

  • L'église Saint-Julien-d'Antioche[13], d'origine médiévale, a été fortement remaniée aux XVIIIe et XIXe siècles.

Patrimoine environnemental

Équipements

Personnalités liées à la commune

Notes

  1. Notice du Sandre sur Ascarat
  2. Paul Raymond, Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque
  3. Titres publiés par don José Yanguas y Miranda
  4. Derecho de naturaleza que la merindad de San-Juan-del-pie-del-puerto, una de las seys de Navarra, tiene en Castilla - 1622 petit in-4°
  5. Manuscrits du XVIIe et du XVIIIe siècles - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  6. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice générale sur la commune d'Ascarat
  7. Guy Ascarat.
  8. Archives nationales K 1235, n° 21, citées par Manex Goyhenetche, Histoire générale du Pays basque - tome 3, Elkarlanean 2001 (ISBN 2 9131 5634 7) , page 77.
  9. avec un cheptel composé de 31 chevaux, mulets ou juments, 1339 brebis, 214 vaches et 153 cochons
  10. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la ferme Harizpea
  11. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la maison Uhaldea
  12. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur le château de Vergues
  13. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur l'église Saint-Julien-d'Antioche

Pour approfondir

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ascarat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ascarat — Saltar a navegación, búsqueda Ascarat Azkarate …   Wikipedia Español

  • Ascarat — ( eu. Azkarate) is a commune in the Pyrénées Atlantiques department in southwestern France.It is located in the former province of Basse Navarre.External links* [http://www.euskomedia.org/euskomedia/SAunamendi?idi=en op=7 voz=AZKARATE%20(3)… …   Wikipedia

  • Anhaux — 43° 10′ N 1° 17′ W / 43.17, 1.29 …   Wikipédia en Français

  • Armorial Des Communes Des Pyrénées-Atlantiques — Cette page décrit les armoiries (figures et blasonnements) des communes des Pyrénées Atlantiques. S …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes des Pyrenees-Atlantiques — Armorial des communes des Pyrénées Atlantiques Cette page décrit les armoiries (figures et blasonnements) des communes des Pyrénées Atlantiques. S …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes des Pyrénées-Atlantiques — Cette page décrit les armoiries (figures et blasonnements) des communes des Pyrénées Atlantiques. Sur les autres projets Wikimedia : « Armorial des communes des Pyrénées Atlantiques », sur Wikimedia Commons (ress …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes des pyrénées-atlantiques — Cette page décrit les armoiries (figures et blasonnements) des communes des Pyrénées Atlantiques. S …   Wikipédia en Français

  • Baigorri — Saint Étienne de Baïgorry Pour les articles homonymes, voir Saint Étienne (homonymie). Saint Étienne de Baïgorry …   Wikipédia en Français

  • Baïgorry — Saint Étienne de Baïgorry Pour les articles homonymes, voir Saint Étienne (homonymie). Saint Étienne de Baïgorry …   Wikipédia en Français

  • Berroko erreka — Caractéristiques Longueur  ? Bassin  ? Bassin collecteur l Adour Débi …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”