Asaf Jah II

Nizâm al-Mulk Asaf Jâh II

Fateh Jang Nizâm ad-Dawla `Alî Khan Bahadur Nizâm al-Mulk Asaf Jâh II[1] ou Nizâm `Alî Jâh est le second des sept souverains ayant pris le nom d'Asaf Jâh et le cinquième de la dynastie des Nizâm de l'Hyderâbâd en 1762. Il est le quatrième fils de Nizâm al-Mulk Asaf Jâh Ier et le troisième à régner sur l'Hyderâbâd. Il est né le 7 mars 1734. Il règne sous le nom d'Asaf Jâh II jusqu'à sa mort le 6 août 1803.

Sommaire

Biographie

En 1751, Muhyi ad-Dîn Muzaffar Jang est tué lors d'une bataille contre le Nabab de Kurnool au col de Lakkireddipalle[2]. Le troisième fils de Nizâm al-Mulk Asaf Jâh Ier, Asaf ad-Dawla Salâbat Jang est envoyé comme ambassadeur par leur aîné Ghazi ad-Dîn Firuz Jang. Le 13 février 1751, Asaf ad-Dawla Salâbat Jang en profite pour se faire proclamer successeur de Muhyi ad-Dîn Muzaffar Jang dans le camp près Lakkireddipalle avec le soutien des Français[3]. L'aîné a cependant été reconnu par l'empereur moghol Ahmad Shâh Bahâdur comme souverain du Deccan avec le titre de Nizâm al-Mulk par un décret (firman) du 34 janvier 1751.

Le 16 octobre 1752, Ghazi ad-Dîn Firuz Jang est empoisonné par Umda Begum[4], mère de Nizâm `Alî Jâh, avant d'avoir pris le pouvoir qui reste aux mains d'Asaf ad-Dawla Salâbat Jang jusqu'en 1762.

En 1758, Nizâm `Alî Jâh est nommé plénipotentiaire [5] du 17 juin 1759 au 27 septembre 1760[6].

En 1762, l'arrivée au pouvoir de Nizâm `Alî Jâh est assez chaotique. Il destitue son frère Asaf ad-Dawla Salâbat Jang l'emprisonne le 8 juillet 1762. Asaf ad-Dawla Salâbat Jang meurt assassiné en prison le 16 septembre 1763[3].

Le règne

En 1763, Nizâm `Alî Jâh devient Asaf Jâh II. Il transfère sa capitale d'Aurangâbâd vers Hyderâbâd. Son long règne est marqué par plusieurs évènements d'importance.

Le 22 février 1775, sa mère Umda Begum meurt à Hyderâbâd.

Avril 1779, John Holland est envoyé à Hyderâbâd par le gouvernement britannique comme ambassadeur[7].

En 1791, il envoie son second fils Mir Akbar `Alî Khân en campagne contre Tipû Sâhib de Mysore ce qui lui vaut le titre de Sikander Jâh[8] (digne d'Alexandre)[9].

En 1795, Asaf Jâh II est vaincu par les Marathes et doit leur céder la forteresse de Daulatabad, Aurangâbâd et Sholapur et doit payer une indemnité de 3 000 000 de roupies. En août 1795, le fils aîné d'Asaf Jâh II se rebelle contre son père. Il est vaincu et emprisonné. On le retrouve mort sur les berges de la rivière Munjira le 24 novembre 1795[6].

Le 12 novembre 1796, il signe un traité de d'alliance perpétuelle avec la Compagnie anglaise des Indes orientales. L'Hyderâbâd, qui a une étendue et une population comparables à celles du Royaume-Uni, devient un état princier des Indes britanniques[6]

Le 25 Mars 1798, décès du général et aventurier français Monsieur Raymond qui était le conseiller militaire d'Asaf Jâh II[7].

En 1799 Asaf Jâh II s'estime menacé par Tipû Sâhib de Mysore. Il est vaincu avec ses nouveaux alliés britanniques. Il doit céder à Tipû Sâhib les districts de Cuddapah et de Khammam.

La mort

Asaf Jâh II meurt à l'âge de 69 ans, le 6 août 1803, dans le palais Chowmahalla à Hyderâbâd qu'avait commencé à construire Mir `Alî Salâbat Jang en 1750. Asaf Jâh II est enterré dans la mosquée Mecca Masjid à Hyderâbâd, à côté de la tombe de sa mère. Son deuxième fils, Mir Akbar Ali Khan, lui succède sans contestation sous le nom d'Asaf Jâh III.

Descendance

Asaf Jâh II a eu plusieurs épouse qui lui ont donné onze fils et douze filles[6].

Précédé par Nizâm al-Mulk Asaf Jâh II Suivi par
Asaf ad-Dawla Salâbat Jang
Drapeau Hyderabad.png Nizâm d'Hyderâbâd Drapeau Hyderabad.png
(1762-1803)
Asaf Jâh III


Notes

  1. urdu : nizām alī jāh, نظام علی خاہ
  2. Lakkireddipalle ou Lakkireddipalli dans le district de Kadapa de l'état de l'Andhra Pradesh en Inde. 14° 10′ 00″ N 78° 42′ 00″ E / 14.1667, 78.7000
  3. a  et b Christopher Buyers, (en) Hyderabad, page 4.
  4. Christopher Buyers, (en) Hyderabad, page 3.
  5. Mukhtar-i-Mutlaq (persan / urdu : muḫtār-i-muṭlaq, مختار مطلق, plénipotentiaire
  6. a , b , c  et d Christopher Buyers, (en) Hyderabad, page 5.
  7. a  et b www.hydonline.com, (en) Chronology of Events and Dates
  8. urdu : sikandar jâh, سکندر جاہ, digne d'Alexandre
  9. Christopher Buyers, (en) Hyderabad, page 6.

Voir aussi

Liens et documents externes

  • Portail du monde indien Portail du monde indien
Ce document provient de « Niz%C3%A2m al-Mulk Asaf J%C3%A2h II ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Asaf Jah II de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Asaf Jah II. — Nawab Mir Nizam ul Mulk Ali Khan Siddiqi Bahadur, Asaf Jah II. (* 24. Februar 1734; † 6. August 1803 im Chomwalla Palast von Hyderabad), war ein jüngerer Sohn von Asaf Jah I., dem es gelang, nach zahlreichen Kriegen und Gebietsverlusten, sein… …   Deutsch Wikipedia

  • Nizam Ali Khan Asaf Jah II — Nizâm al Mulk Asaf Jâh II Fateh Jang Nizâm ad Dawla Alî Khan Bahadur Nizâm al Mulk Asaf Jâh II[1] ou Nizâm Alî Jâh est le second des sept souverains ayant pris le nom d Asaf Jâh et le cinquième de la dynastie des Nizâm de l Hyderâbâd en 1762. Il… …   Wikipédia en Français

  • Nizâm al-Mulk Asaf Jâh II — Fateh Jang Nizâm ad Dawla Alî Khan Bahadur Nizâm al Mulk Asaf Jâh II[1] ou Nizâm Alî Jâh est le second des sept souverains ayant pris le nom d Asaf Jâh et le cinquième de la dynastie des Nizâm de l Hyderâbâd en 1762. Il est le quatrième fils de… …   Wikipédia en Français

  • Ali Khan Asaf Jah II — Nawab Mir Nizam Ali Khan Siddiqi Asaf Jah II The II Nizam of Hyderabad state Reign 1762–1803 Born March 7, 1734 Birthplace Hyderabad state Died …   Wikipedia

  • Asaf Jah III — Sikander Jâh Asaf Jâh III Muzaffar al Mamaluk, Nizâm al Mulk, Nizâmad Dawla, Nabab Mir Akbar Alî Khân Bahadur Fulad Asaf Jâh III[1], Asaf Jâh III ou Sikander Jâh (digne d Alexandre) est le troisième des sept souverains ayant pris le nom d Asaf… …   Wikipédia en Français

  • Asaf Jah I. — Nizam ul Mulk, Asaf Jah I. Qamar ud Din, Chin Qilich Khan, Khan i Dauran, Nizam ul Mulk Asaf Jah I. (* 11. August 1671; † 22. Mai 1748[1] nahe Burhānpur), war ein indischer Adliger am Mogulhof, der, nachdem er die Statthalterschaf …   Deutsch Wikipedia

  • Asaf Jah VI. — Asaf Jah VI. Fath Jang Mahbub Ali II Khan Asaf Jah VI. (* 17. August 1866 im Purani Haveli von Hyderabad; † 29. August 1911 im Falaknuma Palast von Hyderabad) war vom 28. Februar 1869 bis zu seinem Tode der Nizam des indischen Fürstenstaates… …   Deutsch Wikipedia

  • Asaf Jah Ier — Qâmar ad Din Khân Asaf Jâh Ier Mir Qâmar ad Dîn Khân Chin Qilij Khân Nizâm al Mulk Fateh Jang Asaf Jâh Ier[1] ou Asaf Jâh Ier (digne du ministre avisé de Salomon) est le fondateur de la dynastie dite des Nizâ …   Wikipédia en Français

  • Asaf Jah VII — Fateh Jang Othman Alî Khân Asaf Jâh VII Fateh Jang Othman Alî Khân Asaf Jâh VII Fateh Jang Othman Alî Khân Bahadur[1] ou Asaf Jâh VII est le dernier souverain régnant de la dynastie des Nizâm de l Hyderâbâ …   Wikipédia en Français

  • Asaf Jah VII. — Mir Sir Osman Ali Khan Asaf Jah VII. (Urdu: آصف جاہ), GCSI, GBE (* 6. April 1886 im Purani Haveli von Hyderabad; † 24. Februar 1967) mit dem Geburtsnamen Usman Ali Khan Bahadur (Urdu: عثمان علی خان بہادر), war der letzte regierende Nizam des… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”