Arégonde

Arégonde (Arnegonde, Arnegundis) ( v. 515 — † v.573/579) est une reine des Francs, épouse du roi Clotaire Ier.

Sommaire

Histoire d'après Grégoire de Tours

Chevalière de la reine Arégonde.

Si l'on en croit le chroniqueur Grégoire de Tours, la reine franque Ingonde, épouse du roi mérovingien Clotaire Ier, ayant demandé à ce dernier de trouver un mari qui soit digne de sa sœur cadette Arégonde, le roi ne trouva meilleur prétendant que lui-même et décida d'épouser sa propre belle-sœur. Ce mariage, certes proscrit par les canons ecclésiastiques, était cependant conforme aux principes polygamiques et endogamiques alors en vigueur dans les familles royales germaniques. Arégonde accéda donc au rang de reine légitime et apparaît d'ailleurs en tant que regina (c'est-à-dire reine, ou princesse au sens large du terme) dans l'œuvre de Grégoire de Tours, à l'instar des autres femmes de Clotaire.

De cette union naquit Chilpéric, futur roi des Francs de Neustrie.

Données des recherches sur sa sépulture

Sarcophage de la reine Arégonde dans la basilique de Saint-Denis.

Sa sépulture a été découverte en 1959 en la basilique de Saint-Denis par Michel Fleury, archiviste paléographe. Elle contenait des vêtements préservés et des bijoux, dont son anneau nominatif, aujourd'hui conservés au Musée d'archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye. La date de sa mort n'étant pas connue par des textes, l'analyse archéologique du tombeau a d'abord émis deux hypothèses. Ainsi, selon Michel Fleury, qui se base sur une analyse de l'état du squelette, elle serait morte entre 565 et 570 (à l'âge d'environ 50 ans donc). Mais des récentes études (Patrick Périn) du mobilier funéraire et particulièrement des pièces de vêtements incitent désormais à penser que le décès doit être placé entre 572 et 583. En effet, le style de certaines pièces du costume de la reine n'apparaît pas dans le monde mérovingien avant le début du VIIe siècle. Michel Fleury en donne la description suivante : « une femme de très petite taille, âgée d'environ quarante-cinq ans, à la chevelure blonde, au crâne assez rond, à la mâchoire inférieure assez saillante, mais au menton effacé »[1]. Les dernières recherches et en particulier les analyses de ses dents donnent son décès vers 60 ans alors qu'elle était très arthrosique. Elle mesurait 1,55 m[2], présentait des séquelles de poliomyélite de l'enfance au niveau de la jambe droite et des signes de maladie de Forestier.

Elle portait un manteau de soie teint de pourpre, un voile de soie à motifs jaunes et rouges, des chaussures de chevreau rouge et des bijoux en or et argent ornés de grenats venus d'Asie[3]

Bijoux de la reine Arégonde
Musée du Louvre

Notes et références

  1. Georges Tessier, Le baptême de Clovis, éditions Gallimard, 1964, p. 320.
  2. Les dossiers de l'archéologie n°32, Bijoux et parures mérovingiens de la reine Arégonde, belle-fille de Clovis
  3. Archéologia n°467, Exposition des tombes mérovingiennes de Saint-Denis

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Paule Lejeune, Les reines de France, Vernal et P. Lebaud, Paris, 1989, (ISBN 2-86594-042-X), p. 29-30.
  • Patrick Périn, Pour une révision de la datation de la tombe d'Arégonde, épouse de Clotaire Ier, découverte en 1959 dans la Basilique de Saint-Denis, Archéologie médiévale, tome XXI, (p. 22-50) CNRS, Paris, 1991, (ISBN 2-222-04562-2).
  • Bulletin de Liaison de l'AFAM no 32 de 2008 article Nouvelles propositions pour la reconstitution du costume d'Arégonde.

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arégonde de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arégonde de Germanie — Arégonde Sarcophage de la reine Arégonde dans la basilique de Saint Denis …   Wikipédia en Français

  • Arnegonde — Arégonde Sarcophage de la reine Arégonde dans la basilique de Saint Denis …   Wikipédia en Français

  • Arnegonde de Worms — Arégonde Sarcophage de la reine Arégonde dans la basilique de Saint Denis …   Wikipédia en Français

  • Basilique Saint-Denis — Présentation Nom local Basilique de Saint Denis Culte Catholique romain …   Wikipédia en Français

  • Nécropole royale de la basilique de Saint-Denis — La Nécropole royale de Saint Denis, abrite les tombes de nombreux souverains francs et français, depuis Dagobert Ier jusqu à Louis XVIII. Cette nécropole se trouve dans la basilique de Saint Denis. Si quelques rois mérovingiens puis carolingiens… …   Wikipédia en Français

  • Арнегунда — фр. Arnegonde de Worms, Arégonde или Aregunda …   Википедия

  • Liste des reines de France — La reine Marie Antoinette d Autriche, peinte par Élisabeth Vigée Lebrun, 1783 Ceci est une liste des reines de France. Pour leurs époux, consulter la liste des monarques de France. Le titre de reine de France n est qu un titre honorifique. D un… …   Wikipédia en Français

  • MÉROVINGIENS — Placée entre deux événements parfaitement datés – l’avènement de Clovis en 482 et celui de Pépin le Bref en 751 –, l’époque mérovingienne apparaît avant tout comme une période de transition qui devait préparer le Moyen Âge. En effet, l’invasion… …   Encyclopédie Universelle

  • Basilique Saint-Denis — The Basilica of Saint Denis (French: Basilique de Saint Denis , or simply Basilique Saint Denis ) is the burial site of almost all the French monarchs since Clovis I (465 511). Saved and restored by the architect Viollet le Duc, the basilica is… …   Wikipedia

  • Aregund — Sarcophagus of Arégonde Belt plaques from the finery set of Queen Aregund …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”