Arènes de Saint-Sever

Arènes de Morlanne

43°45′45,38″N 0°34′21,92″O / <span class="geo-dec geo" title="Cartes, vues aériennes et autres données pour Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu">Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu, Erreur d’expression : caractère de ponctuation « , » non reconnu

Pix.gif Arènes de Saint-Sever P rome colosseum.png
St Sever arènes 3.JPG
Données générales
Nom officiel Arènes de Morlanne
Latitude
Longitude
43° 45′ 45″ Nord
       0° 34′ 21″ Ouest
/ 43.7625, -0.5725
 
Ville Saint-Sever
Pays France France
Région Aquitaine
Département Landes
Organisation
Catégorie d'arènes Troisième
Données historiques et techniques
Date d'inauguration 26 août 1932
Capacité d'accueil 3800 places
Principales dates Fêtes de Saint-Sever

Les arènes de Morlanne, situées à Saint-Sever dans les Landes, sont inaugurées le 26 août 1932[1]. Elles tirent leur nom de la place où elles sont implantées. À la fois adaptées aux courses landaises et aux corridas, elles permettent d'alterner ces deux spectacles.

Présentation

Les arènes de Morlanne occupent le site d'un camp militaire romain, établi à cet endroit vers 56 av. J.-C. Il est fait état, dans plusieurs documents anciens, de la présence dans ce « castra romanum » du « Palestrion », une résidence du gouverneur romain.

Un document juridique de 1457, conservé aux Archives nationales[2], mis au jour par Charles Samaran[3], fait mention à Saint-Sever d'une tradition taurine pour les fêtes de la saint Jean-Baptiste, où l'on faisait courir des taureaux dans chaque rue. Ces jeux taurins ancestraux sont une des origines de la course landaise. Au XIXe siècle, les spectacles taurins se fixent aux arènes de Morlanne et, à partir de 1861, Saint-Sever découvre la tauromachie espagnole ou provençale avec des spectacles mixtes hispano-landais ou bien provenço-landais.

Le 25 juin 1972, les toreros français, dont Nimeño I, Nimeño II et Simon Casas, manifestent en piste pour réclamer le droit de toréer au même titre que leurs collègues espagnols. Ils font passer un des taureaux sous un drapeau français. Depuis 2004, la ville organise des encierros.

Notes et références

  1. L'architecte est M.Pomade
  2. JJ189,n°VII xx X fol. 69 verso
  3. directeur honoraire des Archives de France

Lien externe

Commons-logo.svg

  • Portail des Landes Portail des Landes
  • Portail de l’Aquitaine Portail de l’Aquitaine
Ce document provient de « Ar%C3%A8nes de Morlanne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arènes de Saint-Sever de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arènes de Morlanne — Arènes de Saint Sever …   Wikipédia en Français

  • Saint-sever — Pour les articles homonymes, voir Saint Sever (homonymie). Saint Sever Abbaye de Saint Sever …   Wikipédia en Français

  • Saint-Sever — Sent Sever Escudo …   Wikipedia Español

  • Saint-Sever — Pour les articles homonymes, voir Saint Sever (homonymie). 43° 45′ 27″ N 0° 34′ 23″ W …   Wikipédia en Français

  • Arènes de Dax — Arènes de Dax …   Wikipédia en Français

  • Arènes de Vic-Fezensac — Arènes de Vic Fezensac …   Wikipédia en Français

  • Arènes de Bayonne — Arènes de Bayonne …   Wikipédia en Français

  • Arènes de Pampelune — Arènes de Pampelune …   Wikipédia en Français

  • Arènes de Rion-des-Landes — Arènes de Rion des Landes …   Wikipédia en Français

  • Arènes de Mexico — Arènes de Mexico …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”