Arènes de Besançon
Amphithéâtre de Besançon
L'amphithéâtre est visible en bas de la maquette
L'amphithéâtre est visible en bas de la maquette

Lieu de construction Vesontio
(Germanie supérieure)
Date de construction Ier siècle
Dimensions externes 130 × 106 × 21 m
Capacité 24 000 places
Rénovations XXe siècle
Protection  Classé MH (1927, 1947, vestiges, chapelle)
 Inscrit MH (2002, vestiges)
Géographie
Coordonnées 47° 14′ 21″ N 6° 00′ 57″ E / 47.23917, 6.01597247° 14′ 21″ Nord
       6° 00′ 57″ Est
/ 47.23917, 6.015972
  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Arènes de Besançon

Géolocalisation sur la carte : Doubs

(Voir situation sur carte : Doubs)
Arènes de Besançon
Liste des amphithéâtres romains

Les Arènes de Besançon sont des vestiges d'un amphithéâtre romain construit au Ier siècle dans la ville de Vesontio (actuellement Besançon dans le Doubs). Elles sont comparables à l'origine aux arènes d'Arles ou aux arènes de Nîmes[réf. nécessaire].

Sommaire

Caractéristiques

Situées dans l'actuel quartier Battant (secteur des arènes), en dehors de la boucle de Besançon, elles pouvaient accueillir 24 000 spectateurs, et mesuraient 130 m de long, 106 m de large pour une hauteur de 21 m.

Il n'en subsiste que de maigres vestiges : quelques gradins et quelques fondations, mises au jour au cours des fouilles de 1996 et antérieures. Il servit en effet de carrière de pierre au cours du Moyen Âge. L'église de la Madeleine, l'Hôpital Saint-Jacques d'origine du XIIe siècle, ainsi que les fortifications de Vauban de la ville (dont la Citadelle de Besançon) furent en partie construits avec les pierres des arènes antiques.

La rue de Besançon qui passe devant les vestiges est baptisée « rue des Arènes » et le quartier a porté le nom pendant un temps de « quartier des Arènes ».

Vestiges des arènes de Besançon


Protection

Les vestiges des arènes romaines et de la chapelle Saint-Jacques dans la caserne Condé, actuel lycée d'enseignement professionnel Condé font l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 2 avril 1927[1].

Le tronçon compris entre l'avenue Charles-Siffert au nord, la rue Marulaz au sud, l'escalier qui joint ces deux voies à l'est et le square à l'ouest font l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 28 mai 1947[1].

L'ensemble des vestiges, y compris les sols et les vestiges archéologiques qu'ils contiennent font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 12 février 2002[1].

Notes et références

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arènes de Besançon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”