Arçais
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homophones, voir Arcey et Arçay.

46° 17′ 49″ N 0° 41′ 23″ W / 46.2969, -0.689722222222

Arçais
Administration
Pays France
Région Poitou-Charentes
Département Deux-Sèvres
Arrondissement de Niort
Canton de Frontenay-Rohan-Rohan
Code commune 79010
Code postal 79210
Maire
Mandat en cours
Joël Bourchenin
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Niort
Site web www.arcais.fr
Démographie
Population 620 hab. (2008)
Densité 41 hab./km²
Géographie
Coordonnées 46° 17′ 49″ Nord
       0° 41′ 23″ Ouest
/ 46.2969, -0.689722222222
Altitudes mini. 1 m — maxi. 36 m
Superficie 15,12 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Arçais est une commune française, située dans le département des Deux-Sèvres et la région Poitou-Charentes, à l'ouest de Niort, dans le Marais poitevin.

Sommaire

Toponymie

La localité n'a pris son nom actuel qu'en 1882.

Dans des documents du Moyen Âge, elle est successivement mentionnée sous les appellations suivantes : Archaïcum (1178), Arcacum (1223), Arseum (1300), dont dérive le toponyme Arçais sous lequel elle est connue aujourd'hui.

Géographie

Paysage caractéristique du marais mouillé

Arçais se trouve au bord de la partie du marais poitevin dite « marais mouillé » – c'est-à-dire inondable une partie de l'année –, également dénommée « Venise verte ».

La Sèvre niortaise n'est pas loin, mais le village est surtout entouré d'un labyrinthe de fossés, de conches, de rigoles et de canaux.

Les localités les plus proches sont Le Vanneau-Irleau, Damvix, Saint-Hilaire-la-Palud et Saint-Georges-de-Rex. La commune appartient a la Communauté d'Agglomération de Niort.

Économie

Autrefois ville de transit, Arçais vivait aussi de l'élevage et de l'exploitation du bois.

Le port d'embarquement

Comme ses voisines, la localité mise aujourd'hui sur le tourisme, grâce à son port d'embarquement pour les visites du marais, doté d'une vaste cale pavée. On y trouve aussi des aires de stationnement et de pique-nique et des possibilités d'excursions, de promenades à vélo, de croisières, de pêche, de chasse et de camping.

Histoire

Ancienne grue en bois
Entrepots au pied d'une élégante demeure

Avant les aménagements et travaux de dessication successifs, la région était largement recouverte par la mer et le village se trouvait en bordure du Golfe des Pictons.

Par la suite Arçais est devenu une localité active qui a connu son apogée au XIXe siècle, comme en témoignent notamment les deux reproductions d'anciennes grues en bois du port, grâce auxquelles les découpes de peupliers étaient hissées sur le quai, ainsi que, toute proche, la maison classique construite en 1829 et dont les onze entrepots en contrebas servaient à ranger du poisson, du vin ou du bois.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Jean Leyssène    
mars 2008   Joël Bourchenin[1]    

Démographie

Évolution démographique
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 759 718 653 524 560 575 636[2] 628[3] -
Notes, sources, ... De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; à partir de 2006 : population municipale légale.
Source : Insee [4]

Lieux et monuments

L'église Saint-Cyr

L'église Saint-Cyr est de construction relativement récente.

Le petit château d'architecture classique est une propriété privée.

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

arcais.fr (site de la commune)

Sources

Notes

  1. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  2. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 13 octobre 2010
  3. Recensement de la population au 1er janvier 2007 sur Insee. Consulté le 13 octobre 2010
  4. Évolution et structure de la population - Arçais sur Insee. Consulté le 13 octobre 2010

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arçais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arcais — Arçais  Pour les articles homophones, voir Arcey et Arçay. Arçais …   Wikipédia en Français

  • Arçais — Arçais …   Wikipedia

  • Arçais — Saltar a navegación, búsqueda Arçais País …   Wikipedia Español

  • Paolo Flores d'Arcais — Paolo Flores d’Arcais (* 11. Juli 1944 in Cervignano del Friuli) ist ein italienischer Philosoph und Journalist, Editor des Magazins MicroMega. Er schreibt unter anderem. in Zeitungen wie El Pais, La Repubblica, der Frankfurter Allgemeine Zeitung …   Deutsch Wikipedia

  • Paolo Flores d’Arcais — (* 11. Juli 1944 in Cervignano del Friuli) ist ein italienischer Philosoph und Journalist, Herausgeber des Magazins MicroMega. Er schreibt unter anderem in Zeitungen wie El Pais, La Repubblica, der Frankfurter Allgemeinen Zeitung und der Gazeta… …   Deutsch Wikipedia

  • Paolo Flores d'Arcais — Saltar a navegación, búsqueda Paolo Flores d Arcais (Cervignano del Friuli, provincia de Udine, 11 de julio de 1944) es un filósofo, periodista y editor italiano. Responsable de la revista MicroMega, publica habitualmente sus artículos en… …   Wikipedia Español

  • Paolo Flores d'Arcais — (Cervignano del Friuli, july 11 1944) is an italian philosopher and journalist, editor of the magazine MicroMega. He contributes to El País , Frankfurter Allgemeine Zeitung and Gazeta Wyborcza . Writers who have influenced his work include Albert …   Wikipedia

  • Francesco Flores D'Arcais — Saltar a navegación, búsqueda Francesco Flores D Arcais (Cagliari, 26 de enero de 1849 Padua, 29 de diciembre de 1927) fue un matemático italiano. Biografía Se licenció en 1869 por la Universidad de Pisa. Fue profesor de cálculo infinitesimal en… …   Wikipedia Español

  • MicroMega — For Voltaire s short story, see Micromégas. MicroMega Editor Paolo Flores d Arcais Categories Newsmagazine Frequency Bimonthly First issue 1986 Company …   Wikipedia

  • Geltungsanspruch — Habermas 2007 an der Hochschule für Philosophie München Jürgen Habermas (* 18. Juni 1929 in Düsseldorf) ist ein deutscher Philosoph und Soziologe, der hauptsächlich durch seine Arbeiten zur Sozialphilosophie bekannt wurde. Nicht zuletzt durch …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”