Arzacq-Arraziguet
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arraziguet (homonymie) et Arzacq (homonymie).

43° 32′ 12″ N 0° 24′ 41″ W / 43.5367, -0.411388888889

Arzacq-Arraziguet
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement Pau
Canton Arzacq-Arraziguet
(chef-lieu)
Code commune 64063
Code postal 64410
Maire
Mandat en cours
Henri Fam
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du canton d'Arzacq
Démographie
Population 1 002 hab. (2007)
Densité 66 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 32′ 12″ Nord
       0° 24′ 41″ Ouest
/ 43.5367, -0.411388888889
Altitudes mini. 95 m — maxi. 238 m
Superficie 15,26 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Arzacq-Arraziguet est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.

Le gentilé est Arzacquois[1].

Entrée dans Arzacq-Arraziguet.
Le village
Sortie d'Arzacq-Arraziguet sur la D32

Sommaire

Géographie

Situation

Située au nord-est du département et du Béarn, Arzacq-Arraziguet est frontalière avec les Landes.

Accès

La commune est desservie par les routes départementales D944 et D946 ainsi que par les D32 et D264.

Hydrographie

Les terres de la commune sont arrosées[2] par le Louts, affluent de l'Adour et par son tributaire, le ruisseau l'Arriou.

Lieux-dits et hameaux

  • Castetber
  • Cruhot
  • Gibardéou
  • Labère
  • Licorne
  • Maysounabe
  • Pifre
  • Salles
  • Tristan
  • Vialé

Communes limitrophes

Toponymie

Le toponyme Arraziguet apparaît sous la forme Raviguet (1793 ou an II[3]).

Le toponyme Arzacq apparaît sous la forme Lo marcat d'Arsac (1542[4], réformation de Béarn[5]), marché auquel on venait de la Soule et le Basse-Navarre.

Son nom béarnais est Arsac.

Le toponyme Vialé apparaît sous la forme Le Vialé (1863, dictionnaire topographique Béarn-Pays basque[4]).

Histoire

Les 14 et 15 octobre 1620, Louis XIII fit étape à Arzacq en se rendant à Pau. Les deux jurats de la ville étaient alors Pierre Dubern et Dominique de Meylon. En 1790, le canton d'Arzacq comptait les mêmes communes qu'aujourd'hui à l'exception du village de Riumayou, mais avec la commune de Momas.

Arraziguet s'est unie à Arzacq le 7 septembre 1845.

Héraldique

Blason Blasonnement
De gueules au lévrier courant d'or surmonté d'un croissant du même, au chef cousu d'azur chargé de trois coquilles aussi d'or.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2008 Henri Fam    
2008 2014 Henri Fam    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Intercommunalité

Arzacq-Arraziguet appartient à quatre structures intercommunales :

Jumelages

Démographie

Évolution démographique

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
810 741 1 100 1 004 976 957 1 286 1 326 1 346
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 319 1 296 1 250 1 224 1 264 1 229 1 174 1 143 1 077
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 091 1 118 1 104 986 954 959 963 906 916
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007  
958 917 865 826 807 889 1 000 1 002  

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Économie

Culture et patrimoine

Patrimoine civil

La période gallo-romaine[7] de la commune fait l'objet d'une description par le ministère de la Culture.

La commune possède un ensemble fortifié, nommé motte la Tourette[8], dont la construction s'est étendue du Xe siècle au XIVe siècle, et qui comprend une église, une basse-cour, une motte, un fossé et une enceinte.

Des fermes d'Arzacq-Arraziguet (lieux-dits Castetber[9], Gibardéou[10], Cruhot[11], Salles[12], Tristan[13]) datent du XIXe siècle.

De même un lavoir[14] du XIXe siècle a été érigé près du lieu-dit Labère.

Des maisons de maître, du XVe siècle au XXe siècles sont également recensées par le ministère de la Culture telles que celles de la place du Marcadieu (maison Mimbielle[15] des XVIIIe et XXe siècles et une maison[16] du XVIIIe siècle), la poste[17] (XIXe siècle), des maisons de la place de la Rébublique[18] datant pour l'une des XVe, XVIe et XIXe siècles et d'autres[19] du XVIIIe siècle et du XIXe siècle[20], la maison presbytère[21] (XIXe siècle). Il faut également noter l'actuelle boucherie[22] de la place de la République qui date des XVe, XVIe et XXe siècles. Sur cette même place se dresse un manoir[23] qui tient ses origines du XVe siècle et qui a été remanié durant les siècles suivants, servant aujourd'hui de café.

Enfin un monument aux morts[24] de la guerre de 1914-1918 est également recensé par le ministère de la Culture sur cette même place.

La mairie possède un tableau[25] de Paul Mirat représentant l'arrivée de Louis XIII à Arzacq le 14 octobre 1620.

Un musée du jambon se trouve à Arzacq, et retrace l'histoire du jambon de Bayonne.

Patrimoine religieux

L'église Saint-Pierre[26] date du XIXe siècle. Elle recèle des sculptures[27], divers mobiliers[28] et vingt-trois verrières[29] recensés par le ministère de la Culture.

Patrimoine environnemental

Équipements

éducation

La commune dispose d'une école élémentaire[30] et d'un collège[31]. Arzacq possède également une maison de la formation, un relais assistance maternelle.

Personnalités liées à la commune

  • Damien Catalogne, né à Arzacq en 1856 et décédé à Arzacq en 1934, est un homme politique français.
  • Georges Visat, né le 2 janvier 1910, à Foce Di Mela (Corse), et mort le 2 février 2001, à Arzacq-Arraziguet, est un graveur, éditeur d’art et peintre français.

Notes

  1. Gentilé sur habitants.fr
  2. Notice du Sandre sur Arzacq-Arraziguet
  3. Fiche d'Arraziguet sur le site du projet Cassini de l'EHESS
  4. a et b Paul Raymond, Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque
  5. Manuscrit du XVIe au XVIIIe siècles - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  6. Annuaire des villes jumelées
  7. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la période gallo-romaine
  8. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la motte la Tourette
  9. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la ferme du lieu-dit Castetber
  10. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la ferme du lieu-dit Gibardéou
  11. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la ferme du lieu-dit Cruhot
  12. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la ferme du lieu-dit Salles
  13. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la ferme du lieu-dit Tristan
  14. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur le lavoir du lieu-dit Labère
  15. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la maison Mimbielle
  16. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la maison du XVIIIe siècle de la place Marcadieu
  17. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la poste
  18. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur une maison de la place de la République datant des XVe, XVIe et XIXe siècles
  19. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la maison de XVIIIe siècle de la place de la République
  20. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la maison du XIXe siècle de la place de la République
  21. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la maison presbytère
  22. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la boucherie de la place de la République
  23. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur le manoir de la place de la République
  24. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur le monument aux morts
  25. Ministère de la Culture, base Palissy - Notice sur le tableau de Paul Mirat
  26. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur l'église Saint-Pierre
  27. croix : Christ en croix, statue : Vierge à l'Enfant , groupe sculpté (petite nature) : Vierge à l'Enfant entourée d'anges., croix : Christ en croix. Ministère de la Culture, base Palissy - Notices sur les sculpures de l'église Saint-Pierre
  28. le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre (liste supplémentaire), clôture de chœur., autel, gradin d'autel, tabernacle (maître-autel), fonts baptismaux., bénitier. Ministère de la Culture, base Palissy - Notices sur le mobilier de l'église Saint-Pierre
  29. Ministère de la Culture, base Palissy - Notice sur les verrières de l'église Saint-Pierre
  30. Site de l'école élémentaire
  31. Site du collège d'Arzacq

Pour approfondir

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arzacq-Arraziguet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arzacq-Arraziguet — Arzacq Arraziguet …   Deutsch Wikipedia

  • Arzacq-Arraziguet — Arzacq Arraziguet …   Wikipedia

  • Arzacq-Arraziguet — Saltar a navegación, búsqueda Arzacq Arraziguet País …   Wikipedia Español

  • Cantón de Arzacq-Arraziguet — Saltar a navegación, búsqueda Cantón de Arzacq Arraziguet Ubicación de Cantón de Arzacq Arraziguet en el departamento de Pirineos Atlánticos …   Wikipedia Español

  • Canton d'Arzacq-Arraziguet — Situation du canton d Arzacq Arraziguet dans le département Pyrénées Atlantiques Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Kanton Arzacq-Arraziguet — Region Aquitanien Département Pyrénées Atlantiques Arrondissement Pau Hauptort Arzacq Arraziguet Einwohner 6.108 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

  • Communauté de communes du canton d'Arzacq-Arraziguet — Communauté de communes du canton d Arzacq Communauté de communes du canton d Arzacq Administration Pays France Région Aquitaine Département …   Wikipédia en Français

  • Arzacq (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponyme Arzacq Arraziguet, commune française du Pyrénées Atlantiques Géus d Arzacq, commune française des Pyrénées Atlantiques Ce document provient de «… …   Wikipédia en Français

  • Arraziguet — Pour les articles homonymes, voir Arraziguet (homonymie). Arraziguet est une ancienne commune française du département des Pyrénées Atlantiques. Le 7 septembre 1845, la commune fusionne avec Arzacq pour former la nouvelle commune d… …   Wikipédia en Français

  • Arzacq — Pour les articles homonymes, voir Arzacq (homonymie). Arzacq est une ancienne commune française du département des Pyrénées Atlantiques. Le 7 septembre 1845, la commune fusionne avec Arraziguet pour former la nouvelle commune d Arzacq… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”