Arva pärt

Arvo Pärt

Arvo Pärt
Arvo Pärt à la Christ Church de Dublin en 2008
Arvo Pärt à la Christ Church de Dublin en 2008

Naissance 11 septembre 1935
Paide, Estonie Estonie
Activité principale compositeur
Style musique contemporaine
Lieux d'activité Berlin Allemagne Allemagne
Années d'activité depuis 1958
Site internet www.arvopart.info

Arvo Pärt, né le 11 septembre 1935 à Paide au sud de Tallinn en Estonie, est un compositeur estonien de musique contemporaine vivant à Berlin en Allemagne. Il est souvent associé au mouvement de musique minimaliste qui s'est formé à partir des années 1960.

Sommaire

Biographie

Tallinn, la ville où Arvo Pärt a fait ses études.

Arvo Pärt entre en 1954 à l'École secondaire de musique de Tallinn. L'année suivante, il doit faire son service militaire, au cours duquel il tient au sein de la fanfare la caisse claire et le hautbois. Il entre au conservatoire de Tallinn en 1957 où il étudie avec Heino Eller. En parallèle, il trouve un emploi à la radio estonienne en tant qu'ingénieur du son, poste qu'il occupe de 1958 à 1967. En 1962, l'une de ses compositions écrite pour chœur d'enfants et orchestre, Notre jardin (1959), le fait connaître dans toute l'Union soviétique et lui permet de remporter le Premier Prix des jeunes compositeurs de l'URSS. Il sort diplômé du conservatoire de Tallinn en 1963. A cette époque il compose également des musiques de film[1].

Au début des années 1960, il s'initie à la composition sérielle, dont relèvent ses deux premières symphonies; cela lui attire immédiatement d'importantes inimitiés, la musique sérielle étant considérée comme un avatar de la décadence bourgeoise occidentale. Toutes aussi incorrectes politiquement dans le contexte soviétique, ses compositions d'inspiration religieuse, ainsi que sa technique du collage un temps utilisée, limitent considérablement le rayonnement de son œuvre.

À la fin des années 1960, en proie à une grave crise créatrice, Arvo Pärt renonce au sérialisme et plus globalement à la composition elle-même, et ce durant plusieurs années, temps qu'il consacre à l'étude du plain-chant grégorien et à celle de compositeurs médiévaux français et flamands tels que Josquin des Prés, Machaut, Obrecht et Ockeghem. Ces études et réflexions aboutiront à l'écriture d'une pièce de style intermédiaire, la Symphonie nº3 (1971).

Son évolution stylistique est notable en 1976 avec la composition d'une pièce pour piano devenue célèbre, Für Alina, qui marque une rupture avec ses premières œuvres et qui pose les jalons de son nouveau style, qualifié par lui-même de « style tintinnabulum »[1]. L'auteur l'explique ainsi : « Je travaille avec très peu d'éléments - une ou deux voix seulement. Je construis à partir d'un matériau primitif - avec l'accord parfait, avec une tonalité spécifique. Les trois notes d'un accord parfait sont comme des cloches. C'est la raison pour laquelle je l'ai appelé tintinnabulation ». L'année suivante, Pärt écrira dans ce nouveau style trois de ses pièces les plus importantes et reconnues : Fratres, Cantus in Memoriam Benjamin Britten et Tabula rasa.

Accompagné de sa famille, il quitte son pays où il est en proie à la censure[1], en 1980 pour Vienne où il obtient la nationalité autrichienne. L'année suivante il part pour Berlin ouest où il vit depuis. De fréquents séjours le conduisent près de Colchester dans l'Essex. Son succès jamais démenti dans tout l'Occident, et particulièrement aux États-Unis, a pour inconvénient de le ranger dans la catégorie des compositeurs « minimalistes mystiques », avec Henryk Górecki et John Tavener. En 1996, il devient membre de l'American Academy of Arts and Letters.

Créateur d'une musique épurée, d'inspiration profondément religieuse, associée par certains à la musique post-moderne, Arvo Pärt creuse à présent le sillon de son style tintinnabulum. Ses œuvres ont été jouées dans le monde entier et ont donné lieu à plus de 80 enregistrements, ainsi qu'à de très nombreuses utilisations pour l'illustration sonore de films et de spectacles de danse.

Inspiration et style

Article détaillé : Style tintinnabulum.

Elle se caractérise par l'écriture minimaliste de Pärt, cette musique épurée dont il était question plus tôt et qui donne une impression de simplicité. C'est pourquoi certains musicologues, détracteurs de la musique de Pärt, l'ont qualifié de compositeur « simpliste ».

Le premier élément est l'utilisation de rythmes simples tels que « noire, blanche, noire, blanche » ou « blanche, noire, blanche, noire ». Le second élément est le fameux style tintinnabulum. Chez Pärt, cette écriture formelle s'inspire donc du son de la clochette. C'est lorsqu'un instrument quel qu'il soit, articule son jeu entre trois notes principales, celle de l'accord parfait d'une gamme. Cette simplicité se retrouve également dans l'utilisation de notes récurrentes et d'une certaine stabilité de la gamme. Pärt, contrairement à beaucoup de compositeurs des époques baroque, classique et romantique, n'utilise donc pratiquement jamais de modulations.

Œuvres complètes

Liste chronologique des œuvres complètes d'Arvo Pärt[2] :

Première période (néo-classique et sérielle)

Période intermédiaire (abandon du sérialisme)

Deuxième période (tintinnabulum)


Utilisation de sa musique au cinéma

De nombreux films ont utilisé la musique d'Arvo Pärt pour leur illustration sonore, parmi lesquels :

Principaux enregistrements

La plupart sont parus chez ECM dans la collection New Series et Harmonia Mundi :

Citations du compositeur

« Je pourrais comparer ma musique à une lumière blanche dans laquelle sont contenues toutes les lumières. Seul un prisme peut dissocier ces couleurs et les rendre visibles : ce prisme pourrait être l'esprit de l'auditeur »

« La voix humaine est le plus parfait des instruments »

« Je ne suis pas certain qu'il puisse y avoir du progrès dans l'art »

Prix et distinctions

Notes et références

  1. a , b  et c Fiche d'Arvo Pärt sur le site Brahms de l'Ircam
  2. (de), (en) Andreas Peer Kähler (trad. Antoine Roberto), Arvo Pärt, Universal Edition, Vienne, 2005 [lire en ligne], p. 23-54

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des pays baltes Portail des pays baltes
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Arvo P%C3%A4rt ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arva pärt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Árva County — County of the Kingdom of Hungary …   Wikipedia

  • ARVA — Appareil de recherche de victimes d avalanche « ARVA » redirige ici. Pour les autres significations, voir Arva. Un appareil de recherche de victimes d avalanche, aussi désigné par son acronyme ARVA ou DVA (Détecteur de Victimes d… …   Wikipédia en Français

  • Árva (county) — Infobox Former Subdivision native name = conventional long name = Árva County common name = Árva subdivision = County nation = the Kingdom of Hungary p1 = s1 = year start = 15th century event end = Treaty of Trianon year end = 1920 date end =… …   Wikipedia

  • Medway High School (Arva, Ontario) — Medway High School 300px Address 14405 Medway Ontario Arva, Ontario, N0M 1C0, Canada …   Wikipedia

  • Appareil de recherche de victimes d'avalanche — « ARVA » redirige ici. Pour les autres significations, voir Arva. Un appareil de recherche de victimes d avalanche, aussi désigné par son acronyme ARVA ou DVA (Détecteur de Victimes d Avalanches), est un appareil électronique émetteur d …   Wikipédia en Français

  • Appareil De Recherche De Victimes D'avalanche — « ARVA » redirige ici. Pour les autres significations, voir Arva. Un appareil de recherche de victimes d avalanche, aussi désigné par son acronyme ARVA ou DVA (Détecteur de Victimes d Avalanches), est un appareil électronique émetteur d …   Wikipédia en Français

  • Appareil de recherche de victimes d'avalanches — Appareil de recherche de victimes d avalanche « ARVA » redirige ici. Pour les autres significations, voir Arva. Un appareil de recherche de victimes d avalanche, aussi désigné par son acronyme ARVA ou DVA (Détecteur de Victimes d… …   Wikipédia en Français

  • DVA — Appareil de recherche de victimes d avalanche « ARVA » redirige ici. Pour les autres significations, voir Arva. Un appareil de recherche de victimes d avalanche, aussi désigné par son acronyme ARVA ou DVA (Détecteur de Victimes d… …   Wikipédia en Français

  • Détecteur de Victime d'Avalanche — Appareil de recherche de victimes d avalanche « ARVA » redirige ici. Pour les autres significations, voir Arva. Un appareil de recherche de victimes d avalanche, aussi désigné par son acronyme ARVA ou DVA (Détecteur de Victimes d… …   Wikipédia en Français

  • Middlesex Centre —   Township   The Corporation of the Municipality of Middlesex Centre Motto: You re In The Right Place …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”