Record de vitesse sur rail

Cet article propose une chronologie des records de vitesse sur rail.

« Sur rail » ne sous-entend pas nécessairement « pour un train », certaines technologies de convoyage de ce type (comme le JR-Maglev) utilisent un guide et non un rail.

Des plates-formes sur rail propulsées par moteur-fusée sont utilisées par l'armée, pour tester par exemple des composants de missiles ou les effets de l'accélération. Le record de vitesse sans pilote est de 10 430 km/h. Il date du 30 avril 2003 et a été obtenu à l'Holloman Air Force Base. John Stapp a atteint la vitesse 1 017 km/h à bord d'une de ces plates-formes le 10 décembre 1954. Son record de vitesse sur rail en véhicule piloté n'a toujours pas été dépassé en 2011[1].

Le record par un véhicule d'essai dérivé d'un train à vocation commerciale est de 574,8 km/h le 3 avril 2007 par le TGV pour un train conventionnel. Le JR-Maglev a atteint 581 km/h mais n'est techniquement pas monté sur rail.

Les record de vitesses de pointe par un véhicule en production (non modifié) ont été obtenus par le Transrapid de Shangai, à 501 km/h le 12 novembre 2003 et, pour un train conventionnel, le 3 Septembre 2010 par le Zefiro 380 à 486 km/h [2]

Sommaire

Records absolus (homologués et/ou officiels)

La Rocket de George Stephenson
  • 1804, la première locomotive du monde, à vapeur, tracte un train de 10 tonnes à 4 km/h ;
  • La rocket en 1830, bat le record à 48 km/h ;
  • 1829, la fusée roule à 56 km/h ;
  • 6 octobre 1903, Allemagne, 213 km/h, record du monde en traction électrique, entre Marienfelde et Zossen près de Berlin (ligne expérimentale), par une automotrice électrique Siemens à courant triphasé. Une autre automotrice, construite par AEG, atteignit 210 km/h le 28 octobre 1903 ;
  • 28 mars 1952, Istres, France, 328 km/h, record mondial sur la voie ferrée spéciale de 3 km construite sur l'aérodrome, par l'engin SE 1910 propulsé par un missile V1, construit à Cannes par l'ingénieur Marcellin Laurent, dans l'usine de la SNCASE qui deviendra plus tard le Centre spatial de Cannes Mandelieu[3].
  • 21 février 1954, SNCF, la CC 7121 (Alstom) atteint 243 km/h, nouveau record mondial de vitesse, entre Dijon et Beaune ;
  • 28 mars 1955, SNCF, 331 km/h, par la locomotive électrique CC 7107 (Alstom), entre Facture et Morcenx sur la ligne des Landes (1,5 kV, courant continu, mais augmentée à 400V de plus). La locomotive fait fondre le pantographe ;
  • 29 mars 1955, SNCF, 331 km/h, par la locomotive électrique BB 9004 (Jeumont-Schneider), sur la même ligne des Landes (la BB 9004 ayant, à la différence de la CC 7107, bénéficié du lever du second pantographe après « fusion » de la semelle du premier, la vitesse « officielle » de 331 km/h a été attribuée aux deux machines pour assurer le même traitement aux deux constructeurs eu égard à la différence minime des vitesses atteintes). Les rails sont alors déformés sur plusieurs centaines de mètres ;
Une rame TGV PSE
L'ICE-V
La V150 pendant la marche de l'actuel record

Records en traction électrique

Absolus

Courant alternatif

  • 2 septembre 2006 : deux locomotives du constructeur Siemens ont battu le record du monde de 1955, en effet entre Nürnberg et Ingolstadt le record a été porté à 344 km/h par une Taurus Autrichienne puis à 357 km/h par une Taurus dispolok.
  • 21 décembre 2006 : record pour le " Train d'essai LGV Est Européenne " à 360,6 km/h.
  • 3 avril 2007 : la rame prototype V150 d'Alstom Transport établit un nouveau record officiel à 574,8 km/h (159,6 m/s) sur la LGV Est européenne. Ce prototype est composé de 2 motrices de TGV POS et de 3 voitures de TGV Duplex. Ces voitures ont été modifiées pour utiliser 2 bogies motorisés de la future AGV (Automotrice à Grande Vitesse).

Courant continu

Deux ETR
  • 20 juillet 1939, Ferrovie dello Stato (Italie), 203 km/h, record du monde en traction électrique (vitesse moyenne sur une longue distance) entre Florence et Milan avec une rame ETR 200. La création des ETR (Elettrotreni) a ouvert la voie vers la grande vitesse avec la conception de rames à composition fixe.

Courant triphasé

Une automotrice triphasée du record de 1903
  • 6 octobre 1903, Allemagne, 213 km/h, record du monde en traction électrique, entre Marienfelde et Zossen près de Berlin (ligne expérimentale), par une automotrice électrique Siemens à courant triphasé. Une autre automotrice, construite par AEG, atteignit 210 km/h le 28 octobre 1903.

Troisième rail

Records en traction thermique

Absolus

Le Talgo XXI aux couleurs de Adif
  • 256,38 km/h, en Espagne, en juin 2002, par une rame diesel Talgo XXI (à l'époque, propriété du GIF)

Locomotive diesel

Le Schienenzeppelin
  • 21 janvier 1931, Allemagne, 231 km/h, record mondial de vitesse pour un véhicule terrestre à moteur à piston, équipé du moteur V12 BMW, entre Karstadt et Berlin; il s'agissait d'un véhicule expérimental à hélice, le « Zeppelin sur rail » conçu par l'ingénieur Franz Kruckenberg.

Locomotive à vapeur

La locomotive Mallard A4
  • juin 1890, France : la chaudière Flaman à double-corps, mise en œuvre par Eugène Flaman, bat le record du monde de vitesse sur rail (144 km/h entre Sens et Montereau)

Propulsion au gaz

Records pour trains de séries

Le 3 Septembre 2010 le train CRH380 (nom d'exploitation) ou Zefiro 380 (nom du constructeur) atteint la vitesse de 486 km/h [2]. Il établit ainsi le record du monde de vitesse pour des trains de série.

Avec 403,7 km/h, le train à grande vitesse Velaro AVE S103 du constructeur allemand Siemens a établi le 16 juillet 2006 le précédent récord[5],[6].

Record de vitesse d'exploitation

Les trains S-103 et CRH 3, tous deux de type Velaro, sont avec 350 km/h les trains avec la vitesse d'exploitation la plus élevée[7]

Monorails

Performances

Écartements inférieurs à 1 435 mm

  • Décembre 1978, Une locomotive électrique de la classe 6E des SAR (South African Railways) atteint 245 km/h sur voie métrique, record inégalé pour cet écartement.
  • 1914, l'automotrice "Dauphin" de la OMEG atteint 136 km/h sur voie étroite de 600 mm, record inégalé pour cet écartement.

Marchandises

  • 1987 SNCF 203,8 km/h, rame de wagons G13 (wagons couverts équipés d'un nouveau type de bogies), pour homologation et mise en service des trains de Fret ME160.
  • 1987 SNCF 160 km/h, record du monde de vitesse autorisée en service normal pour les trains de Fret (trains désignés ME160)
  • (30 mai 1997) SNCF 281,8 km/h, record du monde de vitesse sur rail pour un matériel affecté au transport des marchandises sur ligne Calais Lille. Wagon G13 tracté par une rame TGV sur ligne à grande vitesse, pour homologation des wagons G13 à 200 km/h sur LGV.

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Record de vitesse sur rail de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Records du monde de vitesse sur rail en France — Pour consulter un article plus général, voir : Record de vitesse sur rail. Le record actuel de 574,8 km/h affiché sur un TGV en gare de Nancy La SNCF a battu en France trois records du monde de vitesse sur rail lors de quatre opérations… …   Wikipédia en Français

  • Record de vitesse terrestre — Le record de vitesse terrestre concerne la vitesse la plus rapide atteinte au sol par tout véhicule sur roues. Cet article propose une chronologie des records établis depuis 1898. Sommaire 1 Records 1.1 1898 1962 1.2 De 1963 à nos jours …   Wikipédia en Français

  • Record de vitesse — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Il existe des records de vitesse dans de très nombreux domaines. Voici quelques articles de wikipédia en rapport avec le sujet : Ordre de grandeur… …   Wikipédia en Français

  • Record du monde de vitesse du TGV — Records du monde de vitesse du TGV Le record actuel de 574,8 km/h affiché sur un TGV en gare de Nancy La SNCF a battu trois records du monde de vitesse sur rail avec le TGV lors de quatre opérations appelées TGV 100 (1981), TGV 117, TGV 140 (1989 …   Wikipédia en Français

  • Records du monde de vitesse du TGV — Le record actuel de 574,8 km/h affiché sur un TGV en gare de Nancy La SNCF a battu trois records du monde de vitesse sur rail avec le TGV lors de quatre opérations appelées TGV 100 (1981), TGV 117, TGV 140 (1989 1990), et V 150 (2007) qui …   Wikipédia en Français

  • Records du monde de vitesse du tgv — Le record actuel de 574,8 km/h affiché sur un TGV en gare de Nancy La SNCF a battu trois records du monde de vitesse sur rail avec le TGV lors de quatre opérations appelées TGV 100 (1981), TGV 117, TGV 140 (1989 1990), et V 150 (2007) qui …   Wikipédia en Français

  • Rail Shooter — Shoot them up Reproduction de Space Invaders, l un des premiers shoot them up, sorti en 1978. Un shoot them up (aussi écrit shoot em up ou contracté shmup, littéralement « descendez les tous »[1]) est un ty …   Wikipédia en Français

  • Rail Shooting — Shoot them up Reproduction de Space Invaders, l un des premiers shoot them up, sorti en 1978. Un shoot them up (aussi écrit shoot em up ou contracté shmup, littéralement « descendez les tous »[1]) est un ty …   Wikipédia en Français

  • Rail shooter — Shoot them up Reproduction de Space Invaders, l un des premiers shoot them up, sorti en 1978. Un shoot them up (aussi écrit shoot em up ou contracté shmup, littéralement « descendez les tous »[1]) est un ty …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des chemins de fer — (trains, métros, tramways). Portail du chemin de fer 2000 1990 1980 1970 1960 1950 1940 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”