Arturo Labriola

Arturo Labriola (né à Naples le 22 janvier 1873, mort le 23 juin 1959) est un homme politique et un économiste italien.

Sommaire

Biographie

Diplômé en droit, il milite dès 1895 dans les rangs du socialisme napolitain. Recherché pour sa participation aux tumultes de 1898, il s'expatrie d'abord en Suisse, où il prend contact avec son professeur Maffeo Pantaleoni et avec Vilfredo Pareto, puis en France. En exil, il découvre les idées de Georges Sorel que par la suite il soutient dans ses écrits.

Au début de 1900, il rentre en Italie, à Naples où il déclenche et mène la bataille politique contre la ligne pro-gouvernementale de la direction socialiste. À la fin de 1902, il quitte Naples et crée à Milan le journal Avanguardia socialista (Avant-garde socialiste) qui devient une référence idéologique importante du courant révolutionnaire au sein du parti socialiste. Leader du syndicalisme révolutionnaire, Labriola est co-directeur avec Angelo Oliviero Olivetti, de la revue syndicaliste révolutionnaire Pagine libere (Pages libres), éditée à Lugano de 1906 à 1911. En 1911, il est favorable à l'intervention de l'Italie en Libye mais il finit par critiquer la manière dont la guerre est menée.

Il se détache du syndicalisme révolutionnaire et en 1913 il entre au parlement comme socialiste indépendant. En 1915 il est favorable à l'entrée en guerre de l'Italie. En 1918 il est vice-maire de Naples ne pouvant être maire en raison de sa charge de député. Élu député sur la liste de l'Union socialiste italienne (composée d'ex-interventionnistes et de socialistes indépendants), en 1920 il devient ministre du travail dans le dernier cabinet de Giovanni Giolitti. En exil en France à cause du fascisme, il rentre en Italie à la fin de 1935 à l'occasion de la guerre d'Éthiopie s'étant déclaré favorable à ce conflit. En 1945 il est élu à l'assemblée constituante, par la suite il est élu sénateur en 1948.

Il a publié de nombreux livres d'ordre politique et surtout d'économie politique où il conjugue de manière originale un marxisme de type ricardien attentif aux exigences pragmatiques de l'action et des théories néo-classiques qui le placent à mi-chemin entre la social-démocratie réformiste et le communisme.

Œuvres

  • (fr) Karl Marx, l'économiste, le socialiste, Paris, Rivière, 1910 (trad. fr.). Avec une préface de Georges Sorel.
  • (fr) Crépuscule de la civilisation. L’Occident et les peuples de couleur, Paris, Mignonet, 1932.
  • (it) Contro il referendum, Milan, 1897 (rééd., Rome, Datanews, 1998).
  • (it) La teoria del valore di C. Marx. Studio sul III libro del "Capitale", Palerme, Sandron, 1899.
  • (it) Riforme e rivoluzione sociale, Milan, 1904, 2e éd. modifiée, Lugano, Editrice Avanguardia, 1906.
  • (it) Storia di dieci anni, Milan, Il viandante, 1910, 2e éd., Milan, Feltrinelli, 1975.
  • (it) La guerra di Tripoli e l'opinione socialista, Naples, Morano, 1912.
  • (it) Spiegazioni a me stesso. Note personali e culturali, Naples, Centro Studi Sociali Problemi del Dopoguerra, 1945.

Bibliographie

  • (it) Dora Marucco, Arturo Labriola e il sindacalismo rivoluzionario in Italia, Turin, Fondazione Luigi Einaudi, 1970.
  • (it) Willy Gianinazzi, Intellettuali in bilico. "Pagine libere" e i sindacalisti rivoluzionari prima del fascismo, Milan, Unicopli, 1996.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arturo Labriola de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arturo Labriola — Not to be confused with Antonio Labriola. Arturo Labriola (22 January 1873 23 June 1959) was an Italian revolutionary syndicalist and socialist politician and journalist. Biography Born in Naples, Labriola studied jurisprudence and joined the… …   Wikipedia

  • Labriola — es el apellido de dos personajes contemporáneos, que vivieron entre la segunda mitad del siglo XIX y la primera del XX: Antonio Labriola, filósofo marxista italiano. Arturo Labriola, político y economista italiano, de orientación… …   Wikipedia Español

  • Labriola, Arturo — (1873–1959)    The most noted Italian follower of the French syndicalist Georges Sorel, Labriola was viewed as a heretic by the socialist movement in Italy, which he had joined in 1895, the year he received his laurea in jurisprudence from the… …   Historical Dictionary of modern Italy

  • Sindicalismo revolucionario — En sentido estricto, el sindicalismo revolucionario es una corriente sindical histórica inspirada en Georges Sorel y Arturo Labriola, donde el sindicato era la institución clave tanto para proteger a los trabajadores de sus patrones y del Estado… …   Wikipedia Español

  • Angelo Oliviero Olivetti — (né à Ravenne en 1874 et mort à Spoleto le 17 novembre 1931), avocat, journaliste et homme politique italien, militant du syndicalisme révolutionnaire. Sommaire 1 Biographie 2 Publications 3 …   Wikipédia en Français

  • Syndicalisme révolutionnaire — Le syndicalisme révolutionnaire désigne en général l idéologie prégnante en France dans les syndicats de la CGT entre 1895 et 1914 et, jusque dans les années 1920, dans les syndicats d autres pays industrialisés (États Unis, Argentine, Italie et… …   Wikipédia en Français

  • Edouard Bernstein — Eduard Bernstein Pour les articles homonymes, voir Bernstein. Eduard Bernstein 1895. Homme politique et théoricien socia …   Wikipédia en Français

  • Eduard Bernstein — Pour les articles homonymes, voir Bernstein. Eduard Bernstein en 1895. Eduard Bernstein est un homme politique et théoricien socialiste alle …   Wikipédia en Français

  • Georges Eugène Sorel — Georges Sorel Pour les articles homonymes, voir Sorel. Georges Sorel Philosophe occidental Époque contemporaine …   Wikipédia en Français

  • Georges Sorel — Pour les articles homonymes, voir Sorel. Georges Sorel Philosophe occidental Époque contemporaine …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”