Arturo Bendini

Arturo Bendini (Brescia, 17 avril 1891France, 13 juillet 1944) a été un homme politique italien, deputé communiste du 1924 au 1926.

Sommaire

Biographie

De Brescia sa famille avait déménagé à la fin du XIXe siècle en Piémont, où Arturo Bendini, ouvrier socialiste, a joué très jeune activité syndicale à Collegno, petite ville près de Turin. Sous-officier dans la Première Guerre mondiale, il a fait partie des « Guardie rosse » (Gardes rouges), composées en 1919: en tant que tel, il a pris part aux grandes grèves de Turin et à l'occupation des usines en septembre 1920. Il a été parmi les quelque 300 « Arditi del popolo » (Hardis du peuple) de Turin, formés à l'été de 1921 pour s'opposer aux fascistes[1].

Le 11 novembre 1920, il a été élu maire socialiste de Collegno, et a rejoint le Parti communiste depuis sa fondation, le 21 janvier 1921. Arrêté et condamné à un an de prison, terminée sa peine, il a déménagé à la France pour échapper aux menaces de mort des fascistes italiens et il est revenu à l’Italie une fois élu député du Parlement en avril 1924. Pendant la dictature de Benito Mussolini, en novembre 1926 Bendini a échappé à l'arrestation, ordonnée contre les parlementaires et les dirigeants communistes, en se réfugiant en France. Il a été ainsi chargé, mais dans la clandestinité, au procès contre Antonio Gramsci, Umberto Terracini et d'autres dirigeants communistes, commencé le 28 mai 1928.

En 1941, il a été arrêté par la police du gouvernement de Vichy et incarcéré à Gaillac, où il a été libéré le 17 avril 1944 par l'action des maquis français et il a rejoint la Résistance des Francs-tireurs partisans contre les Allemands, qui l’ont tué au combat le 13 juillet 1944. Ses restes ont été portés à l'Italie en 1950 et enterrés dans le cimetière de Collegno.

En cette ville, le 3 mars 2008, le Parti des « Democratici di Sinistra » (Démocrates de Gauche) a instituée a son nom une Fondation qui a pour but « la protection des valeurs de la Gauche ».

Notes

  1. Paolo Spriano, Storia del Partito comunista italiano, I, 9. p. 144.

Bibliographie

  • Paolo Spriano, Storia del Partito comunista italiano, Einaudi, Torino 1990
  • Antonio Sonnessa, Working Class Defence Organization, Anti-Fascist Resistance and the Arditi del Popolo in Turin, 1919-22, in « European History Quarterly », Goldsmiths' College, University of London, vol. 33, n. 2, 2003, pp. 183-218

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arturo Bendini de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wikiproyecto:Argentina — Para un análisis pormenorizado del contenido relacionado con este wikiproyecto, véase Wikipedia:Contenido por wikiproyecto/Argentina …   Wikipedia Español

  • List of senior officers of the Argentine Army — The following is a list of the officers which led the Argentine Army between 1962 and the present day. Commanders in Chief of the Army* Lieutenant General Juan Carlos Onganía (1962 1965) * Lieutenant General Pascual Pistarini (1965 1966) *… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”