Radbod


Radbod
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Radbod (homonymie).
Broderie représentant la légende dans laquelle le roi frison Radbod est prêt à être baptisé par Wulfram (ici remplacé par Willibrord), mais au dernier moment, refuse. Catharijneconvent Museum, Utrecht

Radbod, Ratbod ou Redbad est un roi ou duc des Frisons qui a régné sur la Frise de 679 environ à sa mort en 719.

Biographie

Son prédécesseur, Aldgisl, avait accueilli à partir de 678 le missionnaire chrétien Wilfrid d'York qui avait commencé l'évangélisation de ses États[1]. Radbod pour sa part reste fidèle au paganisme et tente de gagner son indépendance vis-à-vis des Royaumes francs, à la faveur des guerres civiles qui les déchirent. Mais en 689, il est battu par le maire du Palais d'Austrasie Pépin de Herstal lors de la bataille de Dorestad[2] et doit lui céder la Frise occidentale, de l'embouchure de l'Escaut à la Vlie. Utrecht tombe sous influence franque en 690 et devient le siège d'un évêché dirigé par Willibrord, qui continue l'évangélisation des Frisons.

Radbod s'enfuit vers le nord à la suite de cette défaite, peut-être jusqu'à Heligoland. Il reprend les armes en 692, puis vaincu à nouveau, se soumet. Il dépêche une ambassade à Pépin et devient tributaire des Francs. Pépin doit intervenir encore à Dorestad en 697 contre les Frisons qui sont vaincus[3]. Selon la légende, Radbod aurait alors accepté de se convertir et le missionnaire Wulfram de Sens est envoyé pour le baptiser. Mais le roi des Frisons refuse le sacrement au dernier moment. Sa fille Theudesinde épouse en 711 le fils aîné de Pépin, Grimoald II[3].

Après la mort de Grimoald et de Pépin en 714, Radbod attaque de nouveau les Francs. Il chasse Willibrord et ses moines et avance jusqu'à Cologne, où il bat les troupes de Charles Martel, fils naturel de Pépin, en 716. Radbod meurt en 719. Son successeur Poppa (Hrodbad) (719-734), contine la lutte mais Charles Martel parvient à soumettre les Frisons par des expéditions en 725, 734 et 736.

Notes et références

  1. Stéphane Lebecq, Marchands et navigateurs frisons du haut Moyen Âge: Corpus des sources écrites, Presses Universitaire Septentrion, 1983 (ISBN 978-2-85939-198-0) [lire en ligne], p. 56 .
  2. Leopold August Warnkönig et Pierre Florent Gérard, Histoire des Carolingiens, Bruxelles, Éditeur J. Rozez, 1862 [lire en ligne], p. 172 .
  3. a et b Stéphane Lebecq, op. cit., p. 328 [lire en ligne].

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Radbod de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Radbod — Radbod, Ratbod, Redbod, Redbad, Radboud or sometimes just Boddo could refer to one of three medieval figures:*Saint Radboud *Radbod, King of the Frisians *Radbod, Archbishop of TrierRadboud can refer to *Radboud University Nijmegen (formerly… …   Wikipedia

  • Radbod — Radbod,   Redbad, König der Friesen, ✝ 719; Herrscher (wohl v. a. Heerkönig) eines großfriesischen Reiches, dessen Machtschwerpunkt in Südwest Friesland mit den Zentren Utrecht und Dorestad lag. 690 wurde Radbod bei Dorestad von Pippin II., dem… …   Universal-Lexikon

  • Radbod — Rapoto ist ein männlicher Vorname. Ältere Schreibweisen aus dem Mittelalter sind Radbot, Radbod, Ratbot, Ratpoto, Rapotto oder Rathold. Folgende Personen tragen den Vornamen Rapoto: Radbod (Friesland), König der Friesen Radbot (Habsburg) († 1045) …   Deutsch Wikipedia

  • Radbod (Friesland) — Radbod (auch Ratbod, Redbad) war ein König der Friesen (Herrschaftsdauer 679 719). Die Quellenlage über sein Leben und Wirken ist dürftig, so dass sich viele Aussagen über Radbod nicht schlüssig belegen lassen und in den Bereich der Legende… …   Deutsch Wikipedia

  • Radbod de Trèves — (ou Radpod, Ratbod) (date de naissance indéterminée ; † 30 mars 915) fut de 883 à 915 archevêque de Trèves et chancelier du royaume des Francs. Sommaire 1 Biographie 2 Notes et références 3 Sources …   Wikipédia en Français

  • Radbod von Trier — (auch Radpod oder Ratbod; † 30. März 915) war von 883 bis 915 Erzbischof von Trier. Radbod entstammte einem alemannischen Geschlecht und wurde vermutlich in St. Gallen ausgebildet. Anschließend war er Abt des Klosters Mettlach. König Arnulf von… …   Deutsch Wikipedia

  • Radbod von Utrecht — Abbildung Radbods in der Broerenkerk in Zwolle Radbod (* um 850 zwischen Maas und Sambre; † 29. November 917 in Ootmarsum) war Bischof von Utrecht von 899 bis 917. Die Radboud Universität Nimwegen wurde 2004 nach ihm benannt …   Deutsch Wikipedia

  • Radbod (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Radbod est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom ou patronyme 2 Saint chrétien …   Wikipédia en Français

  • Zeche Radbod — Schacht 1 und Schacht 2 der Zeche Radbod 1997 Abbau von Steinkohle Abbautechnik …   Deutsch Wikipedia

  • Grubenunglück 1908 auf der Zeche Radbod — Postkarte, 1908, mit der Handschrift „Die Unglückszeche“ Das Grubenunglück 1908 auf der Zeche Radbod kostete nicht nur 349 Menschen das Leben, es hatte auch erhebliche soziale, politische und technische Folgen. Die Zeche Radbod verlor fast die… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.