Arthur Rimbaud et Douai

Arthur Rimbaud et Douai

Arthur Rimbaud poète, séjourna deux fois à Douai en septembre et octobre 1870, après une fugue l'éloignant de Vitalie Rimbaud, son acariâtre mère. Il fut hébergé chez les sœurs Gindre (au 27 rue de l'Abbaye-des-Prés, mais la numérotation a beaucoup changé depuis), tutrices de Georges Izambard, son professeur de rhétorique qui l'avait sorti d'une prison parisienne. Les sœurs Gindre sont probablement les "Chercheuses de poux". Au bureau de recrutement de Douai, il essaya en vain de s'engager dans la garde nationale, voulant suivre l'exemple d'Izambard (Paris était alors cerné par les Prussiens). Rimbaud écrivit quand même, au nom de cette garde sous-équipée, une pétition (conservée au Musée-bibliothèque Rimbaud de Charleville-Mézières) au maire de Douai pour réclamer davantage d'armes. À l'insu d'Izambard, Rimbaud écrivit pour le Libéral du Nord le compte-rendu d'une assemblée électorale publique (tenue rue d'Esquerchin), qui traitait avec ironie quelques notables de la ville (dont l'ingénieur Jeanin, co-directeur des sucreries de Lambres). Dans l'espoir d'être édité, Rimbaud déposa le 26 ou 27 septembre 1870 au poète douaisien Paul Demeny (au 39 - aujourd'hui 171 - rue Jean de Bologne) une liasse de quinze poèmes, certains recopiés ou composés (?) à Douai. Rages de Césars a peut-être été écrit à Douai. Il écrivit plus tard : "Brûlez, je le veux, et je crois que vous respecterez ma volonté comme celle d'un mort, brûlez tous les vers que je fus assez sot pour vous donner lors de mon séjour à Douai." Heureusement Demeny n'en fit rien. Cinq poèmes de Rimbaud ne sont connus que par le Recueil Demeny ou Recueil de Douai (Rimbaud n'a donné aucun titre), qui contient notamment le Bal des pendus et Les Effarés. Demeny vendit le recueil de Douai à Rodolphe Darzens, premier biographe du poète (qui ne l'a pas connu). Il passa ensuite entre les mains de l'éditeur Léon Genonceaux, du collectionneur Pierre Dauze et celles de Stefan Zweig qui les acheta aux enchères de l'hôtel Drouot en 1914 et les conserva jusqu'à sa mort en 1942 à Petrópolis au Brésil. La belle-famille de Zweig le céda à la British Library de Londres en 1985 où il est encore aujourd'hui. Ces poèmes furent publiés entre temps grâce à des fac-similés.
D'après son biographe Jean-Jacques Lefrère (Fayard), Rimbaud, choyé par les trois sœurs, passa à Douai "les journées les plus heureuses de sa jeunesse, peut-être de sa vie". Izambard, craignant d'être accusé par la mère Rimbaud et par sa hiérarchie de détournement de mineur, le raccompagna à Charleville, contre la volonté du poète. Certains premiers biographes du "clan Rimbaud", prenant la défense de la mère, accusèrent Izambard d'avoir enlevé et corrompu l'adolescent. Vitalie le menaçant de la pension, Rimbaud s'enfuit de nouveau au début du mois d'octobre 1870 et revint à Douai, chez les sœurs Gindre. Il profita de ce second séjour pour livrer à Demeny sept nouveaux sonnets, dont Ma bohème et Le Dormeur du val. Pendant plusieurs années, ces poèmes de Rimbaud dorment dans un tiroir de l'appartement douaisien de Demeny, avant d'être publiés séparément. Vitalie faisant appel à la gendarmerie pour ramener son fils à Charleville, Rimbaud fut contraint de quitter définitivement Douai le 1er novembre 1870 ; quelques jours plus tôt, il avait célébré ses seize ans avec les sœurs Gindre. Il écrivit sur leur porte un poème d'adieu, disparu aujourd'hui.

Notes et références

Ce document provient de « Arthur Rimbaud et Douai ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arthur Rimbaud et Douai de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arthur Rimbaud — « Rimbaud » redirige ici. Pour les autres significations, voir Rimbaud (homonymie). Arthur Rimbaud …   Wikipédia en Français

  • Arthur Rimbaud — Arthur Rimbaud. Jean Nicolas Arthur Rimbaud (* 20. Oktober 1854 in Charleville; † 10. November 1891 in Marseille) war ein französischer Dichter, Abenteurer und Geschäftsmann. Heute gilt er als einer der Großen der französischen Lyrik.… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Nicolas Arthur Rimbaud — Arthur Rimbaud. Jean Nicolas Arthur Rimbaud (* 20. Oktober 1854 in Charleville; † 10. November 1891 in Marseille …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Nicolas Arthur Rimbaud — Arthur Rimbaud. Jean Nicolas Arthur Rimbaud (* 20. Oktober 1854 in Charleville; † 10. November 1891 in Marseille …   Deutsch Wikipedia

  • Douaisiens illustres et célèbres, de naissance ou d'adoption — Liste de personnes célèbres nées ou ayant vécu à Douai. En hommage à R. H. Duthillœul, né à Douai et bibliothécaire de la ville , qui en 1844 écrivit la première Galerie Douaisienne des hommes remarquables de la ville de Douai imprimé par Adam d… …   Wikipédia en Français

  • Illuminations (Rimbaud) — Pour les articles homonymes, voir Illumination. Illuminations est le titre d un recueil de 57 poèmes en prose ou en vers libres composés par Arthur Rimbaud entre 1872 et 1875. Le nombre de 57 poèmes est approximatif cependant. A la différence des …   Wikipédia en Français

  • Cahier de Douai — Le Cahier de Douai, expression utilisée notamment par Pierre Brunel, ou Recueil de Douai ou encore Recueil Demeny est un ensemble de vingt deux poèmes écrits par Arthur Rimbaud alors adolescent. Rimbaud les réunit, lors de son séjour à Douai en… …   Wikipédia en Français

  • Les Remembrances du vieillard idiot (Rimbaud) — Pour les articles homonymes, voir Les Remembrances du vieillard idiot. Les Remembrances du vieillard idiot est un poème d’Arthur Rimbaud, intégré dans l’Album zutique, recueil constitué en 1871 et 1872 par plusieurs poètes, notamment Verlaine,… …   Wikipédia en Français

  • Poésies (Rimbaud) — Pour les articles homonymes, voir Poésies. Poésies est le titre attribué aux recueils des poèmes écrits par Arthur Rimbaud entre 1869 et 1872. Les seuls poèmes publiés pendant la « vie littéraire » de Rimbaud furent : « Les… …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnalités liées à Douai — Liste de personnes célèbres nées ou ayant vécu à Douai. Sommaire 1 De naissance 1.1 XIIe siècle 1.2 XIIIe siècle 1.3 XIVe siècle …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”