Arthur Jacob Arshawsky

Artie Shaw

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shaw.
Artie Shaw.

Artie Shaw, de son vrai nom Arthur Jacob Arshawsky, est un clarinettiste et chef d'orchestre de jazz américain, né le 23 mai 1910 à New York et mort le 30 décembre 2004 à Los Angeles.

Biographie

Né à New York, Arthur Arshawsky passe sa jeunesse à New Haven (Connecticut). Il est issu d'une famille juive et souffre de l'antisémitisme. Là, il y apprend la clarinette et le saxophone. Il débute sa carrière dans des orchestres de danse. En 1926, il adopte le pseudonyme d’Artie Shaw.

En 1929, on le retrouve à New York où il mène une intense activité de musicien de studio. On peut l’entendre un temps dans l’orchestre de Paul Whiteman. De 1934 à 1935, il délaisse la musique et se retire à la campagne pour se consacrer à la littérature.

En 1936, il forme son propre orchestre de jazz et de danse qui se produit au début sans grand succès. La situation s'améliore à partir d’avril 1937. Avec un orchestre remanié Artie Shaw commence à connaître la gloire. En 1938, il enregistre son premier « hit » : « Begin the beguine » de Cole Porter. De mars à novembre 1938, Billie Holiday performe comme chanteuse accompagnée par l’orchestre, ce qui, à une époque où la tension générée par la ségrégation raciale devient inquiétante, ne va pas sans créer d'incidents (voir l’autobiographie de la chanteuse : « Lady sings the blues »). La popularité de l’orchestre atteint alors son apogée et il est devenu le principal rival de celui du « roi du swing » Benny Goodman. Pourtant Artie Shaw, une deuxième fois, se retire du monde musical pour s’installer à Mexico.

En 1940, année où il épouse l’actrice Lana Turner, il reconstitue un orchestre qui lui aussi enchaîne les hits (« Frenesi », 1940, n°1 aux États-Unis pendant 13 semaines). En parallèle, il se produit avec une petite formation atypique, les « Grammercy Five » (avec parfois Johnny Guarnieri au clavecin). En 1942, durant la Seconde Guerre mondiale, il s’engage dans la Marine. Il dirige un orchestre destiné à entretenir le « moral des troupes » du Pacifique.

De retour à la vie civile en 1944, il met sur pied un orchestre, pour une fois exclusivement « de jazz », où s'y produisent Roy Eldridge, Herbie Stewart, Dodo Marmarosa, Barney Kessel et Ronnie Singer. Durant les années 1950 et années 1960, il dirige divers orchestres de taille et de qualité variables, dont une version « modernisée » des « Grammercy Five » (1953-1954).

A la fin des années 60, il abandonne une nouvelle fois sa carrière musicale pour devenir producteur de films et de pièces de théâtre. Il se retire à Lakeville (Connecticut). Il se produit encore de temps en temps comme musicien (par exemple à la tête d’une grande formation en 1985, ou à Londres en 1992 pour diriger son « Concerto pour clarinette ». En 2004, il a été honoré par un lifetime achievement Grammy Award. Il meurt le 30 décembre de la même année.

Artie Shaw a aussi poursuivi une modeste carrière d’écrivain; outre sa biographie (« The trouble with Cinderella : an outline of identity », 1952) il a écrit un recueil de nouvelles (« I love you, I hate you, drop dead ! », 1965).

Shaw, brillant clarinettiste, d’ailleurs plus « bête de scène » que grand jazzman, est aussi l’auteur d’une méthode de clarinette (« Clarinet method : a school of modern clarinet technic »). Moins anecdotiquement, Artie Shaw apparaissait aussi comme un homme de convictions qui a toujours milité contre la ségrégation raciale aux États-Unis.

Outre pour sa carrière artistique, Artie Shaw est connu pour avoir défrayé la « press people » par ses conquêtes féminines : Lana Turner, Ava Gardner, Evelyn Keyes, Kathleen Winsor, Elisabeth Kern,...

Bibliographie

  • Edmund L. Blandford. Artie Shaw : the man and his music. E. Blandford, 1974
  • Artie Shaw, Artie. The trouble with Cinderella : an outline of identity. Fithian Press, 1992
  • Vladimir Simosko. Artie Shaw : a musical biography and discography. Scarecrow Press, 2000
  • White, John. Artie Shaw : his life and music. Continuum, 2004.

Lien externe

  • Portail du jazz Portail du jazz
Ce document provient de « Artie Shaw ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arthur Jacob Arshawsky de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arthur Jacob Arshawsky — noun United States clarinetist and leader of a swing band (1910 2004) • Syn: ↑Shaw, ↑Artie Shaw • Instance Hypernyms: ↑clarinetist, ↑clarinettist, ↑bandleader …   Useful english dictionary

  • Jacob — o Ya akov, en hebreo יַעֲקֹב sostenido por el talón o en árabe يعقوب Yaʿqūb, conocido despues como Israel hebreo יִשְׂרָאֵל Principe de Dios , árabe اسرائيل Isrāʾīl) es uno de los patriarcas de la Biblia. Su historia es contada en el libro de… …   Enciclopedia Universal

  • Jacob — /jay keuhb/ for 1, 3; Fr. /zhann kawb / for 2, n. 1. the second son of Isaac, the twin brother of Esau, and father of the 12 patriarchs. Gen. 25:24 34. 2. François /frddahonn swann /, born 1920, French geneticist: Nobel prize for medicine 1965. 3 …   Universalium

  • Arthur — /ahr theuhr/, n. 1. Chester Alan, 1830 86, 21st president of the U.S. 1881 85. 2. legendary king in ancient Britain: leader of the Knights of the Round Table. 3. a male given name. * * * (as used in expressions) Port Arthur Adamov Arthur Arthur s …   Universalium

  • Arthur — (as used in expressions) Adamov, Arthur Arthur, Chester A(lan) Arthur, paso Ashe, Arthur (Robert), Jr. Baldwin, James (Arthur) Balfour (de Whittingehame), Arthur James, 1 conde Bell, (Arthur) Clive (Heward) Bliss, Sir Arthur (Edward Drummond)… …   Enciclopedia Universal

  • Artie Shaw — Infobox musical artist Name = Artie Shaw Img capt = Artie Shaw in Second Chorus (1940) Img size = 200 Landscape = Background = non vocal instrumentalist Birth name = Arthur Jacob Arshawsky Alias = Born = birth date|1910|5|23 Died = death date and …   Wikipedia

  • Shaw, Artie — orig. Arthur Jacob Arshawsky born May 23, 1910, New York, N.Y., U.S. died Dec. 30, 2004, Newbury Park, Calif. U.S. clarinetist and leader of one of the most popular big bands of the swing era. Shaw was a technically brilliant clarinetist and… …   Universalium

  • Artie Shaw — Pour les articles homonymes, voir Shaw. Artie Shaw …   Wikipédia en Français

  • Liste von Pseudonymen — Hier ist eine Liste bekannter Pseudonyme. Inhalt und Konventionen Die Liste soll alphabetisch nach den Pseudonymen sortiert sein. Die Einträge sollen formatiert sein, um Übersichtlichkeit zu gewährleisten. Namensverkürzungen (z. B. Rudi… …   Deutsch Wikipedia

  • Shaw, Artie — Artie Shaw mit Band Artie Shaw (* 23. Mai 1910 in New York City, New York; † 30. Dezember 2004 in Thousand Oaks, Kalifornien; eigentlich Arthur Jacob Arshawsky) war ein amerikanischer Jazzmusiker, Klarinettist und Bandleader. Aufgewach …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”