Artension
Artension
Pays Drapeau de France France
Langue Français
Fondateur Pierre Souchaud
Date de fondation 1984

Site web www.artension.fr

Artension est une revue d'art contemporain qui, contestant ce qu'elle appelle les « néo-académismes » de « l'art officiel », lui oppose la créativité des « arts singuliers ».

1984 - 2009

Fondé en 1984 à Poitiers par Pierre Souchaud, Artension publie, jusqu'en 1987, 15 numéros de diffusion régionale puis, installé à Rouen, 33 numéros de diffusion nationale jusqu'en 1992. Après neuf années d'absence, Artension, établi pour sa troisième période à Caluire, près de Lyon, reparaît tous les deux mois depuis septembre 2001. Son conseil de rédaction réunit une trentaine de membres, parmi lesquels les critiques ou écrivains d'art Ileana Cornéa, Lydia Harambourg, Françoise Monnin, François Derivery, Bernard Gouttenoire, Christian Noorbergen, Francis Parent, Amélie Pékin, Jean Planche, Gérard Xuriguera.

« Artension veut (…) donner à voir en urgence, libérer un flot d'images, revenir à la source, à l'essentiel, à l'objet même du discours que sont les œuvres (…) comme repères indispensables pour une nécessaire restauration des valeurs et une réhabilitation du Sens », écrit Pierre Souchaud dans le premier éditorial de la nouvelle série. Il s'agit pour lui de « sortir des schémas convenus, transgresser les postures imposées, s'extraire des machines à instrumentaliser le vivant, construire d'autres réseaux, inventer un autre regard, une autre pensée, une autre histoire, un autre discours sur la création actuelle ».

Pierre Souchaud dénonce ainsi les manifestations faussement subversives applaudies par « la jet-set artistico-culturelle » réunie pour ses cérémonies « d'autocongratulation » (n° 2), la marchandisation et la spectacularisation de l'art officiel, « marqueur social, identificateur tribal, signe sursignifié d'appartenance à la classe dominante urbaine et cultivée » (n° 5). L'art dit contemporain se présente selon lui « comme un énorme artéfact élaboré au sein même des appareils dominants de légitimation » qui se réservent « la production, l'observation, l'étude, la promotion et le commentaire de ce qu'ils concoctent et malaxent « in situ » en excluant toute possibilité de contrôle extérieur. Ainsi l'Histoire, telle qu'elle nous est prescrite pour l'art d'aujourd'hui, apparaît-elle comme produit d'une logique d'auto-historification totalement étrangère aux réalités de l'art » (n° 19).

Face au poids « des institutions et du grand marché international, dont la pensée, le discours et les critères d'évaluation sont avant tout les produits d'une conjonction d'intérêts extra-artistiques : politico-médiatiques, administratifs, spéculatifs, etc. », Artension entend donc soutenir le champ de la création « la plus réelle, riche, inventive, diversifiée, inscrite dans le présent et ouverte sur l'avenir », celle d'une majorité d'artistes « ainsi que de leurs diffuseurs et de leur public, ignorés, voire méprisés » et publie en janvier 2005 le manifeste « Un art pour l'Homme », signé de nombreux artistes, galeristes, enseignants et critiques d'art.

Attentifs aux créateurs isolés, libres de tout assujettissement, qui affirment que « l'art est fait par l'homme et pour l'homme » (n° 3), Pierre Souchaud et son équipe entendent révéler les multiples déblocages « des codes visuels, des postulats de la représentation et de l'esthétisation des choses » (n° 30) opérés par l'art « singulier », retour aux sources qui se développe, parfois aux frontières de l'art brut, en marge des organismes institutionnels. La revue a ainsi consacré des centaines d'articles aux expositions de jeunes artistes mais aussi, complémentairement, de peintres « historiques » de la non-figuration (de Bissière, Bertholle, Estève, Le Moal ou Manessier à Nallad ou Maria Manton) dont les œuvres, pour de semblables raisons, ont été souvent négligées.

Artension a parallèlement publié de nombreux textes de synthèse, notamment « Art contemporain, mystique et viduité », « Marchandisation de l'art et art de marché », « Les artistes et l'art officiel » (François Derivery), « Place des femmes en art et critique féministe » (Fabienne Dumont), « Pierre Bourdieu et l'art contemporain » (Nathalie Heinich), « L'art est la tache aveugle des visions politiques » (Christian Noorbergen), « Au fond, c'est quoi l'art officiel » (Francis Parent), « Art contemporain, caviar et tarama : là où la « classe » ne fait pas lutte » (Amélie Pékin), « Art officiel : un anti-académisme communicationnel en diable » (Pierre Souchaud). Au-delà de la création en France, d'autres dossiers ont eu pour thèmes « Algérie : peintres des deux rives » (Michel-Georges Bernard), « L'art à Cuba » (Yvette Guevara), « L'histoire de l'art contemporain africain » (Simon Njami), « Arts premiers, un réenchantement du monde » (Christian Noorbergen).

2009

Après le numéro 48 de juillet-août 2009, le numéro 97 de septembre-octobre 2009 manifeste un changement dans l'équipe initiale de la revue. Jean-Luc Ponsin devient directeur de la publication à la place de Pierre Souchaud qui demeure rédacteur en chef, assisté de Françoise Monnin, rédactrice en chef adjointe. Pour le numéro 99 de janvier-février 2010 Françoise Monnin assume le poste de rédactrice en chef.

Artension n'en continue pas moins d'être le magazine téméraire de l'art vivant. Loin des coteries, modes, pressions commerciales ou injonctions de l'art officiel, il se distingue par un ton vif, volontiers railleurs, un esprit critique et libre. Les éditos de la rédaction, mais surtout la page, devenue incontournable et attendue au fil des numéros, d'Amélie Pekin, rassurent tout ceux qui abordent l'art contemporain avec la crainte de ne pas le comprendre. Amélie le clame haut et fort : « vous ne vous trompez pas, à côté de travaux audacieux, déconcertants mais légitimes, il y a un fatras qui ne vise qu'à mettre sur trône des imposteurs, flatter des égos et remplir des escarcelles ».

Artension pose dans chacune de ses parutions un regard unique sur l'art aujourd'hui. Avec la dizaine d'artistes présentés, fruit d'un long travail de sélection de la rédaction, plongez au cœur de la création contemporaine. Peintres, photographes, sculpteurs… font l'objet de pages aux illustrations exceptionnelles, aux analyses pertinentes. Pour le collectionneur : l'assurance de toujours découvrir de nouveaux artistes. Pour les galeristes et les artistes : une vitrine exceptionnelle, source d'information irremplaçable. Pour les amateurs : du plaisir et de l’intérêt.

Au-delà d'artistes émergents, Artension, donne la parole dans chaque numéro à des artistes à la réputation internationale. Les entretiens conduits, avec humour et perspicacité, par les journalistes d'Artension permettent la compréhension fine des œuvres, des parcours personnels, et surtout offrent un regard irremplaçable sur l'art vivant aujourd'hui. De vrais « grands entretiens » .

Dans chaque numéro, deux dossiers permettent de mieux comprendre le monde de l'art aujourd'hui. Interviews de grands professionnels (galeristes, artistes, collectionneurs, commissaires, etc.), analyses économiques et sociologiques, enquêtes,… donnent les clefs de compréhension de phénomènes parfois bien éloignés de préoccupation artistiques, dénoncent des pratiques nuisibles au plein essor des véritables talents, ouvrent des champs de réflexions indispensables.

Les pages « Bref », insolentes et drôles, fourmillent d'informations sur l'art aujourd'hui. Lieux, personnages, initiatives, œuvres, succès, aberrations… L'équipe d'Artension passe au crible toute l'actualité de l'art contemporain. Dans la rubrique « A voir » est proposée une sélection des événements artistiques de votre région. Une centaine de rendez-vous sont ainsi présentés tous les deux mois.

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Artension de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Artension — Infobox musical artist Name = Artension Img capt = Img size = Landscape = Background = group or band Alias = Origin = United States of America Genre = Progressive metal Years active = 1993 – 2004 Label = Lion Music Shrapnel Marquee/Avalon… …   Wikipedia

  • Machine (Artension album) — Infobox Album | Name = Machine Type = Studio album Artist = Artension Released = 2000 Recorded = Prairie Sun Studios, Cotati, CA Genre = Neo classical Progressive metal Length = 49:03 Label = Shrapnel Records Producer = Vitalij Kuprij Mike Varney …   Wikipedia

  • Phoenix Rising (Artension album) — Infobox Album | Name = Phoenix Rising Type = Studio album Artist = Artension Released = 1997 Recorded = Prarie Sun Studios Genre = Progressive metal Length = Unknown Label = Shrapnel Records Producer = Mike Varney, Vitalij Kuprij, Roger… …   Wikipedia

  • Roger Staffelbach — was born on February 19, 1972 in Sursee, Switzerland. At the age of 7 he started learning to play the trumpet, which he continued until he was 14. Having been a fan of rock from an early age, he then turned to guitar after hearing Yngwie… …   Wikipedia

  • New Discovery — Studio album by Artension Released 2002 Recorded Ul …   Wikipedia

  • James Murphy (musician) — Infobox musical artist Name = James Murphy Img capt = Img size = Background = non vocal instrumentalist Birth name = James Franklin Murphy Alias = Born = Birth date and age|1967|7|30|mf=y Died = Origin = United States of America Instrument =… …   Wikipedia

  • Future World (album) — Infobox Album | Name = Future World Type = Studio album Artist = Artension Released = 2004 Recorded = Titanik Studio in Sursee, Switzerland, 2004 Genre = Progressive metal Length = 45:43 (50:36 with bonus track) Label = Lion Music Producer =… …   Wikipedia

  • Sacred Pathways — Infobox Album | Name = Sacred Pathways Type = Studio album Artist = Artension Released = 2001 Recorded = Frontiers Records in Napoli, Italy, 2001 Genre = Progressive metal Length = 54:07 (58:11 with bonus track) Label = Frontiers Records Producer …   Wikipedia

  • James Murphy — (* 30. Juli 1967 in Portsmouth, Virginia, USA) ist ein US amerikanischer Gitarrist. Er ist innerhalb der Metal Szene für sein ausgefeiltes Solospiel bekannt …   Deutsch Wikipedia

  • Mohamed Aksouh — est un peintre non figuratif algérien de la Nouvelle École de Paris, appartenant à la génération des fondateurs de la peinture algérienne moderne, né à Alger en 1934, installé en France depuis 1965. Sommaire 1 Biographie 2 Principales expositions …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”