Art Étrusque

Art étrusque

Cratère en calice étrusque.
Achille tuant un prisonnier troyen en présence du Charun étrusque (à ne pas confondre avec le Charon grec)
Canthare janiforme

L'art étrusque est l'art produit par la civilisation étrusque du IXe au Ie siècle av. J.-C.

L'art produit par cette civilisation est d'une grande richesse. Les Étrusques furent d'habiles artisans et eurent de grands artistes, peintres de fresques dans les tombes - comme celles de Tarquinia par exemple - peintres sur vases ou sculpteurs qui réalisèrent des chefs-d'œuvre tant en bronze qu'en terre cuite. Ils furent également d'excellents joailliers et de bons métallurgistes. On peut voir leurs œuvres dans les grands musées italiens, comme par exemple ceux de Florence, du Vatican ou de Volterra.

Sommaire

Périodes historiques

On peut distinguer différentes périodes :

  • Époque villanovienne (Xe au VIIIe siècle av. J.-C.). Prémices de la civilisation étrusque, notamment via la pratique de l'incinération et non de l'inhumation.
  • Période orientalisante (au VIIe siècle av. J.-C.). Du fait d'échanges avec les civilisations méditerranéennes, dont la Grèce, l'art étrusque voit apparaître une culture figurative, influencée par les modèles grecs.
  • Période archaïque (entre -600 et -480 environ). La structuration de la société étrusque et la multiplication des échanges font émerger de nouvelles techniques artistiques. En particulier la peinture connaît un développement spectaculaire : de la décoration des tuiles, elle obtient un statut décoratif et s'applique sur les vases et les fresques.
  • Époque classique (entre -470 et -350 environ). Au Ve siècle av. J.-C. les Étrusques connaissent de graves crises politiques et militaires, et leur art en subit les conséquences. La production artistique diminue, à l'exception des bronzes de Vulci.
  • L’hellénisme et la romanisation (de -340 environ jusqu’à Auguste).

Littérature

Le fait qu'on ne possède pas de textes l'attestant ne signifie pas qu'elle n'ait pas existé. Au contraire, nous en trouvons des traces patentes et des témoignages chez les auteurs latins.

Théâtre

Celui-ci semble bien avoir existé, si nous nous référons aux auteurs latins, toujours, qui y font allusion. Un mot nous le suggère : φersu (qui, comme tant d'autres mots, est passé dans le latin puis dans les diverses langues romanes - et autres, comme l'anglais dont 60 % du vocabulaire est d'origine française - le « masque » de la comédie grecque (prosopon ) signifie à l'origine persona, en latin, c'est-à-dire la « personne », en français.

Musique

Les instruments d'époque qui sont attestés par leur représentation sur les fresques ou les bas-reliefs sont essentiellement divers types de flûtes comme le plagiaulos, la flûte de Pan ou syrinx, la flûte d'albâtre, et la fameuse flûte double, accompagnées d'instruments à percussions qui étaient le tintinnabulum, le tympanum et le crotale, et enfin par des instruments à cordes tels que la lyre et la cithare.

Danseurs étrusques, tombe peinte du site de Monterozzi, vers 520 av. J.-C. (L'homme est figuré en ocre rouge, la femme en blanc).

Peinture

Les fresques des tombes des sites de Monterozzi, de Caere, témoignent des goûts et disposition des artistes étrusques qui ont orné les tombes des morts de scènes vivantes (scènes de danse, du banquet, de chasse et de pêche, agrémentées d'animaux exotiques (lions, panthères, antilopes).

Ruines d'un temple à Volsinies (Orvieto).

Architecture

Les maisons, rectangulaires, étaient faites de bois et de brique crues ou plus tard de moellons de tuf. Elles pouvaient avoir jusqu’à deux étages. Les structures de bois des maisons les plus riches de l’époque archaïque étaient protégées de l’humidité par des plaques de terre cuite peintes de couleurs vives. Dans un premier temps, l’aristocratie vivait dans des maisons de trois pièces, parfois précédées d’un portique donnant sur une cour ; plus tard dans de vastes demeures (domus) bâties autour d’une cour, à la mode grecque.

Les temples étaient de grands bâtiments presque carrés érigés sur un podium de pierre. Ils étaient destinés à n’être vus que de face, les côtés et l’arrière étant constitués soit de murs aveugles, soit d’un vaste portique à colonnes entourant une cella, souvent divisée en trois espaces rappelant la croyance en une triade de dieux. Le fronton et le toit étaient ornées de décorations en terres cuites peintes. Parfois de grandes statues en ronde bosse étaient disposées sur le faite du toit, peintes également (statues-acrotères du musée de Murlo).

Sculptures

Sarcophage des époux du musée Guarnacci de Volterra

La disproportion des différentes parties des corps (couvercles de sarcophages ou la statue de l'Arringatore) exprime le besoin plus symbolique que réaliste de leurs représentations (Auguste Rodin s'en inspirera).

Techniques

collier des Ve et IVe siècles av. J.-C.

L'orfèverie, la poterie entre impasto, bucchero, la sculpture des écrits (cippo perugino) et des scènes en bas-relief des sarcophages architectoniques, des figures des morts sur les couvercles, seuls ou en couple, témoignent de leur maîtrise de techniques manuelles à destination artistique souvent funéraire.

Voir aussi

Bibliographie

  • L'arte degli Etruschi, Torelli, Laterza, 1985

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail du monde antique Portail du monde antique
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie

Ce document provient de « Art %C3%A9trusque ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Art Étrusque de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Art etrusque — Art étrusque Cratère en calice étrusque. Achille tuant un prisonnier troyen en présence du Charun étrusque (à ne pas confondre avec le Charon grec) …   Wikipédia en Français

  • Art étrusque — Cratère en calice étrusque. Achille tuant un prisonnier troyen en présence du Charun étrusque (à ne pas confondre avec le Charon grec) …   Wikipédia en Français

  • étrusque — [ etrysk ] adj. et n. • 1803; éthrusque 1534; lat. Etruscus ♦ De l Étrurie, région de l Italie ancienne, située entre l Arno et le Tibre. Le peuple étrusque. L art étrusque. Vase étrusque (s est dit au XIX e s. des vases grecs trouvés en Italie) …   Encyclopédie Universelle

  • Art De La Rome Antique — Fresque de la villa des mystères. Pompéi, 80 av. J. C. L’art romain est l art produit dans les territoires de la Rome antique, depuis la fondation de Rome jusqu à la chute de l empire d occident. Il prend un véritable essor au contact de l art… …   Wikipédia en Français

  • Art de la rome antique — Fresque de la villa des mystères. Pompéi, 80 av. J. C. L’art romain est l art produit dans les territoires de la Rome antique, depuis la fondation de Rome jusqu à la chute de l empire d occident. Il prend un véritable essor au contact de l art… …   Wikipédia en Français

  • Art romain — Art de la Rome antique Fresque de la villa des mystères. Pompéi, 80 av. J. C. L’art romain est l art produit dans les territoires de la Rome antique, depuis la fondation de Rome jusqu à la chute de l empire d occident. Il prend un véritable essor …   Wikipédia en Français

  • Art De La Grèce Antique — L aurige de Delphes, Musée archéologique de Delphes. Un des plus beaux vestiges de la sculpture grecque, il date de 470 av. J. C. et fait partie d un plus large ensemble de statues qui fut offert au sanctuaire d Apollon à Delphes par Polyzalos,… …   Wikipédia en Français

  • Art de la Grece antique — Art de la Grèce antique L aurige de Delphes, Musée archéologique de Delphes. Un des plus beaux vestiges de la sculpture grecque, il date de 470 av. J. C. et fait partie d un plus large ensemble de statues qui fut offert au sanctuaire d Apollon à… …   Wikipédia en Français

  • Art de la grèce antique — L aurige de Delphes, Musée archéologique de Delphes. Un des plus beaux vestiges de la sculpture grecque, il date de 470 av. J. C. et fait partie d un plus large ensemble de statues qui fut offert au sanctuaire d Apollon à Delphes par Polyzalos,… …   Wikipédia en Français

  • Art grec — Art de la Grèce antique L aurige de Delphes, Musée archéologique de Delphes. Un des plus beaux vestiges de la sculpture grecque, il date de 470 av. J. C. et fait partie d un plus large ensemble de statues qui fut offert au sanctuaire d Apollon à… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”