Art du monde indien
Miniature, Kishengarh, Rajasthan

La vaste portée de l'art du monde indien est fortement liée avec l'histoire culturelle, les religions et les philosophies qui placent la production d'art et le mécénat dans des contextes sociaux et culturels.

L'art indien peut être classifié en périodes spécifiques qui reflètent chacune une certaine évolution religieuse, politique et culturelle.

Chaque période correspond à un art, une littérature et une architecture spécifique. L'art indien est constamment en évolution jusqu'à réussir à atteindre les idéaux d'une philosophie spécifique sous une forme visuelle, et le mouvement reprend ensuite pour une philosophie différente. Ce défi et cette révolution de la pensée a fourni aux artistes indiens, et leur fournit toujours, les raisons pour innover et créer, à la fois le processus de visualisation d'idées abstraites et de la culture du pays.

Chaque religion et chaque système philosophique a produit ses propres nuances, de vastes métaphores et comparaisons, de riches associations, une imagination débridée, l'humanisation des dieux et des êtres célestes, la caractérisation des hommes, le but ultime et l'idéal de vie étant interprétés dans l'art.

Sommaire

Relations entre les arts indiens

Dans le contexte indien, les arts visuels (sculpture, peinture et architecture) sont étroitement liés avec les arts non visuels. D'après Kapila Vatsyayan, "l'architecture indienne classique, la sculpture, la peinture, la littérature (kaavya), la musique et la danse ont évolué d'après leurs propres règles conditionnées par leurs moyens d'expression respectifs, mais elles ont aussi partagé non seulement les croyances spirituelles fondamentales de l'esprit religio-philosophique Indien, mais encore les procédures par lesquelles les relations entre symboles et états spirituels ont été explorées en détail."

La connaissance des qualités uniques de l'art indien est réalisée à travers la compréhension de la pensée philosophique, la riche histoire culturelle, sociale, religieuse ainsi que la mise en perspective politique des œuvres d'art.

En Inde, la distinction entre « Beaux-Arts » et les « arts décoratifs » n'est pas prononcée.

L'histoire de l'art en Inde commence avec les peintures rupestres. Les premières cultures urbaines d'Harappa et de Mohenjodaro avec leurs villes organisées autour d'un centre indiquent une culture hautement développée et une compréhension de l'espace qui se retrouve dans leur architecture. La danseuse de Mohenjodaro, divers sceaux provenant de Harappa et d'autres objets artistiques montrent une connaissance précise de l'anatomie humaine, aussi bien qu'un degré de conscience et de perception aigu des formes animales.

L'utilisation de formes symboliques en Inde remonte aux sceaux Harappéens. Les autels du feu de la période védique, avec leurs significations mathématiques et astronomiques jouent aussi un rôle important dans l'évolution ultérieure des temples.

Pierre taillée

Temple du soleil à Konark

La plus ancienne religion Indienne à inspirer des monuments artistiques majeurs a été le Bouddhisme. Bien que des structures en bois plus anciennes puissent avoir été transformées en structures en pierre, il n'y a pas de preuve physiques de ces transformations à part des références écrites. La période entre le déclin des harappéens et la période historique bien définie commençant avec les Mauryas est couverte d'ombre. Peu après les bouddhistes ont commencé à creuser des grottes, puis les Hindous et les Jaïns ont commencé à les imiter à Badami, Aihole, Ellora, Salsette, Elephanta, Aurangabad et Mamallapuram.

L'art hindou de la pierre a continuellement évolué, depuis les premières grottes taillées, afin de servir différents objectifs, des contextes religieux et sociaux, avec des différences sensibles selon les régions considérées.

Art folklorique et tribal

Parallèlement à l'art classique, des traditions d'art folklorique et tribal ont évolué. Ces formes d'art sont l'expression visuelle de gens appartenant à différentes cultures et groupes sociaux que l'ont peut regrouper dans la grande catégorie de l'hindouisme. Cet art est l'expression de personnes dont la vie est rythmée par la nature, sa loi d'évolution cyclique et dont la vie est liée aux énergies de la terre.

L'art folklorique et tribal représente les énergies unitaires des différentes communautés comme un ensemble. C'est une forme d'art vivante et changeante qui évolue avec le temps, la nécessité, la mémoire et les expériences de ces peuples.

Souvent, les dieux purâniques et les légendes sont transformées sous des formes contemporaines et des images familières. Les fêtes, festivals et déités locales jouent un rôle vital dans ces arts.

C'est dans l'art que la vie et la créativité sont inséparables. Les arts tribaux ont une sensibilité unique, puisque les gens possèdent une conscience exacerbée très différente des peuples urbanisés. Leurs esprits sont souples et intensément peuplés de mythes, de légendes, d'histoires d'une multitude de dieux nés de leurs rêves et de leur fantaisie. Cet art est une expression de leur vie et rassemble toute leur émotion et leur mystère.

L'art folklorique inclut aussi des expressions visuelles de nomades. C'est l'art de personnes exposées à des paysages changeant alors qu'ils voyagent à travers les vallées et les hautes terres de l'Inde. Ils transportent avec eux leurs expériences et souvenirs de différents espaces et leur art représente le modèle passager et changeant de la vie. La vie rurale, tribale et les arts des nomades constitue une matrice de l'expression folklorique.

L'esprit folklorique a un rôle immense à jouer dans le développement de l'art et la conscience de la culture en général.

Bibliographie

Art, ouvrages généraux et culture classique

  1. Edith Parlier-Renault, directeur de la publication, Art L'art indien: Inde, Sri Lanka, Népal, Asie du Sud-Est, Paris, PUPS (Presses de l'Université Paris-Sorbonne), 2010, 419 p. (ISBN 978-2-84050-702-4) 
  2. Edith Parlier-Renault, Temples de l'Inde méridionale (VIe-VIIIe siècles) : la mise en scène des mythes, Paris, PUPS (Presses de l'Université Paris-Sorbonne), 2007, 413 p. (ISBN 978-2-84050-464-1) 
  3. M.C. Joshi, Pierre-Sylvain Filliozat, Amina Okada, J.E. Dawson, Thierry Zéphir, L'âge d'or de l'Inde classique : l'empire des Gupta : exposition, Galeries nationales du Grand Palais, 4 avril - 25 juin 2007, Paris, Réunion des musées nationaux, 2007, 335 p. (ISBN 978-2-7118-5212-3) 
  4. Grace Morley, La sculpture indienne, Paris, Moreau, 2005, 144 p. (ISBN 2-909458-30-X) 
  5. C.Sivaramarmuti, Amina Okada,Thierry Zéphir. Photographies : Jean-Louis Nou, L'Art en Inde, Paris, Citadelles & Mazenod, 1999, 630 p. (ISBN 2-85088-073-6) 
  6. Louis Frédéric, L'art de l'Inde et de l'Asie du Sud-Est, Paris, Flammarion, Tout l'art, 1994, 479 p. (ISBN 2-08-012252-5) 
  7. Brijindra Nath Goswamy, catalogue. Photographies: Jean-Louis Nou, Rasa, les neuf visages de l'art indien [Texte imprimé] : [exposition], Galeries nationales du Grand Palais, 13 mars-16 juin 1986, France, Association française d'action artistique, 1986, 333 p. (ISBN 2-86545-043-0) 
  8. Roy C. Craven, L'art indien, Paris, Thames and Hudson, L'univers de l'art, 1976 et 1997, traduction revue et augmentée 1991 et 2005, 256 p. (ISBN 2-878011-254-7) 
  9. (en) Vidya Dehejia, Indian Art, London, Phaidon, 1997, 446 p. (ISBN 0-7148-3496-3) 
  10. (en) Partha Mitter, Indian Art, Oxford, Oxford University Press, 2001, 295 p. (ISBN 0-19-284221-8) 
  11. (en) George Michell, Hindu Art and Architecture, London, Thames and Hudson, World of Art, 2000, 224 p. (ISBN 0-500-20337-7) 
  12. (en) T. Richard Blurton, Hindu Art, London, The British Museum Press, 1992, revu et augmenté 2001, reprinted 2007, 240 p. (ISBN 978-0-7141-1442-2) 
  13. (en) Robert E. Fisher, Buddhist Art and Architecture, London, Thames and Hudson, World of Art, 1993, revu et augmenté 2002, 216 p. (ISBN 0-500-20265-6) 
  14. (en) Gilles Béguin, L'art bouddhique, Paris, CNRS éditions, 2009, 415 p. (ISBN 978-2-271-06812-5) 
  15. Anjan Chakraverty, La miniature indienne, Paris, Moreau, 2005, 140 p. (ISBN 2-909458-29-6) 
  16. sous la dir. de Amina Okada ; catalogue par Roselyne Hurel,... Amina Okada,..., Pouvoir et désir : miniatures indiennes du San Diego Museum of Art, Paris, Paris-Musées, 2002, 173 p. (ISBN 2-87900-729-1) 
  17. Amina Okada, Le Grand Moghol et ses peintres, Paris, Flammarion, 1992, 229 p. (ISBN 2-08-010964-2) 
  18. Antonio Martinelli, Photographie. Amina Okada, Préface, Lucknow, Paris, Flammarion, 2011, 65 p. (ISBN 978-2-350-46211-0) 
  19. sous la direction de Stephen Markel et Tushara Bindu Gude ; avec la collaboration de Muzaffar Alam et Sanjay Subrahmanyam, Caherine Asher...[et al.] ; traduit de l'anglais par Véronique Crombé, Une cour royale en Inde, Paris, Réunion des musées nationaux, Grand Palais, 2011, 271 p. (ISBN 978-2-7118-5811-8) 
  20. sous la direction de Stephen Markel et Tushara Bindu Gude ; avec la collaboration de Muzaffar Alam et Sanjay Subrahmanyam, Caherine Asher...[et al.] ; traduit de l'anglais par Véronique Crombé, Une cour royale en Inde, Paris, Musée Guimet, 2011, 271 p. (ISBN 978-2-9521597-9-1) 
  21. (en) Vidya Dehejia, The Advaita of Art, Delhi, Motilal Banarsidass, 2000, 97 p. 
  22. (en) Kapila Vatsyayan, Classical Indian Dance in Literature and the Arts, New Delhi, Sangeet Natak Akademi, 1977, 8 p. 

Art contemporain

  1. Deepak Ananth , Cédric Vincent , Geeta Kapur , Henry-Claude Cousseau , Collectif, Indian Summer - La jeune scène artistique indienne, Paris, ENSBA, 2005, 316 p. (ISBN 2-84056-183-2) 
  2. Geeta Kapur, de Ranjit Hoskote, de Savita Apte, d'Iftikhar Dadi, Sharmini Pereira, Naeem Mohaiemen, Indian Highway IV. Exposition MAC Lyon, été 2011, Cologne, Buchhandlung Walter König, 2011, 320 p. (ISBN 978-3-86560-946-9) 
  3. Sophie Duplaix , Fabrice Bousteau , Collectif, Paris - Delhi - Bombay L'exposition, Paris, Centre Pompidou, 2011, 364 p. (ISBN 978-2-84426-526-5) 

Musique

Article détaillé : Musique indienne.

La musique d'Inde inclut de multiples variétés de musique folklorique, populaire, pop et classique. La tradition de la Musique indienne, dont la musique carnatique et hindoustani qui a une histoire millénaire et s'est développée durant plusieurs époques artistiques, reste fondamentale dans la vie des indiens aujourd'hui en tant que source d'inspiration religieuse, d'expression culturelle et de pur divertissement. L'Inde est composée de plusieurs dizaines de groupes ethniques, parlant chacun leurs propres langues et dialectes. En plus de formes subcontinentales distinctes, il y a des influences importantes de musique persane, arabe et britannique. Des genres indiens comme le filmi et le bhangra sont devenus populaires dans tout le Royaume-Uni, L'Asie du sudet de l'est, et le monde entier.

Voir aussi

Danses classiques de l'Inde

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Art du monde indien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Art Du Monde Indien — Miniature, Kishengarh, Rajasthan La vaste portée de l art du monde indien est fortement liée avec l histoire culturelle, les religions et les philosophies qui placent la production d art et le mécénat dans des contextes sociaux et culturels. L… …   Wikipédia en Français

  • Culture du monde indien — Culture indienne Le sultan de Golconde, Abul Hasan Qutb Shah, Aquarelle et or sur papier, 1672 80 Sommaire 1 Cinéma indien …   Wikipédia en Français

  • Art Du Livre En Terres D'Islam — Dans le monde islamique, le livre constitue l un des domaines les plus importants de l art, celui ci constituant la voie principale du savoir, de la religion et de la poésie[1]. On regroupe dans l art du livre plusieurs disciplines : la… …   Wikipédia en Français

  • Art du livre en terres d'islam — Dans le monde islamique, le livre constitue l un des domaines les plus importants de l art, celui ci constituant la voie principale du savoir, de la religion et de la poésie[1]. On regroupe dans l art du livre plusieurs disciplines : la… …   Wikipédia en Français

  • Art du livre en terres d'Islam — Dans le monde islamique, le livre constitue l un des domaines les plus importants de l art, celui ci constituant la voie principale du savoir, de la religion et de la poésie[1]. On regroupe dans l art du livre plusieurs disciplines : la… …   Wikipédia en Français

  • Art Du Métal Islamique — Histoire de l art Série Arts de l Islam Périodes Art omeyyade Art abbasside Art fatimide Iran autonome …   Wikipédia en Français

  • Art du metal islamique — Art du métal islamique Histoire de l art Série Arts de l Islam Périodes Art omeyyade Art abbasside Art fatimide Iran autonome …   Wikipédia en Français

  • Art du métal islamique — L art du métal en terre d Islam est un art majeur, considéré souvent comme la production la plus luxueuse possible. Ainsi, si le métal peut être produit pour de grands commanditaires (émirs, grands marchands) comme pour le souk, il coûte toujours …   Wikipédia en Français

  • Alph'Art du meilleur album — Fauve d Or : Prix du meilleur album Le Fauve d Or : Prix du meilleur album, décerné au Festival d Angoulême, récompense l artiste qui, selon le jury, a réalisé le meilleur album de l année. Sommaire 1 Histoire 2 Liste des albums récompensés… …   Wikipédia en Français

  • Alph'Art du meilleur album étranger — Fauve d Or : Prix du meilleur album Le Fauve d Or : Prix du meilleur album, décerné au Festival d Angoulême, récompense l artiste qui, selon le jury, a réalisé le meilleur album de l année. Sommaire 1 Histoire 2 Liste des albums récompensés… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”