Art dogon
Représentation anthropomorphique, probablement une figure d'ancêtre, par le Maître des Yeux Obliques. Bois, Mali, XVIIe-XVIIIe siècle

Aux XIVe siècle et XVe siècle, les Dogons ont chassé les Tellem pour occuper leur territoire. Les Dogons vivent sur la falaise escarpée de Bandiagara au Mali. Ils vivent de l’agriculture et cultivent le mil, le mais et l’arachide.

Les centres artistiques dogons se trouvent à Bandiagara, Sangha et Ireli. Les plus anciennes statues dogons sont reconnaissables à leurs formes allongées. Elles représentent un personnage qui tend ses bras vers le ciel. Nous ne pouvons pas interpréter avec exactitude la signification de ce geste mais il pourrait être celui d’une prière (afin que les dieux accordent la pluie, par exemple). Stylistiquement, ces statues dogons ressemblent à celles de leurs prédécesseurs les Tellem. Elles sont parfois nommées de « style tellem ». Du sang des sacrifices, du gruau de mil et de la bière est répandu sur les statues, ce qui donne à la patine un aspect croûteux. Les statues comportent à la fois des éléments féminins et masculins car, pour les Dogons, la séparation entre les deux sexes n’est pas absolue. L’hermaphrodisme montre la puissance vitale de ces statues.

Le dieu créateur dogon est Amma. Il y a huit ancêtres primordiaux, les Nommo. Ils ont un corps sinueux et dont la partie inférieure est serpentiformes. Les sculptures représentent en général un des nommo.

En dehors de ces sculptures, les réalisations les plus typiques des dogon sont les masques de danse. Un de leur rituel, le sigui, a lieu tous les soixante ans. Il est destiné à l’expiation des pêchés et présente des masques anthropomorphes ou zoomorphes (antilope, lièvre, buffle, singe, oiseau, hyène, lion) très importants en taille (jusqu’à dix mètres pour le masque –serpent). Le masque serpent est le symbole de l’ancêtre mort. Il est effectué à cette occasion. Toute la communauté participe à cette cérémonie. Les inities doivent le garder et sont considérés comme responsables de l’âme de l’ancêtre.

Nous avons aussi connaissance de volets ou de portes dogon, ils fermaient les greniers et sont très intéressants car ils représentent les ancêtres. Les sculptures sont très stylisées.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Art dogon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Art Dogon — Aux XIVe siècle et XVe siècle, les Dogons ont chassé les Tellem pour occuper leur territoire. Les Dogons vivent sur la falaise escarpée de Bandiagara au Mali. Ils vivent de l’agriculture et cultivent le mil, le mais et l’arachide. Les… …   Wikipédia en Français

  • Dogon people — Dogon people, Mali Total population 400,000 to 800,000 Regions with significant populations …   Wikipedia

  • Art Africain Traditionnel — Art africain traditionnel …   Wikipédia en Français

  • Art africain — traditionnel …   Wikipédia en Français

  • Art nègre — Art africain traditionnel …   Wikipédia en Français

  • Art premier — Pour les productions de personnes indemnes de culture artistique, voir Art brut. Les expressions art premier et art primitif sont employées pour désigner les productions artistiques des sociétés dites « traditionnelles », « sans… …   Wikipédia en Français

  • Dogon — Tanzmaske, die an einem versteckten Ort aufbewahrt und nur zu besonderen Anlässen getragen wird, z. B. einem Todesfall …   Deutsch Wikipedia

  • DOGON — Descendant d’une branche Keita, les Dogon habitent au Mali, dans la partie sud ouest de la boucle du Niger, une région montagneuse appelée «falaises de Bandiagara». D’après la tradition, ils sont venus du Mandé, région située au sud ouest de leur …   Encyclopédie Universelle

  • Dogon-Dolch — Angaben Waffenart: Messer, Dolch …   Deutsch Wikipedia

  • Dogon-Axt — Angaben Waffenart: Axt, Streitaxt Verwendung …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”