Art Theatre Guild
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ATG.

Art Theatre Guild (日本アート・シアター・ギルド, Nihon Ato Shiata Girudo), communément abrégé en ATG, est une société japonaise de production et de distribution de films, fondée le 15 novembre 1961 [1].

Initialement spécialisés dans la distribution de films artistiques étrangers (Ingmar Bergman, Robert Bresson, Luis Buñuel, ...) [2], mais distribuant à l'occasion des films japonais rejetés par les majors [3], les studios ATG passèrent à la production à partir de 1967 [4] ; leur première co-production fut L'Évaporation de l'homme, de Shōhei Imamura [5], en partenariat avec la société Nichiei (spécialisée dans le film documentaire) [6].

Art Theatre Guild eut ensuite un rôle décisif dans la production de films de la nouvelle vague japonaise [7], après que ses instigateurs eurent quitté les studios Shōchiku [8], et produisit l'essentiel du cinéma indépendant japonais durant les années 1960 [9].

Nonobstant l'importance de leur investissement dans le cinéma artistique à public restreint, les studios ATG eux-mêmes n'étaient pas totalement indépendants ; leurs activités étaient financées en grande partie par la major japonaise Tōhō et par la société d'importation Towa [10]. Art Theatre Guild fit faillite en 1975 mais reprit ses activités par la suite [9].

Selon Tadao Sato, leur parti pris — jusque là inédit au Japon — de réduire à l'extrême les budgets alloués aux réalisateurs renforça sinon la qualité artistique, du moins la dimension « intellectuelle » des productions des studios ATG, en affranchissant les films de toute prétention au réalisme, trop coûteux [11]. D'autre part, et c'était là aussi une méthode nouvelle au Japon, la sélection des films était confiée à un comité de critiques de cinéma, et établie selon des critères artistiques plutôt que commerciaux [5]. La qualité artistique des productions d'ATG est aussi à porter au crédit de la sélection d'auteurs soutenus par ce comité (parmi les réalisateurs de renom qui furent à un moment produits et distribués par Art Theatre Guild, on trouvera Nagisa Ōshima, Shōhei Imamura, Yoshishige Yoshida, Shūji Terayama, Kon Ichikawa, ou encore Seijun Suzuki) [12].

Liens externes

Notes et références

  1. Domenig, 2004, op. cit. ; mais Max Tessier, Le Cinéma japonais, Paris, Armand Collin, coll. « 128 », 2005, 128 p. (ISBN 2-200-34162-8) , page 103, date sa création en 1967, mais il s'agit seulement de la date à partir de laquelle la société, crée auparavant, participa à la production (plus seulement à la distribution) de films. Tadao Sato (trad. Karine Chesneau et al.), Le Cinéma japonais, Tome II, Paris, Cinéma/pluriel et Centre Georges Pompidou, 1997, 324 p. (ISBN 2-85850-930-1) , p. 136, date la création d'ATG de 1962. Mais Go Hirasawa donne les détails les plus précis : « Mori talked Taneo Iseki, the president of Sanwa Kogyo, into supporting them and on 15 November 1961 the Art Theatre Guild of Japan (Nihon Ato Shiata Girudo / ATG) was launched. »
  2. Cf. Donald Richie (trad. Romain Slocombe), Le Cinéma japonais, Paris, Édition du rocher, 2005, 402 p. (ISBN 2-268-05237-0) , p. 257
  3. Tadao Sato, op. cit., p. 136.
  4. Cf. Go Hirasawa,op. cit., et Tadao Sato, op. cit., p. 136.
  5. a et b Go Hirasawa, op. cit..
  6. Tadao Sato, op. cit., p. 136
  7. Cf. (en) Tom Mes, « Art Theatre Guild: Unabhängiges Japanisches Kino 1962-1984 », MidnightEye, 2004 et Donald Richie, op. cit., p. 257
  8. Go Hirasawa (op. cit.) indique que ce rôle de refuge fut essentiel pour les auteurs de la nouvelle vague.
  9. a et b Cf. Max Tessier, op. cit., p. 103.
  10. Le critique Go Hirasawa (op. cit.) indique que la Tōhō était le principal financeur d'ATG. Donald Richie, confirme l'implication de la Tōhō, mais considère pour sa part que la Towa avait un rôle plus important dans le consortium qui finançait ATG (Donald Richie, op. cit., p. 257).
  11. Tadao Sato, op. cit., p. 138.
  12. Cf. Roland Domenig, op. cit., 2004 et la filmographie IMDB indiquée plus haut.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Art Theatre Guild de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Art Theatre Guild — was a film production company in Japan that started in 1961 and ran through to the mid 1980s. ATG, as it is abbreviated, released mostly Japanese New Wave films. Films released by ATG include Nagisa Oshima s Diary Of A Shinjuku Thief (1968) ,… …   Wikipedia

  • Art Directors Guild — L Art Directors Guild (ADG) fait partie de l Alliance internationale des employés de scène, de théâtre et de cinéma et compte en tant que membres environ 2 000 professionnels du cinéma et de la télévision basés dans l ouest des États Unis.… …   Wikipédia en Français

  • theatre, Western — ▪ art Introduction       history of the Western theatre from its origins in pre Classical antiquity to the present.       For a discussion of drama as a literary form, see dramatic literature and the articles on individual national literatures.… …   Universalium

  • theatre — /thee euh teuhr, theeeu /, n. theater. * * * I Building or space in which performances are given before an audience. It contains an auditorium and stage. In ancient Greece, where Western theatre began (5th century BC), theatres were constructed… …   Universalium

  • Theatre of France — For more information about the history of French literature, see the chronological articles in the French literature series in the template to the right. French theatre is a category of French literature. It may include Francophone theatre… …   Wikipedia

  • Guild of Saint Luke — The Guild of Saint Luke was the most common name for a city guild for painters and other artists in early modern Europe, especially in the Low Countries. They were named in honor of the Evangelist Luke, the patron saint of artists, who was… …   Wikipedia

  • Guild — For other uses, see Guild (disambiguation). One of the legacies of the guilds, the elevated Windsor Guildhall was originally a meeting place for guilds, as well as magistrates seat and town hall. A guild (German: Gilde) is an association of… …   Wikipedia

  • Théâtre en Australie — L Opera de Sydney ouvert en 1973, devenant le bâtiment de théâtre le plus célèbre du XXe siècle dans le monde entier. Le théâtre tient une place significative dans la vie australienne européenne et aborigène, avec un nombre important de… …   Wikipédia en Français

  • Theatre Museum — Coordinates: 51°30′43″N 0°7′16″W / 51.51194°N 0.12111°W / 51.51194; 0.12111 The Theatre Museum in the …   Wikipedia

  • Art and craft — Arts Crafts Papier peint de William Morris Le mouvement Arts Crafts, littéralement Arts et artisanats, est un mouvement artistique réformateur, né dans les années 1860 à 1910, époque glorieuse de l Angleterre victorienne. Il peut être considéré… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”