Arsenaux

Arsenal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arsenal (homonymie).

Dans le sens le plus général du terme, un arsenal est un établissement militaire, "national", où l'on construit, entretient, répare et conserve les navires de guerre ainsi que leurs armes et munitions[1].

L'arsenal et le chantier naval de la VOC à Amsterdam, vers 1650
L'entrée de l'Arsenal, à Venise. Peint par Canaletto, 1732.
Arsenal de Berlin (31 x 42.7 cm. par Remondini, vers 1780)
Canons de l'armée napoléonienne exposés devant l'arsenal de Moscou

Sommaire

Étymologie

Le mot « arsenal » apparaît sous diverses formes dans les langues romanes (à partir de laquelle ce mot a été adopté dans ses acceptions actuelles) ; c'est-à-dire « arzanale » en italien, espagnol « arsenal » en français etc. ; l'italien a également donné « Arzana » et l'espagnol « darsena » et « atarazanal ».
Le mot aurait une origine arabe, et serait une corruption de « dar as-sina'ah », qui signifiait « maison de commerce » ou « fabrication ».
Des origines antérieurement supposées telles qu’arx Navalis, (« citadelle navale »), arx senatus (ciotadelle de Venise, etc.), ont été écartées.

Définition

Si, à l'origine, ces établissements étaient liés à la marine de guerre, le terme servira plus tard à nommer divers dépôts d'armes et de matériel pour les armées de terre.
Ainsi l'arsenal de Paris, qui ne subsiste plus, de nos jours, que sous le nom de la Bibliothèque de l'Arsenal et d'un métro (Métro Arsenal), n'avait pas de lien direct avec la marine, ne servant qu'à entreposer des armes pour la défense de la capitale du royaume.

Les arsenaux ne sont pas toujours portuaires ; On en trouve sur les fleuves, voire en pleine terre (dans ce cas, pour éloignement de frontières pouvant être menacées). Pour donner trois exemples : Toulon, Rochefort et Bourges.

Les fonctions d'un arsenal

Dans les cales sèches ou à quai, on y construit, entretient et répare des navires de guerre et leur armements.
on y stocke des munitions (conventionnelles et à certaines époques chimiques, éventuellement sous-marines). Les fonctions des arsenaux ont évolué, depuis l'époque des navires en bois, de la poudre en tonneaux et des boulets de canon, aux armes sophistiquées du XXe siècle, dont aéroportées et sous-marines. (torpilles, missiles, missiles anti-missiles, leurres, grenades sous-marines, armes nucléaires, chimiques, bactériologiques, etc.)

Histoire

En Europe

Venise a été le premier pays à se doter d'un arsenal (1104).
Il n'existe à ce jour pas d'armée européenne et donc pas d'arsenal européen.

Arsenaux français

Le Clos des Galées est créé, à Rouen, en 1373. En 1517, c'est l'arsenal du Havre qui est installé sur le Port du Havre puis l' arsenal de Toulon est créé par Henri IV pour la façade méditerranéenne.
On installera ensuite des arsenaux à Brest, à Brouage. En 1666, c'est celui de Rochefort, construit par Colbert sur ordre de Louis XIV[2].
Au XVIIIe siècle, un nouvel arsenal est créé à Cherbourg. En 1789, les deux principaux arsenaux sont ceux de Brest et de Toulon.
En 1815, la France dispose de 8 grands arsenaux, dans les villes d'Auxonne, Douai, Grenoble, La Fère, Metz, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Après 1871, Metz et Strasbourg passent aux allemands et on voit apparaître Bourges, Versailles et Vincennes.

Outre-mer, la IIIe République établira des arsenaux à Bizerte, Oran et Dakar, ainsi qu'en Asie (Tonkin, arsenal de Saïgon, etc.), généralement administrés par un ingénieur naval.

Fin 1934 fut créé à Villacoublay l'Arsenal de l'aéronautique, établissement public chargé avec des moyens industriels de développer les nouvelles armes aériennes dont la France avait besoin. Privatisé en 1949 sous la dénomination de SFECMAS, l'Arsenal de l'aéronautique a réalisé un avion remarquable, l'Arsenal VG 33.

À la fin des deux guerres mondiales, les arsenaux des pays en conflits se sont trouvés débordés par des stocks énormes de munitions, dont une partie a été démantelée ou reconditionnée, et une autre partie détruite ou immergée.

En 2000, la France compte encore six grands arsenaux, Cherbourg, Brest , Toulon, Lorient, St-Tropez, Indret et Ruelle.

Arsenaux anglais

Arsenaux espagnols

Arsenaux d'autres pays

Arsenaux, sécurité et environnement

Les arsenaux posent des questions de sécurité, mais aussi environnementales. Outre que ce sont des lieux qui ont été visés durant les guerres passées, avec donc des séquelles de guerre incluant des émissions de toxiques (incendies, bombardements, etc), les sédiments portuaires (ou fluviaux) ont souvent conservé de nombreux métaux lourds perdus par les chantiers navals, le carénage des coques ou leur peinture antifooling

Notes & Références

  1. Dictionnaire d'histoire maritime, q.v.
  2. Il servira jusqu'en 1927.

Voir aussi

Wiktprintable without text.svg

Voir « arsenal » sur le Wiktionnaire.

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Livres.
    • M. Vergé-Franceschi (dir.), Dictionnaire d'Histoire maritime, articles Arsenal, Toulon, etc., Robert Laffont, Bouquins, 2002, (ISBN 2-221-09744-0)
    • L Leroch'Morgere, L'arsenal de Brest au XVIIIe siècle, in Rochefort et la mer (3), Publications de l'Université francophone d'été, 1987, (ISBN 2-905735-09-0)
  • Articles.
    • Frédéric MARQUIE, La reconversion des chantiers et arsenaux de la Marine (1946-1953), Revue Historique des Armées, n°220 (09/2000), p 112-127.
    • Martine ACERRA, La mission des arsenaux de Marine au temps de Suffren, RHA, n° 153 - déc. 1983, p 62-71.
    • J MURACCIOLE, Napoléon et les arsenaux de la Marine, RHA, n° 115 - mars 1974, p 83-97.
    • Amiral LEPOTIER, Arsenaux de la Marine, RHA, n° 115 - mars 1974, p 24-44.
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Arsenal ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arsenaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arsenaux iraniens — Les arsenaux Iraniens, ou plus correctement le complexe militaro industriel (en Farsi: Sasadjah (Sazemane Sanaye Defa ), est plus connu sous son sigle anglophone : DIO pour Defense Industries Organization. Ils furent mis sur pied sous le… …   Wikipédia en Français

  • Arsenaux Polonais — Grâce aux dommages de guerre versés par l Allemagne et l Autriche en 1918, la Pologne put monter deux arsenaux : la Fabryka Broni Radom à Radom, la FBK Warsaw de Varsovie. Ce document provient de « Arsenaux polonais ». Catégorie : Fabricant… …   Wikipédia en Français

  • Arsenaux d'état égyptiens — Arsenaux égyptiens C est sous le règne de Farouk Ier d Égypte que sont créés les Arsenaux égyptiens. Ils sont d abord équipés de machines outils rachetées à la Suède. Installés au Caire et à Port Saïd, ils produisirent sous licence des armes… …   Wikipédia en Français

  • Arsenaux egyptiens — Arsenaux égyptiens C est sous le règne de Farouk Ier d Égypte que sont créés les Arsenaux égyptiens. Ils sont d abord équipés de machines outils rachetées à la Suède. Installés au Caire et à Port Saïd, ils produisirent sous licence des armes… …   Wikipédia en Français

  • Arsenaux soudanais — Depuis 1994, les Arsenaux soudanais sont organisés sous la forme de la Military Industry Corporation. Ils produisent des armes légères comme des armes lourdes avec l assistance techniques des Chinois (Norinco) et des Iraniens (DIO). Usines… …   Wikipédia en Français

  • Arsenaux Égyptiens — C est sous le règne de Farouk Ier d Égypte que sont créés les Arsenaux égyptiens. Ils sont d abord équipés de machines outils rachetées à la Suède. Installés au Caire et à Port Saïd, ils produisirent sous licence des armes européennes (Beretta… …   Wikipédia en Français

  • Arsenaux birmans — Depuis les années 1950, la Birmanie dispose de ses propres arsenaux militaires. Cette structure appelé Ka Pa Sa State Run comporte 13 usines d armement pour répondre aux important besoins de l Armée birmane. Les longues guerres contre les Karens …   Wikipédia en Français

  • Arsenaux impériaux allemands — Du XVIIe siècle à 1918, l armée prussienne puis l armée impériale allemande disposa d arsenaux impériaux sis à Amberg, Dantzig, Erfurt et Spandau. Le premier de ses établissement a été le Magasin général de Potsdam. Dans les années 1920,… …   Wikipédia en Français

  • Arsenaux irakiens — Afin d accroître son autonomie en matière d armement léger, l Irak créa ses propres arsenaux avec l aide technique de Zastava Arms dans les années 1970. Cette usine sise dans la province d Al Qadisiyya a produit des pistolets (PA Tariq 9 mm).… …   Wikipédia en Français

  • Arsenaux polonais — Grâce aux dommages de guerre versés par l Allemagne et l Autriche en 1918, la Pologne put monter deux arsenaux : la Fabryka Broni Radom à Radom, la FBK Warsaw de Varsovie. Portail des armes …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”