Arrêt Costa contre ENEL
Arrêt Costa contre ENEL
Titre Flaminio Costa contre Ente Nazionale per l'Energia Elettrica
Code aff. 6/64 ; CELEX 61964J0006
Organisation Union européenne
Tribunal Cour de justice de l’Union européenne[Note 1]
Date 15 juillet 1964
Personnalités
Détails juridiques
Citation « Impossibilité pour les États de faire prévaloir, contre [le droit communautaire], une mesure unilatérale ultérieure » (définition de primauté issue de l'arrêt)
Voir aussi
Mot clef et texte Primauté du droit communautaire
Lire en ligne Texte de la décision sur EUR-Lex, l'un des sites officiels de l'UE[Note 2]

L'arrêt rendu le 15 juillet 1964 dans l'affaire Flaminio Costa contre Ente Nazionale per l'Energia Elettrica (ou Costa c/ Enel, affaire 6/64) par la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE) est l'une des bases de la jurisprudence du droit communautaire. En substance, cet arrêt que l'on peut considérer comme majeur, consacre le principe de la primauté du droit communautaire sur les législations nationales.

Sommaire

Les faits

En 1962, l'Italie décida de nationaliser le secteur de la production et de la distribution d'énergie électrique, en regroupant les diverses sociétés privées de l'époque au sein de l'Ente Nazionale per l'Energia Elettrica. Flaminio Costa, alors actionnaire de la société Edison Volta, avait dès lors perdu ses droits à dividendes et refusait de payer ses factures d'électricité, d'un montant total de 1 926 lires de l'époque. Assigné en justice, il argumenta que la nationalisation violait toute une série de dispositions du traité CEE de 1957. Le Giudice Conciliatore de Milan se tourna vers la CJCE pour lui demander par le biais d'une question préjudicielle quelle était son interprétation dudit traité.

La décision

La Cour était appelée à se prononcer sur la nature juridique des Communautés, ainsi que sur la portée du droit communautaire dans les juridictions nationales (et pas directement sur le tort ou la raison du refus de payer de M.Costa, cette décision restant de la compétence du Giudice italien).

Au sujet de la nature juridique de la CEE, la Cour déclara qu' « à la différence des traités internationaux ordinaires, le traité de la CEE (aussi appelé traité CE ou Traité de Rome) a institué un ordre juridique propre intégré au système juridique des États membres [...] et qui s’impose à leur juridiction. En instituant une Communauté de durée illimitée, dotée d’institutions propres, de la personnalité, de la capacité juridique, d’une capacité de représentation internationale et plus particulièrement de pouvoirs réels issus d’une limitation de compétence ou d’un transfert d’attributions des États à la Communauté, ceux-ci ont limité leurs droits souverains et ont créé ainsi un corps de droit applicable à leurs ressortissants et à eux-mêmes ».

La Cour conclut « que le droit du traité ne pourrait donc, en raison de sa nature spécifique originale, se voir judiciairement opposer un texte interne quel qu’il soit sans perdre son caractère communautaire et sans que soit mise en cause la base juridique de la Communauté elle-même » et qu'ainsi « le transfert opéré par les États, de leur ordre juridique interne au profit de l’ordre juridique communautaire, des droits et obligations correspondant aux dispositions du traité, entraîne donc une limitation définitive de leurs droits souverains contre laquelle ne saurait prévaloir un acte unilatéral ultérieur incompatible avec la notion de Communauté ».

La CEE est donc un ordre juridique dont les dispositions, dans le champ très restreint où les États membres lui ont transféré partie de leur souveraineté, priment sur le droit national de manière irrévocable. Cette interprétation sera confirmée quelques années plus tard par l'arrêt Simmenthal de 1978.

Notes et références

Notes
  1. Le tribunal à l'origine de la décision est la Cour de justice des Communautés européennes devenue depuis Cour de justice de l’Union européenne.
  2. L'arrêt étant entièrement écrit en majuscule, il vous est conseillé de vous reporter au lien suivant (Texte de l'arrêt, sur le site European NAvigator) pour avoir plus d'ergonomie.
Références

Pour en savoir plus

Articles connexes

Sites internet

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arrêt Costa contre ENEL de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arret Costa contre ENEL — Arrêt Costa contre ENEL L arrêt rendu le 15 juillet 1964 dans l affaire Flaminio Costa contre Ente Nazionale per l Energia Elettrica (ou Costa c/ E.N.E.L., affaire 6/64) par la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE) est l… …   Wikipédia en Français

  • Arrêt Costa Contre ENEL — L arrêt rendu le 15 juillet 1964 dans l affaire Flaminio Costa contre Ente Nazionale per l Energia Elettrica (ou Costa c/ E.N.E.L., affaire 6/64) par la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE) est l une des bases de la… …   Wikipédia en Français

  • Arrêt costa contre enel — L arrêt rendu le 15 juillet 1964 dans l affaire Flaminio Costa contre Ente Nazionale per l Energia Elettrica (ou Costa c/ E.N.E.L., affaire 6/64) par la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE) est l une des bases de la… …   Wikipédia en Français

  • Arret van Gend en Loos — Arrêt van Gend en Loos L arrêt rendu le 5 février 1963 dans l affaire NV Algemene Transport en Expeditie Onderneming van Gend Loos contre Administration fiscale néerlandaise (ou plus simplement Arrêt van Gend en Loos, affaire 26/62) par la Cour… …   Wikipédia en Français

  • Arrêt Van Gend En Loos — L arrêt rendu le 5 février 1963 dans l affaire NV Algemene Transport en Expeditie Onderneming van Gend Loos contre Administration fiscale néerlandaise (ou plus simplement Arrêt van Gend en Loos, affaire 26/62) par la Cour de justice des… …   Wikipédia en Français

  • Arrêt van gend en loos — L arrêt rendu le 5 février 1963 dans l affaire NV Algemene Transport en Expeditie Onderneming van Gend Loos contre Administration fiscale néerlandaise (ou plus simplement Arrêt van Gend en Loos, affaire 26/62) par la Cour de justice des… …   Wikipédia en Français

  • Arrêt van Gend en Loos — L arrêt rendu le 5 février 1963 dans l affaire NV Algemene Transport en Expeditie Onderneming van Gend Loos contre Administration fiscale néerlandaise (ou plus simplement Arrêt van Gend en Loos, affaire 26/62) par la Cour de justice des… …   Wikipédia en Français

  • Droit de l'Union européenne — Généralités Chronologie de l Union européenne · Histoire de l Union européenne · Texte des traités Traités de l Union européenne : en vigueur (dernière modif. Traité de Lisbonne de 2007) … sur le fonctionnement de l Union (TFUE) …   Wikipédia en Français

  • Droit De L'Union Européenne — Traités de l Union européenne : Le droit communautaire primaire Traités ratifiés … de Paris 1951 · Traité CECA … de Rome 1957 · Traité CE … de Bruxelles 1965 · Traité de fusion Acte unique européen 1986 …   Wikipédia en Français

  • Droit communautaire — Droit de l Union européenne Droit de l Union européenne Traités de l Union européenne : Le droit communautaire primaire Traités ratifiés … de Paris 1951 · Traité CECA … de Rome 1957 · Traité CE … de Bruxelles 1965 · Traité de fusion Acte… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”