Arrêt Action française

Voie de fait en droit administratif français

La voie de fait, en droit administratif français, correspond à une mesure ou une action gravement illégale de l'administration, qui porte atteinte à une liberté individuelle ou au droit de propriété.

La théorie de la voie de fait est d'origine jurisprudentielle. Elle protège des droits des administrés en ce qu'elle entraîne pour l'Administration la perte de la majeure partie de ses privilèges traditionnels.

Sommaire

Caractères généraux de la voie de fait

Il y a voie de fait si l'administration accomplit un acte matériel représentant une irrégularité manifeste :

  • soit parce qu'elle exécute une décision ne se rattachant pas à un pouvoir qui lui appartient (comme une décision grossièrement illégale, ou déjà annulée auparavant par une juridiction) ; on parle alors de voie de fait par manque de droit ;
  • soit parce qu'elle exécute selon une procédure grossièrement illégale une décision même légale ; on parle alors de voie de fait par manque de procédure.

Cet agissement doit porter atteinte à la propriété mobilière ou immobilière ou à une liberté publique ou fondamentale.

Les juges judiciaires deviennent alors compétents pour connaître de cette irrégularité, à titre exclusif en matière d'action en responsabilité, et concurremment avec les juges administratifs pour prononcer l'annulation de l'acte.

Évolution du régime de la voie de fait

Cette théorie est aujourd'hui « une des constructions jurisprudentielles les plus controversées du droit administratif français » selon Damien Thierry, « outil utile mais d'un maniement délicat »[1]. Une partie importante de la doctrine la remet en cause : ce serait, pour le professeur René Chapus, « la folle du logis, présente là où on l'attend le moins, et perturbatrice au-delà de l'acceptable  »[2], et feraient que « les victimes de l'arbitraire ploient sous le poids de traditions devenues anachroniques »[3].

Notamment, la loi du 30 juin 2000 relative au référé devant les juridictions administratives modifie les règles relatives à la voie de fait, en créant auprès des tribunaux administratifs un référé « liberté fondamentale », qui pouvait être en concurrence avec la théorie de la voie de fait.

Toutefois, la voie de fait et le référé liberté fondamentale ont des champs différents :

  • le référé-liberté n'est octroyé que si l'Administration a pris une mesure grave et manifestement illégale dans l'exercice de ses attributions,
  • la voie de fait s'applique à une mesure, tout aussi grave et manifestement illégale, mais lorsque l'Administration prend une mesure en dehors de ses attributions, c'est-à-dire que l'Administration agit sans aucun fondement légal.

Voir aussi

Articles connexes

Documentation externe

Textes juridiques

Bibliographie :

  • Marceau Long, Prosper Weil, Guy Braibant, Pierre Delvolvé, Bruno Genevois, Les grands arrêts de la jurisprudence administrative, 2005, Dalloz-Sirey, coll. « Grands arrêts, Paris, 1er septembre 2005, 974 p. (ISBN 978-2247061211), Action française (no 49), p. 301
  • Pierre-Laurent Frier, Jacques Petit, Précis de droit administratif 

Revues

  • Damien Thierry, « La jurisprudence Eucat dix ans après : sa portée sur la théorie de la voie de fait », dans Revue française de droit administratif, 1997, p. 524 (ISSN 0763-1219) 

Liens externes

Notes et références

  1. AJDA 1966, p. 490
  2. R. Chapus, Droit administratif général, Paris, Montchrestien, 10e éd., 1996, p. 90.
  3. F. Burdeau, Histoire du Droit administratif, Paris, PUF, 1er éd., 1995, p. 452.
  • Portail du droit français Portail du droit français
Ce document provient de « Voie de fait en droit administratif fran%C3%A7ais#Documentation externe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arrêt Action française de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Action française — Pour les articles homonymes, voir Action française (homonymie). L’Action française, parfois désignée sous l acronyme AF, représente à la fois une école de pensée et un mouvement politique nationaliste, d extrême droite, qui s’est développé dans… …   Wikipédia en Français

  • Action française (homonymie) — L Action française (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Organisation (France) 2 Presse française …   Wikipédia en Français

  • L'Action francaise (homonymie) — L Action française (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Organisation (France) 2 Presse française …   Wikipédia en Français

  • L'action française (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Organisation (France) 2 Presse française …   Wikipédia en Français

  • L'Action française (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Organisation (France) 2 Presse française …   Wikipédia en Français

  • Action sociale en France — La politique générale de l action sociale est coordonnée par le Ministère du Travail durant tout le XIXe siècle. Le ministère des affaires sociales devient un ministère de plein exercice sous le gouvernement de ... Il est chargé des… …   Wikipédia en Français

  • Arrêt Ternon — Acte administratif unilatéral en France Droit administratif | Généralités Histoire du droit administratif français Dualité des ordres de juridiction : administratif · judiciaire Biens : Domaine public …   Wikipédia en Français

  • Arret Blanco — Arrêt Blanco Pour les articles homonymes, voir Blanco (homonymie). Pour consulter un article plus général, voir : Grands arrêts du Conseil d État (France). Droit administratif | …   Wikipédia en Français

  • Action Sociale — L action sociale désigne l ensemble des moyens par lesquels une société agit sur elle même pour préserver sa cohésion, notamment par des dispositifs législatifs ou règlementaires et par des actions visant à aider les personnes ou les groupes les… …   Wikipédia en Français

  • Action social — Action sociale L action sociale désigne l ensemble des moyens par lesquels une société agit sur elle même pour préserver sa cohésion, notamment par des dispositifs législatifs ou règlementaires et par des actions visant à aider les personnes ou… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”