Professeur des ecoles

Professeur des ecoles

Professeur des écoles

Professeur des écoles (anciennement instituteur) est un corps de la fonction publique française obtenu par concours (les candidats doivent être détenteur d'une licence), qualifiant des enseignants ayant pour mission de travailler avec les enfants scolarisés à l'école primaire, que ce soit à l'école maternelle ou l'école élémentaire.

Ce corps a été créé par la loi d'orientation sur l'éducation n°89-486 du 10 juillet 1989, avec l'ouverture (la création) des IUFM dès le 1er septembre 1990. Il remplace celui des instituteurs. Ces derniers ont, s'ils le souhaitent, la possibilité de devenir professeurs des écoles par le biais d'un concours interne ou de promotions spécifiques.

Les professeurs des écoles peuvent également enseigner :

  • auprès d'enfants parfois plus âgés (12 à 14 ans), en difficulté, au sein de SEGPA (Sections d'enseignement général et professionnel adapté), sections spécifiques dans certains collèges) ou EREA (Établissements régionaux de l'enseignement adapté) similaires aux SEGPA mais comportant notamment un internat,
  • au sein du RASED, réseau d'aides spécialisées aux enfants en difficulté,
  • en CLIS, classe d'intégration scolaire (enfants de 6 à 12 ans),
  • en IME, Institut médico-éducatif (enfants de 6 à 18 ans),
  • en UPI, Unité pédagogique d'intégration (enfants de 12 à 16 ans),
  • en IMPRO, Institut médico-éducatif professionnalisant (enfants jusqu'à 20 ans),
  • en ITEP, Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (enfants de 7 à 16 ans),
  • en centre de plein air, accueillant sur un temps limité des élèves en situation de rupture avec le système éducatif,
  • en Hôpital de jour.

Sommaire

Obligations et responsabilités

Les obligations auxquelles sont tenus les professeurs des écoles sont sensiblement les mêmes que celles de l'ensemble des fonctionnaires (devoir de réserve, respect de la hiérarchie, etc.), auxquelles s'ajoutent les obligations d'enseignement fixées notamment par la loi d'orientation et dans les programmes scolaires.

Les responsabilités sont très importantes : pendant le temps scolaire, de l'arrivée de l'enfant à l'école jusqu'à son départ, ces enseignants en sont personnellement et pénalement responsables. Le directeur d'école, un enseignant parmi ceux de l'école, est en outre responsable de l'organisation du service des autres enseignants et des personnels affectés à l'école (en particulier, des personnels municipaux), mais il n'est pas leur supérieur hiérarchique.

Concours d'accès

Le recrutement des professeurs des écoles s'effectue par concours (CRPE). Les lauréats sont affectés dans l'académie dans laquelle ils ont été admis au concours. Ils enseignent dans l'un des départements de cette académie après titularisation (d'où l'importance du choix de l'académie lors de l'inscription au concours). Ce concours nécessite préalablement l'obtention d'une licence (sauf dérogations ou situations professionnelles spécifiques). Il peut être préparé dans un IUFM (cette première année de préparation s'appelle alors la PE1).

A compter de l'année scolaire 2009-2010, les candidats devront posséder un master pour se présenter au concours.

Plusieurs concours permettent de devenir professeur des écoles (externe, interne, troisième voie, etc.).

Après le concours, ils suivent une année de formation professionnelle dans un IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres) et des stages dans des écoles. Parmi ces stages, on peut dissocier les Stages de Pratique Accompagnée (ou SPA) des Stages en Responsabilité (ou SR). Les SPA sont des stages accompagnés par des maîtres formateurs au cours desquels les PE2 se rendent dans les classes. Dans un premier temps, ils ne font qu'observer, mais sont appelés à préparer une ou deux séances et à les mettre en œuvre en présence de l'enseignant de la classe. Les SR sont des stages d'environ trois semaines au cours desquels les PE2 sont seuls à plein temps dans une classe.

Note : le fonctionnement de chaque IUFM peut différer légèrement.

Les derniers par ordre de classement (qui ne sont donc pas reçus) sont inscrits sur une liste dite « complémentaire ». L'académie peut leur proposer, en fonction de ses besoins propres, de devenir professeurs des écoles à condition d'accepter d'assurer une année d'enseignement avant l'année dite de PE2. Le nombre de candidats concernés représente en moyenne 10 à 30 % des reçus chaque année. À l'issue de cette première année d'enseignement, ils rejoignent le cursus classique, avec une année de formation (la PE2).

L'année de formation donne lieu à une évaluation portant à la fois sur les stages, le mémoire professionnel et les enseignements suivis en IUFM. Cette évaluation conditionne la délivrance du DPPE, Diplôme Professionnel de Professeur des Écoles, puis leur titularisation (fonctionnaire statutaire).

Rémunération

Salaires

Le corps de professeur des écoles comporte deux grades qui correspondent à des rémunérations différentes : les professeurs des écoles de classe normale, et les professeurs des écoles hors classe.

Chaque enseignant est inspecté tous les trois ans par son supérieur hiérarchique direct : l'inspecteur de l'Éducation nationale de la circonscription (ou IEN). Cette inspection a pour but d'évaluer le travail effectué en classe et de noter le professeur. Cette note conditionne notamment la vitesse de progression dans l'échelle des rémunérations.

La rémunération débute à 1 310 € nets par mois la première année et progresse: de 1 753 € à 1 859 € au bout de 10 ans, de 2 298 € à 2 471 € au bout de 20 ans et jusqu'à 2 471 € nets par mois au bout de 30 ans de service (2 931 € nets pour les professeurs ayant été nommés « hors classe »). De plus, les professeurs des écoles exerçant la fonction de directeur d'école touchent une indemnité de 92 € nets mensuel à laquelle s'ajoute une bonification indiciaire qui dépend du nombre de classes dans l'école.

Primes et indemnités

Seuls les professeurs assumant des charges spécifiques perçoivent des compléments à leur rémunération. Ceci concerne principalement :

  • les directeurs d'école,
  • les enseignants intervenant en zone d'éducation prioritaire (ZEP),
  • les enseignants ayant des postes de titulaire remplaçant chargés de remplacer leurs collègues dans une zone géographique définie,
  • les enseignants titulaires de spécialisations et intervenant dans ce cadre (CAPSAIS, CAPA-SH, CAFIPEMF...),
  • les enseignants de CE1 et de CM2 chargés de faire passer les évaluations nationales.

Organisation au sein de l'école

En fonctionnement normal, chaque professeur des écoles est dit « adjoint » au sein de l'école, à l'exception du professeur ayant accepté la charge de direction (appelé directeur de l'école). Ce dernier n'a aucune relation hiérarchique avec les autres professeurs, mais assure notamment la responsabilité administrative et gère le fonctionnement de l'école avec l'aide des autres enseignants et des personnels qui peuvent éventuellement être présents (généralement du personnel délégué par la mairie de la commune).

Les professeurs assument l'intégralité des enseignements soit en moyenne 26 h de présence en classe par semaine auxquelles il convient d'ajouter :

  • les heures de présence obligatoire aux différentes réunions (dont les conseils d'école),
  • les heures de formation obligatoire,
  • les heures de préparation et de corrections du travail effectué par les enfants.

Ce système a été modifié à la rentrée scolaire 2008: le temps d'enseignement par semaine est maintenant réduit à 24 h de classe pour tous les élèves . Les 2 heures par semaines non délivrées en tant qu'enseignement obligatoire pour les élèves seront effectuées par les professeurs des écoles avec des élèves en difficultés dans le cadre de la lutte contre l'échec scolaire. [1]

Cent-huit heures annuelles de service se répartissent conformément à l’article 2 du décret du 6 septembre 1990 précité, de la manière suivante :

- Soixante heures consacrées à de l’aide personnalisée ou à du travail en groupes restreints, notamment en maternelle, auprès des élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages et au temps d’organisation proportionné correspondant. Dans le cas où ces soixante heures ne peuvent être intégralement mobilisées pour de l’aide personnalisée ou du travail en groupes restreints, elles sont consacrées au renforcement de la formation professionnelle continue des enseignants hors de la présence des élèves. Le temps d’organisation correspondant à l’aide personnalisée permet d’identifier les élèves en difficultés et de prévoir les modalités de cette aide pour ceux qui en bénéficieront.

-Vingt-quatre heures consacrées à des travaux en équipes pédagogiques (activités au sein des conseils des maîtres de l’école et des conseils des maîtres de cycle), aux relations avec les parents, à l’élaboration et au suivi des projets personnalisés de scolarisation des élèves handicapés.


Dans ce total ne sont pas comptabilisés notamment :

  • la programmation et la progression des enseignements,
  • la correction des travaux des élèves,
  • la participation aux réunions non obligatoires,
  • les différentes rencontres avec les parents,
  • le suivi des élèves en très grande difficulté ou handicapés,
  • l'organisation des éventuelles sorties scolaires,
  • la participation à ces sorties scolaires (à l'exception du temps comptabilisé dans la journée de classe).

Chaque enseignant décide (ou non) d'organiser des sorties sur son temps libre.

Notes et références


Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


  • Portail du travail et des métiers Portail du travail et des métiers
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Professeur des %C3%A9coles ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Professeur des ecoles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Professeur des Écoles — (anciennement instituteur) est un corps de la fonction publique française obtenu par concours (les candidats doivent être détenteur d une licence), qualifiant des enseignants ayant pour mission de travailler avec les enfants scolarisés à l école… …   Wikipédia en Français

  • Professeur des écoles — ● Professeur des écoles personne qui enseigne dans les écoles maternelles et élémentaires. (Le corps des professeurs des écoles, créé en 1990, est appelé à remplacer progressivement celui des instituteurs.) …   Encyclopédie Universelle

  • Professeur des écoles — Pour les articles homonymes, voir Professeur. Professeur des écoles (succédant à instituteur) est un corps de la fonction publique française obtenu par concours (les candidats doivent être détenteurs d un diplôme de master), qualifiant des… …   Wikipédia en Français

  • Concours de recrutement de professeur des écoles — Le concours de recrutement de professeur des écoles (CRPE), est un concours français du Ministère de l Éducation nationale pour recruter les professeurs des écoles. Sommaire 1 Historique 1.1 Les maîtres du premier degré : Leur formation dans …   Wikipédia en Français

  • Concours De Recrutement De Professeur Des Écoles — Le concours de recrutement de professeur des écoles (CRPE), est un concours français du Ministère de l Éducation nationale pour recruter les professeurs des écoles. Sommaire 1 Historique 2 Organisation du concours 2.1 Épreuves du conc …   Wikipédia en Français

  • Concours de Recrutement de Professeur des Écoles — Le concours de recrutement de professeur des écoles (CRPE), est un concours français du Ministère de l Éducation nationale pour recruter les professeurs des écoles. Sommaire 1 Historique 2 Organisation du concours 2.1 Épreuves du conc …   Wikipédia en Français

  • Concours de recrutement de professeur des ecoles — Concours de recrutement de professeur des écoles Le concours de recrutement de professeur des écoles (CRPE), est un concours français du Ministère de l Éducation nationale pour recruter les professeurs des écoles. Sommaire 1 Historique 2… …   Wikipédia en Français

  • Certificat D'aptitude Aux Fonctions De Professeur Des Écoles Maîtres Formateurs — CAFIPEMF est l acronyme de « Certificat d aptitude aux fonctions de professeur des écoles maîtres formateurs ». En d autre termes, c est le diplôme requis pour devenir formateur dans le premier degré dans l Éducation nationale en France …   Wikipédia en Français

  • Certificat d'aptitude aux fonctions de professeur des ecoles maitres formateurs — Certificat d aptitude aux fonctions de professeur des écoles maîtres formateurs CAFIPEMF est l acronyme de « Certificat d aptitude aux fonctions de professeur des écoles maîtres formateurs ». En d autre termes, c est le diplôme requis… …   Wikipédia en Français

  • Certificat d'aptitude aux fonctions de professeur des écoles maîtres formateurs — CAFIPEMF est l acronyme de « Certificat d aptitude aux fonctions de professeur des écoles maîtres formateurs ». En d autre termes, c est le diplôme requis pour devenir formateur dans le premier degré dans l Éducation nationale en France …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.