Procope (usurpateur)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir procope.
Procope
Usurpateur romain
Image illustrative de l'article Procope (usurpateur)
Sesterce à l'effigie de Procope.
Règne
28 septembre 365 - mai 366 (~8 mois)
Thrace / Bithynie
Empereur Valens et Valentinien Ier
Biographie
Empereur Valens et Valentinien Ier
Naissance 326 - Cilicie
Décès 27 mai 366
Liste des usurpateurs romains

Procope l'Usurpateur (326- mai 366) membre de la dynastie des Constantiniens a essayé de ravir le titre d'empereur romain à Valens.

Sommaire

Biographie

Officier de Julien

Si l'on en croit l'historien Ammien Marcellin, Procope serait né en Cilicie, patrie de sa mère, et aurait été le cousin de l'empereur Julien l'Apostat. Comme son auguste cousin, Procope soutient la cause du paganisme. Avec lui, il fréquente dans sa jeunesse le temple de Sin, le dieu-Lune, à Carrhes.

En 363, Julien, qui prépare une grande expédition contre les Perses lui confie le commandement d'un corps d'armée de 30 000 hommes avec pour mission de prendre les ennemis à revers. Par ailleurs, Julien aurait fait de lui son successeur désigné, même si la chose reste sujette à caution[1].

Cependant, Procope restera tout au long de l'offensive en Arménie et y est toujours à la mort de Julien en plein territoire perse. L'armée, qui l'accuse de trahison, préfère se rallier à l'un de ses officiers, l'illyrien Jovien. Procope s'enfuit alors à Chalcédoine pour sauver sa vie avant que le sénateur Strategius ne réagisse.

L'usurpateur

Dès le retour de Jovien dans l'Empire, il va lui assurer sa loyauté. Jovien étant mort à son tour, le pouvoir fut confié à Valentinien Ier qui le partagea avec son frère Valens. Les deux hommes, inquiets de ce que pourrait faire Procope auraient tenté de se débarrasser de lui.

En 365, de retour à Constantinople, il profite de l'absence de Valens parti en Orient affronter les Perses pour se faire reconnaitre par les vétérans de Julien. L'impopularité de Valens lui permet de contrôler rapidement les provinces de Thrace, de Bithynie et de Pannonie. Cela dit, le ralliement d'un ami de Julien, le ministre Salluste à l'empereur légitime divise les nostalgiques de Julien. Valens négocie avec les généraux de l'armée rebelle et, le mois suivant, parvient à gagner leur allégeance. Les forces restantes de Procope sont finalement défaites à la bataille de Thyatire.

S'il parvient à s'enfuir, Procope est trahi par deux de ses suivants. Valens le fait décapiter le 27 mai 366.

Notes

  1. « Julien lui avait confié, comme à son parent, la conduite d’une partie de ses troupes, et lui avait commandé de marcher avec Sébastien par l’Adiabène, et de le venir joindre par un autre chemin que celui qu’il avait pris, afin de fondre conjointement sur l’ennemi. Il lui avait aussi accordé la robe impériale par un motif fort secret. »

    — Zosime, Histoire des Romains (livre III).


    . Ce témoignage unique, que l'on ne retrouve pas chez les historiens contemporains de Julien, peut tout à fait être le produit de la propagande de Procope mise en place durant son usurpation. On sait en effet qu'il s'efforça de rallier les anciens proches de Julien.

Références

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Mario J. A. Bartolini, Procope (325-366 apr. J.-C.) d'après Ammien Marcellin dans Histoire antique, nº 31 mai-juin 2007, p.62-67

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Procope (usurpateur) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Usurpateur romain — Un usurpateur romain est une personne, souvent un soldat ou un général, qui s auto proclame ou se fait acclamer Auguste par ses soldats, la garde prétorienne ou le Sénat, et qui s oppose au gouvernement de l empereur en fonction. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Procope — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Procope. Procope est un nom propre qui peut désigner : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Marcellus (usurpateur) — Pour les articles homonymes, voir Marcellus. Marcellus Usurpateur romain Règne 366 (quelques jours) Thrace / Bithynie …   Wikipédia en Français

  • Usurpateurs romains — Usurpateur romain Un usurpateur romain est une personne, souvent un soldat ou un général, qui s auto proclame ou se fait acclamer Auguste par ses soldats, la garde prétorienne ou le Sénat, et qui s oppose au gouvernement de l empereur en fonction …   Wikipédia en Français

  • 326 — Années : 323 324 325  326  327 328 329 Décennies : 290 300 310  320  330 340 350 Siècles : IIIe siècle  IVe siècle …   Wikipédia en Français

  • Annees 360 — Années 360 IIIe siècle | IVe siècle | Ve siècle Années 340 | Années 350 | Années 360 | Années 370 | Années 380 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | …   Wikipédia en Français

  • Années 360 — IIIe siècle | IVe siècle | Ve siècle Années 340 | Années 350 | Années 360 | Années 370 | Années 380 360 | 361 | 362 | 363 | 364 | 365 | 366 | 367 | 368 | 369 Événements Campagne de …   Wikipédia en Français

  • Invasions barbares —  Pour l’article homonyme, voir Les Invasions barbares.  La recherche historique regroupe sous l’expression invasions barbares les mouvements migratoires des populations germaniques à partir de l’arrivée des Huns dans l’est de l’Europe… …   Wikipédia en Français

  • Flavius Julius Valens — Valens Pour les articles homonymes, voir Valens (homonymie). Valens …   Wikipédia en Français

  • Valens — Pour les articles homonymes, voir Valens (homonymie). Valens Empereur romain Monnaie à l effigie de Valens …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”