Proces de la Maison de la Chimie


Proces de la Maison de la Chimie

Procès de la Maison de la Chimie

Le procès de la Maison de la Chimie a eu lieu en avril 1942. Il concernait vingt-sept combattants des Bataillons de la Jeunesse et de l'Organisation Spéciale.

Un vingt-huitième combattant, Conrado Miret-Must[1] alias Lucien, le dirigeant des Francs-tireurs et partisans - Main-d'œuvre immigrée (FTP-MOI) est mort sous les tortures de policiers français avant l'ouverture du procès. Il fut jeté dans une fosse commune du cimetière de Bagneux.

Le 16 avril, vingt-cinq sont condamnés à mort, un à cinq années de réclusion et le plus jeune (quinze ans) à dix ans de réclusion. Vingt-trois sont fusillés au fort du Mont-Valérien. Marie-Thérèse Lefebvre[2] et Simone Schloss[3]sont finalement grâciées et leur peine commuée en déportation à vie. Simone Schloss sera pourtant décapitée à Cologne le 2 juillet 1942.

Notes et références

  1. « Conrado Miret-Mus », sur le site resistance-ftpf.net, consulté le 24 décembre 2008.
  2. Louise Couvelaire, « Planqués au milieu de la foule », 18 octobre 2007, sur le site parisobs.nouvelobs.com, consulté le 24 décembre 2008.
  3. « Simone Schloss », sur le site resistance-ftpf.net, consulté le 24 décembre 2008.

Bibliographie

  • Albert Ouzoulias, Les Bataillons de la Jeunesse, Éditions Sociales, 1972 (ISBN 2209053722)

Annexes

Article connexe

Lien externe


  • Portail du droit français Portail du droit français
Ce document provient de « Proc%C3%A8s de la Maison de la Chimie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Proces de la Maison de la Chimie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Procès de la maison de la chimie — Le procès de la Maison de la Chimie a eu lieu en avril 1942. Il concernait vingt sept combattants des Bataillons de la Jeunesse et de l Organisation Spéciale. Un vingt huitième combattant, Conrado Miret Must[1] alias Lucien, le dirigeant des… …   Wikipédia en Français

  • Procès de la Maison de la Chimie — Le procès de la Maison de la Chimie a eu lieu en avril 1942 devant une cour martiale siègeant à la Maison de la Chimie à Paris. Il concernait vingt sept combattants des Bataillons de la Jeunesse et de l Organisation Spéciale. Un vingt huitième… …   Wikipédia en Français

  • Maison poulaga — Police nationale (France)  Pour les autres articles nationaux, voir Police nationale. Logo de la Police nationale française …   Wikipédia en Français

  • Bataillons De La Jeunesse — Les Bataillons de la Jeunesse est le nom donné aux groupes de jeunes communistes engagés en France dans la lutte armée contre les troupes d occupation allemandes entre juillet 1941 et le début de l année 1942. Par la suite, ils seront intégrés… …   Wikipédia en Français

  • Bataillons de la jeunesse — Les Bataillons de la Jeunesse est le nom donné aux groupes de jeunes communistes engagés en France dans la lutte armée contre les troupes d occupation allemandes entre juillet 1941 et le début de l année 1942. Par la suite, ils seront intégrés… …   Wikipédia en Français

  • Spartaco Guisco — René Spartaco Guisco dit Spartaco, né en Italie en 1911, mort le 17 avril 1942, fusillé par les Allemands au Mont Valérien, est un militant communiste français, combattant des Brigades internationales et résistant. Il est… …   Wikipédia en Français

  • Bataillons de la Jeunesse — Les Bataillons de la Jeunesse est le nom donné aux groupes de jeunes communistes engagés en France dans la lutte armée contre les troupes d occupation allemandes entre juillet 1941 et le début de l année 1942. Par la suite, ils seront intégrés… …   Wikipédia en Français

  • Fort du Mont-Valérien — Forteresse du Mont Valérien Pour les articles homonymes, voir Valérien (homonymie). L entrée de la forteresse du Mont Valérien …   Wikipédia en Français

  • Forteresse du Mont-Valérien — Pour les articles homonymes, voir Valérien (homonymie). L entrée de la forteresse du Mont Valérien …   Wikipédia en Français

  • Gilbert Brustlein — est un militant communiste et un résistant, né à Paris en 1919 et mort le 25 février 2009, rendu célèbre par sa participation, auprès de Fabien, à l attentat anti allemand du métro Barbès, le 21 août 1941 et surtout, le 20… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.