Arpent

Sur les autres projets Wikimedia :

L'arpent est une ancienne unité de mesure de longueur variant selon le pays. L'étymon du mot indique la distance de portée d'une flèche.

Par extension, l'arpent s'est très tôt assimilé à une unité de surface agraire que la paysannerie a défini préférentiellement par d'autres termes concrets précisèment synonymes ou adapté au labeur local par couple ou moitié, comme champ (cultivé) ou acre (de l'allemand Acker), lanière ou parcelle, pré ou hyère, pradelle ou pratelle, jugère ou journal de bœuf, jour ou journée (de travail, de plantation, de fauche ou de labour). L'unité toujours respectée sur le terroir était autrefois variable selon les contrées agraires[1]. Notons que c'est seulement par adjonction du mot « carré », que l'arpent peut avec rigueur signifier une unité de mesure de superficie.

L'arpentage est l'action de mesurer la superficie des terres par arpent et, par extension, par toute autre mesure agraire.

Sommaire

Longueur

France de l'Ancien Régime

En France, un arpent valait 10 perches d'arpent, soit 220 pieds de roi, ce qui équivaut à 71,46 mètres ; « l'arpent des arpenteurs ».

Localement, on pouvait aussi utiliser un arpent de 10 perches ordinaires soit 200 pieds de roi, ce qui équivaut à 64,97 mètres.

Nouvelle-France

En Nouvelle-France, les étalons de mesure de la Coutume de Paris furent adoptées dès 1634, avec l'arrivée au pays de Jean Bourdon, ingénieur et arpenteur dont les services avaient été retenus par la Compagnie des Cent-Associés. Il écrit en 1635: « Et d'autant qu'il est nécessaire d'avoir une mesure dans le dit pays pour arpenter, on a jugé à propos de prendre celle de Paris que font dix-huit pieds pour perche et cent perches pour arpans à ce que l'avenir toutes choses soient réglées également.» Dès lors, il faut compter «cent perches pour arpent à dix-huit pieds (français) pour perche». Ce systême de mesure prévaut avant même que l'Édit royal de 1664 en fasse une loi. Source: BAnQ (Montréal), CN601,P359 - greffe de Jean Saint-Père, 4 janvier 1648.

L'arpent est donc toujours utilisé au Québec et dans certains états américains qui jadis appartenaient à la Louisiane française. Pour référence, on peut affirmer que:

1 arpent = environ 192 pieds anglais (actuellement utilisés au Québec) = environ 58.47 mètres

Surface

L'arpent (carré), autrement dit l'acre, mesurait toujours 100 perches carrées, quelle que soit la longueur de la perche utilisée.

Epoque du Bas-Empire

Le poète du IVe siècle Ausone, né à Burdigalia, la Bordeaux du Bas-Empire romain, aussi professeur puis homme publique ayant exercé la fonction de précepteur de Gratien, puis de questeur du palais et préfet du prétoire des Gaules à Trèves sous le gouvernement de son ancien élève, signale avec nostalgie dans son célèbre poème dédié à la Mosella le petit héritage paternel de deux cents arpents de labours et cent arpents de vigne. Mais archéologues et historiens suggèrent que dans l'actuel vignoble bordelais, entre Langon et La Réole, le puissant conseiller politique avait acquis en complément six ou sept domaines ou villæ, représentant au minimum 250 ha[2].

France de l'Ancien Régime

En France, les arpenteurs utilisèrent généralement la perche de 22 pieds du Roi, dite « des eaux et des forêts » ; d'où l'acre français valant  5 107,2 mètres carrés.

Localement, on pouvait aussi utiliser la « perche ordinaire » de 20 pieds du Roi, avec un acre (ou arpent carré) de 40 000 pieds du Roi carrés égale  4 220,8 m carrés.

Nouvelle-France

En Nouvelle-France, on préférait « la perche du Roi » de 18 pieds. Ceci donne un acre de 32 400 pieds du Roi carrés, soit  3 418,9 mètres carrés, soit 34,189 ares (métriques). Il correspond à 36802 pieds (anglais) carrés. C'est une mesure encore utilisée dans les annonces de vente pour de grandes parcelles en milieu rural.

Notes

  1. La surface plus ou moins plane oscille selon les terroirs et la nature des terrains, les modes et les moyens de cultures d'une dizaine à une cinquantaine d'ares. Le jour s'est normalisé tardivement en Lorraine à 20 ares ou 2000 m²
  2. Présentation de l'institut Ausonius, dirigé par Jean-Claude Golvin, CNRS-Université de Bordeaux III

Voir aussi

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arpent de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arpent — [ arpɑ̃ ] n. m. • 1080; lat. arepennis, du gaul. 1 ♦ Ancienne mesure agraire qui valait cent perches, de 20 à 50 ares. « Il exploitait cent arpents de vigne » (Balzac). « ces deux nations sont en guerre pour quelques arpents de neige vers le… …   Encyclopédie Universelle

  • arpent — Arpent, m. acut. Est la grande mesure par laquelle sont mesurées les terres, vignes, prez, bois et autres heritages; lequel à mesure de Roy contient cent perches à vingt pieds pour perche, à douze pouces pour pied, et à douze lignes pour pouce,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Arpent —   [ar pã], früheres französisches Feldmaß; 1 Arpent de Paris = 100 perches carrées = 34,18 a; Arpent commun: 42,2 a; Arpent légal oder d ordonnance: 51,07 a. 1 Arpent in Belgien: 32,9 a, in Kanada: 34,2 a.   …   Universal-Lexikon

  • arpent — ARPENT. s. m. Certaine étendue de terre, contenant ordinairement cent perches carrées de superficie. Un arpent de terre labourable. Un arpent de pré. Un arpent de vigne. Un arpent de bois. Un bois de tant d arpens. Un étang qui contient tant d… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Arpent — Ar pent, Arpen Ar pen, n. [F. arpent, fr. L. arepennis, arapennis. According to Columella, a Gallic word for a measure equiv. to half a Roman jugerum.] Formerly, a measure of land in France, varying in different parts of the country. The arpent… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • arpent — ARPENT. s. m. Certaine estenduë de terre contenant cent perches de superficie. Arpent de terre labourable. arpent de pré, de bois, de vigne. On dit fig. d Une personne qui a le visage fort long, qu Elle a le visage long d un arpent …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Arpent — (Arpent royal, fr., spr. Arpang, v. lat. Arapennis [Arpennis, Arpentum]), = 1/2 orgen Landes, das alte französische Landmaß zu 100 Q. Perches, die aber verschieden waren; gewöhnlich = 2 Berliner Morgen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Arpent — (spr. pāng), altfranz. Feldmaß von 100 perches carrées, hauptsächlich: A. de Paris = 34,189 Ar; A. d ordonnance oder légal = 51,072 Ar für Staatsgüter; A. commun = 42,208 Ar für viele Provinzen. In der Schweiz soviel wie Juchart …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Arpent — (spr. páng), altes franz. Feldmaß zu 100 Quadratperches = 34 51 a …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Arpent — (frz. Arpang), das altfranz. Flächenmaß, nicht überall von gleicher Größe; das königliche A. ungefähr 1/2 Are …   Herders Conversations-Lexikon

  • arpent — àrpent m <G mn nātā> DEFINICIJA zast. francuska mjera za površinu zemlje (35 50 ari) ETIMOLOGIJA fr …   Hrvatski jezični portal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”