Arouad
Arouad
(ar) ارواد
Cours de la forteresse ottomane d'Arouad. Cette forteresse a un moment servi de prison pendant le mandat français.
Cours de la forteresse ottomane d'Arouad. Cette forteresse a un moment servi de prison pendant le mandat français.
Administration
Pays Drapeau de Syrie Syrie
Muhafazah Tartous
Géographie
Coordonnées 34° 51′ Nord
       35° 51′ Est
/ 34.85, 35.85
Altitude 0 m
Localisation
Syria location map.svg
City locator 14.svg
Arouad

Arouad (en arabe: ارواد), Arwad (en phénicien), Arados (en grec ancien: Άραδος), Arados (en grec ancien: Άραδος), Arpad, Arphad, Antioche de Pieria (en grec ancien: Αντιόχεια της Πιερίας), ou Aradus est une île de la mer Méditerranée, la seule île de la Syrie. La ville occupe toute la superficie de l'île. Elle se situe à 3km de Tartous, l'ancienne Antarados.

Histoire

L'île est habitée dès le IIe millénaire av. J.‑C. par les Phéniciens. Sous contrôle phénicien, la ville est indépendante et on l'appelle Arwad ou Jazirat (qui signifie "île"). L'île, fortifiée par d'épaisses murailles, est un important centre commercial pour la vallée de l'Oronte et le grand commerce maritime.

Dès la campagne du roi assyrien Téglath-Phalasar Ier, les sources cunéiformes attestent l'existence d'un territoire continental, qui devait sans doute assurer le ravitaillement de l'île et permettre l'enterrement des morts. Arwad était une cité-état phénicienne, gouvernée par des rois et possédant aussi des organismes représentatifs des citoyens. Elle paie tribut à Assurnazirpal II et, en 853, son roi Mattanbaal I envoie 200 soldats à la bataille de Qarqar (853 av. J.-C.) dans une coalition contre Salmanazar III. La réduction des territoires vaincus en province assyrienne (de Sumur) sous Teglath-Phalasar III semble couper Arwad de ses dépendances continentales. En 701, le roi d'Arwad Abdileti paie tribut à Sennacherib et son successeur Mattanbaal II à Assarhaddon. Le roi Yakinlu se révolte contre Assurbanipal, mais il doit se soumettre au roi assyrien qui le remplace par son fils Azibaal.

Fragment de stèle trouvé à Arados, IVème siècle av. J.-C. Musée du Louvre

La domination babylonienne sur les cités phéniciennes a succédé à la domination assyrienne. Les charpentiers d'Arwad étaient renommés dans le domaine de la menuiserie et des constructions navales et étaient employés à la cour de Nabuchodonosor, roi de Babylone.

Cette cité passe ensuite sous la domination perse et met sa flotte de guerre à la disposition des rois des Perses. Ainsi, lorsque Xerxès Ier affronte les Grecs à la bataille navale de Salamine en 480, la flotte d'Arwad est commandée par son roi Maharbaal. La cité commence à frapper monnaie vers 440 av. J.-C. Les artisans d'Arwad sont spécialisés en particulier dans les sarcophages en terre cuite magnifiquement décorés, qui ne sont connus nulle part ailleurs. Son dernier roi de la période perse, Gerashtart (en grec Gérostratos), monte sur le trône en 339. En 333, à l'arrivée d'Alexandre le Grand, il est en mer avec sa flotte pour soutenir le roi des Perses Darius III, mais son fils Abdashtart (en grec Straton) offre l'île d'Arwad et tout son territoire continental au conquérant grec.

La cité passe alors sous domination grecque. Sous les Séleucides, la cité est renommée Antioche de Pieria par Antiochos Ier.

L'île est mentionnée deux fois dans la Bible.

Elle est également mentionnée dans le Roman pseudo-clémentin, écrit judéo-chrétien qui relate les voyages de l'apôtre Pierre.

Lors des Croisades, l'île est prise par les Templiers qui y construisent une forteresse. Ils y restent jusqu'en 1302, faisant de l'île le dernier territoire croisé.

Bibliographie

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Jean-Paul Rey-Coquais, Arados et sa Pérée, Éditions Geuthner, Paris 1974.
  • Josette Elayi et Mohamed R. Haykal, Nouvelles découvertes sur les usages funéraires des Phéniciens d'Arwad, Éditions Gabalda, Paris 1996.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arouad de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aradis — Arouad Arouad (ar) ارواد …   Wikipédia en Français

  • Arados — Arouad Arouad (ar) ارواد …   Wikipédia en Français

  • Aradus — Arouad Arouad (ar) ارواد …   Wikipédia en Français

  • Arwad — Arouad Arouad (ar) ارواد …   Wikipédia en Français

  • Raymond Lulle — Statue de Raymond Lulle à l entrée de la cathédrale de Palma de Majorque Missionnaire, Doctor Illuminatus, Doctor Inspiratus, Arabicus Christ …   Wikipédia en Français

  • Arados — Satellitenbild von Tartus und Al Mina Aruad Aruad (arabisch ‏أرواد‎, DMG …   Deutsch Wikipedia

  • Arwad — Satellitenbild von Tartus und Al Mina Aruad Aruad (arabisch ‏أرواد‎, DMG …   Deutsch Wikipedia

  • Ruad — Satellitenbild von Tartus und Al Mina Aruad Aruad (arabisch ‏أرواد‎, DMG …   Deutsch Wikipedia

  • Antarados — Tartous Tartous (ar) طرطوس Tartous …   Wikipédia en Français

  • Antaros — Tartous Tartous (ar) طرطوس Tartous …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”