Ploudalmezeau

Ploudalmézeau

Ploudalmézeau
Gwitalmeze

Vue de la mer (Portsall)
Vue de la mer (Portsall)

Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Bretagne
Département Finistère
Arrondissement Brest
Canton Ploudalmézeau (chef-lieu)
Code Insee abr. 29178
Code postal 29830
Maire
Mandat en cours
Marguerite Lamour
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays d'Iroise
Site internet http://www.ploudalmezeau.fr/
Démographie
Population 5 831 hab. (2006[1])
Densité 252 hab./km²
Aire urbaine 43 267 hab.
Gentilé Ploudalméziens, Ploudalméziennes
Géographie
Coordonnées 48° 32′ Nord
       4° 39′ Ouest
/ 48.53, -4.65
Altitudes mini. 0 m — maxi. 84 m
Superficie 23,18 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Ploudalmézeau (Gwitalmeze en breton) est une commune française du département du Finistère, dans la région Bretagne.

Ploudalmézeau vient du breton ploe (paroisse) et tel (bosse) et medovie (milieu).

Sommaire

Histoire

  • Ploudalmézeau est une ancienne paroisse primitive qui englobait autrefois les territoires actuels de Ploudalmézeau, de Saint-Pabu (sa trève) et de Lampaul-Ploudalmézeau.
  • Si nous croyons Laborderie, c'est à Portsall, vers l'an 517, près d'une roche surnommée Amachdu, que saint Pol Aurélien aurait débarqué sur le continent. Il fonda le Ploutemedou (plebs talmedonia) devenue successivement Ploue telmedou, Ploue telmedzo, Ploudalmézeau. Saint Pol séjourna dans le pays assez longtemps et établit son ermitage à Lanna Paulé (Lampaul-Ploudalmézeau).
  • On rencontre les appellations suivantes : Plebs Telmedovia (en 884), Ploedalmezeu (vers 1330 et en 1467), Ploedalmezeau, Guytalmezeau (en 1544).
  • Le chef-lieu primitif de la paroisse se trouvait au village de Guitalmeze-Coz (le vieux-Gwitalmezeau) et dépendait de l'ancien évêché de Léon. Ce transfert semble antérieur à 1544.
  • La Révolution française avait été au départ bien accueillie. En effet, le recteur GORET avait même présidé à l'élection de l'évêque constitutionnel à Quimper. La question religieuse empoisonna cependant rapidement l'atmosphère. La "levée des 300 000 hommes", décidée en mars 1793 pour faire face aux menaces des monarchies européennes, provoqua l'insurrection d'une partie de l'évêché du Léon. Ploudalmézeau fait ainsi partie des paroisses insurgées. Son maire, François BARBIER, est destitué le 16 mars et guillotiné à Brest le 17 avril 1794.
  • En 1951, a été créée sur le territoire de Ploudalmézeau, la paroisse de Port-Sall (noté Portsall en 1394, du breton porz, port et sal, château), dédiée à Notre-Dame du Scapulaire.

Administration

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Parti Qualité
27 novembre 1791 16 mars 1793 François Barbier Notaire
16 mars 1793 23 février 1794 Gilbert-Jean Carof
23 février 1794 8 décembre 1795 Pierre Jaouen de Lestrémeur
8 décembre 1795 1800 Guillaume Balc’h Notaire
1800 1807 Yves Guéguen
1807 1815 Jacques Riou
1815 1817 Joseph Le Balc’h Notaire
1817 1828 Rosec-Maisonneuve
1828 1835 Jean-Vincent Colin
1835 1840 Rosec-Maisonneuve
1840 1864 Alexis Julien Notaire
1864 1898 Bénoni Guillard Notaire
1898 1942 Jules Fortin Avocat, gendre de son prédeceseur
1942 1944 Jean Carof
1944 29 avril 1945 François Kerleroux Président de la Délégation Spéciale
29 avril 1945 1956 Jean Caraes
1956 19 mai 1961 François Squiban
19 mai 1961 18 mars 2001 Alphonse Arzel UDF
18 mars 2001 en cours Marguerite Lamour UMP
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

La population de Ploudalmézeau s'élève à 4 994 habitants (1999), principalement répartis entre Le Bourg, au centre de la commune, et Portsall (Porsal), sur la côte. Une procédure est en cours pour la séparation de Portsall qui deviendrait une commune à part entière.

Évolution démographique
(Source : Ehess[4] et INSEE[5])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 701 2 906 2 738 2 881 3 023 3 085 3 209 3 234 3 219
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 220 3 267 3 252 3 148 3 341 3 240 3 205 3 286 3 305
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 436 3 465 3 725 3 977 3 946 3 867 3 802 4 142 4 177
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
4 190 4 297 4 464 4 771 4 874 4 994 5 831 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Langue bretonne

  • A la rentrée 2007, 10,1% des enfants de la commune étaient inscrits dans le primaire bilingue.[6]

Lieux et monuments

  • La chapelle du Rosaire ou de Roscervo (XVIe siècle), dédiée à sainte Barbe.
  • La chapelle de Kerber, dédiée à saint Pierre-es-liens. Elle abrite une poutre de gloire et des statues anciennes : saint Pierre, sainte Anne et la Vierge, une pietà et un crucifix.
  • Plusieurs croix ou vestiges de croix : la croix Croaz-an-Aber (1917), les trois croix de Kergounan, commune de Lampaul-Ploudalmézeau (haut Moyen Âge), la croix de Kersquivit (haut Moyen Âge), la croix de Kervidoret ou Croas-Ambich (haut Moyen Âge), la croix du cimetière de la commune de Lampaul-Ploudalmézeau, la croix de mission du cimetière (XIXe siècle), la croix Croas-Paul (XIVe siècle), la croix de Ty-Nevez (XIXe siècle) ;
  • Les vestiges du manoir du Carpont (XVe siècle) édifié par la famille Le Maucazre.
  • Les manoirs de Kerghin et Rocervo (XVIe-XVIIe siècle).
  • Les fontaines Saint-Pol-Aurélien, restaurée en 1952 et Kerber.
  • Croix de pierre et dolmen sur le rocher du Guilliguy dominant le port à Portsall.
  • Le Moulin Neuf, parc animalier et magnifiques jardins, ouvert tous les jours au public, entrée gratuite.

Événements

  • Fête des fleurs, Fête de la musique
  • Circuit d'Armorique, course cycliste (tous les ans au mois de mai ou juin)
  • Feux d'artifice du 14 juillet et du 15 août

Personnalités liées à la commune

  • Alphonse Arzel, né le 20 septembre 1927 à Ploudalmézeau, ancien sénateur du Finistère.
  • Paco Rabanne, résidant depuis quelques années sur la commune.
  • Mistinguett, ayant séjourné à La Chansonnière[7], la villa du chansonnier Léo Lelièvre, près du port de Portsall.
  • Bernard Natan[8][9], propriétaire de la plus grande compagnie de cinéma française des années 30: Pathé-Natan, fit construire en 1931, une villa surplombant la plage de tréompan, la villa Natan[10].
  • Les peintres de la nouvelle École de Paris, Serge Poliakoff, Jean Degottex[11][12], René Duvillier, Marcelle loubchansky, Fahr-El-Nissa-Zeid ont séjourné avec le critique d'art Charles Estienne en 1954-1955 à la villa Natan à Tréompan, à l'hôtel de Bar ar Lan[13]et dans les environs.

Voir aussi

Notes et références

  1. populations légales 2006 sur le site de l’INSEE
  2. Jean Kerhervé, Anne-Françoise Pérès, Bernard Tanguy, Les biens de la Couronne dans la sénéchaussée de Brest et Saint-Renan, d'après le rentier de 1544, Institut culturel de Bretagne, 1984.
  3. Site officiel de la mairie de Ploudalmézeau [1]
  4. http://cassini.ehess.fr/ Population par commune avant 1962 (résultats publiés au journal officiel ou conservés aux archives départementales)
  5. INSEE : Population depuis le recensement de 1962
  6. (fr) Ofis ar Brezhoneg: Enseignement bilingue
  7. http://portsall.chez-alice.fr/autrefois/autrefois10.htm
  8. http://en.wikipedia.org/wiki/Bernard_Natan
  9. http://www.lips.org/bio_natan.asp
  10. http://portsall.chez-alice.fr/autrefois/autrefois12.htm
  11. http://mba.dijon.fr/donationgranville/accueil.php?p=visualisation&o=265
  12. http://mba.dijon.fr/donationgranville/accueil.php?p=visualisation&o=265
  13. http://portsall.chez-alice.fr/autrefois/autrefois2.htm

Bibliographie

Alphonse Arzel jusqu'au bout. Cet ouvrage biographique écrit par René Monfort retrace les 40 années de vie publique de l'ancien Sénateur-Maire de Ploudalmézeau. Le livre raconte plusieurs anecdotes sur la vie municipale entre 1961 et 2001. La catastrophe de l'Amoco Cadiz y est relatée et abondamment illustrée.

Liens externes

  • Portail de la Bretagne Portail de la Bretagne
  • Portail du Finistère Portail du Finistère
Ce document provient de « Ploudalm%C3%A9zeau ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ploudalmezeau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ploudalmézeau — (Gwitalmeze) …   Deutsch Wikipedia

  • Ploudalmézeau — Gwitalmeze País …   Wikipedia Español

  • Ploudalmézeau — 48° 32′ N 4° 39′ W / 48.53, 4.65 …   Wikipédia en Français

  • Ploudalmézeau — French commune nomcommune=Ploudalmézeau native name=Gwitalmeze x=11 y=78 lat long=coord|48|32|28|N|4|39|22|W|region:FR type:city alt mini=0 alt maxi=86 m insee=29178 cp=29830 région=Bretagne département=Finistère arrondissement=Brest… …   Wikipedia

  • Ploudalmezeau — Original name in latin Ploudalmzeau Name in other language Gwitalmeze, Ploudaimezau, Ploudalmezeau, Ploudalmzeau State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.53333 latitude 4.65 altitude 63 Population 5243 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Lampaul-Ploudalmezeau — Lampaul Ploudalmézeau Lampaul Ploudalmézeau Administration Pays France Région Bretagne Département Finistère Arrondissement Brest Canton …   Wikipédia en Français

  • Lampaul-Ploudalmézeau — Pour les articles homonymes, voir Lampaul. 48° 33′ 40″ N 4° 39′ 14″ W …   Wikipédia en Français

  • Lampaul-ploudalmézeau — Administration Pays France Région Bretagne Département Finistère Arrondissement Brest Canton …   Wikipédia en Français

  • Lampaul Ploudalmezeau — Lampaul Ploudalmézeau Lampaul Ploudalmézeau Administration Pays France Région Bretagne Département Finistère Arrondissement Brest Canton …   Wikipédia en Français

  • Kanton Ploudalmézeau — Region Bretagne Département Finistère Arrondissement Brest Hauptort Ploudalmézeau Einwohner 16.878 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”