Arné (ville)

Chéronée

Chéronée (en grec ancien Χαιρώνεια / Khairốneia) est une cité grecque de Béotie située entre la Phocide et l'Attique, non loin du fleuve Céphise.

Mythologie

Chéronée est d'abord connue sous le nom d'Arné (en grec ancien Ἄρνη)[1], mentionnée dans le Catalogue des vaisseaux[2], où elle est caractérisée par ses « vignes plantureuses ». Elle est la patrie de Ménesthios, fils du roi Aréithoos et de Philoméduse, combattant achéen pendant la guerre de Troie[3].

Histoire

À l'époque classique, Chéronée se trouve dans la sphère d'influence d'Orchomène, à qui elle paie tribut[4]. Elle devient ensuite un district de Béotie. Au IVe siècle av. J.-C., elle regagne son autonomie au sein du koinon des Béotiens. L'Empire romain la reconnaît ensuite comme une cité libre.

En raison de sa position stratégique, Chéronée est le théâtre de nombreuses batailles. En 447 av. J.-C., Athènes prend la cité avant d'être vaincu par Thèbes à Coronée. En 338 av. J.-C., Philippe II de Macédoine y remporte la victoire sur une coalition de cités grecques comprenant Athènes et Thèbes. En 245 av. J.-C., la Ligue étolienne y affronte le koinon des Béotiens. Enfin, en 86 av. J.-C., le Romain Sylla y défait les armées de Mithridate VI, roi du Pont.

Chéronée est la patrie de Plutarque.

Notes

  1. Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne] (IX, 40, 5).
  2. Homère, Iliade [détail des éditions] [lire en ligne] (II, 507).
  3. Ibid. (VII, 9).
  4. Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse [détail des éditions] [lire en ligne] (IV, 76, 3).
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
Ce document provient de « Ch%C3%A9ron%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arné (ville) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arne, La Ĉefido — (en français Arne, le fils du chef) est un roman pour enfants de Leif Nordenstorm, paru en 2005. Il a été parallèlement écrit en espéranto et en suédois. L histoire est une fiction mais reste réaliste. Dans les premiers chapitres du livre, on… …   Wikipédia en Français

  • Arne Skarpsno — (né le 7 mai 1926 mort le 22 mars 2008) était un philanthrope norvégien, connu comme le « Père des enfants des rues » ou le « Bon Samaritain », pour ses actions sociales auprès des plus défavorisés. Sommaire 1 Biographie 2… …   Wikipédia en Français

  • Arne Brustad — Pas d image ? Cliquez ici. Biographie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Arne Ileby — Pas d image ? Cliquez ici. Biographie Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Arne Jacobsen — Danmarks Nationalbank (Bank Nationale Danoise), Copenhague. Arne Jacobsen (11 février 1902 24 mars 1971, Copenhague, Danemark) est un architecte et designer danois. Ses travaux comptent parmi les plus importants du courant fonctionnaliste danois …   Wikipédia en Français

  • Arne Quinze — The Sequence, sculpture d Arne Quinze, près du Parlement flamand, à Bruxelles. Arne Quinze (né le 15 décembre 1971 en Belgique) est un artiste (flamand), connu surtout pour ses grandes constructions en bois qu il fait édifier sur la… …   Wikipédia en Français

  • Docteur Arne Magnusson — Personnages de Half Life 2 Cette liste récapitule tous les personnages de la série de jeux vidéos Half Life 2. Sommaire 1 Résistance 1.1 Gordon Freeman 1.2 Alyx Vance 1.3 …   Wikipédia en Français

  • Hôtel de ville de Mayence — Vue sur la mairie, avec la place Jockel Fuchs et la sculpture force vitale a gauche Présentation Nom local Rathaus mainz Arc …   Wikipédia en Français

  • Poul Arne Bundgaard — (* 27. Oktober 1922 in Kopenhagen Hellerup; † 3. Juni 1998 in Kopenhagen Gentofte) war ein dänischer Schauspieler und Sänger. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Auswahlfilmografie …   Deutsch Wikipedia

  • HÔTEL DE VILLE — L’hôtel de ville rassemble en ses murs les divers organes municipaux. Il est le siège du gouvernement de la cité et sert de cadre aux réunions et aux cérémonies édilitaires. Édifice municipal, il est à la ville ce que le château est au seigneur.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”