Plantagenêts

Plantagenêt

Plantagenêt est le surnom d'une dynastie princière dont le premier membre est Geoffroy V, comte d'Anjou et du Maine (1128-1151), dont le père, Foulques d'Anjou, rattacha le Maine au Comté d'Anjou par mariage, et dont les successeurs régnèrent sur le royaume d'Angleterre de 1154 à 1399.

La légende raconte que Geoffroy V, dit le Bel, chevauchait dans une lande entre Angers et Le Mans, lorsqu'il aperçut une licorne à tête de femme et vêtue d'un manteau d'or au milieu d'un champ de genêts. Bouleversé par cette apparition, il choisit de faire de cette plante son emblème et d'en planter sur ses terres, d'où l'origine du surnom de "Plantegenêt" déformé par la suite en "Plantagenêt ".

Henri II Plantagenêt (1133-1189) est peut-être le plus important représentant de cette famille. Fils de Geoffroy, il réussit en l'espace d'une dizaine d'années, à concentrer entre ses mains de nombreux territoires : en 1154, il domine le royaume d'Angleterre, le duché de Normandie, le comté d'Anjou, le comté du Maine, le comté de Poitou et le duché d'Aquitaine. Certains historiens appellent l'ensemble "l'empire Plantagenêt".

À l'origine, les Plantagenêts sont des princes français héritiers des comtes d' Anjou. Le premier membre, Geoffroy V Le Bel (1128-1151), est né au Mans, s'y est marié avec Mathilde l'Impératrice, fille et héritière désignée d'Henri Ier d'Angleterre et veuve d'Henri V de Germanie, empereur du Saint Empire Romain Germanique, qu'elle avait épousé à douze ans. Geoffroy V Plantagenêt est mort à Chateau-du-Loir le 7 septembre 1151, aux confins de l'Anjou historique et du comté du Maine. Il repose en la cathédrale Saint Julien du Mans. Cette union ne créera pas immédiatement l'empire Plantagenêt. Mathilde est évincée du trône d'Angleterre et de Normandie par Etienne de Blois à la mort d'Henri Ier en 1135. Geoffroy devra d'abord assurer ses possessions continentales en réprimant avec énergie des révoltes en Anjou (siège de Montreuil-Bellay 1149-51) et en menant plusieurs campagnes en Normandie dont il se proclame Duc en 1144. Il soutient mollement Mathilde débarquée en Angleterre en 1139 et qui renonçera à la lutte en 1148 mais non à ses droits. C'est son fils Henri II qui fera valoir ses droits par un voyage en Angleterre en 1153 où il contraint Etienne de Blois à le reconnaître pour héritier. Il est investi du trône en 1154. Bien que désormais roi d'Angleterre, Henri II choisit d'être enterré dans l'abbaye de Fontevraud, aux confins de l'Anjou et de la Touraine. Richard Cœur de Lion (1189-1199), qui succède à son père Henri II, repose dans ce même monastère.

C'est à partir du règne de Jean sans Terre (1199-1216) que s'opère un glissement du cœur de l'empire Plantagenêt vers l'Angleterre. Ce roi perd en effet la Normandie, l'Anjou, le Maine et le Poitou en 1204-1205 et gouverne depuis l'île.

Après le désastreux règne de Jean sans Terre, l'Angleterre est dirigée par de grands rois Plantagenêt :

En 1399, le dernier roi Plantagenêt, Richard II (1377-1399), est renversé et remplacé par un cousin, le duc de Lancastre. La famille Lancastre est en fait une branche des Plantagenêts.

Ce surnom de Plantagenêt aura au cours de l'histoire anglaise un poids symbolique très important : ainsi, au XVe siècle, pour faire valoir ses droits à la couronne, le duc Richard d'York reprend le nom de Plantagenêt, son fils devient en 1461 le roi Édouard IV d'Angleterre.

Après la Guerre des Deux-Roses et l'accession au trône des Tudors en 1485 avec Henry VII, le nom de Plantagenêt disparaît. Le lignage subsiste cependant chez les Somerset, issus des Beaufort, eux-mêmes issus de Jean de Gand, duc de Lancastre. Leur chef de famille actuel est David Somerset, duc de Beaufort.

Généalogie

Geoffroy Plantagenêt(1113-1151), comte d'Anjou et du Maine
x Mathilde d'Angleterre (1102-1167), reine d'Angleterre, fille d'Henri I
│ et petite-fille de Guillaume le Conquérant
│
└─>Henri II Plantagenêt (1133-1189), roi d'Angleterre
   x Aliénor d'Aquitaine (1122-1204), duchesse d'Aquitaine, comtesse de Poitiers
   │
   ├─>Henri d'Angleterre (1155-1183), Henri le Jeune dit Court Mantel"
   │
   ├─>Richard Cœur de Lion (1157-1199), roi d'Angleterre
   │  x Bérengère de Navarre (apr. 1170-v. 1230)
   │
   ├─>Aliénor d'Angleterre (1161-1214)
   │  x Alphonse VIII (1155-1214), roi de Castille
   │
   ├─>Geoffroy d'Angleterre (1158-1186)
   │  x Constance de Bretagne (v. 1161-1201)
   │  │
   │  └─>Arthur Ier (1186-1203), duc de Bretagne
   │
   ├─>Jeanne d'Angleterre (1165-1199)
   │  x Raymond VI (1156-1222), comte de Toulouse
   │
   └─>Jean sans Terre (1166-1216), roi d'Angleterre
      x Isabelle d'Angoulême (1186-1246)
      │
      ├─>Henri III (1207-1272), roi d'Angleterre
      │  x Eléonore de Provence (1223-1291)
      │  │
      │  ├─>Édouard Ier (1239-1307), roi d'Angleterre
      │  │  x Éléonore de Castille (1241-1290), comtesse de Ponthieu
      │  │  │
      │  │  └─>Édouard II (1284-1327), roi d'Angleterre
      │  │     x Isabelle de France (1292-1358), fille de Philippe IV le Bel
      │  │     │
      │  │     └─>Édouard III, Édouard de Windsor (1312-1377), roi d'Angleterre
      │  │        x Philippa de Hainaut (1311-1369)
      │  │        │
      │  │        └─>Édouard de Woodstock, dit le Prince Noir (1330-1376)
      │  │           x Jeanne de Kent
      │  │           │
      │  │           └─>Richard II (1357-1400), roi d'Angleterre
      │  │
      │  └─>Edmund de Lancastre (1245-1296)
      │
      ├─>Richard de Cornouailles (1209-1272), roi des Romains
      │
      ├─>Jeanne d'Angleterre
      │   X Alexandre II d'Écosse
      │
      └─>Aliénor d'Angleterre (1215-1275)
         x Simon V de Montfort (1209-1265), comte de Leicester

Bibliographie

  • Jean Flori, Aliénor d'Aquitaine, la reine insoumise, éd. Payot, Paris, 2004.
  • Jean Flori, Richard coeur de lion, le roi-chevalier, éd. Payot, Paris, 1999.
  • Jean Favier, Les Plantagenêts. Origine et destin d'un empire, éd. Fayard, Paris, 2004.
  • Martin Aurell, l'empire des Plantagenêt, 1154-1224, coll. Tempus, éd. Perrin, 2003
  • François Lebrun, "Histoire des Pays de Loire", coll. Univers de la France, ed. Privas 1972

Voir aussi

Ce document provient de « Plantagen%C3%AAt ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Plantagenêts de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PLANTAGENETS —    the name attached to a dynasty of kings of England, who reigned from the extinction of the Norman line to the accession of the Tudor, that is, from the beginning of Henry II. s reign in 1154 to the end of Richard III. s on Bosworth Field in… …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Plantagenets — Plan|ta|ge|nets, the the royal family of England from 1154 to 1399, including the kings Henry II, Richard II, and Richard III …   Dictionary of contemporary English

  • Plantagenets —  Dynasty of English monarchs from Henry II to Richard III (1154–1485) …   Bryson’s dictionary for writers and editors

  • Elizabeth of York (Tochter Richard Plantagenets) — Dieser Artikel behandelt Elizabeth of York, Tochter Richard Plantagenets. Nicht zu verwechseln ist sie mit ihrer gleichnamigen Nichte Königin Elizabeth of York, Tochter Eduards IV. und Gemahlin Heinrichs VII. von England. Elizabeth of York (* 22 …   Deutsch Wikipedia

  • ПЛАНТАГЕНЕТЫ (Plantagenets) — (Анжуйская династия) королевская династия в Англии в 1154 1399. Наиболее известные представители: Генрих II, Ричард I Львиное Сердце, Иоанн Безземельный, Генрих III, Эдуард I, Эдуард II, Эдуард III, Ричард II. Боковые ветви Плантагенетов… …   Большой Энциклопедический словарь

  • Armorial des Plantagenêts — Cette page présente les armoiries (figures et blasonnements) qui furent portées par des membres de la famille Plantagenêt. Sommaire 1 Les chefs de la famille Plantagenêt 2 Les héritiers 3 Les cadets 3.1 …   Wikipédia en Français

  • Capétiens contre Plantagenêts — Capétiens contre Plantagenêt En 1159, les armées d Henri II d Angleterre entrent dans Périgueux. Le roi d Angleterre a décidé d agrandir encore ses possessions dans le Sud Ouest en annexant le comté de Toulouse qui comprend, entre autres, le… …   Wikipédia en Français

  • Плантагенеты (Plantagenets), — Плантагенеты (Plantagenets), (Анжуйская династия), королевская династия в Англии в 1154—1399. Представители: Генрих II, Ричард I Львиное Сердце, Иоанн Безземельный, Генрих III, Эдуард I, Эдуард II, Эдуард III, Ричард II. Боковые ветви… …   Большой Энциклопедический словарь

  • Плантагенеты — (Plantagenets)         Анжуиская династия, английская королевская династия 1154 1399. Основатель Генрих II П., граф Анжуйский. Название П. произошло от прозвища отца Генриха II, графа Анжуйского Жоффруа Красивого, имевшего обыкновение украшать… …   Большая советская энциклопедия

  • "Плантагенеты" — (Plantagenets, The) Так Адриан *Ноубл озаглавил свой спектакль, основанный на 1, 2 и 3 й частях * Генриха VI и * Ричарде III , который он поставил в Стратфорде на Эйвоне в 1988 г. Спектакль состоял из трех частей: Генрих VI , Эдвард IV и Ричард… …   Шекспировская энциклопедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”