Arnold Rothstein

Arnold Rothstein était un criminel de la Yiddish Connection et homme d'affaires américain. Il est né à Manhattan en 1882, dans une famille juive ashkénaze aisée, et est mort en 1928. Il était surnommé the Fixer, Mr Big, the Big Bankroll (la grosse liasse de billets), Mr Broadway, ou the Brain (le cerveau). Connu pour son élégance et sa sobriété, il est considéré par beaucoup[Qui ?] comme le père du crime organisé nord-américain[réf. nécessaire].

Sommaire

Biographie

Il a commencé sa carrière adolescent, comme gambler (joueur professionnel, aux dés, cartes et billard), sous l'aile de Monk Eastman, chef de l'un des deux gangs les plus puissants à New York au début du siècle. Puis, à l'âge de 20 ans, avec le soutien de Big Tim Sullivan, un politicien de Tammany Hall (l'organisation du Parti démocrate à New York), il devint bookmaker (preneur de paris), pour les courses de chevaux, les matchs de baseball, les combats de boxe ou les élections politiques. En 1909, il acquiert sa propre maison de jeu. Il en racheta et en revendit régulièrement par la suite, toujours dans un registre très luxueux, en particulier dans la ville thermale de Saratoga (dans l'État de New York), connue pour être largement investie par la Pègre. Cette ville finit par être son "domaine", toutes les autorités locales ayant été corrompues par ses soins.

Après une affaire de corruption (à l'issue de laquelle un officier de la police, Charles Becker, qui se comportait en mafieux, finit sur la chaise électrique en 1915), Sullivan fut retrouvé mort sur une voie ferrée. Rothstein trouva un nouvel appui en la personne du boss de Tammany Hall Charles Murphy. Au cours des années 1910, la réputation d'Arnold Rothstein atteignit des sommets. Il était devenu l'intermédiaire le plus en vue entre le monde de la politique et des affaires et celui du crime, recevant des commissions pour divers services réciproques. Il fut également impliqué dans des opérations de courtage juteuses et illégales, en association avec des politiciens et des avocats. Le journaliste William Kennedy a écrit qu'il "avait enfourné de l'argent dans toutes les bouches jusqu'au cabinet de la présidence".

Dans le milieu du jeu, son prestige avait traversé tous les États-Unis, notamment grâce à une technique qu'il perfectionna: il apportait une forte mise pour faire baisser les côtes trop élevées, afin de réduire les chances de jackpots pour les autres joueurs. Redevables, les bookmakers partageaient alors les gains avec lui. La légende attribue à Rothstein le trucage de la finale du championnat de baseball en 1919, entre les Cincinnati Reds et les Chicago White Sox (l'équipe favorite dont certains joueurs furent achetés pour perdre), mais la justice le blanchit sur cette affaire devenue légendaire. Sur ce point, on peut voir qu'Arnold Rothstein a inspiré l'auteur américain F. Scott Fitzgerald pour son personnage de Meyer Wolfshiem qui apparaît dans Gatsby le Magnifique.

Les premiers bootleggers

Parallèlement, Rothstein était devenu le principal financier de la pègre. Ainsi, au début de la Prohibition, lorsque Waxey Gordon ("Gordon la rogne", alias Irving Wexler) vint le voir en 1920 pour financer une importation illégale d'alcool, il organisa avec lui la réception d'une cargaison de whisky anglais débarquée sur le littoral. Il devint donc le promoteur des premiers bootleggers (traficants d'alcool). Les gangsters rivaux étant les principaux obstacles, il engagea des hommes de main pour protéger les convois, parmi lesquels Lucky Luciano, Meyer Lansky, Bugsy Siegel, Frank Costello, Lepke Buchalter, Gurrah Shapiro et Legs Diamond (alias John Nolan). Par la suite, Rothstein investit également dans le trafic de drogue (opium et cocaïne).

Début novembre 1928, il refusa d'honorer une dette de 300000 US$, perdue dans un pari sur un poker marathon. Le samedi 4 novembre, à 22:15, il quitta le restaurant Lindy's sur Broadway (à New-York), en alléguant un rendez-vous à la chambre 349 du Park Central Hotel, tout proche. A 22:47, il fut découvert avec un balle dans le ventre par Vince Kelly, liftier du même hôtel, dans le corridor de service du premier étage. Transporté au Polyclinic Hospital, il y mourut le lendemain matin, sans avoir révélé le nom de son agresseur[1].

Il a lancé la carrière d'hommes tels que Lucky Luciano, Meyer Lansky, Lepke Buchalter,

Notes et références

Voir aussi

Lien interne

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arnold Rothstein de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arnold Rothstein — Arnold The Brain Rothstein (January 17, 1882 November 4, 1928) was a New York businessman and gambler who became a famous of organized crime. Rothstein was also widely reputed to have been behind baseball s Black Sox Scandal, in which the 1919… …   Wikipedia

  • Arnold Rothstein — Arnold „The Brain“ Rothstein (* 17. Januar 1882 in New York City; † 4. November 1928 ebenda) war ein US amerikanischer Geschäftsmann, notorischer Spieler und Mobster, der heute der Kosher Nostra zugerechnet wird. In den Vereinigten Staaten gilt… …   Deutsch Wikipedia

  • Rothstein — ist der Familienname folgender Personen: Arminio Rothstein (1927–1994), österreichischer akademischer Maler, Puppenmacher und Puppenspieler, Drehbuch und Buchautor, Musiker, Zauberer Arnold Rothstein (1882–1928), US amerikanischer Gangster und… …   Deutsch Wikipedia

  • Rothstein — may refer to:*Albert Rothstein, a fictional character, a comic book superhero *Andrew Rothstein (1898 1994), a Russian British journalist *Arnold Rothstein (1882 1928), a New York businessman and gambler *Arthur Rothstein (1915 1985), an American …   Wikipedia

  • ROTHSTEIN, ARNOLD — ( A.R., The Brain, The Fixer ; 1882–1928), U.S. gangster and criminal mastermind, credited with developing the numbers racket, centralizing illegal racetrack bookmaking, fixing the 1919 baseball World Series, and developing 20th century U.S.… …   Encyclopedia of Judaism

  • Rothstein, Arnold — ▪ American criminal born 1882/83, New York City died Nov. 6, 1928, New York City       American big time gambler, bootlegger, and friend of high placed politicians and businessmen, who dominated influence peddling in the 1920s in New York City.… …   Universalium

  • Rothstein, Arnold — (1882 1928)    American gambler. Born in New York, he allegedly fixed the 1919 baseball World Series. He masterminded a gambling empire in the US. With access to unlimited cash, he financied bootlegging, narcotic deals, and bought judges and… …   Dictionary of Jewish Biography

  • Atlantic City Conference — The Atlantic City Conference of 1929 is considered by most crime historians as the earliest organized crime summit held in the United States and held a major impact on the future direction of the underworld, it held more importance and… …   Wikipedia

  • Jewish-American organized crime — Largely originating from the immigration from Eastern Europe during the late 19th and early 20th centuries, Jewish American organized crime (sometimes referred to as the Kosher Nostra a pun on the Italian term Cosa Nostra Kosher Mafia , the… …   Wikipedia

  • Black Sox Scandal — Black Sox redirects here. For other uses, see Black Sox (disambiguation). The eight Chicago Black Sox …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”