Arnold Böcklin
Arnold Böcklin
Autoportrait à la Mort violoniste
Autoportrait à la Mort violoniste

Activité Peintre, dessinateur, graphiste et sculpteur
Naissance 16 octobre 1827
Bâle, Drapeau de Suisse Suisse
Décès 16 janvier 1901
San Domenico di Fiesole, Drapeau d'Italie Italie

Arnold Böcklin, né le 16 octobre 1827 à Bâle et mort le 16 janvier 1901 à San Domenico di Fiesole en Italie, est un peintre, dessinateur, graphiste et sculpteur suisse.

Avec Ferdinand Hodler, Max Klinger et Lovis Corinth, il est l'un des principaux représentants du symbolisme allemand, un courant artistique ayant marqué une rupture avec la peinture académique et le naturalisme de la deuxième moitié du XIXe siècle. Des surréalistes comme Giorgio de Chirico, Salvador Dalí et Max Ernst ont vu en lui un de leurs prédécesseurs et l'ont salué comme un « artiste génial et ironique ».

Sommaire

Biographie

Signature de Böcklin.
Son tombeau aux Allori.

Fils du marchand Christian Friedrich Böcklin et d'Ursula Lipp, il part s'installer à en Allemagne pour étudier de 1845 à 1847, à l'Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf, disciple du peintre romantique ohann Wilhelm Schirmer et où il rencontre Anselm Feuerbach.

De retour en Suisse, il fait la connaissance de l'historien de l'art Jacob Burckhardt, et il prépare avec lui un voyage en Italie.

Il s'établit à Rome où il épouse Angela Pascucci. Il travaille de 1850 à 1857 dans cette cité forte d'inspirations classique, poétique et picturale.

En 1859, il part à Munich et de 1860 à 1862, puis enseigne comme professeur à l'Académie des Beaux-Arts de Weimar.

Il quitte l'enseignement en 1862 et retourne à Rome. Il visite Naples et Pompéi, et approfondit ses inspirations artistiques.

En 1866, rentré dans sa ville natale, il peint plusieurs fresques à sujets mythologiques pour le salon du Kunstmuseum, qui expose également plusieurs de ses tableaux.

En 1870, naît son fils Carlo, qui sera également peintre. Il part à Florence de nouveau attiré par l'Italie. Il y rencontre Hans von Marées et, la même année, sa fille Béatrice meurt peu de temps après sa naissance.

Il peint en 1879 la première de ses cinq versions de « L'Île des morts », son tableau le plus célèbre.

Il retourne en Suisse à Zurich. Atteint de ce qu'on appelle à l'époque une « maladie apoplectique » (un accident vasculaire cérébral), il part se reposer près de la mer en Italie : à la Spezia, à Lerici, à San Terenzo, puis finalement à Florence en 1893. La Galerie des Offices lui commande un autoportrait pour sa collection particulière du Corridor de Vasari.

En 1895, il acquiert une villa dans le quartier San Domenico de Fiesole et il y meurt en 1901. Il est enterré au cimetière des Allori de Florence.

Œuvres

  • Les cinq versions de L'Île des morts, de 1880 à 1886.
  • L'Automne et la mort, Munich, Schack Galerie.
  • La Guerre, (1896), Dresde, Staatliche Kunstsammlungen Gemäldegalerie.
  • Cléopâtre, (1872), huile sur toile, 100,5 x 142 cm, Bâle, Oeffentliche Kunstsammlung, Kunstmuseum.
  • Autoportrait avec la mort jouant du violon, (1872), huile sur toile, 75 x 61 cm, Berlin, Alte Nationalgalerie.
  • Vénus anadyomène, (1872), Saint Louis Art Museum.
  • Flora (1875), Museum der bildenden Künste, Leipzig.
  • Ruine au bord de la mer, (1880), huile sur toile, 100,5 x 142 cm, Fondation Gottfried Keller, Aargauer Kunsthaus, Aarau (Suisse).
  • Le Silence de la Forêt, (1885), huile sur toile, 73 x 59 cm, Musée national de Poznan (Pologne).
  • Spiel der Wellen, (1883), huile sur toile, 180 x 236 cm. Neue Pinakothek, Munich.
  • Kapelle (1898).
Vénus anadyomène (1872).

Anecdote

Notes et références

Sources

Voir aussi

Bibliographie

  • R. Andree, A. Böcklin, Die Gemälde, 1977 (2 1998)
  • H. Holenweg, F. Zelger, A. Böcklin, Die Zeichnungen, 1998
  • K. Schmidt et al., Arnold Böcklin, 2001

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arnold Böcklin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arnold Böcklin — Saltar a navegación, búsqueda Autorretrato Arnold Böcklin (16 de octubre de 1827 16 de enero de 1901) fue un pintor suizo encuadrado en el movimiento artístico del Simbolismo …   Wikipedia Español

  • Arnold Bocklin — Arnold Böcklin Autoportrait à la Mort violoniste …   Wikipédia en Français

  • Arnold Böcklin — Selbstportrait (1873) …   Deutsch Wikipedia

  • Arnold Böcklin — Infobox Artist bgcolour = #6495ED name = Arnold Böcklin imagesize = caption = Self portrait Oil on canvas (1872) birthname = Arnold Böcklin birthdate = 16 October 1827 location = Basel deathdate = 16 January 1901 deathplace = San Domenico… …   Wikipedia

  • Arnold Bocklin (police d'ecriture) — Arnold Böcklin (police d écriture)  Pour l’article homonyme, voir Arnold Böcklin.  Arnold Böcklin …   Wikipédia en Français

  • Arnold Böcklin (Schriftart) — Schriftart Arnold Böcklin Kategorie Serif …   Deutsch Wikipedia

  • Arnold Böcklin (police d'écriture) —  Pour l’article homonyme, voir Arnold Böcklin.  Arnold Böcklin Présentation Type …   Wikipédia en Français

  • Arnold Böcklin (typeface) — Infobox font name = Arnold Böcklin style = Serif creator = Otto Weisert date = 1904 foundry = Linotype|Arnold Böcklin is a display typeface that was designed in 1904 by Otto Weisert. It was named in memory of Arnold Böcklin, a Swiss symbolist… …   Wikipedia

  • 4 Poèmes symphoniques d'après Arnold Böcklin — Les Quatre poèmes symphoniques d après Böcklin est un cycle orchestral de Max Reger inspiré de quatre tableaux du peintre Arnold Böcklin. L ouvrage est créé en 1913 à Essen. Structure Dr Geigende Eremit (L ermite joue du violon) molto sostenuto… …   Wikipédia en Français

  • Bocklin — Arnold Böcklin Autoportrait à la Mort violoniste …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”