Pirate de l'Air


Pirate de l'Air

Pirates

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pirate (homonymie).
Pirates
Image associée au film
Bateau utilisé pour le film (Gênes, Italie)

Réalisation Roman Polanski
Scénario Gérard Brach
Roman Polanski
John Brownjohn
Musique Philippe Sarde
Photographie Witold Sobocinski
Production Tarak Ben Ammar
Société de distribution AMLF
Durée 124 mn
Sortie États-Unis États-Unis : 28 février 1986
France France : 8 mai 1986
Langue(s) originale(s) Anglais

Pirates est un film franco-américain réalisé par Roman Polanski et sorti en 1986

Sommaire

Synopsis

Le film raconte les aventures et mésaventures de deux pirates, le capitaine Red et son comparse La Grenouille pour s'emparer d'un trône en or massif inca. En 1672. Perdus au beau milieu de l'Atlantique sur un radeau de fortune après le naufrage de leur navire, les deux compères sont recueillis par un galion espagnol, le Neptune, commandé par Don Alfonso Della Torre. Immédiatement enfermés à fond de cale, ils découvrent dans les soutes du navire un trône en or massif du roi Inca Capatec Hanahuac : le capitaine Red ne pense plus qu'à une chose, s'en emparer ! Il fomente donc une mutinerie dans l'équipage en convaincant les marins des mauvais traitements que leur font subir leurs officiers et réussit à s'emparer du galion.

Il le détourne vers une île des Antilles. À l'issue d'une beuverie chez les pirates, les officiers espagnols prisonniers dirigés par Don Alfonso réussissent à se libérer, à reprendre le contrôle du Neptune en annonçant la mort du capitaine Red et à le ramener à Maracaïbo.

Fou de rage, le capitaine Red tente de reprendre le trône en menaçant de tuer le gouverneur de la ville mais il est capturé avec La Grenouille et jeté en prison. Pendant que le galion vogue pour l'Espagne avec le trône à son bord, le capitaine est libéré par les pirates et se lance à la poursuite du Neptune. Il réussit à le rattraper nuitamment. Dans la confusion générale du combat entre les marins du Neptune et les pirates, le Capitaine réussit à reprendre le trône qu'il hisse avec l'aide de La Grenouille sur une barque.

Le film se termine sur une scène identique au début : les deux comparses voguent sur l'océan, le capitaine confortablement installé dans le trône en fredonnant une chanson de satisfaction.

Fiche technique

Distribution

  • Walter Matthau : Capitaine Thomas Bartholomew Red
  • Luc Jamati : Pépito Gonzalez[1]
  • Cris Campion : Jean-Baptiste, dit La Grenouille
  • Damien Thomas : Don Alfonso
  • Charlotte Lewis : Dolores
  • Richard Pearson : le padre
  • Olu Jacobs : Boumako
  • Ferdy Mayne : Capitaine Linares
  • David Kelly : le chirurgien
  • Roy Kinnear : le Hollandais
  • Bill Fraser : le gouverneur
  • Emilio Fernández : Angelito
  • Tony Peck : officier espagnol

Récompenses

En 1987, le film remporta deux Césars : celui des meilleurs costumes décerné à Anthony Powell et celui du meilleur décor à Pierre Guffroy.

Le Saviez-vous ?

  • Le scénario du film date des années 1975-1976 et a été conçu par Roman Polanski et Gérard Brach. L'écriture a duré huit mois. Les deux hommes voulaient créer une satire de films de pirates[2].
  • Dans le projet original, Jack Nicholson devait jouer le Capitaine Red et Polanski celui de la Grenouille. Isabelle Adjani devait interpréter Dolorès[2].
  • La quête des capitaux pour le film a duré des années. Les majors, d'abord intéressées, se sont désistées les unes après les autres. C'est finalement Tarak Ben Ammar qui a accepté de le produire[2].
  • La construction du galion, Le Neptune, a commencé en avril 1984. Elle a duré une année et a requis le travail de 2000 ouvriers. Le coût a été de $8 000 000. Lloyds l'a assuré pour $30 000 000. Sa perte aurait signifié l'abandon du film[2].
  • Le brick a été acheté à Sousse puis démonté. L'équipe n'a gardé que la coque. Le mât et la cabine ont dû être refait[2].
  • Le galion du film a ensuite été réutilisé comme décor pour l'émission télévisée Mission Pirattak.

Sources

  1. Robert Depardieu
  2. a , b , c , d  et e Dominique Avron. Roman Polanski. Rivages/Cinéma. 1987. Paris. pp174-182

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la piraterie Portail de la piraterie
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Pirates ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pirate de l'Air de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pirate de l'air — ● Pirate de l air personne qui, par la menace, contraint l équipage d un avion à changer de destination ou met en danger la vie des passagers et de l équipage, devenus des otages, en exerçant un chantage …   Encyclopédie Universelle

  • Pirate de l'air — Détournement d avion Un détournement d avion est la prise de contrôle d un avion par une ou plusieurs personnes. Dans la plupart des cas, ces personnes sont armées et forcent le pilote à se diriger vers l endroit désiré par les preneurs d otage.… …   Wikipédia en Français

  • 20e pirate de l'air — Le 20e pirate de l air est un terme utilisé par les journalistes pour désigner un éventuel 20e pirate de l air d Al Qaida lors des attentats du 11 septembre 2001. En effet, alors que les détournements des Vol 11 American Airlines, Vol 175 United… …   Wikipédia en Français

  • pirate — [ pirat ] n. m. • 1213; lat. pirata, gr. peiratês 1 ♦ Anciennt Aventurier qui courait les mers pour piller les navires de commerce. ⇒ boucanier, corsaire, écumeur, flibustier, forban. « purger les mers des pirates qui les infestaient » (Bossuet) …   Encyclopédie Universelle

  • Pirate radio in Europe — Radio portal An introduction to the subject of pirate radio can be found under that heading. Contents 1 Belgium (from international waters) …   Wikipedia

  • Pirate de navigateur — Browser hijacker Un browser hijacker (anglicisme signifiant littéralement « pirate de navigateur »[1]) est un type de logiciel malveillant capable de modifier, à l insu d un utilisateur, certaines options de son navigateur web telles… …   Wikipédia en Français

  • Pirate decryption — most often refers to the reception of compromised pay TV or pay radio signals without authorization from the original broadcaster. The term pirate in this case is used in the sense of copyright infringement and has little or nothing to do with… …   Wikipedia

  • pirate radio —    ‘Pirate radio’, as we know it, began at sea in 1958 with Radio Mercur broadcasting to Denmark from the ship Cheeta. Piracy hit Britain from Radio Veronica’s ship when the Commercial Neutral Broadcasting Company made its first ever sea pirate… …   Encyclopedia of contemporary British culture

  • air piracy — n. the hijacking of an aircraft; skyjacking air pirate n …   English World dictionary

  • air piracy — air pirate. the hijacking of an airplane; skyjacking. [1945 50] * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.