18e régiment de tirailleurs algériens
18e régiment de tirailleurs algériens
Période 19191940
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de terre
Type Régiment de tirailleurs
Rôle Infanterie
Ancienne dénomination 3e régiment mixte zouaves et tirailleurs
Inscriptions sur l’emblème Levant 1920-1926
Guerres Orient, Levant, Deuxième Guerre mondiale
Fourragères TOE (Ier Bataillon)

Le 18e régiment de tirailleurs algériens est une unité de l'armée française d'Afrique de la période coloniale.

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 1913 : Création du 6e régiment de tirailleurs algériens (Tlemcen, Oran)
  • 1919 : Création du 18e régiment de tirailleurs algériens[1]
  • 1924 : 18e régiment de tirailleurs nord-africains
  • 1926 : Dissolution
  • 1939 : Re-création du 18e régiment de tirailleurs algériens, régiment de réserve du 5e RTA (Maison-Carrée, Alger)
  • 1940 : Dissolution[2]

Historique

Entre deux guerres
  • 1er juillet 1919

Le 18e régiment de tirailleurs algériens est créé en Hongrie à partir de trois Bataillons du 6e régiment de tirailleurs algériens de l'Armée de Hongrie et du 227e régiment d'infanterie. Ces Bataillons ont combattu en France au cours de la Grande Guerre au sein du 3e régiment mixte de zouaves et tirailleurs formé en 1915 (Verdun 1916, Les Monts 1917) devenu 6e Régiment de Marche de Tirailleurs Algériens en 1918 (Aisne 1914-1918, Champagne 1918, Noyon 1918).

  • 1919-1921

Le Régiment est affecté à l'Armée du Levant à l'automne 1919. Il intègre, au côté de la Légion Arménienne, la division de Cilicie, aux ordres du général Dufieux, dont la zone de responsabilité s'étendait sur la Cilicie (sud de l'actuelle Turquie), les "territoires de l'Est" (la région s'étendant à l'Est de l'Amanus et occupée après la relève des troupes anglaises) jusqu'à Ourfa et le Sandjak d'Alexandrette. Le Régiment doit faire face à l'insurrection des nationalistes turcs à Marache, Bozanti, Yenidje, Osmanie, notamment. Fin 1921, après la retour de la Cilicie à la Turquie, le Régiment regagne la France.

  • 1922

Le Régiment est stationné à Metz Chambière où il reçoit le 31 août 1922 son Drapeau.

  • 1923

Le Régiment stationne en Rhénanie à Trèves.

  • 1924-1926

Le Régiment rentre à Metz.

  • 1925-1926

Les Ier et IIe Bataillons du Régiment retournent au Levant en Syrie où la France doit à nouveau faire face à plusieurs révoltes nationalistes, notamment la “guerre du Djebel druze” de 1925-1926. Le Ier Bataillon reçoit deux Citations à l'Ordre de l'Armée.

Le régiment est dissous en novembre 1926.

Seconde guerre mondiale
  • 1939-1940

Le Régiment est reconstitué lors de la mobilisation de septembre 1939 en Algérie (Régiment de réserve du 5e RTA). Il est tout d'abord envoyé en Tunisie puis dirigé sur la métropole avec la 87e D.I.A.. Débarqué en France en novembre 1939, il gagne le secteur fortifié de la Sarre en février 1940.

Affecté en mai à la 6e Armée Touchon puis à la 7e Armée Frère, Groupe d'Armées n°3, le Régiment fait mouvement vers l'Ailette, sous-secteur de Saint-Paul-aux-Bois, Manicamp, Quierzy, … Le 5 juin, il y reçoit l'attaque allemande et, malgré une résistance héroïque deux jours durant, doit se replier le 7 au sud de l'Aisne, ayant perdu les deux tiers de son effectif.

Le régiment est ensuite engagé dans les durs combats qui ont marqué la défense de l'Aisne, puis la retraite vers la Seine et la Loire.

Le 18 juin, il forme au Camp de Grand-Val (Loiret) un Groupement mlxte avec le 19e Bataillon de Tirailleurs Sénégalais puis se replie en ordre jusque sur la Vienne, vers Saint-Junien, où lui est lu l'Ordre du jour du 24 juin 1940 du général Frère Commandant la 7e Armée :

« Soldats de la VIIe Armée, conservez le cœur fier et la tête haute : vous n'avez pas connu la défaite. »

Le 18e RTA est dissout à La Châtre (Indres) le 15 juillet 1940.

Symboles du 18e RTA

Pas d'insigne connu.

Drapeau du régiment

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[3] :

18e régiment de tirailleurs algériens - drapeau.svg

Décorations

Le Ier Bataillon du 18e RTA (I/18) porte la fourragère aux couleurs de la Croix de Guerre des Théâtres d'Opérations Extérieures correspondant à ses deux Citations à l'Ordre de l'Armée au Levant (CGTOE avec deux palmes - 11 mai 1926).

Liens externes

Notes et références

  1. Source : J.M.O. 18e RTA - 1er juillet 1919-7 janvier 1923 - 26 N 853/4
  2. Source : Recueil Historique de l'infanterie française - Général Andolenko (EURIMPRIM, PARIS 1969)
  3. Décision no 12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, no 27, 9 novembre 2007

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 18e régiment de tirailleurs algériens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 5e régiment de tirailleurs algériens — Le 5e régiment de tirailleurs algériens est un régiment d infanterie de l armée de terre française, créé en 1913. Il est dissous en 1940, recréé de 1951 à 1961 comme 5e B.T (bataillon de tirailleurs) puis en 1961 comme 5e R.T (régiment de… …   Wikipédia en Français

  • 1er Régiment de tirailleurs — Période 1er mai 1994 Pays …   Wikipédia en Français

  • 1er regiment de tirailleurs — 1er régiment de tirailleurs 1er Régiment de Tirailleurs Période 1er mai 1994 Pays …   Wikipédia en Français

  • 1er régiment de tirailleurs —  Ne doit pas être confondu avec 1er régiment de tirailleurs algériens. 1er Régiment de Tirailleurs Période 1er mai 1994 Pays …   Wikipédia en Français

  • Tirailleurs Algériens — Les tirailleurs algériens étaient des unités d’infanterie de l armée de terre française composées d’Algériens dits indigènes (Troupes d Afrique). Ils ont existé de 1842 à 1964. drapeau du 7e RTA en 1917 …   Wikipédia en Français

  • Tirailleurs algeriens — Tirailleurs algériens Les tirailleurs algériens étaient des unités d’infanterie de l armée de terre française composées d’Algériens dits indigènes (Troupes d Afrique). Ils ont existé de 1842 à 1964. drapeau du 7e RTA en 1917 …   Wikipédia en Français

  • Tirailleurs algériens — 2e régiment de tirailleurs algériens et son drapeau décoré de la Légion d honneur et de la médaille militaire le 13 juillet 1919 à Paris, place de l Hôtel de Ville …   Wikipédia en Français

  • Régiment de la Ferté Sennecterre — 51e régiment d infanterie de ligne Le 51e Régiment d’Infanterie de ligne est une unité de l’armée de terre française, créée sous le nom de régiment de la Sarre sous le règne de Louis XIV. Il a notamment participé à la défense de la Nouvelle… …   Wikipédia en Français

  • Régiment de la Sarre — 51e régiment d infanterie de ligne Le 51e Régiment d’Infanterie de ligne est une unité de l’armée de terre française, créée sous le nom de régiment de la Sarre sous le règne de Louis XIV. Il a notamment participé à la défense de la Nouvelle… …   Wikipédia en Français

  • 19e bataillon de tirailleurs sénégalais — Le 19e bataillon de tirailleurs sénégalais (19e BTS) ou 19e bataillons autonome de tirailleurs sénégalais (19e BATS) a été créé au Camp de Souge (Gironde) le 25 mai 1940. Il est engagé sur le front Nord Est lors du repli sur la Loire et le Cher… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”