Arnaud De Salette

Arnaud De Salette

Arnaud de Salette

Arnaud de Salette, né vers 1540, mort entre 1579 et 1594, était un pasteur et professeur béarnais.

Sommaire

Sa vie

Fils naturel d'un proche collaborateur de la reine Jeanne d'Albret qui finira président du Conseil souverain de Béarn, Arnaud de Salette (Arnaut de Salete) naît vers 1540, sans doute à Pau. Après des études de droit, il exerce peut-être un moment la profession d'avocat avant d'être reçu pasteur en 1567. La même année, il est nommé comme second pasteur d'Orthez où il devient l'un des principaux professeurs de l'académie protestante de la ville et entreprend la traduction des psaumes en béarnais. Les guerres le forcent ensuite à s'installer à Navarrenx en 1569 puis Lescar où s'est transportée l'académie. On suit sa trace ensuite entre Bidache, Lembeye et Serres. En 1578, il est l'un des aumôniers de Catherine de Bourbon, régente de Béarn.

Son œuvre

Composée entre 1568 et 1571, la traduction des Psaumes en vers béarnais (Los Psalmes de David metuts en rima bernesa) est l'un des monuments de la littérature gasconne et béarnaise. Ils ont été publiés en 1583 par Louis Rabier, «imprimur deu Rei» auprès de l'académie protestante d'Orthez, imprimeur qui avait déjà publié à Orléans en 1565 la première édition des Psaumes mis en vers français par Clément Marot et Théodore de Bèze. Basée sur les mélodies choisies pour ce psautier français, la version de Salette n'en est pourtant pas une copie. Connaisseur de l'hébreu, il s'est appliqué à passer directement de la langue du psalmiste à celle de son pays, le Béarn. Ses psaumes ont sans aucun doute été utilisés et chantés par l'église protestante béarnaise jusqu'à l'annexion forcée à la France par Louis XIII en 1617 et même après.

Citations

Laudors a Diu qui mon ròc estar denha
E qui mas mans a las armas ensenha
E qui mos dits a la batalha aprén!
Sa gran bontat urós sus tots me ren,
Eth es ma guarda, eth es ma fortalessa,
Ma deliurança e ma rondèla espessa,
Jo'm hidi en eth qui dejús mon poder
Assubjectit mon pòple'm hè veder.

Louanges à Dieu qui daigne être mon rocher
Et qui enseigne mes mains au maniement des armes,
Et exerce mes doigts à la bataille!
Sa grande bonté me rend plus heureux que tous,
Il est ma garde, il est ma forteresse,
Ma délivrance et mon fort bouclier;
Je me confie en lui qui me permet de voir
Mon peuple assujetti à mon pouvoir.

Anecdotes

Dans son adresse versifiée au roi Henri III de Navarre, vicomte souverain de Béarn et futur roi de France Henri IV, Salette rappelle que Dieu a voulu que le roi David chante ses psaumes en hébreu, que d'autres prophètes parlent ensuite «grec et latin»,...
«Despuish, eth a parlat enter nos lo francés,
E ara, com auditz, eth parla lo bernés;
Lo bernés pauc batut en versificatura,
Totasvetz qui receu la medisha mesura
Que lo sobte gascon ni lo francés gentiu,
E exprima autan plan, ça cuti jo, l'ebriu
De David que los auts.»
(Puis il a parlé parmi nous le français, et maintenant, comme vous l'entendez, il parle le béarnais; le béarnais peu employé en versification, reçoit toutefois la même mesure que le souple gascon et le noble français; il exprime aussi bien que les autres, je pense, l'hébreu de David.)

Bibliographie

Les Psaumes de Salette ont été publiés et traduits par Robert Darrigrand aux éditions Per Noste en 1983, à l'occasion du quatrième centenaire de l'édition originale.

  • Portail du protestantisme Portail du protestantisme
  • Portail des Pyrénées-Atlantiques Portail des Pyrénées-Atlantiques
  • Portail de l’Occitanie Portail de l’Occitanie
Ce document provient de « Arnaud de Salette ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arnaud De Salette de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arnaud de salette — Arnaud de Salette, né vers 1540, mort entre 1579 et 1594, était un pasteur et professeur béarnais. Sommaire 1 Sa vie 2 Son œuvre 3 Citations …   Wikipédia en Français

  • Arnaud de Salette — Édition de 1583 des Psaumes traduits par de Salette et accompagnés de leur partition. Arnaud de Salette, né vers 1540, mort entre 1579 et 1594, était un pasteur et professeur béarnais. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Robert Darrigrand — Robert Darrigrand, est né à Orthez en 1934, il est un hispaniste et un linguiste occitan. Sommaire 1 Biographie 2 Bibliographie 2.1 Présentation d’auteurs 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Littérature occitane — Frédéric Mistral, prix Nobel de littérature La littérature occitane rassemble l ensemble du corpus littéraire composé en langue d oc. Chronologiquement ce corpus s étend sur plus de mille ans depuis le Moyen Âge jusqu à l époque contemporaine et… …   Wikipédia en Français

  • Salettes — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponyme Salettes : commune française de la Drôme Salettes : commune française de la Haute Loire Voir aussi Patronyme Arnaud de Salette :… …   Wikipédia en Français

  • Liste de poètes de langue occitane — Cette liste recense les noms des poètes occitans. La littérature occitane étant très majoritairement versifiée jusqu au XXe siècle, elle peut également apparaître comme une liste d auteurs occitans[NB 1]. Deux catégories ont cependant été… …   Wikipédia en Français

  • Litterature occitane — Littérature occitane La littérature occitane est essentiellement une littérature en langue d oc. Guillaume de Poitiers, le premier troubadour connu Sommaire 1 Chronol …   Wikipédia en Français

  • Littérature Occitane — La littérature occitane est essentiellement une littérature en langue d oc. Guillaume de Poitiers, le premier troubadour connu Sommaire 1 Chronol …   Wikipédia en Français

  • Littérature occitane au XIIe siècle — Littérature occitane La littérature occitane est essentiellement une littérature en langue d oc. Guillaume de Poitiers, le premier troubadour connu Sommaire 1 Chronol …   Wikipédia en Français

  • Littérature occitane au XVIe siècle — Littérature occitane La littérature occitane est essentiellement une littérature en langue d oc. Guillaume de Poitiers, le premier troubadour connu Sommaire 1 Chronol …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.