Pierre de Maricourt
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maricourt.

Pierre de Maricourt, surnommé Pierre le Pèlerin, ((la) Petrus Peregrinus) est un savant du Moyen Âge.

Les travaux de Pierre de Maricourt sur le magnétisme permettent la mise au point de compas : Epistola de magnete (1269).

Sous le nom de Magister Petrus de Maharncuria, Picardus, il est cité par son disciple Roger Bacon dans son Opus Maius en tant que seul auteur de son temps qui a possédé une connaissance exacte de la perspective. Selon Bacon, il est venu de Picardie, du village de Maricourt, près de Péronne, dans l'actuel département de la Somme. Solitaire qui se consacrait à l'étude la Nature, métallurgiste, il créa un modèle d'armure pour Louis IX et son armée.

Le seul détail de sa vie est qu'il a été au service, peut-être en tant qu'ingénieur, de Charles Ier de Sicile et qu'il était présent au siège de Lucera, en 1269. Le surnom de « pèlerin » laisse supposer qu'il a participé à la Croisade[réf. nécessaire].

Il a laissé un traité remarquable sur l'aimant, Epistola Petri Peregrini de Maricourt ad Sygerum de Foucaucourt, militem, de magnete (Lettre de Peter Peregrinus de Maricourt à Sygerus de Foucaucourt, soldat, au sujet de l'aimant).

L'Epistola de magnete est divisé en deux parties :

  • la première, un modèle de raisonnement inductif basé sur des expériences définies et correctement interprétées, a déterminé les lois fondamentales du magnétisme. Son apport essentiel n'est pas la découverte de ces lois mais leur présentation dans un ordre logique. Il améliore le principe de la boussole connu en Occident depuis le XIIe siècle et décrit le compas[1].
  • la seconde est plus faible. Il s'agit d'une tentative d'exposé sur la prétendue capacité des aimants à réaliser le mouvement perpétuel.

Au Moyen Âge, la préoccupation de trouver la clé du mouvement perpétuel est grande. En 1326, Thomas Bradwardine cite Pierre de Maricourt dans son Tractatus de proportionibus et les docteurs de l'Université d'Oxford utilisent fréquemment son Epistola de magnete. Les manuscrits le contenant sont très nombreux, et il a été imprimé un certain nombre de fois. La première édition a été publiée à Augsbourg, en 1558, par Achilles Gasser. En 1572, Jean Taisnier le plagie dans son Opus matematica. William Gilbert a reconnu sa dette envers Pierre de Maricourt et a incorporé les expériences de ce scientifique du XIIIe siècle sur le magnétisme à son propre traité, appelé De Magnete.

L'Epistola de magnete a été publié par Guillaume Libri, mais cette édition était pleine d'erreurs. Des éditions correctes ont été éditées par P.D. Timoteo Bertelli et G. Hellmann. Une traduction en anglais a été faite par Silvanus P. Thompson et par Brother Arnold en 1904

Notes et références

  1. Jean Gimpel, La Révolution industrielle du Moyen Age, éditions du Seuil, 1975, p.184-185
  • Gerhard Dohrn-van Rossum, L'Histoire de l'heure - l'horlogerie et l'organisation moderne du temps, éditions de la Maison des sciences de l'homme, 1997.

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre de Maricourt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre de Maricourt — • Article on this 13th century theorist of optics and magnetism, written by Pierre Duhem Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Pierre de Maricourt     Pierre de Maricourt   …   Catholic encyclopedia

  • Pierre de maricourt — Pour les articles homonymes, voir Maricourt. Pierre de Maricourt, surnommé Pierre le Pèlerin, ((la) Petrus Peregrinus) est un savant du Moyen Âge …   Wikipédia en Français

  • Pierre de Maricourt — Trockenkompass mit frei drehbarer Magnetnadel. Abschrift der Epistola de magnete aus dem 14. Jh. Petrus Peregrinus de Maharncuria (Frz. Pierre Pèlerin de Maricourt; deutsch Peter der Pilger von Maricourt) war ein französischer Gelehrter des 13.… …   Deutsch Wikipedia

  • Pierre le Pèlerin — Pierre de Maricourt Pour les articles homonymes, voir Maricourt. Pierre de Maricourt, surnommé Pierre le Pèlerin, ((la) Petrus Peregrinus) est un savant du Moyen Âge …   Wikipédia en Français

  • Pierre Duhem — Full name Pierre Duhem Born 9 June 1861 Paris, France Died 14 September 1916 Cabrespine, France Era …   Wikipedia

  • Pierre — is a French language form of the name Peter, and also occurs as surnames and place names. Pierre originally means rock or stone in French, following its Latin etym petrus (also common to Peter).Novels* , a novel by Herman Melville * Pierre (A… …   Wikipedia

  • Maricourt (Somme) — Pour les articles homonymes, voir Maricourt. 49° 58′ 52″ N 2° 47′ 09″ E …   Wikipédia en Français

  • Maricourt — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Maricourt, municipalité canadienne du Québec ; Maricourt, commune française de la Somme ; Alain de Maricourt (1909 1999), général de l Armée de… …   Wikipédia en Français

  • Pierre de troyes — Pierre de Troyes, aussi Chevalier de Troyes ou Sieur de Troyes, est un capitaine d une compagnie de la Marine en Nouvelle France. Il est né vers 1645 en Normandie ou en Champagne et il est décédé au Fort Niagara le 8 mai 1688. Il est surtout… …   Wikipédia en Français

  • Pierre de Troyes — Pierre de Troyes, aussi Chevalier de Troyes ou Sieur de Troyes, est un capitaine d une compagnie de la Marine en Nouvelle France. Il est né vers 1645 en Normandie ou en Champagne et il est décédé au Fort Niagara le 8 mai 1688. Il est surtout… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”