Pierre Fayard

Pierre Fayard

Pierre Fayard, né en 1951 à Dakar, est un universitaire français, titulaire d'un doctorat en sciences de l'information et de la communication de l'Université de Grenoble III dont le sujet porte sur les mutations de la communication publique des sciences et des techniques (1987) sous la direction de Bernard Miège.

Sommaire

Biographie

Il entre à l'Université de Poitiers en 1988 où il est cofondateur du Laboratoire de recherche sur la Communication et l'Information Scientifique et technique (LABCIS) qu'il dirige de 1993 à 2004 et où il conduit des études comparées sur l'information scientifique dans la presse quotidienne européenne. En 1989, il impulse la création du réseau international Public Communication of Science and Technology[1] qu'il préside jusqu'en 1993 et dont il demeure membre du Steering Committee.

Dans les années 1994-1996, il contribue de manière centrale à l'émergence du pôle intelligence économique de l'Université de Poitiers (Institut de la Communication et des nouvelles Technologie) et dirige le premier DESS en Intelligence Économique entre 1998 et 2001. C'est dans ce cadre qu'il développe une ligne de recherche sur l'approche comparée des cultures stratégiques.

Entre septembre 2004 et août 2008, il assure la direction du Centre franco-brésilien de la documentation scientifique et technique à Sao Paulo - Brésil[2], Établissement à Autonomie Financière du Ministère français des Affaires Étrangères et Européennes, qui assure une mission d'information scientifique et académique pour les Français et pour les Brésiliens, anime le réseau CampusFrance Brésil[3] et le portail France-Brésil [4].

Il est nommé Conseiller de Coopération et d'Action Culturelle à l'Ambassade de France au Pérou le 1er septembre 2008.

Aikidoka 3e dan Aïkikaï, Sao Paulo 2007, Associação Pesquisa de Aikido[5]. 2e dan, Grenoble 1987, Groupe Aïkido André Noquet[6]. 1er dan, Grenoble 1984, Fédération Française de Judo et Disciplines Associées, puis Fédération Française d'Aikido et de Budo[7]. Pratique et enseigne à l'Asociacion de Aikido del Peru à Lima[8].

Parcours de recherche

Entre 2006 et 2009, il réfléchit aux relations entre la séduction et l'Art de la guerre de Sun Tzu, avec l'argument selon lequel ces deux sujets concernent tout le monde de manière essentielle autant au niveau individuel que collectif dans toutes les déclinaisons possibles ou imaginables ! Sun Tzu est aujourd’hui le stratégiste le plus lu et le plus cité de par le monde bien que son texte remonte à près de deux millénaires et demi, et qu’il fut écrit en chinois pour des Chinois qui connaissaient alors une période particulièrement troublée dans une société dominée par l’agriculture. Cela souligne la nécessité de décompresser son petit traité de treize articles, comme on décompresse un logiciel téléchargé pour le rendre opérationnel dans l'époque actuelle. Si la séduction est le contraire de la guerre, elle est tout comme lui un art de la relation qui use souvent de moyens similaires, mais, sous peine de se renier, ni force ni contrainte. Car, pour aboutir, elle a besoin de l’autre et de son adhésion, ce que l’art de la guerre peut considérer utile ou non. Pierre Fayard reprend, en le synthétisant, l’ensemble du texte de l’art de la guerre, le commente et l’adapte à la séduction pour ouvrir à des voies alternatives de la concevoir et de la mettre en pratique.

Entre 2001 et 2005, ses recherches portent sur la voie japonaise de la gestion du savoir, plus exactement de la création de connaissance au Japon selon Ikujiro Nonaka, ce qui le conduit à effectuer une dizaine de missions dans l'archipel pour des échanges avec des chercheurs japonais (dont Nonaka) et réaliser des interviews dans des groupes et des PME japonaises mettant en œuvre la méthode SECI de Nonaka, décliné à travers le concept japonais de "Ba" (espace-temps / [1]). Les résultats de cette recherche sont publiés en 2007 par les Editions Dunod. L'interprétation de la spécificité de l'approche japonaise est abordée à travers le prisme de la culture stratégique nippone.

Entre 1998 et 2004, il est professeur visitant dans les universités espagnoles Pompeu Fabra de Barcelone (1998 / 2004) et de Salamanque (1998 / 2003) sur la thématique de la communication publique des sciences et participe activement au montage d’un master euro-ibéroaméricain dans le cadre d’un programme ALFA 1 avec les universités de Salamanca, Trieste, Edimbourg et Poitiers pour la partie européenne, et Mexico, Cali (Colombie), Sao Paulo et Buenos Aires pour la partie latino-américaine. Par ailleurs, il conduit une adaptation du D.E.S.S. en intelligence économique à l’Université brésilienne de Caxias do Sul (1999 – 2002). Ses travaux porte sur les relations entre stratégie, information et communication, puis sur l'approche comparée des cultures de la stratégie.

Entre 1993 et 1995, il anime avec Suzanne de Cheveigné (UPR 36 du CNRS) le réseau ISME (Information Scientifique et Média Européens) avec la participation d’équipes universitaires de Bruxelles, Dublin, Trieste et Barcelone, et co-organise dans ce cadre trois séminaires de recherche comparée sur la présentation de l’information scientifique, technique et médicale dans les journaux télévisés de six pays européens. Ces travaux ont fait l’objet de rapports de recherche et de publications signés par les chercheurs impliqués.

À partir de 1993, il se rapproche du groupe du Commissariat Général du Plan qui travaille sur le concept et les dispositifs de l’intelligence économique selon une approche comparée intégrant et dépassant le concept de veille scientifique et technique. Cela le conduit à proposer la création du pôle Intelligence Economique à l’Université de Poitiers et du premier DESS en intelligence économique (1996). C’est dans ce cadre qu’il développe une ligne de recherche sur l’approche comparée des cultures de la stratégie. Dans cette perspective, entre 2001 et 2005, il effectué dix missions de recherche au Japon pour enquêter sur la voie japonaise de la création de connaissance décryptée à partir de l’explicitation de la culture stratégique japonaise.

D’un point de vue international, il impulse la création du réseau PCST, Public Communication of Science and Technology (1989) qui rassemble à la fois des chercheurs et des praticiens de la communication publique des sciences. Il en assure la présidence jusqu’en 1991, puis participe au Conseil Scientifique de ses rencontres internationales de Madrid (1991), Montréal (1993), Melbourne (1996), Berlin (1998), Genève (2000), Le Cap (2002), Barcelone (2004), Pékin (2005) & Séoul (2006). A l’occasion de ses congrès internationaux, ce réseau rassemble plusieurs centaines de participants de plusieurs dizaines de pays. Il s’est imposé comme référence dans son domaine.

Entre 1988, date de son entrée à l’université, et 1995, ses activités de recherche portent de manière centrale sur les stratégies de la communication publique des sciences, et sur ses différentes approches selon les pays et les cultures. Cela le conduit à réaliser une recherche sur le journalisme scientifique en Europe, et plus particulièrement sur les suppléments sciences de 20 quotidiens de 8 pays différents, ainsi que sur la couverture de la catastrophe de Tchernobyl par onze quotidiens de six pays (1989 / 1993). Les résultats de ces travaux ont fait l’objet de publications en français, anglais, espagnol et portugais, ainsi que de l’édition de quatre livres.

Bibliographie

  1. SUN TZU. Estrategia y seduccion. ¿Por qué un libro sobre la seducción ligado con el más antiguo tratado sobre la estrategia, hoy el más citado entre políticos, empresarios y estrategas en todo el planeta? Porque tienen en común la relación con el otro, con la diferencia de que la primera jamás utilizará la violencia para alcanzar sus fines, y comparten la cuestión del ejercicio de la voluntad individual y colectiva. Retomando los trece capítulos de El arte de la guerra, este libro brinda claves originales para seducir, tanto en la vida laboral o profesional como en la privada. Editorial Claridad. Buenos Aires, Argentina 2011, http://www.editorialclaridad.com.ar/default_nueva.asp
  2. COMPRENDRE ET APPLIQUER SUN TZU. Trente-six stratagèmes de sagesse en action, Dunod, Paris août 2011, troisième édition (2004, 2007) revue et augmentée de onze stratagèmes [2]. Disponible en portugais (ed. Bookman, Porto Alegre Brésil, 2006), en roumain (Ed. Polirom, Bucarest Roumanie, 2006). "La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et remplit les creux...". Cette citation est extraite du plus ancien traité de stratégie, L'art de la guerre, de Sun Tzu, livre de chevet d'un nombre croissant de décideurs dans le monde. Trop souvent, cependant, il est malaisé de dépasser les formules imagées du texte et d'accéder au cœur de cette philosophie pratique. L'objectif de cet ouvrage de vulgarisation est de fournir des clefs pour comprendre et mettre en œuvre les préceptes d'action contenus dans cette sagesse ancienne. À l'issue d'une introduction générale à la pensée stratégique chinoise, il présente l'intégralité des 36 stratagèmes traditionnels chinois adaptés et commentés, au travers d'exemples classiques ou originaux pour faciliter la compréhension des concepts chinois. Dans cette culture stratégique ancestrale, on retrouve un souci central d'économie, d'harmonie et d'intelligence des situations.
  3. SUN TZU E L'ARTE DELLA SEDUZIONE. Strategie orientali per conquistare gli altri La seduzione non è esclusivamente quella sessuale. È anche relazionarsi tra individui, e quindi possiamo pensare al manager, al politico, al comunicatore, al formatore, all'insegnante... a chiunque intenda "conquistare" (non "sconfiggere", com'è nel caso della guerra) qualcun altro tramite la comunicazione. La seduzione è un modo per cambiare le relazioni volgendole a proprio vantaggio; lo scopo finale non è materia di discussione, che si tratti di soddisfare un desiderio, compiere una nobile missione o accaparrarsi la maggioranza in un consiglio di amministrazione. Il libro si articola in 13 capitoli, ciascuno introdotto dalla sintesi di uno degli articoli dell'"Arte della guerra"; ognuno viene quindi spiegato nei dettagli, anche con l'aiuto di esempi tratti dalla storia, dalla letteratura e dalla cronaca (oltre a Casanova e a Napoleone ci si può imbattere in Marco Pantani e James Bond). Ponte alle Grazie, Milano Italia, iuglio 2011.
  4. VINCERE SENZA COMBATTERE, Da Sun Tzu ai 36 strataemmi: l'arte della strategia secondo l'antico pensiero cinese. Ed. Ponte Alle Grazie, Milan juillet 2010.
  5. SUN TZU. STRATEGIE ET SEDUCTION, Ed. Dunod, Paris, octobre 2009. Ce livre reprend les treize articles de L'art de la guerre de Sun Tzu, qu'il met en perspective avec d'autres traditions stratégiques pour éclairer en quoi cet assemblage inspire des pratiques alternatives de séduction individuelle ou collective. PROCHAINEMENT DISPONIBLE en 2011 au Portugal (Ed. Escolar) et en Argentine (Ed. Claridad).
  6. O MODELO INOVADOR JAPONES DE GESTAO DO CONHECIMENTO. Porto Alegre, R.S. Brésil, Ed. Bookman, sept. 2009.
  7. LE REVEIL DU SAMOURAI. Culture et stratégie japonaises dans la société de la connaissance [3]. Ed. Dunod, Paris, oct. 2006 [4]. Disponible en roumain (Ed. Polirom, Bucarest Roumanie, 2007). FAIRE DU MARCHE SON ALLIE, ou Le modèle japonais des communautés de connaissance. Comment faire la différence dans un monde globalisé hyper compétitif où la pertinence de l’offre des organisations se joue sur des rythmes chaque jour plus courts ? Pour répondre à ce défi, les entreprises japonaises animent des communautés avec leurs clients et leurs partenaires, et créent une connaissance opérationnelle utile pour tous et dont résulte leur efficacité économique. À l’issue d’une présentation succincte des fondements culturels de ce modèle innovant à travers les concepts de budo (voie du guerrier) de ba (espace partagé) et de kata (rituel), ce livre présente les témoignages de plus de vingt grands groupes et PME japonaises qui mettent en œuvre avec succès cette gestion stratégique où l’on ne joue pas contre les autres mais avec pour gagner en justesse et en rapidité.
  8. CULTURA CIENTIFICA, DESAFIO, Carlos Vogt & Pierre Fayard (org.), EDUSP – FAPESP, São Paulo, SP, Brasil, 2006 (www.edusp.com.br). Contributions de Jean-Marc Levy-Leblond, Baudouin Jurdant, Marie-Claude Roland, Jorge Wagensberg, Marcelo Knobel, Mariluce Moura, Rafael Evangelista, Vilson Cristiano Gärtner & Yurij Castlfranchi. Hoje, como nunca aconteceu em toda a historia, fala-se em comunicação cientifica e tecnológica; há governos nacionais ou regionais que apóiam a criação e as atividades no campo da cultura cientifica e tecnológica; e as propias instituição cientificas e as universidades consideram que a divulgação não é uma desonra, mas faz parte de sua obrigação. Os meios de comunicação e massa já não tem medo de tratar da atualidade das ciências e das tecnologias e a elas recorrem para esclarecer a atualidade em geral. Nunca como neste momento a investigação e o desenvolvimento das ciências e das tecnologias exerceram tão grande influencia no nosso modo de vida e de trabalho, nas nossas concepções de espaço e tempo, nas nossas capacidades de intercambio e de comunicação em todo o planeta.
  9. LA COMUNICACION PUBLICA DE LA CIENCIA. Hacia la ciudad del conocimiento, Universidad Nacional Autónoma de Mexico, Mexique : 2005. Aqui se presenta la cronica de la evolucion de la divulgacion hasta la comunicacion publica de la ciencia y de la tecnologia (CPCT) en Francia desde el ultimo tercio del siglo XX. Esta parte (libro 1) corresponde a la tesis de doctorado de Pierre Fayard (Universidade de Grenoble 3, 1987). Los libros 2, 3 & 4 reunen contribuciones posteriores del autor sobre los temas de la estrategia en la comunicacion publica de la ciencia, del periodismo cientifico en Europa, y de los desafios para la CPCT en la sociedad del conocimiento.
  10. L'IMPOSSIBLE FORMATION A LA COMMUNICATION avec Géhin, Jean Paul & Benoit Denis, Paris, L'Harmattan, 2002.
  11. LA MAITRISE DE L'INTERACTION. L'information et la communication dans la stratégie, Paris, Editions Zéro Heure Editions Culturelles, 2000, disponible en portugais (EDUCS, Caxias do Sul, RS, Brésil 2000). A tous les âges et sous toutes les latitudes, l'information et la communication tout comme l'influence jouent un rôle de premier plan dans la prose de l'existence qu'est la stratégie. L'histoire en témoigne, et le XXIe siècle ferait-il exception ? Aujourd'hui, la puissance des moyens technologiques de l'information et de la communication, redimensionne les fins qu'ils sont censés servir. La banalisation de ces technologies met à l'ordre du jour l'étude des nouvelles conditions de la stratégie quel qu'en soit le domaine d'application. En puisant dans les grands classiques d'Orient et d'Occident, ce livre propose un éclairage informationnel de l'interaction des volontés dans le conflit, mais aussi la coopération. Epuisé, il est gratuitement téléchargeable sur demande à l'auteur au lien suivant : http://www.comprendreetappliquersuntzu.com/suntzu/2007/09/la-matrise-de-l.html
  12. LE TOURNOI DES DUPES (roman de stratégie), L'Harmattan, Paris, 1997. A la fin du XXe siècle, les Etats Unis d'Amérique dominent le chantier stratégique et cette pensée unique favorise leurs entreprises à travers le monde. Mais sous la férule d'un amiral français assisté d'un aventurier de l'écriture, l'Europe lance une vaste offensive de contournement par l'Afrique Noire, le Brésil et le Mexique. D'atlantique, l'échiquier devient vite planétaire et se termine par un échec et mat sur le réseau des réseaux. Dix ans plus tard, le dernier représentant de l'American Think Tank Incorporated rend compte de cette manœuvre qui déposséda l'Amérique de sa prééminence.
  13. FUSION CHAUDE. Des innovations dans la communication publique des sciences et des techniques, Poitiers, L'Actualité, 1995
  14. SCIENCES AUX QUOTIDIENS, l'information scientifique dans la presse quotidienne européenne, Nice, Z'Editions, 1993. Une enquête auprès des journalistes responsables des sections sciences de vingt des principaux quotidiens (quality press) de huit pays européens (Grande-Bretagne, Pays-Bas, Allemagne, France, Italie, Espagne et Portugal). L'enquête porte sur les choix opérés entre "rubrique" et "suppléments", les contenus thématiques, le journalisme scientifique en Europe et dans les pays concernés, la formation des journalistes scientifiques, les sources d'information et la dimension problématiquement européenne du journalisme scientifique. [5].
  15. LA CULTURE SCIENTIFIQUE, ENJEUX ET MOYENS, Paris, La Documentation Française, 1990.
  16. LA COMMUNICATION SCIENTIFIQUE PUBLIQUE, de la vulgarisation à la médiatisation, Lyon, La Chronique Sociale, 1988.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre Fayard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre fayard — Né en 1951 à Dakar, Pierre Fayard est titulaire d un doctorat en sciences de l information et de la communication de l Université de Grenoble III dont le sujet porte sur les mutations de la communication publique des sciences et des techniques… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Pean — Pierre Péan Pour les articles homonymes, voir Péan (homonymie). Pierre Péan, né dans la Sarthe le 5 mars 1938[1], est un journaliste d investigation français. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Pierre Gaxotte — (19 novembre 1895 à Revigny sur Ornain 21 novembre 1982 à Paris) est un historien et journaliste français monarchiste et nationaliste. Sommaire 1 Éléments biographiques 2 Œuvres …   Wikipédia en Français

  • Pierre legendre (juriste) — Pour les articles homonymes, voir Pierre Legendre. Pierre Legendre est un historien du droit et un psychanalyste français né le 15 juin 1930 en Normandie, directeur d études à l École pratique des hautes études, (Ve section, sciences religieuses) …   Wikipédia en Français

  • Pierre Milza — Naissance 16 avril 1932 Paris Profession Écrivain Historien Pierre Milza, né le 16 avril  …   Wikipédia en Français

  • Pierre Rousseau (vulgarisateur) — Pierre Rousseau (Montbazon 1905, Limeil Brévannes 1983), vulgarisateur scientifique français, est l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages scientifiques destinés au public cultivé. Premier enfant de Jean Baptiste Rousseau (clerc de notaire) et de… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Broué — Saltar a navegación, búsqueda Pierre Broué fue un historiador y militante trotskista francés, nacido en Privas (Ardèche) el 8 de mayo de 1926, y fallecido en Grenoble (Isère) el 26 de julio de 2005. Contenido 1 Vida militante …   Wikipedia Español

  • Pierre Broue — Pierre Broué Pierre Broué Naissance 1926 Privas, France Décès 26 juillet 2005 Grenoble, France Nationalité   …   Wikipédia en Français

  • Pierre Broué — Naissance 1926 Privas, France Décès 26 juillet 2005 (à 79 ans) Grenoble, France Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Pierre Chaunu — Historien Contemporain Naissance 17 août 1923 à Belleville sur Meuse Décès 22 octobre 2009 à Caen …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.