Armée de l'eau

Marine de guerre

Frégate de l’Armada de Chile, croiseur de l’US Navy et une frégate péruvienne en 2005
Apparue à la fin de la Première Guerre mondiale, l’aéronautique navale est désormais l’un des fers de lance de la marine moderne. Ici, les premiers essais à bord de l’HMS Furious en 1918

La marine de guerre, ou les forces navales, ou la marine militaire, ou plus anciennement l’armée de mer, est une des composantes de l’armée de certains États.

Elle permet d’exercer une action militaire en mer ou depuis la mer; elle peut aussi être chargée en temps de paix d’effectuer des actions civiles en mer comme des missions de police et de surveillance, de secours et d’assistance, de lutte contre les trafics, de prévention et de traitement des pollutions, missions hydrographiques, etc.

Une marine moderne évolue dans quatre dimensions : sous la mer, à la surface de la mer, dans l’air et dans l’espace (par le biais de missiles balistiques et de satellites).

Elle est composée de navires de guerre, d’aéronefs et d’installations à terre (de commandement, de soutien et de transmission), ainsi que d’un personnel civil et militaire d’une très grande variété de métiers et de spécialités.

Sommaire

Moyens

Ses moyens comprennent, en général :

  • une aéronautique navale (avions de combat embarqués sur porte-avions, hélicoptères basés à terre ou embarqués, avions de patrouille maritime, aéronefs de soutien ; dans certains pays cette fonction, notamment la patrouille maritime au Royaume-Uni par exemple, est assurée par l'armée de l'air)

Le personnel

Catégories de personnel

Le personnel d'une marine de guerre ne se distingue pas seulement par les grades de la hiérarchie militaire :

officiers ;
officiers mariniers ;
quartiers-maîtres et matelots.

Il s'organise aussi en quatre grandes catégories :

surfaciers ;
sous-mariniers ;
aviateurs ;
fusiliers marins.

La hiérarchie militaire s'appuie essentiellement sur la compétence acquise par la formation (initiale et continue) et par l'expérience.

Les spécialités

Les spécialités recouvrent toutes les fonctions nécessaires à la marche d'un navire et d'un aéronef de combat moderne, et aux opérations navales. Le nombre de spécialités varie avec le niveau de compétence : très diversifiées au niveau des opérateurs et des techniciens, elles sont limitées à une dizaine pour les officiers subalternes et ne sont en général plus très significatives en termes d'emploi pour les officiers supérieurs et généraux.

Les spécialités sont liées :

  • à la conduite du navire : manœuvrier, navigateur, timonier, météorologiste, hydrographe…
  • à l'énergie, à la propulsion et à la sécurité : mécanicien (vapeur ou diesel), atomicien,électricien, électromécanicien de sécurité, pompier…
  • à la conduite des opérations : informaticien, électronicien, missilier, artilleur, détecteur (radar, sonar, guerre électronique), fusilier, transmetteur, radio, plongeur démineur
  • à l'aéronautique : pilote, navigateur aérien, mécanicien aéronautique, électronicien de bord, armurier d'aéronautique, personnel de pont d'envol, contrôleur aérien…
  • à la vie courante : cuisinier, maître d'hôtel, boulanger, secrétaire-militaire, fourrier

Bâtiments de combat des principales marines au 1er janvier 2002

Navires de l'escadre multinationale Combined Task Force 150 dans le Golfe d'Oman le 6 mai 2004 dans le cadre de la guerre contre le terrorisme.

Note : Le tableau utilise le code OTAN, et ne sont pas indiqués les navires en-dessous des frégates, comme les corvettes ou les patrouilleurs. Concernant la France, le célébre navire-école Jeanne d'Arc est classé comme croiseur porte-hélicoptères.


type de bâtiments porte-avions porte-aéronefs porte-hélicoptères sous-marin nucléaire lanceur d'engins sous-marin nucléaire d'attaque sous-marins classiques croiseurs destroyers lance-missiles destroyers frégates frégates lance-missiles corvettes avisos grands bâtiments amphibies Nombre total de navires tonnage global
Code OTAN CV - CVL -CVN CVS SSBN SSN-SSGN SS CG-CGN-CH-CHG-CL DDG-DDGM DD FFG FF-FS LHA-LHD-LPH-LPD-LSD-LKA
Allemagne Allemagne 14 2 12 28 133 450 t
Argentine Argentine 3 2 12 17 45 065 t
Australie Australie 5 6 3 2 16 48 510 t
Brésil Brésil 1 5 14 2 22 101 300 t
Canada Canada 3 4 12 19 80 000 t
Chili Chili 3 3 3 9 34 060 t
République populaire de Chine Chine 1 5 69 2 19 41 1 138 402 830 t
Colombie Colombie 2 4 6 10 530 t
Corée du Sud Corée du Sud 9 3 3 9 24 89 000 t
Danemark Danemark 6 7 13 28 835 t
Égypte Égypte 4 1 4 6 15 40 430
Équateur Équateur 2 2 4 ~ 11 000 t
Espagne Espagne 1 8 11 6 2 28 76 350 t
États-Unis États-Unis 12 18 54 27 35 21 44 40 251 3 003 655 t
France France 1 3 4 6 4 9 21 5 52 307 400 t
Grèce Grèce 8 4 20 32 79 800 t
Inde Inde 1 17 8 11 37 210 677 t
Indonésie Indonésie 2 13 15 50 400 t
Italie Italie 1 8 1 4 18 3 35 143 590 t
Japon Japon 2 17 9 36 10 1 75 307 450 t
Malaisie Malaisie 6 6 ~ 15 000 t
Norvège Norvège 10 3 13 21 380 t
Pakistan Pakistan 7 8 15 34 870 t
Pays-Bas Pays-Bas 4 2 10 1 17 50 320
Pérou Pérou 6 1 1 4 12 30 700
Pologne Pologne 3 1 1 1 6 25 320 t
Portugal Portugal 2 6 8 31 620 t
Royaume-Uni Royaume-Uni 3 4 12 11 20 2 52 504 660 t
Russie Russie 1 17 32 17 8 22 1 15 1 114 1 351 955 t
Taïwan Taïwan 4 7 7 14 1 33 105 200 t
Flag of Thailand.svg Thaïlande 1 14 15 46 740 t
Turquie Turquie 13 7 14 34 108 730 t
Venezuela Venezuela 2 6 8 ~ 16 000 t
Total par catégorie 14 12 44 109 253 38 110 100 83 345 61 1169 ~ 7 536 850 t

Source : Flottes de combat 2002

On estime à cette date que 1 240 navires de guerre étaient opérationnels dans le monde dont la répartition géographique était la suivante :

Voir aussi

Voir les articles consacrés aux marines militaires

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Marine de guerre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armée de l'eau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armee de l'Union — Armée de l Union Défilé militaire des troupes de l Union en 1865 sur Pennsylvania Avenue après la victoire contre les Confédérés L Armée de l Union ou en anglais : Union Army ou Northern Army ou the Federal Army désigne l Armée des États… …   Wikipédia en Français

  • Armee de l'Est — Armée de l Est L Armée de l Est fut la dénommination officielle d une armée française lors de la Guerre franco allemande de 1870. Sommaire 1 Objectifs 2 Batailles 3 Retraite 4 Notes …   Wikipédia en Français

  • Armée De L'Est — L Armée de l Est fut la dénommination officielle d une armée française lors de la Guerre franco allemande de 1870. Sommaire 1 Objectifs 2 Batailles 3 Retraite 4 Notes …   Wikipédia en Français

  • Armée de l'Est — L Armée de l Est fut la dénomination officielle d une armée française lors de la Guerre franco prussienne de 1870. Sommaire 1 Objectifs 2 Batailles 3 Retraite 4 Notes …   Wikipédia en Français

  • Armée de l'est — L Armée de l Est fut la dénommination officielle d une armée française lors de la Guerre franco allemande de 1870. Sommaire 1 Objectifs 2 Batailles 3 Retraite 4 Notes …   Wikipédia en Français

  • Armée de l'Union — Défilé militaire des troupes de l Union en 1865 sur Pennsylvania Avenue après la victoire contre les Confédérés L Armée de l Union ou en anglais : Union Army ou Northern Army ou the Federal Army désigne l Armée des États Unis lors de la… …   Wikipédia en Français

  • Armee de Vichy — Armée de Vichy Armée de Vichy Période 1940 – 1942 Pays France et Empire colonial français Allégeance …   Wikipédia en Français

  • Armée De Vichy — Période 1940 – 1942 Pays France et Empire colonial français Allégeance …   Wikipédia en Français

  • Armée de vichy — Période 1940 – 1942 Pays France et Empire colonial français Allégeance …   Wikipédia en Français

  • Armée de Serbie — Armée serbe Emblème des Forces armées serbes. L Armée serbe (en serbe : Војска Србије ou Vojska Srbije) est la force armée de la République de Serbie. Elle se donne pour mission la défense du territoire national, le maintien de la paix dans… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”