Armée catholique et royale de Normandie
Armée catholique et royale de Normandie
Période 17951800
Pays France
Normandie et Maine:
Orne, sud Manche, nord Mayenne
Allégeance Royal Standard of the Kingdom of France.svg
Louis XVII de France, puis
Louis XVIII de France
Type Chouan
Effectif 5 000 à 10 000 personnes
Fait partie de Armées catholique et royale
Guerres Chouannerie
Commandant historique Louis de Frotté

L'Armée catholique royale de Normandie parfois simplement nommée Armée royale de Normandie, car elle comptait quelques protestants dans ses rangs, était une armée de chouans commandée par Louis de Frotté. En Normandie sa zone se limita toutefois à l'Orne et le sud de la Manche plus, dans le Maine, quelques zones du nord de la Mayenne.

Sommaire

Divisions (1795-1796)

  • Effectifs: 4 000 à 5 000 hommes
  • Canton d'Avranches.
    • Chef de canton: Jean-Jacques de La Huppe de Larlurière
  • Canton de Saint-Jean-des-Bois, 1 500 hommes.
    • Chef de canton: du Lorent († 1795)
    • Chef de canton: Godefroy de Boisjugan († 1796)
    • Chef de canton: Martial de Mandat († 1797)
  • Canton de Ambrières-les-Vallées, 1 000 hommes.
    • Chef de canton: Jean-Nicolas de Saint-Paul de Lingeard
  • Canton de Flers, 800 hommes.
    • Chef de canton: François de Margueyre

...

Divisions (1799-1800)

  • État-Major:
    • Maréchal de camp: Louis de Frotté († 1800)
    • Major-général: François-Étienne d'Olliamson, dit Gabriel Varon († 1798)
    • Adjudant-général: Louis Guérin de Bruslart
    • Adjudant-major: Michel Moulin, dit Michelot
  • Effectifs: 10 000 hommes
  • Division de Saint-Jean-des-Bois, 1 200 à 1 710 hommes.
    • Colonel: Louvet de Monceaux
  • Division de Ambrières-les-Vallées, 1 000 hommes.
  • Division d'Avranches, 2 000 à 2 487 hommes.
    • Colonel: René-François du Ruays, dit Gérard
  • Division de Flers, 800 à 1 210 hommes.
    • Colonel: Baron de Commarque
    • Major en second: Louis-René de gallery, chevalier de L'Air du Bois, dit La Terreur[1],[2]
  • Division du pays d'Auge, de Livarot et Vimoutiers, 500 à 3 000 hommes.
    • Colonel: Louis Picot, dit Le Boucher des Bleus
  • Division de Saint-James, 800 hommes.
    • Colonel: François Julien Morel d'Escures
  • Division du du Perche , ~ 500 hommes.
    • Colonel: Le Chandelier de Pierreville
  • Division de Falaise, 1 425 hommes.
    • Colonel: Baron de Commarque, puis
    • Colonel: Du Buc
  • Division de de Coutances, de Gavray et Périers, 240 hommes.
    • Colonel: M.d'Hugon
  • Division de Bayeux, 400 hommes.
    • Colonel: Adrien Bernardin Louis du Poërier de Portbail
  • Division de la Presqu'île du Cotentin, 240 hommes.
    • Colonel: Jourdain de Saint-Sauveur
  • Division d'Alençon, ~ 200 à 400 hommes.
    • Colonel: Frotté de La Perrière
  • Division de L'Aigle, ~ 100 à 200 hommes.
    • Colonel: Pierre-Louis Brétignères de Courteilles
  • Division de Lisieux, ~ 100 hommes.
    • Colonel: Charles César Le Gris de Neuville
  • Division d'Aunai-Bocage.
    • Colonel: Filleul de Flosse
  • Division de Évreux, ~ 100 hommes.
    • Colonel: Hingant de Saint-Maur
  • Division d'Elbeuf, ~ 50 hommes.
    • Colonel: Michel Louis Placide d'Aché
  • Division de Conches-en-Ouche, ~ 50 hommes.
    • Colonel: Lamberville
  • Division de Pont-Audemer, ~ 50 hommes.
    • Colonel: Charles François Odoard du Hazé
  • Division de Louviers, ~ 50 hommes.
    • Colonel: Charles Léonard Odoard du Hazé

Sources[3]

Sources

  • Léon de La Sicotière, Louis de Frotté et les insurrections normandes, 1793-1832. Tome I, Plon, 1889 , p.544-577.

Notes

  1. J. Silve de Ventavon "Louis de Frotté, le Lion de Normandie" 1993
  2. Archives privées: entretien du Comte Emile d'Argence (1910-1998), arrière-arrière-petit-neveu de Louis-René avec son petit-fils aîné Féliks Rynski d'Argence, au cours de l'année 1997.
  3. Léon de La Sicotière, Louis de Frotté et les insurrections normandes, 1793-1832. Tome I, Plon, 1889 , p.544-577. voir

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armée catholique et royale de Normandie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armée catholique et royale de Bretagne — Période 1794 – 1800 Pays France, Bretagne Allégeance …   Wikipédia en Français

  • Armée catholique et royale de Rennes et de Fougères — Cachet de l armée royaliste de Bretagne Période 1795 – 1800 Pays France …   Wikipédia en Français

  • Armée catholique et royale de Vendée — Armée catholique et royale Type de drapeau de l armée catholique et royale Période 1793 – 1800 Pays France, Poitou, Anjou …   Wikipédia en Français

  • Armées catholique et royale — Les Armées catholique et royale regroupaient l ensemble des armée royalistes de l ouest de la France lors de la guerre de Vendée et de la Chouannerie pendant la Révolution française. Armée catholique et royale de Vendée Armée catholique et royale …   Wikipédia en Français

  • Armée royale de Rennes et Fougères — Armée catholique et royale de Rennes et de Fougères Armée catholique et royale de Rennes et de Fougères Cachet de l armée royaliste de Bretagne Période 1796 – 1800 Pays France …   Wikipédia en Français

  • Armée royale de Rennes et de Fougères — Armée catholique et royale de Rennes et de Fougères Armée catholique et royale de Rennes et de Fougères Cachet de l armée royaliste de Bretagne Période 1796 – 1800 Pays France …   Wikipédia en Français

  • Normandie — 49°12′N 0°01′E / 49.2, 0.017 …   Wikipédia en Français

  • Armee des Chouans de Rennes et Fougeres — Armée catholique et royale de Rennes et de Fougères Armée catholique et royale de Rennes et de Fougères Cachet de l armée royaliste de Bretagne Période 1796 – 1800 Pays France …   Wikipédia en Français

  • Armée des Chouans de Rennes et Fougères — Armée catholique et royale de Rennes et de Fougères Armée catholique et royale de Rennes et de Fougères Cachet de l armée royaliste de Bretagne Période 1796 – 1800 Pays France …   Wikipédia en Français

  • Armée des Chouans de Rennes et de Fougères — Armée catholique et royale de Rennes et de Fougères Armée catholique et royale de Rennes et de Fougères Cachet de l armée royaliste de Bretagne Période 1796 – 1800 Pays France …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”