Army of Tennessee

Armée du Tennessee (Confédérée)

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Armée du Tennessee

L'Armée du Tennessee (Army of Tennessee en anglais), créée le 20 novembre 1862, était la principale armée confédérée présente entre les Appalaches et le fleuve Mississippi durant la Guerre de Sécession. Elle tire son nom de l'État du Tennessee.

Elle ne doit pas être confondue avec l'Armée du Tennessee (Union) (Army of the Tennessee en anglais), l'une des armées de l'Union qui opèrait sur le théâtre Ouest de la guerre, et qui elle tire son nom de la rivière Tennessee.

Monument dédié aux morts de l'Armée du Tennessee de la Confédération dans le cimetière de Métairie à La Nouvelle-Orléans.

Sommaire

Origines

Elle provient de la réunion de l’armée du Kentucky avec une partie de l'armée du Mississippi. Elle avait à l'origine un effectif de 47 000 hommes répartis en trois corps d'armée d'infanterie et une division de cavalerie.

Campagnes

Elle fut commandée dès sa création par le général Braxton Bragg et affronta l'armée du Cumberland de William S. Rosecrans à la bataille de la Stones River (appelée Murfreesboro par les Confédérés) le 31 décembre 1862 où elle fut forcée de battre en retraite vers Tullahoma, à quarante kilomètres plus au sud.

Lorsque Rosecrans passa à l'offensive à l'été 1863 (offensive connue sous le nom de Campagne de Tullahoma) les forces de l'Union forcèrent Bragg à reculer vers le nord de la Géorgie, abandonnant l'important nœud ferroviaire de Chattanooga. Toutefois, en septembre de la même année, renforcée du corps d'armée du lieutenant général James Longstreet de l'armée de Virginie septentrionale, l’armée du Tennessee fut en mesure d'infliger une dure défaite aux troupes de Rosecrans à Chickamauga, ce qui lui permit d'assiéger Chattanooga. L’armée du Cumberland reçut cependant aussi des renforts : les troupes de l'armée de l'Union du Tennessee, du Grant ainsi que 2 corps d'armée de l'armée du Potomac du major général Joseph Hooker.

Le 25 novembre, les 2 armées se rencontrèrent à la Bataille de Chattanooga, à Missionary Ridge ; les confédérés furent défaits avec pour conséquences l'abandon du siège de Chattanooga et le retrait vers le nord de la Géorgie.

Départ de Bragg

Bragg fut relevé de son commandement suite à cette grave défaite et celui-ci fut confié au général Joseph E. Johnston qui était plus apprécié par la troupe et les officiers que Bragg. Durant la campagne d'Atlanta en 1864, Johnston dut affronter les armées réunies de l'Union du général William T. Sherman dont l'objectif était de conquérir Atlanta. Johnston, qui savait par expérience que la survie de son armée (composée de deux corps d'infanterie et un corps de cavalerie et par la suite renforcée des restes de l’armée du Mississippi en mai 1864) était plus importante que la défense d'un territoire, évitait toujours le contact direct avec l'armée de Sherman, effectuant des retraites bien menées qui, cependant, n'étaient pas du goût du Gouvernement confédéré à Richmond, en particulier du Président Jefferson Davis qui n'avait jamais été en bon terme avec Johnston. Suite à la victoire de Sherman au fleuve Chattahoochee, qui contraignait l’armée confédérée à se retirer vers Atlanta, Johnston fut relevé de son commandement et remplacé par le général John Bell Hood le 18 juillet 1864.

La façon de commander de Hood fut désastreuse. Après de nombreuses tentatives infructueuses visant à contraindre les forces de Sherman de se retirer d'Atlanta, le 2 septembre 1864 la ville fut occupée par les troupes de l'Union. Hood, au lieu de continuer à combattre Sherman, se retira vers l'ouest dans le nord du Tennessee, ce qui permit à Sherman de se diriger vers le sud (campagne que l'on a dénommé Marche vers la mer). Pendant ce temps Hood se heurta dans le Tennessee à l’armée du Cumberland, commandée par le major général George Thomas, et à l’armée de l'Ohio commandée par le major général John M. Schofield. Le 30 novembre 1864, Hood, à la bataille de Franklin, fut écrasé par l'armée, pourtant moins nombreuse, de Schofield, perdant presque un quart de ses effectifs, mais continuant à avancer vers le nord, dans le centre du Tennessee où il tenta d'assiéger Nashville. Le 15 décembre les troupes de Thomas lancèrent leur attaque, anéantissant quasi complètement l'Armée confédérée du Tennessee, à la bataille de Nashville. Hood battit en retraite vers Tupelo, Mississippi, remit son commandement le 23 janvier 1865 et demanda à retrouver son rang de lieutenant général.

Par la suite, l’armée confédérée du Tennessee cessa d'être une force combattante effective. Elle fut incorporée dans une plus vaste armée commandée par le général Joseph E. Johnston et qui comprenait, outre l’armée du Tennessee, des troupes de Caroline du Sud, de Caroline du Nud, de Géorgie et de Floride. Cette armée comptait 20 000 hommes. La capitulation de l'armée de Virginie septentrionale commandée par Robert E. Lee précipita sa capitulation face aux troupes de Sherman le 26 avril 1865 à Durham Station en Caroline du Nord

Commandants

Commandant De A
Gen. Braxton Bragg 20 novembre 1862 2 décembre 1863
Lt. Gen. William J. Hardee (Temp)    
Gen. Joseph E. Johnston 27 décembre 1863 18 juillet 1864
Gen. John Bell Hood 18 juillet 1864 23 janvier 1865
Lt. Gen. Richard Taylor (Temp)    
Gen. Joseph E. Johnston 25 février 1865 26 avril 1865

Principales batailles et Campagnes

Bibliographie

Voir aussi

Liens externes

  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Guerre de Sécession Portail de la Guerre de Sécession
Ce document provient de « Arm%C3%A9e du Tennessee (Conf%C3%A9d%C3%A9r%C3%A9e) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Army of Tennessee de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Army of Tennessee — This article is about the Confederate army named after the State of Tennessee. For the Union army named for the Tennessee River, see Army of the Tennessee. Army of Tennessee 1864 standa …   Wikipedia

  • Army of Tennessee — Die konföderierte Army of Tennessee (Tennessee Armee, nicht zu verwechseln mit der unionistischen Armee des Tennessee) war ein Großverband des konföderierten Heeres im Amerikanischen Bürgerkrieg. Sie war die Hauptarmee der Konföderierten auf dem… …   Deutsch Wikipedia

  • First Corps, Army of Tennessee — The First Corps of the Army of Tennessee was officially created on November 20, 1862, and continued in existence until its surrender in April 1865 in North Carolina. It was also known as Polk s Corps, Hardee s Corps, and Cheatham s… …   Wikipedia

  • Army of Northern Virginia — Flag of the Army of Northern Virginia during Lee s command Active October 22, 1861 Most units deactivated January April 1862, last units deactivated April 9, 1865 …   Wikipedia

  • Army of the Tennessee — This article is about the Union army named after the Tennessee River. For the Confederate army named for the State of Tennessee, see Army of Tennessee. Army of West Tennessee redirects here. For the army led by Maj. Gen. Earl Van Dorn, see… …   Wikipedia

  • Army of the Tennessee — Die Army of the Tennessee (Armee des Tennessee, oft auch Tennessee Armee, aber nicht zu verwechseln mit der konföderierten Army of Tennessee) war ein Großverband der United States Army im Sezessionskrieg. Sie entstand aus drei Divisionen aus dem… …   Deutsch Wikipedia

  • Army of Central Kentucky — The Army of Central Kentucky was a military organization within Department No. 2 (the Western Department of the Confederate States of America). Originally called the Army Corps of Central Kentucky, it was created in the fall of 1861 as a… …   Wikipedia

  • Army of Georgia — Infobox Military Unit unit name=Army of Georgia caption= dates= country=United States of America branch=United States Army type= role= size= command structure= current commander= garrison= ceremonial chief= colonel of the regiment= nickname=… …   Wikipedia

  • Army of Mississippi — There were three organizations known as the Army of Mississippi in the Confederate States Army during the American Civil War. (This name is contrasted against Army of the Mississippi, which was a Union Army named for the Mississippi River, not… …   Wikipedia

  • Army of Western Louisiana — The Army of Western Louisiana was a part of the Confederate States Army during the American Civil War. It fought in all the major engagements during Union Maj. Gen. Nathaniel P. Banks campaign to capture Port Hudson, Louisiana. For much of its… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”