Philippe Hurepel de Clermont
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe de France.
Philippe Hurepel
Armoiries de Philippe Hurepel. C'est le premier prince capétien à briser l'écu aux fleurs de lys

Philippe Hurepel, né en juillet 1201, mort en 1234, comte de Clermont, de Boulogne, d'Aumale et de Dammartin, fils de Philippe II Auguste, roi de France, et d'Agnès de Méranie.

En 1218, son père lui donna en apanage le comté de Clermont. En 1216, il lui avait fait épouser Mathilde de Dammartin (v.1202-1259), comtesse de Boulogne et de Dammartin, fille de Renaud de Dammartin et d'Ide de Lorraine. Ils eurent :

  • Jeanne (1219 † 1252), mariée à Gaucher de Châtillon († 1250), comte de Nevers, mais n'eurent pas de postérité
  • Albéric (1222-ap.1284), comte de Clermont, qui abandonnera toutes ses possessions à sa sœur pour s'installer en Angleterre.

En tant que Comte de Boulogne, il décida d'intégrer la basse ville au reste de la ville et surtout fortifia la Haute Ville en faisant notamment reconstruire les remparts sur les bases des vestiges gallos-romains et en outre ordonnant la construction d'un château (aujourd'hui le Château-Musée) sur les ruines d'un ancien fort, donnant ainsi à la Haute-Ville son aspect actuel.

En 1226, il accompagna son frère Louis VIII le Lion à la croisade des Albigeois. En 1229, il fit partie des barons mécontents de la régence de Blanche de Castille et prit part à la révolte, il semble qu'il en ait été par la suite pardonné, puis il ordonne la construction du système de fortification des murailles entourant Calais et Hucqueliers, ainsi que la nef de l’Église Notre-Dame.

Selon certaines sources, après avoir accidentellement tué le comte Florent IV de Hollande lors d'une joute au cours d'un tournoi organisé à Corbie en juillet 1234, il est à son tour tué par le comte Thierry V de Clèves († 1260).

Après la mort de sa fille, le comté de Clermont revint à la Couronne. Sa veuve se remaria avec Alphonse III de Portugal, puis le comté de Boulogne passa à ses cousins les comtes d'Auvergne.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Philippe Hurepel de Clermont de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philippe hurepel de clermont — Pour les articles homonymes, voir Philippe de France. Armoiries de Philippe Hurepel. C est le premier prince capét …   Wikipédia en Français

  • Philippe Hurepel de Clermont — Philippe Hurepel Philipp, genannt Tristan Borstenhaut (franz.: Philippe oder Tristand Hurepel; * 1200; † 19. Juli 1234 in Corbeil) war ein Sohn des französischen Königs Philipp II. August und der Agnes von Andechs Meranien. Leben Da die Ehe… …   Deutsch Wikipedia

  • Philippe Hurepel — de Clermont Pour les articles homonymes, voir Philippe de France. Armoiries de Philippe Hurepel. C est le premier prince capét …   Wikipédia en Français

  • Philippe Hurepel de France — Philippe Hurepel de Clermont Pour les articles homonymes, voir Philippe de France. Armoiries de Philippe Hurepel. C est le premier prince capét …   Wikipédia en Français

  • Philippe Hurepel — Philippe I Hurepel (1201 ndash; 1235) was count of Clermont en Beauvais, Boulogne, Mortain, Aumale, and Dammartin. He was the son of Philip II of France and his controversial third wife Agnes of Merania. Illegitimacy shadowed his birth and career …   Wikipedia

  • Philippe-Auguste — Philippe II de France « Philippe Auguste » redirige ici. Pour les autres significations, voir Philippe Auguste (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Philippe Auguste — Philippe II de France « Philippe Auguste » redirige ici. Pour les autres significations, voir Philippe Auguste (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Philippe II (France) — Philippe II de France « Philippe Auguste » redirige ici. Pour les autres significations, voir Philippe Auguste (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Philippe ii de france — « Philippe Auguste » redirige ici. Pour les autres significations, voir Philippe Auguste (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Philippe II de France — « Philippe Auguste » redirige ici. Pour les autres significations, voir Philippe Auguste (homonymie). Philippe II Le sacre de Philippe Auguste …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”