Armorial des Habsbourg

Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des membres de la famille de Habsbourg.

Sommaire

Habsbourg

Figure Prince et blasonnement
Armoiries Habsbourg.svg comtes de Habsbourg

d'or au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'azur[1].

Emporer Rudolf I Arms.svg Rodolphe Ier (1218 † 1291), devenu empereur germanique

De l'Empire, chargé d'un écu de Habsbourg[1].

Gules a fess argent.svg Ducs puis archiducs d'Autriche,

de gueules à la fasce d'argent'[1].portées par

Armoiries empereur Albert Ier.svg Albert Ier (1248 † 1308), devenu empereur germanique :

De l'Empire, chargé d'un écu d'Autriche[1].

Armoiries Albert II de Habsbourg.svg Rois de Bohème et de Hongrie, première période :

parti de Bohème et de Hongrie, sur le tout d'Autriche, portées par :

  • Albert V (1397 † 1439), duc d'Autriche, roi de Bohème et de Hongrie, devient ensuite empereur romain germanique
  • Ladislas Ier (1444 † 1457), duc d'Autriche, roi de Bohème et de Hongrie
Armoiries empereur Albert II.svg Albert V d'Autriche (1397 † 1439), devenu empereur romain germanique sous le nom d'Albert II:

De l'Empire, chargé d'un écu parti de Hongrie, de Bohême, sur le tout de Habsbourg[1].

Armoiries Habsbourg-Styrie.svg Ducs d'Autriche intérieure (Styrie Carinthie, Carniole) et comtes de Tyrol, issus d'Albert II d'Autriche.

écartelé, de Styrie, d'Autriche, de Carniole et de Carinthie[2], portées par :

Armoiries empereur Frédéric III.svg Frédéric V d'Autriche (1415 † 1493), premier archiduc d'Autriche, devenu empereur germanique sous le nom de Frederic III

De l'Empire, chargé d'un écu d'Autriche[1].

CoA Maximilian of Habsburg (1459-1519) as archduke.svg Blason à dessiner.svg

CoA Maximilian I of Habsburg.svg

Maximilien Ier (1459 † 1519), fils de l'empereur Frederic III
  • Archiduc d'Autriche :
coupé du parti d'Autriche ancien et d'Autriche moderne, et du tiercé en pal de Styrie, de Carinthie et de Carniole, sur le tout de Tyrol
parties, au premier coupé du parti d'Autriche ancien et d'Autriche moderne et du tiercé en pal de Styrie, de Carinthie et de Carniole, au second de l'écartelé de Bourgogne moderne et des partis de Bourgogne ancien et de Brabant et de Limbourg, sur le tout parti de Flandre et de Tyrol.
  • Devenu roi des Romains puis empereur élu des Romains (1486) :
De l'empire, chargées d'un écu parti d'Autriche et de Bourgogne[1].
Blason à dessiner.svg Arms of Philip IV of Burgundy.svg

Coat of Arms of Philip I of Castile.svg

Philippe Ier le Beau (1478 † 1508), archiduc d'Autriche, duc de Bourogne, de Brabant, de Lothier, de Gueldre, de Limbourg et de Luxembourg, comte de Flandre, d'Artois, de Hainaut, de Hollande et de Zélande, de Namur, de Charolais de Zutphen, marquis du Saint Empire, Seigneur de Malines, de Frise et de Salins, roi consort de Castille et Léon.
  • "comte de Charolais" et duc de Luxembourg :
parties, au premier coupé du parti d'Autriche ancien et d'Autriche moderne et du tiercé en pal de Styrie, de Carinthie et de Carniole, au second de l'écartelé de Bourgogne moderne et des partis de Bourgogne ancien et de Brabant et de Limbourg, sur le tout parti de Flandre et de Tyrol.
  • "Duc de Bourgogne", une fois émancipé (1493)  :
écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, sur le tout de Flandre[3].
  • Roi consort de Castille et Léon du fait de l'avènement de sa femme Jeanne Ire (1504):
écartelé en I et IV contre-écartelé en 1 et 4 contre-écartelé en 1 et 4, de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or, et en 2 et 3 parti en 1 d'or à quatre pals de gueules et en 2 écartelé en sautoir d'or aux quatre pals de gueules et d'argent à l'aigle de sable, accompagné en pointe d'argent à une pomme grenade de gueules, tigée et feuilleté de sinople et en II et III contre-écartelé en 1 de gueules à la face d'argent, en 2 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bande componée d'argent et de gueules, en 3 bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et en 4 de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules, sur le tout parti d'or au lion de sable armé, couronné et lampassé de gueules et d'argent à l'aigle éployé de gueules, membré et becqué d'or[4].
CoA Margaret of Austria 1480-1496.svg Blason à dessiner losange.svg

CoA Margaret of Austria 1501-1530.svg

Marguerite d'Autriche (1480-1530), fille de Maximilien Ier, comtesse de Bourgogne, d'Artois, et de Charolais, dame de Salins.
  • Comtesse de Bourgogne :
écartelées d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, sur le tout de Flandre.
  • infante des Espagnes (1496):
parties, au premier écartelées du contre-écartelé de Castille et de Léon et du parti d'Aragon et de Sicile, le tout enté en pointe de Grenade, et au second de l'écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, sur le tout de l'écartelé de Flandre.
  • duchesse de Savoie (1501):
parties, de Savoie et de l'écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, sur le tout de l'écartelé de Flandre.
COA french queen Eléonore de Habsbourg.svg Éléonore de Habsbourg (1498 † 1558), fille de Philippe Ier le Beau, mariée en 1530 à François Ier (1494 † 1547)
  • reine de Portugal :
parties de Portugal et du coupé, au premier écartelé du contre-écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, l'écartelé enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, sur le tout de l'écartelé parti de Flandre et de Tyrol.
  • reine de France :
parties de France et du coupé, au premier écartelé du contre-écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, l'écartelé enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, sur le tout de l'écartelé parti de Flandre et de Tyrol.
Blason à dessiner losange.svg Isabelle d'Autriche (1501-1526), fille de Philippe le Beau, reine consort de Danemark, Norvège et Suède.
  • Reine de Danemark, Norvège et Suède:
parties de l'écartelé cantonnant une croix d'argent bordée de gueules, de Danemark, de Suède, de Norvège et du royaume des Vandales, sur le tout écartelé de Schelswig, de Holstein et de Stroman, sur le tout du tout d'Oldenburg, et du coupé, au premier écartelé du contre-écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, l'écartelé enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, sur le tout de l'écartelé parti de Flandre et de Tyrol.
Blason marie de hongrie 4.svg Blason marie cord et couronne.svg Marie de Hongrie (1505-1558), fille de Philippe le Beau, reine consort de Hongrie et de Bohême de 1522 à 1526, puis gouverneur des Pays-Bas de 1531 à 1555.
  • Reine de Hongrie :
parties de l'écartelé de Hongrie et de Bohême sur le tout de Pologne et du coupé, au premier écartelé du contre-écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, l'écartelé enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, sur le tout de l'écartelé parti de Flandre et de Tyrol.
  • Reine douairière, simplification des précédentes :
Parti fascé d'argent et de gueules de huit pièces et de gueules à la fasce d'argent[5].
Blason à dessiner losange.svg Catherine de Castille (1507 † 1578), fille de Philippe Ier le Beau, mariée en 1525 à Jean III de Portugal (1502 † 1557)
  • reine de Portugal :
parties de Portugal et du coupé, au premier écartelé du contre-écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, l'écartelé enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, sur le tout de l'écartelé parti de Flandre et de Tyrol.

Branche aînée (Espagnole)

Figure Prince et blasonnement
Arms of Charles V, Holy Roman Emperor as Heir of Philip the Handsome.svg Arms of Queen Joanna and Philip I of Castile.svg

Coat of Arms of Charles V as Holy Roman Emperor, Charles I as King of Spain-Or shield variant.svg

Charles Quint (1500 † 1558), duc de Luxembourg et prince des Espagnes, puis duc de Bourgogne, de Lothier de Brabant, de Gueldre, de Limbourg et de Luxembourg, comte de Flandre, d'Artois etc. puis également roi des Espagnes, de Naples et de Sicile, puis également roi et Empereur des Romains.
  • Duc de Luxembourg :
écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, sur le tout de Flandre, le tout brisé d'un lambel d'argent
  • Roi des Espagnes, de Naples et de Sicile (1506):
écartelées, au premier écartelé du contre-écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, l'écartelé enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, sur le tout de l'écartelé parti de Flandre et de Tyrol
  • Roi des Romains (1519):
De l'Empire, chargé d'un écu aux armes précédentes.
  • Empereur des Romains (1530), simplification des précédentes:
De l'Empire, chargé d'un écu coupé, au premier parti de l'écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, le tout enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, un écu parti de Flandre et de Tyrol sur le tout de l'écartelé.[1]
Arms of Philip of Austria, Prince of Asturias-Argen Label (1527-1554).svg Arms of Philip II of Spain, English King Consort-Spanish Variant (1556-1558).svg

Arms of Charles II of Spain (1668-1700).svg Royal Arms of Spain (1580-1668).svg

Philippe II (1527 † 1598), Duc de Milan, puis Roi de Naples, puis aussi roi des Espagnes, duc de Bourgogne, de Brabant, de Lothier, etc. également roi de Portugal à partir de 1581.
  • Prince des Espagnes et duc de Milan :
coupées, au premier parti de l'écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, le tout enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, un écu parti de Flandre et de Tyrol sur le tout de l'écartelé, le tout brisé d'un lambel d'Argent.
  • Roi de Naples et roi consort de France et d'Angleterre :
parties du coupé, au premier écartelé du contre-écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, le tout enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, un écu parti de Flandre et de Tyrol sur le tout de l'écartelé, et de l'écartelé de France et d'Angleterre.
  • Roi des Espagnes :
coupées au premier parti de l'écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, le tout enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, un écu parti de Flandre et de Tyrol sur le tout de l'écartelé, portées par ses descendants :
  • Roi de Portugal :
coupées, au premier parti de l'écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, sur le tout de Portugal, le tout enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, un écu parti de Flandre et de Tyrol sur le tout de l'écartelé, portées par ses descendants :
  • Philippe III (1578 † 1621), roi d'Espagne et de Portugal
  • Philippe IV (1605 † 1665), roi d'Espagne et de Portugal, jusqu'en 1640 (perte du Portugal)
Coat of Arms of Spanish Infantas as Single Women (1527-1552).svg Coat of Arms of Spanish Infantas as Single Women (1580-1700).svg

Coat of Arms of Infanta Isabella of Spain as Governor Monarch of the Low Countries.svg

Isabelle Claire Eugénie d'Autriche (1566 † 1633), fille de Philippe II d'Espagne, mariée en 1599 à son cousin germain Albert de Habsbourg (1559 † 1521)
  • Infante des Espagnes :
coupées, au premier parti de l'écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, le tout enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, un écu parti de Flandre et de Tyrol sur le tout de l'écartelé, portées à partir de 1580 avec l'écu de Portugal, comme son père
  • Duchesse de Bourgogne, de Brabant, de Lothier, de Limbourg et de Luxembourg...
coupées, au premier parti de l'écartelé de Bohême et de Hongrie, et du parti de l'écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, sur le tout des quartiers espagnols entés en pointe de Grenade et chargés d'un écu de Portugal, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, un écu parti de Flandre et de Tyrol sur le tout de l'écartelé.
COA french queen Anne d'Autriche.svg Anne d'Autriche (1601 † 1666), fille de Philippe III d'Espagne, mariée en 1615 à Louis XIII (1601 † 1643), roi de France

parti de mi-parti de France, qui est d'azur aux trois fleurs de lys d'or et du coupé en chef parti en 1 écartelé en 1 et 4, de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or, en 2 parti en 1 d'or à quatre pals de gueules et en 2 écartelé en sautoir d'or aux quatre pals de gueules et d'argent à l'aigle de sable, accompagné en pointe d'argent à une pomme grenade de gueules, tigée et feuilleté de sinople, sur le tout d'argent au cinq écus d'azur disposés en croix, chaque écu chargé de douze besants d'argent et en pointe écartelé en 1 de gueules à la fasce d'argent, en 2 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bande componée d'argent et de gueules, en 3 bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et en 4 de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules, sur le tout parti d'or au lion de sable armé, couronné et lampassé de gueules et d'argent à l'aigle éployé de gueules, membré et becqué d'or.

COA french queen Marie Thérèse d'Autriche.svg Marie-Thérèse d'Autriche, (1638 † 1683), fille de Philippe IV d'Espagne, mariée en 1660 à Louis XIV (1638 † 1715), roi de France

parti de France, qui est d'azur aux trois fleurs de lys d'or et du coupé en chef parti en 1 écartelé en 1 et 4, de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or, en 2 parti en 1 d'or à quatre pals de gueules et en 2 écartelé en sautoir d'or aux quatre pals de gueules et d'argent à l'aigle de sable, accompagné en pointe d'argent à une pomme grenade de gueules, tigée et feuilleté de sinople, sur le tout d'argent au cinq écus d'azur disposés en croix, chaque écu chargé de douze besants d'argent et en pointe écartelé en 1 de gueules à la fasce d'argent, en 2 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bande componée d'argent et de gueules, en 3 bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et en 4 de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules, sur le tout parti d'or au lion de sable armé, couronné et lampassé de gueules et d'argent à l'aigle éployé de gueules, membré et becqué d'or.

Descendance illégitime de la branche espagnole

Figure Prince et blasonnement
Coat of Arms of Margareth of Parma Before her Marriage.svg Marguerite de Parme (1522 † 1586), fille bâtarde de Charles-Quint, duchesse de Penne, puis de Florence, puis de Parme et Plaisance. Régente et gouvernante des Pays-Bas.
  • duchesse de Penne :
parties d'Autriche et de Bourgogne
Coat of Arms of John of Austria (1545-1578).svg Don Juan d'Autriche (1545 † 1578), fils bâtard de Charles-Quint, gouverneur général des Pays-Bas :

parties du coupé de Castille et de Léon et du parti d'Aragon et de Sicile, sur le tout parti d'Autriche et de Bourgogne.

Coat of Arms of John Joseph of Austria (1629-1679).svg Don Juan José d'Autriche (1629 † 1679), fils bâtard de Philippe IV d'Espagne, gouverneur général des Pays-Bas espagnols.

coupées, au premier parti de l'écartelé de Castille et de Léon, et du parti d'Aragon et de Sicile, le tout enté en pointe de Grenade, et au second écartelé d'Autriche, de Bourgogne moderne, de Bourgogne ancien et de Brabant, un écu parti de Flandre et de Tyrol sur le tout de l'écartelé, le tout brisé d'un filet en barre d'argent.

Branche cadette (Autrichienne)

Figure Prince et blasonnement
Armoiries Ferdinand de Habsbourg.svg Armoiries empereur Ferdinand Ier.svg Ferdinand Ier de Habsbourg (1503 † 1564), archiduc d'Autriche, roi de Bohême et de Hongrie, empereur germanique
  • Maximilien II (1527 † 1576), archiduc d'Autriche, roi de Bohême et de Hongrie, empereur germanique
  • Joseph Ier (1678 † 1711), archiduc d'Autriche, roi de Bohême, roi de Hongrie, empereur germanique

avant 1558 : écartelé en 1 et 4 de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or et en 2 et 3 fasce de gueules et d'argent, sur le tout parti de gueules à la fase d'argent et bandé d'or et d'azur à la bande de gueules[1].

après 1558 : d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules ; sur le tout écartelé en 1 et 4 de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or et en 2 et 3 fascé de gueules et d'argent, sur le tout parti de gueules à la fase d'argent et bandé d'or et d'azur à la bande de gueules[1].

Arms of Anna of Austria (1549–1580), Queen consort of Spain.png Anne d'Autriche (1549 † 1580), fille de Maximilien II du Saint-Empire, mariée en 1570 à Philippe II (1527 † 1598), roi d'Espagne

parti en I, écartelé en 1 et 4, de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur, et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or, enté en pointe du sur-le-tout d'argent à une pomme grenade de gueules, tigée et feuilleté de sinople et en II, écartelé en 1 et 4 de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or et en 2 et 3 fasce de gueules et d'argent, sur le tout parti de gueules à la fase d'argent et bandé d'or et d'azur à la bande de gueules.[réf. nécessaire]

COA french queen Elisabeth d'Autriche.svg Élisabeth d'Autriche (1554 † 1592), fille de Maximilien II mariée en 1570 à Charles IX (1550 † 1574), roi de France

mi-parti de France, qui est d'azur aux trois fleurs de lys d'or et de Lorraine, qui est coupé et parti en 3, au premier fascé de gueules et d'argent, au second d'azur semé de lys d'or et au lambel de gueules, au troisième d'argent à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même, au quatrième d'or aux quatre pals de gueules au cinquième parti d'azur semé de lys d'or et à la bourdure de gueules, au sixième d'azur au lion contourné d'or, armé, lampassé et couronné de gueules, au septième d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules, au huitième d'azur semé de croisettes d'or et aux deux bar d'or. Sur le tout d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent.

Blason famille at Ferdinand de Tyrol.svg
Silberne Kapelle - Armoiries de Ferdinand II de Tyrol.JPG
Ferdinand II de Tyrol (1529 † 1595), fils de l'empereur germanique Ferdinand Ier et d'Anne Jagellon (princesse royale de Bohême et de Hongrie), archiduc d'Autriche, comte de Tyrol

Parti de 1, coupé de 2[6] :

  1. Hongrie ancien,
  2. Bohême,
  3. parti de Burgau et de Souabe,
  4. parti de Styrie et de Carinthie,
  5. parti d'Alsace et de Kyrburg enté en pointe de Ferrette,
  6. parti de Carniole et de Gorizia, enté en pointe de la Marche wende (Windischen Mark),
  • le tout enté en pointe du tiercé en pal de Basse Autriche, du comté de Cilly (Celje) et de Portenau (Pordenone),
  • sur le tout écartelé de Castille, de Tyrol, d'Autriche ancien et de Habsbourg,
  • sur le tout du tout parti d'Autriche-Bourgogne.
Konstancja rakuszanka coat of arms 17th century.gif Charles II de Habsbourg-Styrie (1540 † 1590), fil de Ferdinand Ier du Saint-Empire, archiduc d'Autriche, de Styrie, de Carniolie et de Carinthie

parti et coupé de deux : I, fascé d'argent et de gueules ; II, de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or ; III, parti de de gueules au château d'or et d'argent au lion de gueules armé lampassé et couronné d'or ; IV, parti de sinople, à la panthère d'argent, armée et accornée de gueules, crachant du feu du même et parti en 1, d'or, à trois léopards de sable armés et lampassé de gueules, et en 2, de gueules à la fasce d'argent ; V, parti d'or au quatre pals et d'écartelé en sautoir d'or au quatre pals et d'argent à l'aigle éployé de sable, enté en pointe du sur-le-tout d'argent à une pomme grenade de gueules, tigée et feuilleté de sinople ; VI, parti d'argent à l'aigle éployé de gueules, membré et becqué d'or et d'argent à l'aigle d'azur membré langué et becqué de gueules chargé d'un croissant echiqueté de gueules et d'or, enté en pointe du sur-le-tout d'or au lion de gueules armé et lampassé d'or ; au point d'honneur, parti de gueules à la fase d'argent et bandé d'or et d'azur à la bande de gueules; enté en pointe du sur-le-tout d'azur semé de fleurs de lys d'or [7].

Nuvola apps important square.svg

Différences entre dessin et blasonnement : Selon la source, le enté en pointe n'est pas semé de fleurs de lys d'or, mais plutôt « d'Autriche ancien » (en allemand : « Altösterreich ») ou Basse-Autriche. Voir : Altösterreich und Neuösterreich (de)..



Arms of Margaret of Austria (1584–1611), Queen consort of Spain.png Marguerite d'Autriche-Styrie (1584 † 1611), fille de Charles II d'Autriche-Styrie, mariée en 1570 à Philippe III (1578 † 1621), roi d'Espagne et Portugal

parti en I, écartelé en 1 et 4, de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur, qui est de Castille, et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or, qui est de León, enté en pointe du sur-le-tout d'argent à une pomme grenade de gueules, tigée et feuilleté de sinople, qui est de Grenade et en II, écartelé, en 1 fascé d'argent et de gueules, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 écartelé en 1 de gueules au château d'or, en 2 d'argent au lion de gueules armé lampassé et couronné d'or, en 3 d'or au quatre pals et en 4 d'écartelé en sautoir d'or au quatre pals et d'argent à l'aigle éployé de sable, enté en pointe du sur-le-tout d'argent à une pomme grenade de gueules, tigée et feuilleté de sinople, et en 4 d'écartelé en 1 de sinople, à la panthère d'argent, armée et accornée de gueules, crachant du feu du même, en 2 parti en 1, d'or, à trois léopards de sable armés et lampassé de gueules, et en 2, de gueules à la fasce d'argent, en 3 d'argent à l'aigle éployé de gueules, membré et becqué d'or et en 4 d'argent à l'aigle d'azur membré langué et becqué de gueules chargé d'un croissant echiqueté de gueules et d'or; au point d'honneur, parti de gueules à la fase d'argent et bandé d'or et d'azur à la bande de gueules; enté en pointe du sur-le-tout d'azur semé de fleurs de lys d'or .[8]

Nuvola apps important square.svg

Différences entre dessin et blasonnement : Selon la source, le enté en pointe n'est pas semé de fleurs de lys d'or, mais plutôt « d'Autriche ancien » (en allemand : « Altösterreich ») ou Basse-Autriche. Voir : Altösterreich und Neuösterreich (de)..


Armoiries empereur Rodolphe II.svg Rodolphe II de Habsbourg (1552 † 1612), archiduc d'Autriche, roi de Bohême, roi de Hongrie, empereur germanique
  • Mathias (1557 † 1619), archiduc d'Autriche, roi de Bohême, roi de Hongrie, empereur germanique
  • Ferdinand II (1578 † 1637), archiduc d'Autriche, roi de Bohême, roi de Hongrie, empereur germanique
  • Léopold Ier (1640 † 1705), archiduc d'Autriche, roi de Bohême, roi de Hongrie, empereur germanique

d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules ; sur le tout écartelé, en 1 de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 2 fascé d'argent et de gueules, en 3 parti de gueules à la fasce d'argent et bandé d'or et d'azur en six pièces à la bordure de gueules et en 4 écartelé en 1 et 4 de gueules au château d'or et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé lampassé et couronné d'or[1].

Armoiries empereur Ferdinand III.svg Ferdinand III de Habsbourg (1608 † 1657), archiduc d'Autriche, roi de Bohême, roi de Hongrie, empereur germanique

d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules ; sur le tout écartelé, en 1 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 2 fascé d'argent et de gueules, en 3 écartelé en 1 et 4 de gueules au château d'or et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé lampassé et couronné d'or et en 4 parti de bandé d'or et d'azur en six pièces à la bordure de gueules et de coupé d'argent à l'aigle de gueules éployé, membré, langué et becqué d'or et d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules ; sur le tout de gueules à la fasce d'argent[1].

Arms of Mariana of Austria, Queen consort of Spain.png Marie-Anne d'Autriche (1635 † 1696), fille de Ferdinand III du Saint-Empire, mariée à 1570 Philippe IV(1605 † 1665), roi d'Espagne

parti en I, écartelé en 1 et 4, de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur, et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or, enté en pointe du sur-le-tout d'argent à une pomme grenade de gueules, tigée et feuilleté de sinople et en II, écartelé, en 1 fascé d'argent et de gueules, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 écartelé en 1 et 4 de gueules au château d'or et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé lampassé et couronné d'or et en 4 parti de bandé d'or et d'azur en six pièces à la bordure de gueules et de coupé d'argent à l'aigle de gueules éployé, membré, langué et becqué d'or et d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules ; sur le tout de gueules à la fasce d'argent.[réf. nécessaire]


Armoiries empereur Charles IV.svg Ferdinand IV de Habsbourg (1633 † 1654), roi des Romains et de Bohême

d'or, à l'aigle monocéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules ; sur le tout de gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or[1].

Armoiries Charles VI de Habsbourg.svg Armoiries empereur Charles VI.svg Charles VI de Habsbourg (1685 † 1740), prétendant au trône d'Espagne, archiduc d'Autriche, roi de Bohême, roi de Hongrie, empereur germanique

avant 1711 : écartelé, en 1 de gueules au château d'or, en 2 fascé de gueules et d'argent, en 3 parti d'or au quatre pals et d'écartelé en sautoir d'or au quatre pals et d'argent à l'aigle éployé de sable, en 4 parti de gueules à la fasce d'argent et de bandé d'or et d'azur en six pièces à la bordure de gueules  ; sur le tout de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or[1].

après 1711 : d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules ; sur le tout écartelé, en 1 de gueules au château d'or, en 2 fascé de gueules et d'argent, en 3 parti d'or au quatre pals et d'écartelé en sautoir d'or au quatre pals et d'argent à l'aigle éployé de sable, en 4 parti de gueules à la fasce d'argent et de bandé d'or et d'azur en six pièces à la bordure de gueules  ; sur le tout de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or[1].

Habsbourg-Lorraine

Figure Prince et blasonnement
Armoiries moderne François Ier de Lorraine.svg Armoiries empereur François Ier.svg François Ier (1708 † 1765), duc de Lorraine, puis empereur germanique et grand-duc de Toscane

d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules ; sur le tout coupé et parti en 3, au premier fascé de gueules et d'argent, au second d'azur semé de lys d'or et au lambel de gueules, au troisième d'argent à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même, au quatrième d'or aux quatre pals de gueules au cinquième parti d'azur semé de lys d'or et à la bourdure de gueules, au sixième d'azur au lion contourné d'or, armé, lampassé et couronné de gueules, au septième d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules, au huitième d'azur semé de croisettes d'or et aux deux bar d'or. Sur le tout parti d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent et d'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or[1].

Armoiries Joseph II Habsbourg Lorraine.svg Armoiries empereur Joseph II.svg Joseph II (1741 † 1790), roi de Bohême et de Hongrie, empereur

d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules ; sur le tout écartelé en 1 parti fascé de gueules et d'argent de huit pièces et de gueules, à la croix patriarcale pattée d'argent, issante d'une couronne d'argent, plantée au sommet d'un mont de trois coupeaux de sinople, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 bandé d'or et d'azur à la bordure de gueules et en 4 d'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or, sur le tout parti de gueules à la fasce d'argent et d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent[1].

COA french queen Marie-Antoinette.svg Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine (17551793), sœur de Joseph II, mariée en 1770 à Louis XVI (1754 † 1793), roi de France

Deux écus accolés : celui de France (d'azur aux trois fleurs de lys d'or) et celui des enfants de François de Lorraine et de Marie-Thérèse de Habsbourg (d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules ; sur le tout écartelé en 1 parti fascé de gueules et d'argent de huit pièces et de gueules, à la croix patriarcale pattée d'argent, issante d'une couronne d'argent, plantée au sommet d'un mont de trois coupeaux de sinople, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 bandé d'or et d'azur à la bordure de gueules et en 4 d'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or, sur le tout parti de gueules à la fasce d'argent et d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent).

Armoiries Léopold II Habsbourg Lorraine.svg Léopold II (1747 † 1792), grand-duc de Toscane, et des grands-ducs de Toscane qui lui succèdent.

écartelé en 1 parti fascé de gueules et d'argent de huit pièces et de gueules, à la croix patriarcale pattée d'argent, issante d'une couronne d'argent, plantée au sommet d'un mont de trois coupeaux de sinople, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 bandé d'or et d'azur à la bordure de gueules et en 4 d'azur semé de croisette d'or aux deux bars adossés d'or, dur le tout tiercé en pal en 1 d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent, en 2 de gueules à la fasce d'argent et en 3 d'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or[1].

Armoiries empereur Léopold II.svg Léopold II (1747 † 1792), roi de Bohême et de Hongrie, empereur

François II (1768 † 1835), roi de Bohême et de Hongrie, empereur germanique, puis empereur d'Autriche

d'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules ; sur le tout écartelé en 1 parti fascé de gueules et d'argent de huit pièces et de gueules, à la croix patriarcale pattée d'argent, issante d'une couronne d'argent, plantée au sommet d'un mont de trois coupeaux de sinople, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 bandé d'or et d'azur à la bordure de gueules et en 4 d'azur semé de croisette d'or aux deux bars adossés d'or, dur le tout tiercé en pal en 1 d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent, en 2 de gueules à la fasce d'argent et en 3 d'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or[1].


Blason Impératrice Marie-Louise.svg



Blason Duché Parme.svg

Marie-Louise d'Autriche (12 décembre 1791 - Vienne (Autriche)17 décembre 1847 - Parme), Impératrice des Français et reine d’Italie (1810-1814), duchesse de Parme (18141847),
  • Armes d'Impératrice des Français : Accolé de France et d'Autriche, qui est parti de deux traits ; au premier d'or au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'azur ; au deuxième de gueules a la fasce d'argent ; au troisième d'or à la bande de gueules, chargée de trois alérions d'argent. Au manteau de gueules, semé d’abeilles d’or, frangé d’or, doublé d’hermines, à la couronne impériale sommée d’un globe surmonté d’une croix recroisetée[9],[10]
  • Armes de duchesse de Parme : Parti; au 1 d'or à six fleurs de lys d'azur posées 3, 2, 1; au 2 d'argent à la croix pattée de gueules, cantonnée de quatre aigles de sable, becquées, lampassées, membrées et armées de gueules; brochant sur le tout tiercé en pal; au 1 d'or au lion de gueules couronné d'azur; au 2 de gueules à la fasce d'argent; au 3 d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent[11].
Arms of Queen Maria Christina of Spain (1858-1929).png Marie-Christine de Teschen (1858 † 1929), fille de Charles-Ferdinand de Teschen, mariée en 1879 à Alphonse XII (1857 † 1885), roi d'Espagne

parti en I, écartelé en 1 et 4, de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur, et en 2 et 3 d'argent au lion de pourpre armé, lampassé et couronné d'or, enté en pointe du sur-le-tout d'argent à une pomme grenade de gueules, tigée et feuilleté de sinople et sur le tout d'azur aux trois fleurs de lys d'or à la bourdure de gueules et en II, tiercé de pal d'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur, de gueules, à la fasce d'argent et d'or, à la bande de gueules, chargée de trois alérions d'agent[12].


Autriche-Este

Figure Nom du prince et blasonnement
Armoiries Autriche-Este 1803.svg Ferdinand de Habsbourg (1er juin 175424 décembre 1806), archiduc d'Autriche, et duc de Modène et de Reggio (1803-1806).

écartelé en 1 parti fascé d'argent et de gueules de huit pièces et de gueules, à la croix patriarcale pattée d'argent, issante d'une couronne d'argent, plantée au sommet d'un mont de trois coupeaux de sinople, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 bandé d'or et d'azur à la bordure de gueules et en 4 d'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or, sur le tout, parti : 1, parti de gueules à la fasce d'argent et d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent; 2, d'azur, à l'aigle d'argent, becquée, languée et couronnée d'or[13].

Armoiries Autriche-Este 1814.svg François IV d'Autriche-Este (6 octobre 177921 janvier 1846), archiduc d'Autriche, et duc de Modène et de Reggio (1814-1846).

écartelé en 1 parti fascé d'argent et de gueules de huit pièces et de gueules, à la croix patriarcale pattée d'argent, issante d'une couronne d'argent, plantée au sommet d'un mont de trois coupeaux de sinople, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 bandé d'or et d'azur à la bordure de gueules et en 4 d'or à six tourteaux mis en orle, cinq de gueules, celui en chef d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or, sur le tout parti de gueules à la fasce d'argent et d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent, enté en pointe d'azur, à l'aigle d'argent, becquée, languée et couronnée d'or[13].

Armoiries Autriche-Este 1846.svg François V d'Autriche-Este (1er juin 181920 novembre 1875), archiduc d'Autriche, et duc de Modène et de Reggio (1846-1859).

écartelé en 1 parti fascé d'argent et de gueules de huit pièces et de gueules, à la croix patriarcale pattée d'argent, issante d'une couronne d'argent, plantée au sommet d'un mont de trois coupeaux de sinople, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 parti d'argent, à la guivre d'azur, couronnée d'or, issante de gueules et d'azur, au léopard ailé d'or, tenant de ses pattes avant un livre ouvert d'argent, portant les texte "PAX TIBI MARCE EVANGELISTA MEUS" et une terrasse sinople et en 4 parti d'azur, à la fasce cousue de gueules, accompagnée en chef d'un corbeau de sable et en pointe de trois couronnes d'or et de Lodomérie, sur le tout parti en 1 tiercé en pal d'or au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'azur, de gueules à la fasce d'argent et d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent, et en 2 d'azur, à l'aigle d'argent, becquée, languée et couronnée d'or[13].

Armoiries Autriche-Este 1875.svg François Ferdinand de Habsbourg (18 décembre 186328 juin 1914), archiduc d'Autriche-Este

écartelé en 1 parti fascé d'argent et de gueules de huit pièces et de gueules, à la croix patriarcale pattée d'argent, issante d'une couronne d'argent, plantée au sommet d'un mont de trois coupeaux de sinople, en 2 de gueules au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir, couronné, armé et lampassé d'or, en 3 parti d'azur, à la fasce cousue de gueules, accompagnée en chef d'un corbeau de sable et en pointe de trois couronnes d'or et de Lodomérie et en 4 d'azur, à cinq aigles d'or (2, 2 et 1), becquées, languées et membrées de gueules, sur le tout parti en 1 tiercé en pal d'or au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'azur, de gueules à la fasce d'argent et d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent, et en 2 d'azur, à l'aigle d'argent, becquée, languée et couronnée d'or[13].

Armoiries Autriche-Este 1914.svg Robert de Habsbourg (8 février 19157 février 1996), archiduc d'Autriche-Este.

parti en 1 tiercé en pal d'or au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'azur, de gueules à la fasce d'argent et d'or à la bande de gueules chargé de trois alérions d'argent, et en 2 d'azur, à l'aigle d'argent, becquée, languée et couronnée d'or[13].

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r et s Héraldique Européenne : empereurs.
  2. (Louda 1981, p. 156).
  3. (Louda 1981, p. 100).
  4. Image des armoiries de la reine Jeanne Ire et le roi Philippe Ier de Castille dans San Hipolito el Real, Tamara de Campos, Palencia (Espagne) www.sanhipolitoelreal.enlaze.es , mis en ligne le 11-09-2008, (es) [lire en ligne]
  5. tombe de Marie de Hongrie
  6. Voir sur le site www.heraldique-europeenne.org
  7. Héraldique Européenne : Toison d'Or, Philippe II, 3.
  8. Armes de son père sur www.heraldique-europeenne.org
  9. ARMORIAL DU PREMIER EMPIRE, Par Philippe LAMARQUE, Index armorum : Michel POPOFF, Iconographie : Gregor JAKUBOWSKI – BARTHEL de WEYDENTHAL, Editions du Gui, page 21
  10. Nicolas Roret, Nouveau manuel complet du blason ou code héraldique, archéologique et historique : avec un armorial de l'Empire, une généalogie de la dynastie impériale des Bonaparte jusqu'à nos jours, etc..., Encyclopédie Roret, 1854, 340 p. [lire en ligne (page consultée le 16 nov. 2009)] 
  11. Héraldique Européenne : duché de Parme.
  12. Armoiries de la reine Marie-Christine de Teschen dans Ex libris royales d'Espagne, Biblioteca Real (Madrid), mis en ligne le 14-07-2008, (es) [lire en ligne]
  13. a, b, c, d et e Héraldique Européenne : Modène.

Sources

  • Jiri Louda et Michael Maclagan, Les Dynasties d'Europe, Bordas, 1981 (réimpr. 1993), 308 p. (ISBN 2-04-027013-2) 


Blason comte fr Clermont (Bourbon).svgHéraldique Ville BE Charleroi.svg Armoriaux Blason ville ca Montreal (Quebec).svgNidwald-coat of arms.svg
Armoriaux européens Armoriaux historiques français Armoriaux historiques divers Autres armoriaux

Allemagne
Belgique (communes)
Biélorussie
Communautés espagnoles
France (régions, départements, communes)
Hongrie (communes, comitats, Budapest)
Municipalités de Lituanie
Luxembourg (communes)
Communes des Pays-Bas
Voïvodies de la Pologne
Portugal (cités)
Serbie
Suisse

Villes européennes

Anciens fiefs de France
Communes du Royaume de France
Corporations
Communes d’Empire

Princes et ducs d’Europe
Couronne britannique
Royaumes ibériques
Principautés italiennes
Saint-Empire germanique
Duché de Luxembourg
Rois de Pologne
Royaumes scandinaves
Orient latin

Afrique
Amérique
Villes américaines
Canada


Blasons personnels
Ordre du Temple
Maréchaux de France
Chevaliers de la Table Ronde‎

Capétiens
Reines de France
Familles de France
Pairies d'Ancien Régime
Premier Empire

Lions
Lynx
Créatures aquatiques

Armoiries papales
Héraldique ecclésiastique

Si vous désirez de l’aide pour dessiner des blasons, voir le Projet Blasons
Héraldique · Blasonnement

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armorial des Habsbourg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armorial Des Habsbourg — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des membres de la famille de Habsbourg. Sommaire 1 Habsbourg 2 Habsbourg Lorraine 2.1 Autriche Este 3 Notes …   Wikipédia en Français

  • Armorial des habsbourg — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des membres de la famille de Habsbourg. Sommaire 1 Habsbourg 2 Habsbourg Lorraine 2.1 Autriche Este 3 Notes …   Wikipédia en Français

  • Armorial des personnes nobles — Armorial des blasons personnels Cette page présente les armoiries (figures et blasonnements) qui n ont été portées que par une seule personne. Figure Nom de la personne et blasonnement Geoffroy Plantagenêt (1113 1151), comte d Anjou et du Maine …   Wikipédia en Français

  • Armorial des blasons personnels — Cette page présente les armoiries (figures et blasonnements) qui n ont été portées que par une seule personne. Figure Nom de la personne et blasonnement Ferdinand de Portugal, seigneur de Serpa (1216 1247), Infant de Portugal, troisiéme fils du… …   Wikipédia en Français

  • Armorial Des Familles Nobles Et Notables De France — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) de familles nobles et notables. Pour les familles ducales ou princières, voir l Armorial des maisons princières et ducales d Europe. Voir aussi les armoriaux détaillés par région, province …   Wikipédia en Français

  • Armorial des familles nobles et notables — de France Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) de familles nobles et notables. Pour les familles ducales ou princières, voir l Armorial des maisons princières et ducales d Europe. Voir aussi les armoriaux détaillés par région …   Wikipédia en Français

  • Armorial des familles nobles et notables de France — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) de familles nobles et notables. Pour les familles ducales ou princières, voir l Armorial des maisons princières et ducales d Europe. Voir aussi les armoriaux détaillés par région, province …   Wikipédia en Français

  • Armorial des familles nobles et notables de france — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) de familles nobles et notables. Pour les familles ducales ou princières, voir l Armorial des maisons princières et ducales d Europe. Voir aussi les armoriaux détaillés par région, province …   Wikipédia en Français

  • Armorial Des Maisons D'Europe — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) de plusieurs grandes familles européennes. Il y a aussi des armoriaux détaillés sur plusieurs grandes Maisons d Europe. Vous pouvez aussi consulter les armoriaux des familles… …   Wikipédia en Français

  • Armorial des maisons d'europe — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) de plusieurs grandes familles européennes. Il y a aussi des armoriaux détaillés sur plusieurs grandes Maisons d Europe. Vous pouvez aussi consulter les armoriaux des familles… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”